Archive | agile RSS feed for this section

18 Septembre – Sophia Antipolis – Méthodes Agiles

3 sept

de 14h00 à 17h30 aux Espaces Antipolis, 300 route des Crêtes

Apparues au début des années 2000, les Méthodes Agiles rencontrent aujourd’hui un réel succès et se positionnent comme des réponses opérationnelles. Cette conférence vous présentera les enjeux, les valeurs et les principales pratiques de l’offre Agile.

Les points clés de la conférence

               Agile 2Une nouvelle organisation du travail: De nouveaux leaders sur les projets : le client, le coach, l’équipe de développement.

               La démarche: Une démarche itérative et incrémentale. Une démarche transparente et participative.

               Comment formaliser les exigences ? Favoriser le point de vue de l’utilisateur. Apprécier la priorité et les valeurs métiers associées aux exigences. Un feedback constant pour le client et pour l’équipe. Une maîtrise du changement.

               Qualité du travail de l’équipe Agile: Un projet piloté par les tests.Une intégration en continue, une conception émergente.

               L’apprentissage: Favoriser la capitalisation. Des rétrospectives. Le rôle déterminant du coach (ScrumMaster). L’agile Dojo.

               La mise en œuvre: Du cadre agile à un processus détaillé adapté à l’entreprise et au projet. Intégrer la sous-traitance.

Cette conférence sera animée par Jean Hugues, directeur associé de la société de conseil DELF. Il mène conjointement des activités de production et de recherche sur les méthodes de conception et sur la conduite de projet. En plus d’animer des conférences et séminaires haut-de-gamme, il forme aux Méthodes Agiles. Il est également auteur d’ouvrages spécialisés.

s’inscrire

15 Octobre – Montpellier – "Scaling Agile" à l’Agile Tour 2014

25 août
former, entrainer, nourrir

arrosez et nourrissez l’agilité

Les inscriptions pour l’Agile Tour Montpellier 2014 sont ouvertes. Cette année, le thème principal des conférences et ateliers est "Scaling Agile", et un "Village du manager" ainsi qu’un système de parrainage font leur apparition.

Rendez vous le 15 Octobre 2014 au Corum de Montpellier. Pour vous inscrire : http://agiletour-montpellier.fr/

le village du manager ?

agile tour montpelier 2014C’est un espace dans lequel sont proposés des mini-sessions / ateliers / animations tournés vers des métiers non IT et encore peu impliqués dans l’agilité. Des ambassadeurs agiles répondront aux questions et problématiques posées par le public.

August 14 – Webinar – Dealing with Technical Debt: Avoiding Technical Bankruptcy

7 août

A free monthly webcast by Scrum.org Professional Scrum Trainers addressing common challenges faced by the software profession.

Scrum and Agile Webcasts

Scrum and Agile Webcasts

with Mark Noneman on August 14, 2014 10am-11am EST 16:00 CET/FRANCE

The phrase “technical debt” has become a commonly used phrase in software development.

technical debtTechnical debit is analogous to financial debt; build up too much and you’ll start paying more in “interest” and “principle” than you can invest in future value. This webinar will discuss what technical debt is, what causes it, and how to deal with it. Both management and engineering techniques in an agile development environment will be reviewed.

These sessions are broadcast live, completely free, and available to anyone around the world – though space in each session is limited!

SAVE MY SPOT

Réussir des "standup" efficaces autour du tableau Kanban (repost)

4 août

Effective Standups around Kanban Board

http://blog.brodzinski.com/2011/12/effective-standups.html par Pawel Brodzinski

stand-up meetingsVous pouvez entendre ici et là que Kanban s’adapte plutôt bien aux grandes tailles. En réalité, un des problèmes de Scrum auquel je pense on ne s’est pas soigneusement attaqué, est que faire dans les projets qui nécessitent davantage de personnes qu’une unique équipe Scrum puisse rassembler. L’un des problèmes qui émerge très rapidement quand l’équipe Scrum grandit est la réunion « standup ».

Comme vous passez à travers l’équipe qui grossit avec vos trois questions standards cela nécessite naturellement de plus en plus de temps. Bientôt cela peut devenir un problème que de tenir dans le bref temps imparti pour de telles réunions.

Quand l’équipe adopte Kanban, elle commence d’habitude avec un standup inchangé. Cependant cela signifie que, à un certain point, ils font face au même problème que les équipes Scrum :  15 minutes ne sont désormais plus suffisantes.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Récemment, Jorn Hunskaar a partagé une telle histoire sur son blog. Il m’a incité à combiner une suite d’idées en une seule réponse qui peut servir de un guide sur comment améliorer les standups autour du tableau Kanban.

Au lieu d’exécuter le typique tour de table avec des réponses sur ce qui s’est produit hier, ce qui va être réalisé aujourd’hui et quels sont les problèmes, vous pouvez essayer de reconcevoir le modèle que vous suivez pour le standup.

comment améliorer les standups autour du tableau Kanban

  • kanban boardD’abord, passez à travers tous les points bloquants (s’il y en a). Ceux-ci sont certainement vos points de douleur actuels. Cela signifie que vous voulez certainement investir une partie du précieux temps de standup sur ces points bloquants. Cela est évident.
  • Deuxièmement, discutez des items urgents ou à expédier (de nouveau, s’il y en a). C’est le travail prioritaire du point de vue de l’équipe toute entière. C’est quelque chose que vous devez vraiment faire sous peine de retarder d’autres taches. De nouveau, ceci est une chose dans laquelle cela vaut la peine d’investir de rares ressources.
  • Troisièmement, passez en revue les items qui n’ont pas progressé depuis le dernier standup. Ceux-ci sont les points qui peuvent être à risque. Peut-être ne devaient-ils pas progresser mais dans ce cas ce serait revu rapidement, peu de discussion nécessaire. Autrement, cela vaut la peine d’avoir une brève analyse ce qui a empêché ces points d’avancer. À propos, cela signifie que vous devriez avoir un mécanisme pour marquer visuellement les fiches qui ne se déplacent pas, ce qui est souvent délicat.
  • Quatrièmement, passez à travers tout le reste. Encore un conseil : Vous pouvez avoir discuté les sujets selon  leur classe de service par priorités. Autrement dit, vous commencez par la classe la plus hautement prioritaire de service (des bogues, des fonctionnalités critiques ou autre) et discutez tous les items de cette classe de service. Puis vous vous déplacez sur une autre. Bien, au moins cela peut fonctionner tant est que vous puissiez dire quelle classe de service est plus importante qu’une autre.

Encore une règle raisonnable : dans chacun de ces groupes, utilisez le tableau Kanban de la droite vers la gauche. Cela indique que plus un article est proche d’être fini plus vous voulez en discuter pour le compléter, apportant ainsi de la valeur à vos utilisateurs, clients et parties prenantes.

OK, jusqu’à ce point il y a en fait peu de différences : vous passez toujours en revue chaque item de travail qui est sur le tableau. Il y a un focus différent sur les problèmes et vous pouvez passer sur les items évidents de travail complété, mais tout de même, toujours beaucoup de contenu à revoir.

deadlineCependant, étant donné que vous venez de trier les sujets à discuter selon leur priorité, vous pouvez utiliser un truc simple et stopper la discussion quand le temps de la réunion s’est écoulé, peu importe si vous avez pu ou pas couvrir toutes les choses. Cela signifie que vous avez probablement couvert tous les items des trois premiers groupes et certainement tous ceux des deux premiers, indépendamment du reste qui exige une moindre part de discussion ou aucune discussion du tout.

Cela signifie aussi que, dans un bon jour, vous pouvez couvrir tous les points, ou davantage de choses, et c’est parfait. Ce dont vous avez essentiellement besoin est de vous assurer que la substance la plus importante ne va pas passer inaperçue.

Un pas de plus serait de sauter une discussion sur un groupe ou sous-groupe spécifique  d’items, comme par exemple une classe spécifique de service, quand vous voyez que cela n’ajoute pas vraiment de valeur. Si vous n’êtes pas certain,  essayez de les couvrir pendant les standups et voyez quel résultat vous obtenez.  Vous pourrez alors commencer à essayer d’autres choses avec l’agenda de la réunion.

Idéalement, après quelque temps, vous finirez par discuter seulement des choses importantes, disons, les points bloquants, les items à expédier et bloqués, et peut-être d’autres qui sont amenés par n’importe quel membre de l’équipe pour une raison importante et sortent du travail habituel qui n’a pas besoin de plus d’attention qu’une confirmation silencieuse que tout est parfaitement en ordre.

August 28 – Webinar (PMI) – The 4 Levels of Agile Requirements

31 juil

A PMI’s Requirements Management CoP webinar with Sally Elatta

28 August12-1 PM EDT

Sally Ellata

Sally Ellata

Don’t you just love the word ‘Requirements’? It’s so clear isn’t it – NOT!

This webinar is dedicated to discussing the 4 levels of requirements and why it is important to gather the right level at the right time and not dive into the details too early.

Sally Elatta will discuss 4 techniques for slicing EPICs into smaller deliverables and also share how you can use Business Value Points for prioritizing features.

Whether or not you’re using Agile, you will absolutely walk away with tips to help you improve your current requirements approach.

Sally Elatta
publishes several short learning videos on www.AgileVideos.com.

ne soyez pas un zombie de Scrum

15 juil

ZombieDon’t be a Scrum Zombie

http://www.pmhut.com/dont-be-a-scrum-zombie par Marc Löffler

Toute équipe de Scrum connait les 3 questions les plus célèbres posées chaque jour pendant le « Daily Scrum » :

  • Qu’avez-vous réalisé hier ?
  • Que ferez-vous aujourd’hui ?
  • Quels sont les obstacles ?

Pour certaines équipes cette réunion est juste un devoir ennuyeux et à cause de cela on répond à ces questions sans passion. Une chose que j’ai observée dans les dernières semaines et mois est combien ces questions ont des poids différents. On répond à la première question sur le dernier jour de travail en grand détail tandis que la réponse à la deuxième question est très courte et si on répond la troisième question c’est seulement pour déclarer qu’il n’y a actuellement aucun problème. Donc la plus grande partie de la réunion est une discussion sur le passé. L’avenir et les obstacles sont tout simplement ignorés. A mon humble avis, ceci est un gros problème qui devrait être évité.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Qu’avez-vous réalisé hier ?

Image courtesy of Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

La réponse à cette question ne doit pas être une liste détaillée de toutes les tâches vous avez fait hier. De plus, il ne s’agit de découvrir qui a fini le grand nombre de tâches et était apparemment le membre de l’équipe le plus travailleur. Le point n’est pas de créer un rapport pour le ScrumMaster, le Propriétaire de Produit ou une partie prenante.

Au lieu de cela la réponse devrait seulement contenir les informations qui sont utiles à tous les membres de l’équipe et importantes pour le reste du sprint. De cette façon les informations sont intéressantes et de valeur pour tous les membres de l’équipe, tout le monde écoute et en bénéficie.

Que ferez-vous aujourd’hui ?

Today is a good daySouvent on répond cette question avec un simple "je continuerai à travailler sur …". Ceci n’a aucun rapport avec une approche tactique. Chaque membre de l’équipe devrait attentivement observer la réunion et considérer quelle est l’étape suivante raisonnable pour supporter l’équipe dans l’atteinte du but du sprint. En particulier, les membres de nouvelles équipes de Scrum ont tendance à penser à leurs propres tâches au lieu de penser et travailler comme une équipe.

Il n’est pas important de commencer à travailler sur toutes les tâches de l’Arriéré de Sprint, mais bosser ensemble sur les tâches une par une. Au mieux deux membres de l’équipe travaillent simultanément sur une tâche en utilisant des techniques comme la programmation de pairs. C’est pourquoi le Daily Scrum est aussi l’endroit parfait pour décider qui s’appariera avec qui. Le Daily Scrum est une petite réunion de planification et c’est pourquoi vous devriez l’utiliser comme tel.

Quels sont les obstacles ?

Cheval, ObstacleDe façon intéressante, ceci est la question la plus sans réponse des trois. À la fin, tous les problèmes cachés surgissent dans la Rétrospective de Sprint bien qu’ils auraient pu être résolus pendant le sprint. Mais pour pouvoir les résoudre quelqu’un doit les mentionner.

Les raisons de ce comportement sont variées. Quelques membres de l’équipe croient que leur ScrumMaster n’est pas capable de résoudre leur problème. Les autres membres de l’équipe sont habitués à résoudre leurs problèmes tout seuls. Mais ces problèmes et obstacles cachés sont souvent ceux qui sont la cause d’un but de sprint manqué. C’est seulement si tout le monde connaît tous les obstacles que l’équipe peut les balayer du chemin vers le but de sprint.

Ne vous comportez donc pas comme un zombie de Scrum. Le Daily Scrum Quotidien n’est pas un devoir ennuyeux, mais une chance de réussir la prochaine étape vers le but du sprint.
Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

 

17 Juillet – Webinar – Two to Tango – Quality and Velocity in Large IT Set-up

7 juil
Image courtesy of ambro / FreeDigitalPhotos.net"

Image courtesy of ambro / FreeDigitalPhotos.net"

Dans la plupart des organisations, les équipes informatiques se sont séparées en deux groupes distincts : un groupe travaille en Scrum, suit le rythme imposé par les métiers, s’adapte aux nouvelles technologies et innove; l’autre groupe préfère ou a besoin de suivre un modèle de gestion traditionnel en waterfall.

Comment abordez-vous le compromis vitesse-qualité quand la cohabitation entre agilité et organisation traditionnelle entraine un manque de cohésion et donne lieu à des problèmes de qualité ?

Cast LogoLes pratiques observées par des experts du sujet peuvent surprendre : CAST a invité plusieurs experts pour ce webinaire gratuit en langue anglaise:

  • Diego LoGiudice, analyste principal chez Forrester Research et expert en méthodes agiles et en mesure de la qualité des logiciels
  • Dr Bill Curtis, directeur du Consortium for IT Software Quality
  • Suresh Bala, VP ‘Application Management‘ de Wipro

M. LoGiudice relatera les défis rencontrés en introduisant plus de vitesse dans l’IT traditionnel. M. Bala décrira une approche pour améliorer la réactivité et la qualité d’un grand parc applicatif en mesurant l’actif logiciel.

Pour assister à cette web-conférence en anglais le jeudi 17 juillet à 16h30, cliquez ici.

Ce lien vous permet également de vous inscrire pour recevoir l’enregistrement de la web-conférence si vous n’êtes pas en mesure d’y participer.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

June 26 – Webinar (APMG) – Why it’s time to become Agile ?

17 juin
Melanie Franklin

Melanie Franklin

A one hour APMG Webinar with Melanie Franklin, AgileChangeManagement Ltd, at 2PM CET/FRANCE

Do you know what agile really means? When your colleagues talk about ‘going agile’ do you know what is involved and how it might affect you?

This webinar is packed with facts and practical experience of adopting an agile approach to project management. It will help you understand how agile is different to other methods including PRINCE2 and what the benefits and the challenges of agile really are.

Melanie is an experienced project and programme manager and is currently supporting several high profile organisations through their transition from traditional to agile project management.

Institut International de Conseil et de Formation Accrédité aux Bonnes Pratiques PRINCE2® (Gestion de Projet), ITIL® (Gouvernance du SI), P3O® (Management d'un PMO) et MSP® (Management de Programme).

Partenaire de DantotsuPM

Click Here To Register

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

20 Novembre – Agile Grenoble 2014

16 mai
Visitez le site

Visitez le site

Les méthodes agiles sont devenues incontournables. Elles ont prouvé leur efficacité et l’heure n’est plus aux questions mais à l’action !

La conférence Agile Grenoble sera encore cette année l’événement agile incontournable de la région. C’est le rendez-vous pour tous les professionnels qui souhaitent savoir comment s’y prendre, découvrir, échanger, apprendre, expérimenter, tester, approfondir leurs connaissances, ou simplement discuter autour de l’agilité.

Deux personnes (ou devrait-on dire "personnages") qui sont à la fois influenceurs, passionnés et changeurs de monde. Alexandre GERARD et François BEAUREGARD seront au rendez-vous le 20 novembre 2014 pour votre plus grand plaisir !

April 24 – Webinar (PMI) – in Agile, it’s the Goal, Not the Role

14 avr

The Work of Agile Project Management, Product Management, and Business Analysis

The goal of Agile teams is to continuously deliver high-value outcomes—as quickly as possible. To achieve this, these teams focus on skills, not titles or traditional role delineations.

So what does that mean for the experienced project manager, product manager, or business analyst?

Where do their planning and analysis skills fit into Agile’s fierce focus on frequent delivery?

Drawing on her insights from coaching Agile teams, Mary Gorman addresses these questions and outlines the dynamic relationships between agile work, disciplines, and skills.

Mary Gorman

Mary Gorman

Discover how re-positioning from role-based to skill-based work enables you to collaboratively contribute to any agile effort.

Mary Gorman, a recognized leader in business analysis and requirements, is Vice President of Quality and Delivery at EBG Consulting. Mary participated in shaping PMI’s Professional in Business Analysis certification.

24 April 2014 6:00 PM to 7:00 PM CET/France

Register for webinar

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 110 autres abonnés

%d bloggers like this: