12 stratégies pour passer (avec succès) l’Examen PMP

28 juin

On me demande souvent des trucs pour avoir plus de chances de réussir sa certification. En voici quelques-uns qui me paraissent pertinents pour un examen sur PC. Pour l’examen papier, marquer des réponses pour y revenir plus tard ne me semble pas une bonne option selon ma propre expérience.

12 Test Taking Strategies for the PMP Exam By Keith Mathis

Les stratégies de test varient selon la personne et combien d’expérience et d’exposition il ou elle a eu à ce type de tests standardisés. La certification PMP® est un test international, qui peut être intimidant en raison de sa formalité et de sa sécurité.

Les stratégies suivantes peuvent être utilisées pour vous aider à obtenir un plus fort pourcentage de bonnes réponses en passant le test de certification.

La stratégie *1 – s’assurer que vous avez un temps suffisant pour étudier pour être bien préparés pour le test.

L’étude pour la certification PMP® et être totalement préparé avant de prendre le test sont de la plus grande importance. Ce test de certification ne devrait pas être pris à la légère dans l’idée que vous pouvez facilement trouver des réponses. Ce test exige des informations actualisées de la quatrième édition du PMBOK®. Si vous avez étudié une autre édition du PMBOK®, comprenez que des définitions et processus ont été mis à jour et changés. L’étude d’éditions précédentes pourrait en réalité vous faire manquer beaucoup de questions sur le test. Les questions sont exprimées de manière à ce que les chefs de projet novices et ceux avec une connaissance limitée de PMBOK® se remarquent.

Si vous n’allez pas suivre un cours préparatoire, on recommande fortement que vous passiez plusieurs semaines à vous préparer pour la certification PMP® et deveniez familiers avec les processus, les termes utilisés et tous les secteurs de connaissance. Vous devez être capables de vous rappeler instantanément des informations du PMBOK® ou vous n’êtes pas prêts pour le test.

La stratégie *2 – Manger légèrement avant le test. Cela vous donnera l’énergie et vous aidera à vous concentrer.

Mangez un casse-croûte léger avant d’entrer sur le site de test. Le test PMP® est évalué pour demander quatre heures et beaucoup d’individus remarqueront une baisse de leur glycémie sur ce laps de temps. Vous ne pouvez pas apporter d’alimentation ni de boisson dans la salle de test. Donc, il est très important que vous ne soyez pas préoccupés par la faim et capables de penser clairement. Un mot de d’avertissement à propos du repas avant le test: c’est un casse-croûte et pas un grand et lourd repas. Après un lourd repas, vous aurez tendance à devenir somnolents et lents, ce qui réduira vos chances de d’admission.

La stratégie *3 – Avant de commencer le test, transférez toutes les formules et informations appropriées sur la feuille vierge fournie.

Comme une partie de la préparation pour le test de certification, est de retenir des formules sur la valeur acquise, la communication, PERT et autres calculs qui peuvent apparaître sur le test. Une des choses les plus faciles pour vous à faire est de transférer toutes les formules de votre mémoire à une des deux feuilles de papier fournies par le site de test. Cela vous permettra d’utiliser les formules si nécessaire, et éviter toute confusion pendant le test.

De plus, si vous avez créé un « mind map » de tous les processus en les étudiant, vous pouvez la dessiner à ce moment. En fait, tout ce dont vous pensez qui pourrait être oublié avant que vous ne complétiez le test peut être transféré au papier immédiatement. Le transfert des informations les plus dures pour vous à se rappeler est une des choses les plus utiles que vous puissiez faire pour ne pas risquer de confusion.

La stratégie *4 – Contrôler l’horloge pour que vous puissiez mieux maintenir le rythme.

Le contrôle de l’horloge peut être important pour les gens qui sont lents dans leurs compétences à exécuter des tests. Vous pouvez passer beaucoup de temps sur une question à cause de à l’énorme quantité de lecture. Si une question semble qu’elle va prendre plus long qu’attendu, essayer de deviner une réponse, mais marquez la pour revue à la fin du test quand vous aurez plus de temps. Dans ce test, vous devez finir dans les quatre heures et vous devez répondre à chaque question. Toutes les questions auxquelles l’on ne répond pas sont automatiquement marquées comme incorrectes. Il vaut mieux essayer de deviner une réponse que de laisser un blanc.

La stratégie * 5 – Garder une attitude positive au cours du test et rester détendu; si vous commencez à vous sentir mal à l’aise faites quelques respirations profondes.

Parce que les tests standardisés peuvent être très intimidants, il est facile pour les  gens d’être découragés en passant sur une série de questions difficiles. Pendant le test, assurez-vous que vous essayez de garder votre esprit et pensées positifs. Ne décidez pas du résultat de votre test sur quatre ou cinq questions difficiles à la suite. Le score est basé sur le test dans son ensemble. Vous devez vraiment passer chaque groupe de processus pour réussir. Si vous remarquez que vous luttez avec des pensées négatives, prenez une pause pour obtenir de l’eau et recomposez votre attitude. Si vous êtes au milieu du test et que vous commencez à entendre une voix à l’intérieur votre tête dire que vous allez échouer, cela doit être arrêté immédiatement!

La stratégie * 6 – Toujours lire la question en entier; ne faites pas de suppositions sur ce que la question pourrait demander.

La recherche indique qu’un problème que les personnes qui passent des tests à choix multiple est qu’ils ne lisent pas la question entière avant d’y répondre. Dans de nombreux cas, il est clair qu’elles ont fait une supposition de ce qu’était la question et répondu sur la base de cette supposition. Avec des tests à choix multiple, vous devriez vous demander ce que la question demande vraiment.

En plus de la détermination de ce que la question veut savoir, il est aussi important de comprendre le contenu complet de chaque question de type scénario. Il y a des moments pendant l’examen où vous devrez lire un quart à une demi-page de texte et répondrez ensuite à une question basée sur ce scénario. De temps en temps, la question demandée est extrêmement facile comparée à la profondeur du scénario que vous venez de lire. Parfois ils demandent exprès à quelque chose à l’opposé de ce que vous prévoyez.

À moins que vous ne soyez capables de lire le scénario en entier et la question à fond, vous oublierez quelque chose d’important.

La stratégie * 7 – Chercher des mots-clés dans chaque question.

Une des erreurs les plus communes en prenant le test PMP® est d’oublier des mots clefs qui sont très importants pour la compréhension de la question. Des mots clefs peuvent être une variété de choses comme des définitions, des types de processus, ou une emphase particulière sur une partie de la question par rapport à une autre. À moins que vous n’ayez la capacité de les découvrir, vous donnerez une réponse qui n’est pas conforme au PMBOK®.

Une des meilleures façons de choisir des mots-clés est de lire la question entière et d’y retourner ensuite pour repérer ces mots qui ont la signification la plus forte. Lisez alors la question à nouveau en mettant l’accent sur les secteurs qui sont les plus importants. Cela vous permet d’identifier l’accent principal de la question.

Les tests à choix multiple examinent votre capacité de lire soigneusement et à fond tout autant qu’ils testent votre capacité à vous rappeler des informations. Surveillez les mots qui redirigent la question comme « tout », « toujours », « jamais », « personne », « peu », « plusieurs », « certains » et « parfois ». Ces mots peuvent être insérés dans n’importe quelle question et changer sa signification.

La stratégie * 8 – si vous ne connaissez pas la réponse faîtes une supposition, mais marquez là pour  revue. Poursuivez le reste du test et revenez-y plus tard.

Obtenir un maximum d’information quand vous prenez un test à choix multiple est très important sur les secteurs qui pourraient être peu clairs. En lisant chaque question, vous découvrirez un accent sur tous les secteurs du PMBOK®. Parfois vous récupérerez des définitions ou des processus qui vous aideront sur d’autres questions. Si vous êtes incertains d’une réponse, faites votre meilleure conjecture, mais ne laissez pas la feuille vierge. Marquez-la pour revue et vous pouvez y retourner plus tard pour voir si c’est la meilleure réponse basée sur ce que vous savez maintenant. Votre test de certification est informatisé et vous avez vraiment la capacité de retourner aux questions que vous avez marquées. Comme vous avancez dans le test et apprenez de nouvelles informations, vous pouvez retourner à ces questions et donner une réponse plus calculée.

La stratégie * 9 – Trouver la réponse dans votre tête avant de regarder les réponses possibles; de cette manière les choix donnés sur le test ne vous troubleront pas ni ne vous tromperont.

Une des meilleures techniques pour vérifier si vous répondez à la question correctement est de penser à une réponse dans votre tête avant de lire toutes les réponses possibles proposées. Comme vous lisez les réponses, vous pouvez confirmer  votre idée et augmenter la probabilité d’être corrects. Il arrive vraiment que quelqu’un lise les quatre réponses seulement pour trouver que chacune d’entre elles sonne correcte.

Stratégie * 10 – Lire tous les choix avant choix de répondre.

La lecture de tous les choix augmente la chance qu’une des possibilités vous saute aux yeux. Dans des tests standardisés, il est normal de remarquer une réponse qui semble quelque peu différer des autres. Par exemple, vous pourriez lister des théories et remarquer qu’une des réponses n’est pas une théorie, mais un processus.

La stratégie *11 – les questions de Scénario exigent que vous les examiniez différemment.

Les questions de scénario sont un peu plus difficiles pour répondre. Voici quelques directives qui vous aideront à obtenir une meilleure compréhension de la situation :

  1. Lisez d’abord les deux dernières phrases de la question de scénario. En lisant celles-ci, vous découvrirez le contenu principal de la question et ce qu’elle demande en fait.
  2. Assurez-vous que vous comprenez ce que l’on demande. Le scénario peut vous donner beaucoup d’informations qui ne servent en rien à la question pour vous égarer.
  3. Attendez-vous à beaucoup de détails qui doivent être ignorés. Mangez le poisson et crachez l’arête. Il y a beaucoup d’arêtes dans des questions de scénario.

La stratégie *12 – Quand vous avez finis et qu’il vous reste du temps, repassez à travers votre test. Changez une réponse seulement si vous avez mal lu ou mal interprété la question.

Quand avez finis de passer votre test, c’est probablement un des moments les plus vulnérables de la certification toute entière. Les gens qui passent le test commettent une grande erreur en relisant chaque question. Plusieurs changeront pour leur deuxième possibilité et changeront une bonne réponse en mauvaise. Ne changez pas de réponse à moins que vous ne sachiez que c’est 100 % faux. Votre réponse la meilleure est normalement votre première réponse.

Une bonne façon de gérer cela est de seulement revenir sur les questions où vous savez avoir choisi au hasard à 100 %. Changer votre réponse sur celles-ci est ok. Se réfréner de changer une réponse sera une des choses les plus dures pour vous.

Pour conclure, il est très important pour vous de vous assurer que vous comprenez et suivez chacune de ces stratégies d’examen. En les suivant dans le détail, il est possible pour vous d’augmenter votre potentiel d’admission de jusqu’à 20 %. Ceux qui ont raté leur PMP® admettent qu’ils ont violé au moins une de ces stratégies et changé de 40 à 50 réponses. Vous devriez être différents et résister à cette forte envie.

PMGS

Partenaire de DantotsuPM

4 Réponses to “12 stratégies pour passer (avec succès) l’Examen PMP”

  1. Laville 15 juillet 2010 at 09:56 #

    Des recommandations simples, faites de bons sens mais efficaces pour les avoirs testées. Merci !

    J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le Secret pour réussir l’Examen de Certification PMP = Étude + Pratique « Dantotsu PM - 8 juillet 2010

    [...] 12 Stratégies pour passer avec succès l’examen PMP [...]

    J'aime

  2. Secteurs sur lesquels se concentrer en préparant l’Examen PMP « Dantotsu PM - 30 juillet 2010

    [...] 12 Stratégies pour passer avec succès l’examen PMP [...]

    J'aime

  3. les articles les plus consultés en Juin 2013 | DantotsuPM.com - 20 août 2013

    […] 12 stratégies pour passer (avec succès) l’Examen PMP […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 148 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :