Comment vous faire repérer par un chasseur de tête

3 mar

Lisez l’article intégral original en Anglais

Bonne nouvelle, selon nos collègues Britanniques, après deux années volatiles, il y aurait des signes de reprise du marché de l’emploi– et les chasseurs de têtes chercheraient des talents pour répondre à la demande.

Pour l’instant, je n’ai pas personnellement ressenti ce redémarrage mais j’espère sincèrement que cette reprise est en train de traverser la Manche sans encombre pendant que j’écris cet article.

Quelques conseils en 4 étapes de BNET pour bien vous positionner dans cette chasse aux talents.

prérequis: attester de 18 mois dans votre job pour montrer votre sérieux, construire une expérience, augmenter la visibilité professionnelle et élargir votre réseau de contacts utiles.

1. Peaufinez votre CV

But : S’assurer que son CV est varié et assez détaillé pour répondre aux attentes.

Votre CV reste votre carte d’entrée, mais les chasseurs de têtes cherchant des managers peuvent le regarder d’un œil plus critique parce qu’ils rechercheront des qualités et compétences spécifiques.

Essayez d’éviter les clichés ou assurez-vous si vous dites que vous êtes ‘proches du terrain’ ou ‘stratégiques et orientés résultats’ que vous pouvez le confirmer par des preuves et des exemples spécifiques.

Une trajectoire de carrière inhabituelle peut jouer en votre faveur si elle démontre une expérience riche et variée – postes à l’étranger, projets à l’extérieur de votre secteur principal et même volontariat montreront que vous avez du répondant.

Un gros handicap serait une suite rapide de changement de jobs. Les chasseurs de têtes aiment voir que vous êtes capables de vous investir dans  un rôle.

2. Augmentez votre visibilité

But : Être reconnu comme un expert dans son industrie

Être reconnu de ses pairs serait la chose la plus importante sur laquelle se concentrer pour être remarqué par des chasseurs de têtes. Voici quelques idées :

- Identifiez les séminaires professionnels qui vous semblent pertinents et essayez d’y  intervenir en tant que speaker.

- (Re-)Découvrez votre réseau d’anciens étudiants et collègues.

- Gérez votre Identité Numérique : Quelles informations s’affichent quand vous tapez votre nom dans un moteur de recherche ? Votre présence en ligne sera examinée par les chasseurs de têtes, donc cela vaut la peine de vérifier que votre page de LinkedIn (et/ou Viadeo) est à jour et que votre profil de Facebook passe le filtre.

- Rejoignez votre corps professionnel, comme, pour les chefs de projets, PMI ou Prince2 ou IPMA (ou les 3, mais attention aux tarifs).

- Soyez cités : dans les magazines et les sites web de votre industrie ou profession. Recherchez celui que l’on considère comme étant ‘la Bible’ de votre industrie.

3. Courtisez les chasseurs de têtes

But : Entrer dans le radar d’un professionnel de recherche de senior management

Devenez l’un des contacts de plusieurs chasseurs de tête pour leur donner des informations sur vos pairs. La capacité à proposer des candidats potentiels sur un poste témoigne de la qualité de votre propre réseau – et vous les aidez à faire leur travail. Tôt ou tard, ils vous considéreront pour un poste parce que votre nom est toujours le premier qui leur vient à l’esprit.

Évitez les appels "à froid". Essayez d’être introduit par un ami. Cela facilitera le premier contact.

Une fois que vous avez réussi à faire en sorte que votre chasseur de tête sache que vous existez, vous pouvez être invités pour une réunion en face à face, pour qu’ils puissent déterminer si vous méritez votre réputation.

4. Affûtez votre technique d’entretien

But : S’assurer que la première impression est durable

Vous n’aurez pas de deuxième occasion de faire une bonne première impression. Entraînez-vous à présenter vos compétences et votre expérience et peaufinez votre marque personnelle.

Qu’on le veuille ou pas, la robe importe aussi : Soignez votre apparence.

Écoutez soigneusement ce que l’on vous a demandé et allez au bout de votre pensée dans votre tête avant de répondre. Puis, répondez précisément – comme un cadre supérieur à son bureau exécutif.

Faites quelques recherches sur le chasseur de tête qui vous interviewe – vérifiez le site Web de sa société ou son profil sur les médias sociaux. Il est toujours flatteur qu’un candidat ait fait cet effort.

En conclusion

Excellent! Vous avez été remarqué; vous avez remis un CV impressionnant et avez passé avec succès l’entretien initial; ne vous congratulez pas trop vite. Le vrai boulot commencera quand vous serez présenté pour ce rôle important que vous recherchiez.

Remarques personnelles: J’ajouterais de ne pas oublier que ce job dont vous rêvez se trouve peut-être dans votre propre société. Donc, attachez-vous à appliquer les conseils ci-dessus aux potentiels recruteurs au sein de votre entreprise. Pour être bon face aux chasseurs de têtes, soyez bon dans votre job : la confiance en soi est un atout précieux que ces professionnels perçoivent dès les premiers instants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 083 autres abonnés

%d bloggers like this: