une introduction au management de projet

17 fév

An Introduction to Project Management

http://www.projectsmart.co.uk/introduction-to-project-management.html

Duncan Haughey, PMP

De nombreuses organisations n’emploient pas de chefs de projet à plein temps et il y est pourtant commun de rassembler une équipe projet pour adresser un besoin spécifique. Bien que la plupart des personnes n’aient pas de compétences formelles dans une méthodologie de projet, prendre un rôle dans une équipe projet peut être une excellente opportunité de formation et peut améliorer le profil de carrière d’une personne.

Le management de projet dans le sens moderne a commencé au début des années 1950, bien qu’il ait ses racines bien plus loin dans les dernières années du 19ème siècle. Le besoin en management de projet a été mis en exergue par des entreprises qui ont réalisé les avantages d’organiser le travail autour de projets et le besoin critique de communiquer et coordonner le travail à travers divers services et professions. Une des premières utilisations majeures de Le management de projet telle que nous le connaissons aujourd’hui était de manager le programme Espace des États-Unis. Le gouvernement, l’armée et le monde de l’entreprise ont maintenant adopté cette pratique.

Voici la définition principale de ce qu’est le management de projet:

  • Le management de projet n’est pas une petite tâche.
  • Le management de projet a un début et une fin bien définis. Ce n’est pas un processus continu.
  • Le management de projet utilise divers outils pour mesurer les accomplissements et suivre les tâches du projet. Ceux-ci incluent des Structures de Répartition de Travail, diagrammes de Gantt et graphes de PERT.
  • Les projets ont fréquemment besoin de ressources sur une base Ad hoc par opposition aux organisations qui ont seulement des positions dédiées et à plein temps.
  • Le management de projet réduit les risques et augmente les chances de succès.
La figure 1 : la triple Contrainte

La figure 1 : la triple Contrainte

Le management de projet est souvent récapitulé par un triangle (Voir La figure 1). Les trois facteurs les plus importants y sont le temps, le coût et la portée (le contenu), généralement appelés la triple contrainte.

Ceux-ci forment les sommets avec la qualité en thème central.

  • Les projets doivent être livrés dans les temps.
  • Les projets doivent respecter les coûts.
  • Les projets doivent délivrer le contenu prévu.
  • Les projets doivent respecter les besoins de qualité requis par les clients.

La figure2 : le diamant de management de projet

Plus récemment, cela a cédé à un diamant de management de projet, avec le temps, les coûts, la portée et la qualité pour sommets et les attentes des clients comme thème central (Voir La figure 2). Aucun client n’a la même attente donc vous devez demander quelles sont leurs attentes.

Les 5 Phases de PMI

Les 5 Phases de PMI (après définition du projet)

Un projet passe par six phases durant sa vie :

1.    Définition de Projet : Les buts, objectifs et facteurs critiques de succès pour le projet.
2.    Initiation de Projet : Tout qui est nécessaire à la configuration du projet avant que le travail puisse commencer.
3.    Planification de Projet : Les plans détaillés de comment le travail sera réalisé incluant le temps, les coûts et les estimations de ressources.
4.    Exécution de Projet : Réaliser le travail pour produire le livrable, service ou résultat désiré.
5.    Contrôlant et Suivi de Projet : S’assurer qu’un projet reste en piste et prendre les actions correctives pour que ce soit le cas.
6.    Clôture de Projet : Accepter en bonne et due forme des livrables et libérer tous les éléments qui ont été exigés pour exécuter le projet.

Le rôle du chef de projet est de grande responsabilité. C’est le travail du chef de projet de diriger, surveiller et contrôler le projet du début jusqu’à la fin. Les chefs de projet ne devraient pas effectuer de travail dans le projet autre que manager le projet qui est déjà bien assez.

Voici certaines des activités qui doivent être entreprises :

  • Le chef de projet doit définir le projet, le décomposer en un jeu de tâches raisonnables, obtenir des ressources appropriées et construire une équipe pour exécuter le travail.
  • Le chef de projet doit communiquer le but final du projet et motiver son équipe pour compléter le projet dans les temps.
  • Le chef de projet doit informer toutes les parties prenantes des progrès sur une base régulière.
  • Le chef de projet doit évaluer et contrôler des risques sur le projet et les atténuer.
  • Aucun projet ne va jamais exactement comme prévu, donc les chefs de projet doivent apprendre à s’adapter et à gérer les changements.

Un chef de projet doit avoir une palette de compétences incluant :

  • de nombreuses compétencesLeadership;
  • Management des personnes (clients, fournisseurs, directions fonctionnelles et équipe projet);
  • Communication efficace (verbale et écrite);
  • Capacité à influencer;
  • Négociation;
  • Gestion des Conflits;
  • Planification;
  • Gestion des contrats;
  • Estimations;
  • Résolution de Problèmes;
  • Pensée Créative; et
  • Gestion du temps.
J Davidson Frame

J Davidson Frame

"Les chefs de projet portent la responsabilité suprême de faire en sorte que les choses se produisent. Traditionnellement, ils ont effectué ce rôle comme de simples agents d’implémentation. Pour faire leur job, ils ont eu besoin d’avoir des compétences administratives et techniques de base. Aujourd’hui, ils jouent un rôle beaucoup plus large. En plus des compétences traditionnelles, ils doivent avoir des compétences business, des compétences relationnelles avec les clients et des compétences politiques. Psychologiquement, ils doivent être auto motivés sur les résultats avec une forte tolérance à l’ambiguïté, parce que peu de choses sont nettes dans l’environnement tumultueux du business actuel. Les défaillances dans n’importe lequel de ces secteurs peuvent mener à l’échec du projet." J. Davidson Frame

gros tempsBeaucoup de choses peuvent mal tourner dans le management de projet. Ces choses sont souvent appelées barrières.

  • Pauvreté de la communication;
  • Désaccords;
  • Malentendus;
  • Gros
  • Temps;
  • Grèves;
  • Conflits de Personnalités;
  • Faible management; et
  • Objectifs et Enjeux mal définis.

Une bonne discipline de management de projet n’éliminera pas tous les risques, problèmes et surprises, mais elle fournira des processus et procédures standardisés pour les traiter et permettre d’empêcher les choses suivantes :

  • Projets en retard, excédant leur budget ou ne respectant pas les attentes des clients.
  • Incohérence entre les processus et procédures utilisés par chefs de projet, menant à ce que certains soient favorisés plus que d’autres.
  • Projets réussis malgré un manque de planification, mais réalisés avec de très forts niveaux de stress, de bonne volonté et une quantité significative d’heures supplémentaires.
  • Management de projet vu comme n’ajoutant pas de  valeur et comme une perte de temps et d’argent.
  • Événements internes et/ou externes imprévus ayant un impact sur le projet.

Le management de projet c’est la création d’un environnement et des conditions dans lesquels un but ou un objectif défini peuvent être atteints de manière contrôlée par une équipe de personnes.

Méta Projets Management

Partenaire de DantotsuPM

10 Réponses to “une introduction au management de projet”

  1. Hervé Roméo 2 août 2013 at 14:44 #

    Bonjour,
    je pense que l’une des clés de réussite d’un projet est la cohésion et l’harmonie de l’équipe mise en place. En effet, il faudrait non seulement que les compétences des uns et des autres puissent se compléter entre elles, amis aussi qu’il règne entre eux une véritable harmonie qui leur permet de trouver plaisir dans le travail en équipe. Et cela n’est pas toujours réalisable, malgré les compétences du chef de projet.

    J'aime

  2. Pierre Mongin 2 mai 2013 at 08:15 #

    Vous trouverez aussi dans le livre Organisez vos projets avec le mind mapping Dunod de précieuses astuces surtout dans le management visuel de vos projets , chacun ayant une vue globale de l’avancée des actions de chacune des parties prenantes.

    J'aime

  3. ibra fall 20 mars 2013 at 20:49 #

    Bonjour,
    je regrette mon retard de répondre.
    En effet,je suis très pris par le boulot.
    La gestion de projet trouve,après la parfaite maîtrise de ses 4 étapes fondamentales,son succès en 50% dans le leadership à savoir comment jouer sur la fréquence et/ou la périodicité de la pression à mettre aux membres de son équipe, 30% dans l’atout de la communication et 20% dans le sens de l’anticipation afin de traiter d’avance les préalables.
    Un excellent gestionnaire de projet doit savoir mettre en harmonie et à l’aise son équipe tout en sachant sanctionner pour tout acte posé;il doit savoir mettre la pression à un membre de l’équipe dès lors qu’il sent que ce dernier est en émulation alors qu’il pouvait mieux faire.
    Merci!

    J'aime

  4. MOUSSALIM 25 février 2013 at 23:08 #

    A fin de réussir son projet le chef de projet doit évaluer et diagnostiquer sa partie prenante. La non compréhension de cette entité peut entraîner l’échec total .Pour cela et avant, il faut dresser un plan ou une politique pour la gérer.

    J'aime

  5. fidratelacsap 13 décembre 2012 at 18:54 #

    Je crois qu’on peut difficilement gérer (faire les bons choix) quelque chose qu’on ne comprend pas. C’est bien beau de connaître les méthodes et outils de la gestion de projet, mais pour bien gérer un projet il faut avoir une compréhension minimal des enjeux, des tâches qu’on planifie, des activités qu’on suit.

    J'aime

    • moperto 13 décembre 2012 at 19:50 #

      En effet, le chef de projet doit comprendre les objectifs business de son projet sans pour autant être un expert du métier. Je suis bien d’accord. Michel.

      J'aime

  6. jean marc 25 février 2012 at 11:40 #

    Bonjour,
    Personnellement je vois plus le chef de projet plus comme un chef d’orchestre, un capitaine de bateau c’est dire une personne qui doit maitriser et orchestrer et non comme quelqu’un qui : ‘doit définir le projet…., doit évaluer et contrôler les risques, etc…’.

    Jean Marc

    J'aime

    • Boiron 17 mai 2012 at 12:24 #

      Bonjour,
      pour ma part, je me pose la question du management de projet et des processus qui s’y réfèrent avec la nouvelle génération Y peu habituée à suivre des processus établis qu’elle remet souvent en cause.
      En particulier comment faire l’activité de contrôle avec cette nouvelle génération qui aspire à de l’indépendance et de l’autonomie ?
      Je suis preneuse de tout bon conseil.
      Nathalie

      J'aime

      • Franck 30 décembre 2012 at 10:54 #

        Nathalie,

        Etant donné la date de ton commentaire, j’arrive un peu tard et tu as peut etre trouvé des elements de reponse depuis mais "better later than never"…

        Je partage ta problematique au quotidien avec mes equipes composées de personnes agées de 25 ans à 45 ans.
        Je dois m’adapter à des personnalités et des générations différentes.

        Dans la génération identifiée comme Y, il y a toutefois des exceptions qui n’aspirent pas forcément à l’indépendance…mais elles sont facilement identifiables.
        Pour la majorité, je te rejoins sur leur besoin d’autonomie que j’utilise pour leur donner des responsabilités limités.
        Une responsabilité implique de l’autonomie et tout le monde trouve son intérêt…le plus difficile est de bien définir cette responsabilité et la décomposer en étapes qui permettrons d’assurer le contrôle.

        Si tu veux plus d’info sur la question, voici un ouvrage qui peut t’intéresser :
        Desplats&Pinaud, Manager la generation Y

        Franck.

        J'aime

    • Franck 30 décembre 2012 at 09:55 #

      Jean-Marc,

      Tu as l’air d’être un homme de terrain proche de ses équipes…un veritable leader.
      Ta remarque est, a mon sens, pertinente si tu parles de ton/tes equipes mais afin de communiquer avec la direction, tu as besoin de definir le projet et ses risques.
      Cet exercice permet de rassurer ou alerter ton/tes superieurs mais également de negocier des ressources supplementaires ou de leur permettre un arbitrage entre plusieurs projets par exemple.

      Franck

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 110 autres abonnés

%d bloggers like this: