August 28 – Webinar (PMI) – The 4 Levels of Agile Requirements

31 juil

A PMI’s Requirements Management CoP webinar with Sally Elatta

28 August12-1 PM EDT

Sally Ellata

Sally Ellata

Don’t you just love the word ‘Requirements’? It’s so clear isn’t it – NOT!

This webinar is dedicated to discussing the 4 levels of requirements and why it is important to gather the right level at the right time and not dive into the details too early.

Sally Elatta will discuss 4 techniques for slicing EPICs into smaller deliverables and also share how you can use Business Value Points for prioritizing features.

Whether or not you’re using Agile, you will absolutely walk away with tips to help you improve your current requirements approach.

Sally Elatta
publishes several short learning videos on www.AgileVideos.com.

développement de parcours de formation pour les chefs de projet chez Schneider Electric

31 juil
PMGS est partenaire de DantotsuPM depuis sa création

PMGS est partenaire de DantotsuPM depuis sa création

Retours sur la conférence annuelle PMGS sur le Management de Projet, de Marseille le 7 juillet dernier

Parce que rien ne vaut la mise en pratique, cette journée nous a offert 2 retours d’expériences (REX) de multinationales en sus d’une session avec Jean-Claude Dravet, président du PMI en France, sur les certifications du PMI® et d’un intéressant parallèle de Stéphane Derouin, président de PMGS, sur les méthodes Agile et le Waterfall / Rolling Waves…

J’aimerais revenir sur ce que j’ai personnellement retenu du premier de ces 2 retours d’expérience :

Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie, et son développement de parcours de formation pour les chefs de projet.

Le management de la fonction Chef de Projet chez Schneider Electric, "Take care of your Project Managers and they will take care of your projects", Jean-Marc Lehmann, Consultant Senior et Président de LPM Partners

Jean-Marc Lehmann

Jean-Marc Lehmann

Depuis plus de 10 ans Schneider Electric travaille à identifier, développer et évaluer des solutions d’amélioration stratégiques en matière de conduite de projets.

  • Des évaluations de maturité et de compétences des chefs de projets sont réalisées régulièrement.
  • Des parcours de formations ont été créés et adaptés au contexte Schneider Electric. D’autres sont encore en développement.
  • Des solutions sont développées au niveau Global avec un partenaire unique partout dans le monde: Asie, Pacifique, EMEA et Amériques.
  • Plus de 700 personnes Schneider Electric sont formés chaque année.

L’entité « Solutions University » de Schneider Electric offre ainsi un portefeuille complet de formations et de niveaux de certification, au niveau du groupe et au niveau mondial avec le même partenaire, pour l’ensemble des chefs de projet qui offrent et/ou managent des solutions pour les clients de Schneider Electric.

Schneider - Solutions UniversityD’autre part, Schneider Electric manage également avec un soin particulier depuis près de 10 ans la fonction chef de projet de création d’offres produits, reconnaissant que le chef de projet est un métier à part entière, avec ses missions, ses droits et ses devoirs, ses comportements attendus, ses compétences, son parcours de carrière et sa communauté de pratique !

Ce sont les Hommes qui font la différence dans un Projet ! Pas les Process, les Méthodes et les Outils qui ne sont qu’un « langage commun ». D’où l’importance de bien choisir le chef de projet qui convient en fonction de la complexité d’un projet

Schneider - 3 niveaux de profilEt, pour alimenter ce pool de chefs de projet compétents et prêts à manager efficacement des projets simples ou complexes, il convient de mettre en place une gestion prévisionnelle de cette Fonction Chefs de projets pour avoir une adéquation entre les Besoins et les Ressources et d’alimenter cette Fonction en créant une véritable pépinière de futurs chefs de projets.

Schneider - Pépinière

« Prenez soin de vos chefs de projets et ils prendront soin de vos projets ! »

N’hésitez pas à contacter Karine Bel et Bengué Bamba pour avoir plus de détails et demander une copie de ces présentations : kbel@pmgsgroup.com & bbamba@pmgsgroup.com

September 25 – London (UK) – The Women in Project Management 2014 National Conference

30 juil

25th September 2014, Grand Connaught Rooms, London

Join the 2014 National Conference and 21st Anniversary of Women in Project Management for inspiration, professional development and networking.  Female project professionals are essential to economic future. The Office for National Statistics say the number of women working in the UK has grown by 26% since 1971 and the Women’s Business Council estimate that greater economic participation by women could add more than 10% to the UK economy by 2030.

Established in 1993, Women in Project Management addresses the development and promotion of women working in project management environments, and also the development of the project management discipline through the contribution of women.

Women in PM 2014Keynote speakers are Baroness Susan Greenfield and Dame Stephanie Shirley.  There will also be a variety of professional and personal development activities with Susan Heaton-Wright (Executive Voice), Valerie Mitchell (Glasgow 2014 Commonwealth Games), Dr Jacquie Drake (Cranfield University and Cool Leadership), Dyan Foss (Senior Vice President CH2MHill) and others as well as plenty of opportunities to network.

The theme of the conference will be the essential contribution women make to project management, both now and in the future.

In the evening: Vanessa Vallely (founder of We Are The City network).  The Funny Women Players will show us how to exchange dry corporate jargon for a comedy journey about being a woman in the world of project management.

Be prepared to share your stories – the amusing, the outrageous and the downright dangerous.

Register now at: http://www.apm.org.uk/event/2014-national-conference-21st-anniversary and take advantage of the early bird discount.”

pas besoin d’être un Leader pour mener !

30 juil

You Don’t Need to be a Leader to Lead!

http://www.ginaabudi.com/you-dont-need-to-be-a-leader-to-lead par Gina Abudi

Gina Abudi

Gina Abudi

Je travaille avec un client pour déployer un programme de formation de deux semaines pour leurs contributeurs individuels. Ce programme est conçu pour accroitre les qualités de leader parmi les collaborateurs. Le premier jour du programme, quelques-uns des participants se sont approchés de moi et m’ont dit qu’ils avaient grand plaisir à être dans l’atelier, mais qu’ils étaient étonnés que l’on attende d’eux qu’ils soient des leaders alors qu’ils ne manageaient personne et étaient, en fait, des contributeurs individuels dans l’organisation. Ma réponse : vous n’avez besoin d’être un leader pour mener !

Quand des contributeurs individuels prennent des rôles de leadership, les bénéfices sont nombreux pour l’organisation et pour les collaborateurs.

Ils incluent :

Avantages Organisationnel Avantages pour l’Individu
  • Un Leadership Distribué partout dans l’organisation
  • Résolution de problème améliorée, innovation accrue et créativité dans les produits et services
  • Support Client amélioré
  • Poussée de la vision et de la mission de l’entreprise à travers toute l’organisation
  • Préparation des futurs Leaders
  • Partage de connaissance accru partout dans l’organisation
  • Collaborateurs engagés
  • Responsabilités accrues dans l’organisation (opportunités d’apprendre)
  • Capacité à mieux contrôler l’environnement, gérer problèmes ou conflits qui surgissent
  • Capacité de contribuer à la croissance de l’organisation
  • Partage de connaissances et d’expertise
  • Préparation pour de futurs rôles de leadership dans l’organisation
  • Aider à donner la direction pour l’organisation
  • La capacité de mettre en place votre propre direction (où vous voulez aller dans l’organisation)
CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

En tant que contributeur individuel, vous pouvez être un leader en faisant les choses suivantes :

Communiquez/partagez des informations du client

linksÊtre la liaison entre le client et le management senior. Vous êtes probablement plus proches du client que n’importe lequel des cadres de l’organisation. Vous comprenez ce dont le client a besoin et ce qu’il veut. L’utilisation que de ces informations pour donner des idées de nouveaux produits et services ou de mises à jour qui répondent aux besoins clients.

Améliorez comment le travail est fait

processDe même, vous et vos collaborateurs êtes ceux qui réalisent le travail. Décidez comment mieux faire le travail en prenant le leadership d’amélioration des processus et procédures. Faites des suggestions sur l’utilisation de technologies pour améliorer comment le travail est fait ou mieux supporter des clients en général. Déterminez comment une amélioration d’un processus ou d’une procédure réduira des coûts, augmentera le revenu ou la satisfaction client et utilisez ces informations pour justifier de mener une initiative d’amélioration de processus.

Développez de forts rapports de travail avec les autres

teamDes rapports de travail forts sont essentiels pour faire faire des choses. En contributeur individuel, vous n’avez pas de collaborateurs vous reportant. Pour faire faire des choses, vous devez travailler avec d’autres. Et vous devez influencer ces personnes pour qu’elles avancent avec vous. Par exemple, vous ne pouvez pas prendre la tête d’une amélioration d’un processus si vous n’avez pas le support de vos collègues qui utilisent aussi ce processus. Vous avez besoin d’eux pour travailler avec vous ! En nouant des relations fortes partout dans l’organisation, vous pouvez obtenir le support sur des initiatives ou des améliorations sur lesquelles vous devez travailler et pouvez mieux partager vos idées, suggestions, et pensées avec d’autres. Vous apprendrez à quel défi d’autres font face et pourriez bien avoir la solution à ce défi !

Prenez le leadership pour résoudre des conflits et problèmes

gros problemeVous pouvez voir des conflits et problèmes avant qu’ils ne remontent jusqu’au niveau supérieur de l’organisation. Ne restez pas oisif ! Aidez à résoudre le conflit ou problème en offrant de servir d’intermédiaire ou de travailler au côté de quelqu’un pour développer une solution. À propos, nouer des relations fortes est la clé pour réussir !

Prenez des responsabilités supplémentaires pour aider l’organisation à atteindre ses objectifs

Ceux qui démontrent des qualités de leader dépassent leurs devoirs/responsabilités de travail normaux. Ils prennent la tête d’initiatives d’amélioration de processus, offrent de l’assistance à un autre service sur un projet majeur, aident à planifier un événement d’entreprise, assistent dans l’évaluation d’un nouveau produit ou service, etc. Impliquez-vous dans d’autres zones de l’organisation pour augmenter vos propres compétences et connaissances et partagez votre expertise avec d’autres. Vous voulez avoir une compréhension des tâches de l’organisation entière, pas seulement votre propre service.

Posez des questions

questionPas sûr que de la vision ou de la mission de l’organisation ? Incertain sur la stratégie à long terme ? Soyez celui qui pose les questions ! Demandez à votre manager des détails sur les objectifs à long terme de l’organisation et ce qu’ils espèrent accomplir. Ceci vous permet de mieux aligner votre propre travail sur celui de votre service, division et l’organisation dans son ensemble. Nous voulons tous travailler vers les bons buts et nous assurer que nous contribuons là où nécessaire.

Comment prenez-vous personnellement un rôle de leadership dans votre organisation ?

Why leaders eat last

In this in-depth talk, ethnographer and leadership expert Simon Sinek reveals the hidden dynamics that inspire leadership and trust. In biological terms, leaders get the first pick of food and other spoils, but at a cost. When danger is present, the group expects the leader to mitigate all threats even at the expense of their personal well-being. Understanding this deep-seated expectation is the key difference between someone who is just an "authority" versus a true "leader."

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Nouvelle association professionnelle des utilisateurs Prince2 en France

29 juil

Connectez-vous sur le site de l’association Prince2®

QRP International France

Partenaire de DantotsuPM

Objectifs de l’association

L’association des utilisateurs PRINCE2®  a pour objectif d’animer la communauté des utilisateurs professionnels en France autour de PRINCE2® et des référentiels associés avec notamment la volonté de :

  • fournir une plateforme d’échange entre les membres et faciliter la capitalisation sur les problématiques de mise en œuvre
  • assurer la promotion de ces référentiels, les faire connaître notamment par les décideurs, favoriser leur adoption par le plus grand nombre
  • être un relais d’information indépendant en France sur ces référentiels et consolider les souhaits d’évolution vis à vis des propriétaires de ces référentiels

Pourquoi nous rejoindre ?

Contrairement à d’autres référentiels, PRINCE2® ne bénéficié pas d’association active en France. Plusieurs utilisateurs souhaitant pouvoir échanger avec leurs pairs ont donc décidé de lancer cette initiative. Mais cette association ne pourra fonctionner qu’avec une participation active de tous les acteurs et en premier lieu des grands utilisateurs, qui mettent en pratique PRINCE2®

L’association est ouverte à tous, personnes morales et physiques, mais sera centrée sur l’usage professionnel du référentiel. Elle se veut un lieu d’échange entre les différents acteurs qu’ils soient utilisateurs, organismes de formations, structures de conseil et bien sûr du secteur académique. L’association n’a cependant pas vocation à servir des intérêts commerciaux d’un acteur ou d’un groupe et restera vigilent sur ce point. Par contre le développement des bonnes pratiques, l’évolution et la promotion du référentiel seront au cœur des activités de l’association.

prince2En rejoignant l’association vous contribuerez à faire de cette association une plateforme dynamique au service de la communauté des utilisateurs mais vous bénéficierez surtout :

  • d’échanges devant permettre à tous d’améliorer nos pratiques autour de ce référentiel en profitant de l’expérience de chacun
  • d’une source d’informations indépendante sur l’évolution de ce référentiel et des nouveautés associées
  • d’une possibilité de faire entendre sa voix envers le propriétaire du référentiel avec par exemple le sujet des traductions ou des examens certifiant

N’attendez plus, rejoignez-nous !

L’association a été créé en France par des représentants d’entreprises utilisatrices en mai 2014. Sa première apparition officielle fut au Show Case de l’APMG, le 24 juin 2014.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Free eBook – 52 Tips to break into Project Management

29 juil
Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

This free ebook is divided into four categories.

1. “Find Your Job” which offers tips on how to land a job that will take you where you want to go. Once you’re working,

2. “Find Your Project” which offers advice on how to get involved in your first actual project, whether it’s official or not.

3. “Find Your Skills” provides great information on how to become a better project manager once you’re at it.

4. “Find Yourself” offers suggestions on how to become the leader you know you were meant to be.

Fifty-two tips. One for every week of the year!

Accéder à la page de téléchargement

Accéder à la page de téléchargement

Méta Projets Management

Partenaire de DantotsuPM

August 5 – Antwerp (Belgium) – 1st PMI satellite event

28 juil

PMI BelgiqueWHAT? Meet & Greet Project Management networking with fellow PMI-members
WHEN?
August 5th 2014, starting 7pm
WHERE?
Grand Café Modeste, Antwerp city center , Wapenstraat 18, 2000 Antwerp
WHY?
Exchange ideas and share experiences with project managers from different industries while enjoying a glass of your favorite drink. :-)

Please register for this event via the website of the PMI Belgium Chapter before July 29th 2014, so that we can make reservations accordingly.

For further information please contact communication@pmi-belgium.be

10 recommandations pour mieux estimer les efforts sur le projet

28 juil

estimate duration10 Guidelines for Estimating Project Effort

http://www.pmhut.com/10-guidelines-for-estimating-project-effort by Susanne Madsen

Beaucoup de projets partent d’un mauvais pied parce que l’effort impliqué dans leur réalisation a été sous-estimé.

C’est la nature humaine que de vouloir livrer quelque chose bien et rapidement, mais la sous-estimation des complexités d’un projet ne sert personne. En tant que chefs de projet, c’est notre travail de nous assurer que l’équipe comprend ce que veulent les utilisateurs et combien cela coûtera de produire ce qu’ils veulent. Ceci est une des pierres angulaires de notre capacité à livrer un projet avec succès.

Un des prérequis pour produire une évaluation raisonnable est d’avoir passé suffisamment de temps sur l’analyse et la compréhension des besoins et de la solution proposée. Effectuez trop peu d’analyse et la solution envisagée restera peu claire et risquée. Effectuez trop d’analyse et l’équipe aura passé trop de temps en discussions au détriment de démarrer et commencer à réaliser le travail. Vous devez effectuer assez d’analyse que l’équipe découvre toutes les zones risquées du domaine et qu’une solution robuste apparaisse. À cette étape, l’équipe devrait pouvoir quantifier ce qui est connu de la solution et ce qui est inconnu.

Pour devenir meilleur dans l’estimation des efforts de projet, prenez en considération les recommandations suivantes :

1. Gardez à l’esprit que l’évaluation est une activité récurrente qui devrait avoir lieu régulièrement partout dans le projet.

Dans l’étape initiale une estimation de haut niveau peut être exigée pour déterminer la faisabilité d’un projet, tandis que plus tard, une analyse plus minutieuse et un devis auront lieu, qui est ensuite progressivement affiné. Ceci dit, résistez toujours à la tentation de fournir une estimation sans avoir des besoins détaillés ou une analyse pour la supporter. Si la direction générale a besoin d’une indication rapide des coûts potentiels en lien avec une initiative, fournissez-leur un « avis éduqué » (best guess) et assurez-vous qu’ils ne le prennent pas comme une évaluation officielle.

2. Pendant la phase d’initiation, quand les utilisateurs vous communiquent ce qu’ils veulent et ce dont ils ont besoin, analysez tous les besoins clés, décomposez l’effort en éléments gérables et démontrez ou prototypez autant que vous le pouvez.

ne pas voler en soloUtilisez des ateliers pour illustrer et parler des besoins et de la solution proposée en détail avec l’équipe et le client et assurez-vous que vous êtes bien tous d’accord sur quels besoins vont être satisfaits et donc estimés. Réaliser des preuves de concepts et des prototypes vous aidera à valider les besoins de l’utilisateur ainsi que la solution technique.

3. Impliquez des personnes expérimentées dans l’analyse et l’évaluation et faites des remue-méninges (brainstorming) avec les personnes qui vont réellement faire le travail.

Mieux, faites évaluer par des groupes de personnes différents la même chose et comparez les résultats. Une grande disparité entre des estimations indique surtout des incertitudes dans la solution proposée. Assurez-vous d’ajoutez une marge supplémentaire pour compenser ou passez davantage de temps sur l’analyse des éléments incertains.

4. Toutes les estimations portent un degré inhérent d’incertitude, particulièrement au début du projet quand il y a le plus d’inconnues.

sur la corde raideIl est crucial que vous quantifiiez le pourcentage d’inconnues dans votre estimation et compensiez par un niveau de marge équivalent. Rappelez-vous que relativement parlant, vous vous porterez bien mieux en surestimant l’effort car ceci vous donnera une chance de rester sous le budget et ainsi "sur-performer".

5. Faites attention à ne pas seulement évaluer le scénario ‘tout fonctionne comme sur des roulettes’ d’un projet.

Des choses inattendues se présentent toujours et les besoins sont souvent plus complexes à implémenter que prévus à l’origine. Rappelez à tout le monde d’être pragmatique et réaliste en fournissant leurs estimations et demandez aux gens leurs meilleures et pires estimations.

6. Assurez-vous que vous prenez en compte toutes les phases et activités du projet.

Y compris l’analyse, la conception, la construction, les tests unitaires, les tests d’intégration, les tests de performance, les tests utilisateurs, la correction des erreurs, la gestion de configuration, la production, la livraison, le support d’après projet, la formation et la documentation et la clôture de projet. Dans certains cas, il peut être aussi approprié de mettre de côté du budget pour des demandes de changement. Incluez aussi le temps spécifique aux activités de management comme le management de projet, le management de l’équipe, le management technique et des tests si ce n’est déjà pris en compte.

7. Recherchez et expérimentez différents outils et techniques d’estimation.

global toolsDemandez autour de vous dans l’organisation et découvrez quels outils ont été utilisés par d’autres équipes. Comprendre comment ces outils d’estimation fonctionnent améliorera généralement votre capacité d’évaluer un projet même si vous finissez par ne pas vous en servir directement. Les outils d’estimation vous aideront à considérer les différents aspects du projet et ajouteront des marges supplémentaires surtout si votre équipe est inexpérimentée et que le domaine de solution et la technologie sont complexes.

8. Évaluez l’effort en points ou en heures de travail par opposition à une durée calendaire car votre équipe n’est jamais à 100% efficace.

Vous pouvez appliquer un facteur de conversion pour transformer votre estimation d’efforts en durée calendaire. Ceci rendra le suivi de vos estimations plus aisé comme vous progresserez sur le projet et permettra aussi de mesurer l’efficacité de votre équipe. La conversion d’un effort en durée est basée sur combien d’heures effectives un membre de l’équipe peut passer chaque jour sur des tâches de projet. Si votre équipe passe en moyenne 30 % de son temps en réunions, à répondre aux requêtes, à vérifier ses courriers électroniques et autres activités chronophages, vous devrez ajouter un facteur de conversion de 1.4 (1/70 %).

9. Ajoutez un facteur de contingence à votre estimation.
Image courtesy of suphakit73 / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of suphakit73 / FreeDigitalPhotos.net

Ceci vous permet d’anticiper les événements que vous ne pouvez pas prévoir, comme des problèmes inattendus avec la solution proposée ou le vendeur ou bien avoir à faire entrer inopinément des ressources nouvelles ou plus chères sur le projet. Tenez aussi compte que des tarifs horaires/journaliers et taux de change peuvent changer au cours du projet.

10. Enregistrez formellement vos estimations et documentez comment vous y êtes parvenus.

Rendez les assomptions et contenus prévus très clairs et mettez aussi en évidence ce qui est en dehors du périmètre. Non seulement ceci vous mettra en meilleure position pour défendre et ajuster vos chiffres, ceci vous aidera aussi à passer en revue et améliorer votre processus d’estimation à l’avenir.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

 Quelle serait votre 11ème recommandation ?

les 10 commandements de la théorie des couleurs

27 juil

Bonjour, ceci n’est pas directement lié au métier de chefs de projets mais nous (PMs) réalisons tant de communications (en particulier) visuelles que j’ai pensé que ce pointeur pourrait vous être utile.

The 10 Commandments of Color Theory

elCurator, la nouvelle solution gratuite pour améliorer la veille de votre entreprise

26 juil

el curator logo« Nous avons réalisé que la veille des entreprises a une valeur inestimable. Nous croyons que développer une veille communautaire améliore notre façon de travailler et de collaborer. » Christopher Parola, Product Manager elCurator, OCTO Technology

Cela fait maintenant deux ans que OCTO Technology a développé un outil de veille collaborative utilisé en interne. Aujourd’hui, Octo le met à disposition de toutes les entreprises qui souhaitent améliorer la veille de leur entreprise.

Face à l’abondance de l’information disponible sur internet, accéder à un contenu de qualité en un minimum de temps est un des enjeux majeurs pour le collaborateur d’une entreprise. Pour aider vos collaborateurs à naviguer dans ce flux d’informations et en extraire le meilleur, elCurator propose une solution simple, accessible et engageante.

elCurator

Allez voir les détails

elCurator est une plateforme communautaire de partage de contenu que vous allez adopter en seulement quelques minutes. La solution a été conçue pour être rapide à prendre en main, ludique et collaborative. En effet, les utilisateurs peuvent recommander des articles pertinents, les partager sur leurs réseaux sociaux ou encore voter pour leurs contenus préférés : les 5 articles les plus lus sont compilés pour composer la newsletter officielle. Le collaborateur ayant publié les articles les plus populaires est élu curateur de la semaine.« Nous avons beaucoup misé sur la gamification pour rendre la plateforme attractive et pour inciter les collaborateurs à s’y rendre et à participer. », explique Christopher Parola. Plus de 3000 articles ont déjà été partagés, et plus de 60 000 lectures ont été réalisées sur la plateforme.

- See more at: http://blog.octo.com/octo-lance-elcurator-la-nouvelle-solution-gratuite-pour-partager-du-contenu-en-entreprise/#sthash.gVfcCtVz.dpuf

elCurator est une plateforme communautaire de partage de contenu que vous allez adopter en seulement quelques minutes. La solution a été conçue pour être rapide à prendre en main, ludique et collaborative. En effet, les utilisateurs peuvent recommander des articles pertinents, les partager sur leurs réseaux sociaux ou encore voter pour leurs contenus préférés : les 5 articles les plus lus sont compilés pour composer la newsletter officielle. Le collaborateur ayant publié les articles les plus populaires est élu curateur de la semaine.

« Nous avons beaucoup misé sur la gamification pour rendre la plateforme attractive et pour inciter les collaborateurs à s’y rendre et à participer. », explique Christopher Parola. Plus de 3000 articles ont déjà été partagés, et plus de 60 000 lectures ont été réalisées sur la plateforme.

Vous désirez les rejoindre ? Rien de plus simple…

Inscrivez-vous sur www.elcurator.net (inscription gratuite et sans engagement)
Invitez vos collaborateurs à rejoindre la plateforme
Commencez à vivre l’expérience elCurator !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 084 autres abonnés

%d bloggers like this: