Tag Archives: les jobs

PMI announced the PMI® Thought Leadership Series on Talent Management

10 jan

Research Reveals New Ways Organizations are Approaching Talent Management

PMI recently announced the release of the PMI® Thought Leadership Series – Talent Management: Powering Strategic Initiatives in the PMO

“The new PMI® Thought Leadership research offers critical insight on how organizations can develop and retain a top-performing workforce to improve project outcomes, increase productivity and maintain competitive advantage.”

PMI developed this collection in partnership with PwC, The Economist Intelligence Unit (EIU) and Human Systems International (HSI). It provides executive-level insight into how talent management impacts project management practitioners and the successful implementation rate of strategic initiatives.

Projects and programmes are the core of any organizations strategic initiatives — they are how change happens. Having the talent to implement those initiatives successfully is the critical capability that gives organizations a competitive advantage to navigate through necessary change.

Excellence in managing the talent is a key to unlocking that capability. This proprietary research collection includes three reports, each focusing on a specific aspect of talent management:

PMI Thought Leadership - TalentRally the Talent to Win: Transforming Strategy Into Reality

Based on a global survey of almost 550 senior executives, this EIU report, sponsored by PMI, examines how well companies are managing strategic talent and what they can do to improve.

Spotlight on Success: Developing Talent for Strategic Impact

In this report, HSI and PMI explore the talent management practices of 12 high-performing organisations to uncover examples of excellence.

Talent Management: Powering Strategic Initiatives in the PMO

Research, in collaboration with PwC, on this capstone report quantifies the challenges, practices, processes and disconnects of business leaders and the HR function.

Download the PMI® Thought Leadership Series: Talent Management: Powering Strategic Initiatives in the PMO

contactez-nous pour publier une annonce

contactez-nous pour publier une annonce

5 trucs pour passer avec succès votre entretien d’embauche de Chef de Projet

17 mai

Five Tips for Winning Your Project Manager Job Interview

http://www.pmhut.com/five-tips-for-winning-your-project-manager-job-interview par Jennifer Whitt

énergiséQuand vous passez un entretien d’embauche, il est important d’y amener votre passion et énergie et de ne pas y entrer en portant le poids du monde sur vos épaules. Nous avons tous beaucoup de choses en cours dans nos vies, certaines liées à la turbulence économique ou à d’autres projets nous traitons, mais il est important pendant un entretien de répondre avec énergie et excitation sur votre travail ou vos accomplissements passés et pas de répondre sur une fréquence monotone ou pire encore, endormir votre interviewer.

Deuxièmement, amenez des exemples de votre travail. La spécificité induit la crédibilité et un « book » démontre votre pertinence dans ce job. Incluez votre expérience passée, peut-être des outils ou des techniques que vous connaissez ou avez apprises, des plans que vous avez complétés dans le passé, ou des modèles, ou même une démonstration en ligne. J’utilise souvent mon iPad pour montrer à mon interviewer des choses que j’ai faites. Si vous êtes responsables de la formation et avez développé des outils pédagogiques, il peut être important pour l’interviewer de voir la qualité de votre travail. Si vous avez été publiés, vous pouvez vouloir apporter des articles que vous avez écrits dans une revue professionnelle, comme le PM NetworkPM Network, qui est publié par PMI. UN PC portable sur lequel vous présentez des échantillons de modèles de livrables et comment vous gardez les informations organisées. Partagez certaines des choses dont vous avez parlé en public. J’aime quand mes amis artistes apportent des « books » et montrent des croquis, des dessins ou leurs graphismes; j’apprécie non seulement leur habileté, mais j’y pioche aussi de bonnes idées. En plus de votre « book », laissez derrière vous un dossier agréable à consulter avec des copies de ce que vous leur avez montré. Le dossier devrait être quelque chose de coloré qui correspond à votre propre marque de fabrique, pour qu’ils puissent y revenir et le regarder plus en détails après votre départ. Il est important de montrer ce que vous pouvez apporter à la table.

Troisièmement, faites preuve de mobilité et de socialisation. C’est très important aujourd’hui. La plupart des équipes sont mobiles, ou doivent au moins pouvoir communiquer efficacement avec des membres distants ou mobiles. Si vous devez travailler à l’extérieur sur plusieurs projets, montrez que vous maîtrisez au moins un dispositif mobile (iPhone, BlackBerry, iPad ou autre technologie).

costumeEnsuite est la tenue vestimentaire. Il y a quelque chose à dire sur « s’habiller pour réussir ». Il est aussi important pour les hommes que pour les femmes de connaître l’environnement dans lequel ils entrent. Demandez à votre interviewer ou recruteur ce à quoi ressemble l’environnement ainsi vous saurez comment vous habiller convenablement. Si vous serez en contact direct avec le client, il sera peut-être plus important pour vous de vous vêtir d’une certaine façon que si vous travaillez avec, par exemple, des ressources techniques. Et bien sûr, si vous rencontrez l’équipe de direction il est important d’être habillé convenablement.

google logoFinalement, participez. Posez des questions à votre interviewer et montrez votre intérêt. Une des suppositions que fait un interviewer est que vous avez préparé l’entretien et connaîtrez la société, le travail et le rôle et peut-être même certains de vos potentiels membres d’équipe. Utilisez Google pour en apprendre autant que vous le pouvez et venez à l’entretien avec des questions. Souvenez-vous, vous les interviewez autant qu’ils vous interviewent. En posant de bonnes questions, vous pouvez découvrir que ce n’est pas un environnement ou un manager pour qui vous voulez travailler. Soyez véritable. Connaissez vraiment vos forces et avez-vous ce qui vous passionne ? Par exemple, il y a des choses que je n’aime vraiment pas à présent, bien que je les aie aimées dans le passé; déjà été là, déjà fait cela. J’aime et ai plus de passion pour d’autres choses aujourd’hui. Il est important que vous connaissiez exactement ce que vos attentes sont de ce rôle et sachiez si vos points forts vous positionnent pour ce travail.

Demandez-vous, « Est-ce vraiment ma force ? Est cela quelque chose que je suis équipé pour bien faire ? Est-ce même quelque chose que je veux désormais faire ? « . Rendez justice à vous-même et à l’interviewer ou la société, il est important de ne pas vous engager sur un rôle qui peut-être ne vous enthousiasme pas.

Je voudrais ajouter trois petits trucs en bonus.

Ce sont des choses qui me sont arrivées pendant des entretiens et que je veux juste partager.

  1. turn off cell phonesNuméro Un, éteignez vos dispositifs électroniques. J’ai pour de vrai eu un candidat qui a pris un appel téléphonique pendant un entretien et il ne m’a pas fait très bonne impression. Cela fait ressentir que vous avez quelqu’un de plus important à qui parler que votre interviewer.
  2. Numéro deux, soyez attentif au temps. Si l’entretien est de vingt ou trente minutes, en tant que chef de projet, sachez manager ce temps. Faites-le savoir à l’interviewer si vous dépassez le temps imparti; vérifiez et soyez attentif à leur temps autant qu’au vôtre.
  3. Numéro trois, prenez congé en sachant ce qui va se produire ensuite et donnez suite. Quand reviendront-ils vers vous? Cherchent-ils à remplir ce rôle bientôt, immédiatement, ou à l’avenir ?
contactez-nous pour publier une annonce

contactez-nous pour publier une annonce

débouchés professionnels en management de projet : Le boom de l’Amérique Latine

13 avr

Project Management InstituteLe Mexique, le Panama, le Brésil et l’Argentine fleurissent d’opportunités pour les chefs de projet. Ces pays offrent une vaste gamme de projets dans les domaines de l’éolien, la construction automobile, l’ingénierie, l’extraction de minerai, les télécommunications, l’informatique, le développement d’infrastructure, le pétrole et le gaz.

Le Mexique 

usine automobileCe pays possède la deuxième économie par sa taille en Amérique latine.

Les constructeurs automobiles Comme Honda, Nissan et Audi planifient de construire des usines dans les trois ans à venir, faisant du Mexique un emplacement de production pour l’industrie automobile.

Gaz naturel : Des pipelines sont planifiés par la Société TransCanada du Canada pour 2016.

Parc éolien : Le projet a commencé en 2008, avec une première turbine livrée en novembre 2012. Plus de 3,500 ouvriers sont impliqués dans le projet, qui inclut un parc éolien de 750 mégawatts et un barrage de 205 mètres de haut.

Devenir formateur en management de projet pour l’enseigner est une opportunité viable au Mexique parce que « presque chaque université de taille moyenne inclut le management de projet dans le cursus post-universitaire » dit Eric Montero, de PMI Mexique.

Le Panama

panamaLe Fonds monétaire international (FMI) annonce que le Panama a la croissance de PIB annuel la plus élevée d’Amérique latine, atteignant en moyenne 9% depuis les cinq dernières années.

Le canal de Panama est actuellement en travaux d’extension. On s’attend à la création de deux nouvelles écluses et l’élargissement et l’approfondissement du cana) actuel doit être achevé avant 2014. Le projet fait appel à des connaissances détaillées dans une variété de domaines, dont durabilité, sécurité, responsabilité sociale, reboisement, communications, gestion des réclamations et Découvertes archéologiques et paléontologiques.

« C’est un programme de plusieurs très grands projets impliquant de la construction, des fouilles et du dragage, » dit Jorge L. Quijano, le Directeur Exécutif, réalisant et le management de programme à Miami.

Les experts disent que le Panama a besoin de chefs de projet avec un bon équilibre entre théorie et expérience. « Sont recherchés, des professionnels avec une expérience sur 2 ou 3 grands projets de trois ans de durée et fonctionnant sous un standard de management de projet, comme ceux du PMI et qui suivent les bonnes pratiques de l’industrie ».

Le Brésil

rio 2016La croissance économique du Brésil va toujours mieux que bien d’autres économies émergentes.

Des événements très en vue créent le développement d’infrastructure et des projets d’expansion estimés à plus de 60 milliards de dollars. Le Brésil héberge les Jeux Olympiques 2016 et deux tournois de football : la Confédérations Cup 2013 et la Coupe du monde 2014. Pour assurer leur succès, le Brésil utilise le management de projet. « Nous avons des projets allant du divertissement à la sécurité, » dit Diego Nei, PMP.

Informatique et Technologie, Ingénierie et Développement social sont des opportunités supplémentaires de conduite de projet au Brésil en sus de ces événements très en vue. M. Nei conseille aux praticiens de rechercher des sociétés et organisations plus petites qui voient le besoin d’embrasser le management de projet.

L’Argentine

Bien qu’étant la troisième économie d’Amérique latine, l’Argentine fait face à un fort taux d’inflation et récente controverse quant à de potentielles sanctions du FMI. Cependant, il y a toujours beaucoup d’opportunités pour des chefs de projet.

argentineExtraction de minerai : Ces sociétés emploient des chefs de projet. Barrick Gold, du Canada, planifie d’investir US$2 milliard pour promouvoir le projet d’extraction d’argent et d’or de Pascua-lama.

Fabrication automobile : Un autre domaine qui offre des possibilités. General Motors a annoncé un investissement de US$450 million pour produire un nouveau véhicule destiné au monde entier à Rosario, en Argentine.

Fabrication, pétrole et gaz, Télécommunications et Finance sont d’autres secteurs demandeurs en management de projet de projet en Argentine.

Jose Esterkin, le PDG et le fondateur d’IAAP, un cabinet de conseil et de formation en management de projet à Buenos Aires, conseille aux chefs de projet cherchant à pratiquer en Argentine de « comprendre les décisions économiques et business qui ont mené au projet qu’ils implémentent. De cette façon, ils identifieront et comprendront les bonnes parties prenantes. »

Avant d’y aller…

Avant d’aller vers n’importe lequel de ces pays d’Amérique latine, assurez-vous que vous le connaissez avant de partir. Informez-vous sur le pays et les besoins de ses industries. Les communautés de pratique Et Chapitres locaux du PMI peuvent être des ressources inestimables pour votre réseau afin de découvrir de nouvelles opportunités, ainsi que vous conseiller dans la réussite de vos projets.

contactez-nous pour publier une annonce

contactez-nous pour publier une annonce

ce que de bonnes questions d’entretien d’embauche essayent en réalité de découvrir

6 déc

What good interview questions are actually trying to discover

http://sethgodin.typepad.com/seths_blog/2011/11/what-interview-questions-are-actually-trying-to-discover.html par Seth Godin

  • entretien d'embaucheCombien de temps serez-vous enclin à continuer à persévérer sur un bon projet avant de  renoncer ?
  • A quel point est-il difficile de vous faire changer d’avis quand vous avez tort ?
  • Combien apprenez-vous de l’échec ?
  • Combien de temps cela vous prend-il pour apprendre quelque chose de nouveau ?
  • Est-il difficile pour vous de laisser quelqu’un d’autre prendre la tête ?
  • Combien vous en souciez-vous ?

Le reste est quasiment du commentaire, soit cela soit ils vous interviewent pour un travail qui n’est pas aussi bon que celui que vous méritez.

Pour ces jobs, la seule question sur laquelle ils se concentrent vraiment est, « conviendra-t-il/elle chez nous ? »

contactez-nous pour publier une annonce

contactez-nous pour publier une annonce

Comment vous faire repérer par un chasseur de tête

3 mar

Lisez l’article intégral original en Anglais

Bonne nouvelle, selon nos collègues Britanniques, après deux années volatiles, il y aurait des signes de reprise du marché de l’emploi– et les chasseurs de têtes chercheraient des talents pour répondre à la demande.

Pour l’instant, je n’ai pas personnellement ressenti ce redémarrage mais j’espère sincèrement que cette reprise est en train de traverser la Manche sans encombre pendant que j’écris cet article.

Quelques conseils en 4 étapes de BNET pour bien vous positionner dans cette chasse aux talents.

prérequis: attester de 18 mois dans votre job pour montrer votre sérieux, construire une expérience, augmenter la visibilité professionnelle et élargir votre réseau de contacts utiles.

1. Peaufinez votre CV

But : S’assurer que son CV est varié et assez détaillé pour répondre aux attentes.

Votre CV reste votre carte d’entrée, mais les chasseurs de têtes cherchant des managers peuvent le regarder d’un œil plus critique parce qu’ils rechercheront des qualités et compétences spécifiques.

Essayez d’éviter les clichés ou assurez-vous si vous dites que vous êtes ‘proches du terrain’ ou ‘stratégiques et orientés résultats’ que vous pouvez le confirmer par des preuves et des exemples spécifiques.

Une trajectoire de carrière inhabituelle peut jouer en votre faveur si elle démontre une expérience riche et variée – postes à l’étranger, projets à l’extérieur de votre secteur principal et même volontariat montreront que vous avez du répondant.

Un gros handicap serait une suite rapide de changement de jobs. Les chasseurs de têtes aiment voir que vous êtes capables de vous investir dans  un rôle.

2. Augmentez votre visibilité

But : Être reconnu comme un expert dans son industrie

Être reconnu de ses pairs serait la chose la plus importante sur laquelle se concentrer pour être remarqué par des chasseurs de têtes. Voici quelques idées :

– Identifiez les séminaires professionnels qui vous semblent pertinents et essayez d’y  intervenir en tant que speaker.

– (Re-)Découvrez votre réseau d’anciens étudiants et collègues.

– Gérez votre Identité Numérique : Quelles informations s’affichent quand vous tapez votre nom dans un moteur de recherche ? Votre présence en ligne sera examinée par les chasseurs de têtes, donc cela vaut la peine de vérifier que votre page de LinkedIn (et/ou Viadeo) est à jour et que votre profil de Facebook passe le filtre.

– Rejoignez votre corps professionnel, comme, pour les chefs de projets, PMI ou Prince2 ou IPMA (ou les 3, mais attention aux tarifs).

- Soyez cités : dans les magazines et les sites web de votre industrie ou profession. Recherchez celui que l’on considère comme étant ‘la Bible’ de votre industrie.

3. Courtisez les chasseurs de têtes

But : Entrer dans le radar d’un professionnel de recherche de senior management

Devenez l’un des contacts de plusieurs chasseurs de tête pour leur donner des informations sur vos pairs. La capacité à proposer des candidats potentiels sur un poste témoigne de la qualité de votre propre réseau – et vous les aidez à faire leur travail. Tôt ou tard, ils vous considéreront pour un poste parce que votre nom est toujours le premier qui leur vient à l’esprit.

Évitez les appels « à froid ». Essayez d’être introduit par un ami. Cela facilitera le premier contact.

Une fois que vous avez réussi à faire en sorte que votre chasseur de tête sache que vous existez, vous pouvez être invités pour une réunion en face à face, pour qu’ils puissent déterminer si vous méritez votre réputation.

4. Affûtez votre technique d’entretien

But : S’assurer que la première impression est durable

Vous n’aurez pas de deuxième occasion de faire une bonne première impression. Entraînez-vous à présenter vos compétences et votre expérience et peaufinez votre marque personnelle.

Qu’on le veuille ou pas, la robe importe aussi : Soignez votre apparence.

Écoutez soigneusement ce que l’on vous a demandé et allez au bout de votre pensée dans votre tête avant de répondre. Puis, répondez précisément – comme un cadre supérieur à son bureau exécutif.

Faites quelques recherches sur le chasseur de tête qui vous interviewe – vérifiez le site Web de sa société ou son profil sur les médias sociaux. Il est toujours flatteur qu’un candidat ait fait cet effort.

En conclusion

Excellent! Vous avez été remarqué; vous avez remis un CV impressionnant et avez passé avec succès l’entretien initial; ne vous congratulez pas trop vite. Le vrai boulot commencera quand vous serez présenté pour ce rôle important que vous recherchiez.

Remarques personnelles: J’ajouterais de ne pas oublier que ce job dont vous rêvez se trouve peut-être dans votre propre société. Donc, attachez-vous à appliquer les conseils ci-dessus aux potentiels recruteurs au sein de votre entreprise. Pour être bon face aux chasseurs de têtes, soyez bon dans votre job : la confiance en soi est un atout précieux que ces professionnels perçoivent dès les premiers instants.

contactez-nous pour publier une annonce

contactez-nous pour publier une annonce

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 251 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :