Archive | agile RSS feed for this section

la Gestion de Projet Agile par Claude Emond

27 jan

«Rien n’est permanent, sauf le changement.» Héraclite

La firme TOP (Totally Optimised Projects), un des leaders mondiaux en réalisation des bénéfices, a évalué le pourcentage de bénéfices réalisés pour chacun des 7 niveaux de livraison en mode projet, résultats très souvent confirmés dans les faits. La figure suivante présente cette évaluation sous forme graphique[i].

Pourcentage de bénéfices possibles réalisés selon le niveau de livraison d'un projet

Pourcentage de bénéfices possibles réalisés selon le niveau de livraison d’un projet

Nous pouvons voir qu’un projet qui livre «dans les temps et dans les coûts», comme unique préoccupation, ne livre pas plus que 30% des bénéfices possibles. Si les «spécifications ‘initiales’ sont respectées», ces spécifications n’étant pas ajustées en cours de réalisation de projet pour tenir compte de l’évolution des besoins, un tel projet peut livrer entre   30 et 50 % des bénéfices possibles… ce en ne respectant pas nécessairement les délais et coûts initialement prévus.

Atteindre les niveaux 6 et 7 passe obligatoirement par une gestion de projet épousant les valeurs et appliquant les principes et ayant les caractéristiques d’une organisation agile de haut niveau.

La figure suivante présente un cadre conceptuel adaptant les éléments de l’agilité à la réalisation des projets.

Claude Emond - Qualiscope management Agile

Cadre conceptuel de la gestion de projet en mode «agile»

Cadre conceptuel de la gestion de projet en mode «agile»

Ce cadre résume en 4 valeurs, 4 pratiques et 10 principes , l’état d’esprit et les pratiques spécifiques observés dans les applications de l’agilité en projet, notamment :

  • la gestion «agile» des projets d’innovation et de développement de nouveaux produits (informatiques et autres), et
  • la gestion «LEAN» utilisée par les spécialistes du Lean Construction Management.

En intégrant ces éléments avec ceux d’une «organisation agile», nous obtenons l’équation suivante, qui présente l’ensemble des caractéristiques de la gestion de projet agile.

PRODUCTIVITÉ = A1 + A2 + V = PERFORMANCE OPTIMALE

Une organisation AGILE c’est, dans un contexte d’affaires turbulent, (très complexe, hautement compétitif, incertain, en changement constant, exigeant une grande vélocité et un haut niveau de créativité afin d’innover et s’adapter sans cesse) où nous avons :

trust confianceA1 / Alignement du QUI

Un ensemble de personnes COLLECTIVEMENT ENGAGÉES où toutes les parties prenantes sont alignées, parce qu’elles ont:

  • des valeurs partagées (même culture)
  • une vision partagée
  • des intérêts convergents
  • une mesure commune du succès
  • les connaissances requises
  • des comportements collaboratifs
  • et sont engagées à réussir ensemble
A2/ Agilité du Comment, Quand, Combien

AVEC PROACTIVITÉ, CRÉATIVITÉ, GRANDE RÉACTIVITÉ, FLEXIBILITÉ ET ADAPTABILITÉ

Ces personnes font très bien, en utilisant des approches et outils AGILES (COMMENT, QUAND, COMBIEN), notamment:

  • Agile 2une ouverture et une capacité de s’adapter au changement
    • une structure, une organisation, des technologies flexibles et adaptables
    • des ressources SUFFISANTES flexibles et adaptables
    • l’apprentissage et la capitalisation des leçons apprises en continu
  • des pratiques de veille et d’innovation (créativité) axées sur la création optimale de valeur (bénéfices)
  • des pratiques valorisant les RH et encourageant la collaboration
V/ Valeur Optimale

BÉNÉFICES «QUOI, POURQUOI», POUR TOUS

Ces personnes font LES bonnes choses, CELLES OPTIMISANT LA VALEUR POUR TOUS

selectionLES bonnes choses, soit la raison d’être de l’organisation et des parties prenantes

  • des livrables négociés (QUOI)
  • maximisant les bénéfices et la valeur (POURQUOI)
  • pour toutes les parties prenantes (POUR QUI)

Résultat : PRODUCTIVITÉ = A1 + A2 + V = PERFORMANCE OPTIMALE

Caractéristiques de la gestion de projet agile

Visitez le nouveau site web de Claude !

Visitez le nouveau site web de Claude !

En quelques mots, la gestion de projet en mode «agile» c’est, dans un environnement d’affaires turbulent:

  • l’ensemble des parties prenantes d’un projet, COLLECTIVEMENT ENGAGÉES,
  • qui réalisent très bien, en respectant les attentes quotidiennes de chacun, AVEC PROACTIVITÉ, CRÉATIVITÉ, GRANDE RÉACTIVITÉ, FLEXIBILITÉ ET ADAPTABILITÉ
  • LES bonnes choses, soit LES LIVRABLES OPTIMISANT LA VALEUR POUR TOUS

Et c’est de cette façon qu’on atteint une performance exceptionnelle et qu’on réalise des projets donnant les meilleurs résultats possible[ii].

Cet article est le second d’une courte série de 3 billets produite par Claude :

  1. La Gestion de Projet «traditionnelle» et ses réalisations

[i] THE CHOICE, Jed Simms et Alex Chapman, 2011, maintenant disponible sur Kindle, http://www.amazon.fr/Choice-English-Jed-Simms-ebook/dp/B00KEK26GM

[ii] Cet article est un extrait mis à jour du document «Quelques précisions sur l’agilité organisationnelle», Claude Emond, 2012, http://fr.slideshare.net/claudee/agilit-organisationnelle

livre kindle gratuit pendant 72 heures: Histoire d’une transformation Agile, Scrum et XP à grande échelle

25 jan

le plus petit pasNicolas Gouy nous annonce que son livre (au format Kindle) est gratuit du dimanche 25 au mardi 27 janvier sur amazon.

Il n’y a pas besoin d’avoir un appareil Kindle pour lire ce format, vous pouvez télécharger des applications gratuites sous Windows ou Mac pour lire un fichier Kindle (voir sur le site amazon).

Le plus petit pas: Histoire d’une transformation Agile, Scrum et XP à grande échelle

 

 

La Gestion de Projet «traditionnelle» et ses réalisations par Claude Emond

20 jan

Voici le premier d’une série de 3 articles qui nous mèneront de la gestion de projet « traditionnelle » à l’Agilité !

«Aucun problème ne peut être résolu sans changer le niveau de conscience qui l’a engendré.»

Albert Einstein

La gestion de projet «traditionnelle» n’est pas nécessairement celle documentée dans le PMBoK, le Project Management Body of Knowledge,   du PMI (Project Management Institute). Bien que ce document ne soit pas parfait, il est en évolution constante et inclut maintenant dans sa dernière édition plusieurs des principes de l’agilité.

Le guide en français

Le guide en français

Dans les faits, tout ce qui est documenté dans le PMBoK est utilisable en gestion de projet «agile».

Il suffit d’utiliser ces pratiques et outils dans un état d’esprit   collaboratif «gagnant-gagnant», plutôt que dans un état d’esprit conflictuel, contrôlant et compétitif «gagnant-perdant».

De plus, très peu d’organisations   prétendant appliquer le PMBoK, ont vraiment des processus et des pratiques couvrant l’ensemble des volets de la gestion de projet (parties- prenantes, contenu, qualité, bénéfices, changements, risques, communications, intégration, etc.).

La plupart ne se préoccupent que du triangle «contenu-délais-coûts», en considérant les délais et les coûts comme des livrables, plutôt que comme des contraintes à respecter OU À REDÉFINIR AU BESOIN SELON L’ÉVOLUTION DU PROJET, en réponse à des événements imprévus, des ajouts de contenu ou tout simplement pour saisir de   nouvelles opportunités. Pour ces organisations, le coût d’un projet est plus important que le retour sur l’investissement (les bénéfices qu’on retirera de l’utilisation des livrables). Et, pour ces organisations, le tout se réalise dans un état d’esprit de compétition et à travers de nombreux conflits et litiges qui perdureront longtemps après l’achèvement des livrables des projets et leur transfert contractuel aux «clients».

En quelques mots, la   gestion de projet en mode «traditionnel», celle qui est encore pratiquée par la majorité des entreprises réalisant des projets et «subie» par leurs clients, leurs partenaires, employés et fournisseurs, c’est, dans un environnement d’affaires turbulent :

  • un ensemble limité de personnes,
  • qui font de façon conflictuelle, plus souvent en s’affrontant qu’en collaborant,des choses (activités ou tâches, souvent pas les bonnes),
  • devant respecter à tout prix un délai et un budget pas toujours réalistes.

En termes de bénéfices réalisés, les résultats sont alors très variables, sinon décevants.

La figure suivante [i] résume les 7 types de résultats qu’un projet peut livrer «en termes de bénéfices»

7 types de bénéficesLa firme TOP (Totally Optimised Projects), un des leaders mondiaux en réalisation des bénéfices, a évalué le pourcentage de bénéfices réalisés pour chacun des 7 niveaux de livraison, résultats très souvent confirmés dans les faits. La figure suivante présente cette évaluation sous forme graphique.

%benef possibles projet

Pourcentage de bénéfices possibles réalisés selon le niveau de livraison d’un projet.

Nous pouvons voir qu’un projet qui livre «dans les temps et dans les coûts», comme unique préoccupation, ne livre pas plus que 30% des bénéfices possibles.

Si les «spécifications ‘initiales’ sont respectées», ces spécifications n’étant pas ajustées en cours de réalisation de projet pour tenir compte de l’évolution des besoins, un tel projet peut livrer entre   30 et 50 % des bénéfices possibles… ce en ne respectant pas nécessairement les délais et coûts initialement prévus.

the choice

The Choice

Comme nous le verrons dans un prochain article[ii], l’objectif de la mise en place d’un nouveau processus de gestion de projet est de faire mieux que cela, et même, à moyenne échéance, de permettre à l’entreprise adoptant ce nouveau processus et à ses clients d’atteindre des résultats de niveaux 6 ou 7 le plus souvent possible.

[i] THE CHOICE, Jed Simms et Alex Chapman, 2011, maintenant disponible sur Kindle.

[ii] Cet article est un extrait mis à jour du document «Quelques précisions sur l’agilité organisationnelle», Claude Emond, 2012.

February 4 – Webinar – 4 Building blocks for self managing Scrum Teams

16 jan

SELF MANAGING SCRUM TEAMS: 4 BUILDING BLOCKS & AN EVIDENCE BASED APPROACH with Ravi Verma

Scrum and Agile Webcasts

Scrum and Agile Webcasts

In this interactive webcast, Ravi Verma, Scrum expert, and founder of SmoothApps will discuss self-managing teams, a fundamental element core to agile software delivery and any Scrum Team. Ravi will dive deep into a deliberate, evidence-based approach for strengthening what he has learned are four foundational building blocks underpinning this notion of bottom-up intelligence.

Join in as Ravi triggers insights through real stories, and offers immediate next steps toward enabling more autonomous, self-managing teams. The result? Increased value delivery, happier customers, and happier teams.

These sessions are broadcast live, completely free, and available to anyone around the world – though space in each session is limited!

SAVE MY SPOT

January 23 – Webinar (PMI) – Going Full Agile In Government

12 jan

A PMI Government community of pratice webinar

23 January12-1 pm EST / 18:00 CET/France

This case study covers the methods, tools, and techniques used to implement Kanban, Scrum, and SAFe on both O&M (Operation & Maintenance) and New Development projects. We cover the metrics used and the results after more than a year of operating under Agile. Changes were needed in contract language, deliverables, schedule milestones, Earned Value measures, and stakeholder expectations.

Phil Magrogan is a Portfolio Program Manager for the GSA Federal Acquisition Systems and  David Larrimore is the Branch Chief responsible for the General Service Administrations (GSA), Federal Acquisition Service’s (FAS) new enterprise data warehouse.


February 11 – Webinar (APMG) – From waterfall to Agile

6 jan

From Waterfall to Agile: what you need to know

feng shui cascadeWith Melanie Franklin, AgileChangeManagement Ltd

In this webinar Melanie will help you understand the skills, mindset and priorities that you need as you make the transition from traditional project management (often based on PRINCE2) to Agile Project Management.

Agile is a different way of working, and as an experienced project and programme manager Melanie has seen the evolution of agile, and has built agile project environments for many of her clients. As a result she is able to provide a simple, clear explanation of the differences between using ‘waterfall’ project management, with lots of requirements gathering and planning up front and an agile approach which demands the project manager facilitates an evolving solution.

Click Here To Register

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Read this post and download a Free ebook – Waterfall to Agile: Making the Transition to Agile or a Mixed Methodology Approach

Free ebook – Waterfall to Agile: Making the Transition to Agile or a Mixed Methodology Approach

21 déc

20 Agile and project management practitioners and authors share some of their experience on the topic.

at task waterfall to Agile

Go to the download page

It’s a 45 pages wide-ranging collection of testimonials addressing a wide range of aspects:

  • Agile state of mind
  • Is Agile right for you?
  • Lean Startup
  • Empowering Agile teams
  • Easing your transition to Agile
  • Selling Agile
  • ….

You can download it for free, here.

12 Février – Yvelines – Agilité organisationnelle & Business Value Game

19 déc

Le PMI France, branche Paris Ile-de-France, pôle Yvelines vous invite à participer à sa prochaine soirée à partir de 18:00.

Avec des jeux interactifs

Avec des jeux interactifs

Agile est une philosophie qui utilise des modèles organisationnels basés sur les personnes, la collaboration et des valeurs partagées. Elle utilise la planification récurrente, la livraison itérative et progressive, la réponse rapide et flexible aux changements et une communication ouverte entre équipes, parties prenantes et clients. L’utilisation d’Agile comme une approche de management de projets a augmenté radicalement dans les dernières années. Mais comment se définit l’Agilité organisationnelle ? Quelles pratiques mènent à plus d’Agilité ? L’Agilité permet-elle aux organisations d’augmenter le taux de réussite de leur projets ?

Conférence et animation en ateliers animée par Agnès Laville, Fondatrice de Meta Projets Management, Docteur de l’École Centrale Paris, Consultante et Animatrice de formations en Management de Projets, certifiée PMP®, Project Management Professional, par le PMI®, Project Management Institute.

Inscriptions

Partenaire de DantotsuPM

MPM, Partenaire de DantotsuPM

December 30 – Webinar – PMI Organizational Agility Conference

15 déc

All you need is your email address to log in.

30 Dec PMI Organizational Agility ConferenceAre you ready for the future of project management? This value-packed on-demand event puts you at the forefront of organizational agility,featuring speakers such as:

  • Jim Highsmith, co-author of the Agile Manifesto, shares wisdom from an award-winning 40-plus year career on leading in times of change and uncertainty

 

  • Check this past article and Video

    Check this past article and Video

    Mark Mullaly, co-leader of the largest research project ever on the value of project management, takes you inside what his team discovered

 

  • Gustav Toppenberg, who guides Cisco’s IT and enterprise architecture strategy, lays out the skills project managers need in tomorrow’s adaptive enterprise

« Peut-on améliorer la performance des projets par l’Agilité organisationnelle ? » par Meta Projets Management et PMI France branche Rhône-Alpes

13 déc

« Peut-on améliorer la performance des projets par l’Agilité organisationnelle ?  »

Lisez l’article complet relatant cet événement sur le site du PMI France

Invités par l’école ENSIMAG du groupe Grenoble-INP et la Branche Rhône-Alpes du PMI France, Agnès LAVILLE fondatrice de Méta Projets Management et Frédéric RODRIGUEZ, Consultant, Coach et Formateur Indépendant,  ont animé avec une grande agilité le 27 Novembre, pour un public de plus de 120 industriels, enseignants et étudiants, une conférence et des ateliers  pour  expérimenter comment améliorer la performance des projets par l’agilité organisationnelle.

Agnès Lavigne

Agnès Lavigne

La philosophie Agile utilise des modèles organisationnels basés sur les personnes, la collaboration et des valeurs partagées. Elle met en œuvre une planification récurrente, des livraisons itératives et progressives, la réponse rapide et flexible aux changements et une communication ouverte entre équipes, parties prenantes et clients. L’utilisation d’Agile comme une approche de management de projets a augmenté radicalement dans les dernières années. Mais:

  • Comment se définit l’Agilité organisationnelle ?
  • Quelles pratiques mènent à plus d’Agilité ?
  • L’Agilité permet-elle aux organisations d’augmenter le taux de réussite de leurs projets ?

Plutôt que de réaliser un exposé formel, la dynamique équipe de Méta Projets Management invite les participants à se regrouper en ateliers de 9 ou 10 personnes autour de plaques disposées dans l’amphi.

A chaque atelier est proposé un scénario de plusieurs projets à réaliser par une entreprise en fonction des demandes de plusieurs clients tout en en tenant compte des tâches successives à réaliser, de leurs coûts de réalisation, des ressources limitées de la production, des gains escomptés, de la facturation à fourniture du produit demandé et bien entendu de la satisfaction des clients.

Les cartes posées sur la table correspondent aux différentes « user stories » mises en production par les participants afin de satisfaire les demandes clients.

Les cartes posées sur la table correspondent aux différentes « user stories » mises en production par les participants afin de satisfaire les demandes clients.

Rapidement chaque atelier au moyen des cartes descriptives de tous les besoins s’attelle à prioriser l’enchainement des travaux à faire afin de satisfaire au mieux l’ensemble des exigences naturellement contradictoires.

Comme dans la vraie vie, au fil du temps, des changements arrivent à travers de nouveaux besoins clients ou de nouveaux clients. Agnès au micro cadence plusieurs itérations invitant chaque groupe à découvrir les changements distribués dans de nouvelles enveloppes. La petite équipe de Méta Projets Managements passe d’ateliers en ateliers pour prodiguer les conseils et récompenser chaque mise en production par un paquet de bonbons au chocolat.

Au bout d’une heure et de trois itérations, Agnès en conclusion de la soirée invite les rapporteurs de chacun des groupes d’annoncer leurs résultats en terme de nombre de mises en production (satisfaction client) et de facturation (bénéfices pour l’entreprise) puis de faire un bilan sur comment le groupe a vécu cette expérience d’agilité.

Le Jeu de la Business Value © a été créé par Vera Peeters et Pascal Van Cauwenberghe et vous pouvez le télécharger sur http://www.xp.be.

MPM Calendrier formations

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 192 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :