Tag Archives: management

17 Octobre – Lille – KISS your management !

18 sept

Dépoussiérez le management d’hier, donnez un coup de baguette magique à vos techniques d’aujourd’hui, enchantez l’avenir du projet…en participant à KISS your management !

Kiss PMI Nord de Francepmifr Nord de FrancePendant une demi-journée, le PMI Branche Nord vous propose des ateliers, des outils, des animations, avec des intervenants de choix, pour ensorceler vos projets. Entre management collaboratif et visuel, tous les secrets du management de demain vous seront dévoilés.
N’attendez plus pour rajeunir vos méthodes de travail, rejoignez-nous lors cette session exceptionnelle le vendredi 17 octobre à 13h30 à Euratechnologies.​
Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Le programme de cet après-midi vous sera proposé ​très prochainement. Nous vous invitons à réserver dès maintenant cette date.

Je m’inscris

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

September 25 – Webinar (PMI) – Generating and sustaining trust in the project “moments of truth”

16 sept

PMI’s Ethics in Project Management Community of Practice with Giusi Meloni, PMP

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

"The Leader in the mirror: Trust, Dilemmas and Risks in Project Leadership"


25 September2-3 PM EDT  (8PM CET)

Giusi Meloni

Giusi Meloni

There are people who are recognized as “born leaders”, others who stumble into leadership and others who become leaders because of their position. All leaders however are leaders because other people are willing to follow them, people who share theirs ideas and values and commit to their vision, their projects, and their decisions. People who trust them. Trust, or the absence of it, becomes particularly evident when the Project Leader must guide the team to face the unknown, to recognize their fears and/or their hopes and make a decision. Trust itself might hide an element of uncertainty and, at the same time, it creates an obligation. When defining uncertainty, leading by example will be more important than ever and shared values must be upheld to unleash the full power of trust, uncovering potential ethics dilemmas along side with threats and opportunities.

This presentation will explore the impact of ethics in generating and sustaining trust in the project “moments of truth” with particular reference to project risk management.

Based of the work of the Markkul Center for Applied Ethics of Santa Clara University, Mrs Meloni will propose a project ethical risk assessment system to identify and analyze causes of ethical risk at industry, company and individual level and evaluate impact on the project.

Giusi Meloni holds a certification in Guidance and Counselling and she is certified as a Project Management Professional (PMP®). She is a PMI Leadership Institute Master Class Alumni and she has been an active volunteer in PMI for several years, both locally and at global level. She currently leads the PMI Ethics Member Advisory Group (EMAG).

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

7 façons dont les leaders tranquilles en obtiennent plus des bavards

15 sept

7 Ways Quiet Leaders Get the Most From Talkers

http://leadershipfreak.wordpress.com/2014/06/14/how-quiet-leaders-can-deal-with-talkers/

Les leaders tranquilles ont souvent du mal avec les bavards. Ils se demandent s’ils vont jamais se taire.

Les leaders devraient-ils se demander s’ils ne parlent pas assez plutôt que trop ?

Plus vous parlez plus vous vous convainquez vous avez raison.

10 dangers si vous êtes bavard :

  1. réunion de travailDistraction. Quand vous vous arrêtez de parler, vos interlocuteurs ont oublié ce qu’ils allaient dire.
  2. Déresponsabilisation. Vous faites les autres se sentir sans importance.
  3. Confirmation. Plus vous parlez, plus vous vous convainquez vous-même que vous avez raison.
  4. Désengagement. Au bout d’un moment, tout le monde laisse tomber.
  5. Crainte. Les autres ont peur de faire un bref commentaire parce que vous n’arrêterez pas de parler en retour.
  6. Confusion. Vous mettez en avant plusieurs points avant de demander un retour d’information. Le silence que vous entendez alors est causé par la confusion que vous avez-vous-même créée.
  7. Pression. L’entretien ressemble à une mise sous pression pour des personnes calmes.
  8. Arrogance. Plus longtemps vous parlez, plus suffisant vous vous sentez.
  9. Grossièreté. Vous interrompez.
  10. Distraction. Vous amenez les conversations/réunions dans des directions qui distraient les personnes du point à couvrir.
CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

5 des façons dont des leaders tranquilles gèrent les bavards en réunion :

  1. Man Holding Stop SignInterrompez-les poliment. Les bonnes manières deviennent une faiblesse de leadership quand les bavards dominent les réunions.
  2. Posez les questions aux autres avant que le bavard ne commence à parler. "Marie, quel est votre point de vue sur cette idée ?"
  3. Tournez-leur le dos.
  4. Donnez à tout le monde dans la pièce une minute pour offrir leur meilleure contribution à la conversation.
  5. Ayez une conversation directe avec eux avant la réunion.

Les 7 manières dont les leaders tranquilles obtiennent le maximum de leurs membres d’équipe qui sont bavards :

  1. active listeningRespectez leur processus de pensée. Les causeurs pensent et parlent en même temps.
  2. Demandez des conclusions quand ils commencent leurs explications.
  3. Dites, "que voulez-vous ?"
  4. Demandez, "Quelle est la prochaine étape ?"
  5. Concluez de façon naturelle en leur demandant de marcher avec vous jusqu’à votre réunion suivante.
  6. S’ils demandent, "Auriez-vous une minute ?" Dites-leur exactement de combien de temps vous disposez et tenez vous-y.
  7. Quand vous les interrompez, restez ouvert à leur contribution. Dites, "je serai heureux de continuer cette conversation mardi prochain."
Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Quelle est votre expérience, comment des leaders tranquilles pourraient-ils mieux manager leurs coéquipiers trop bavards ?

Vidéo

en cette rentrée, prenez la bonne résolution d’éviter toute définition de mission dénuée de sens réel !

3 sept

Prenez la décision d’éviter tout jargon vide de sens, même et surtout s’il sonne bien à l’oreille car il utilise tous les "buzzwords" du moment :-)

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

chefs de projets, commencez donc par vous « project manager » vous-même !

29 août

Project Manage Yourself

http://www.pmhut.com/project-manage-yourself par Michelle Symonds

Stressed Out And In PainSi vous vous sentez tout à fait stressés et au bout du rouleau, il est peut-être temps de commencer à vous « project manager » vous-même. Cela ne veut pas dire que vous devez commencer à planifier un plan de management de projet pour une équipe de un (vous), mais vous devez reprendre le contrôle et vous réorganiser afin de vous remettre en piste. Ce que l’on ne vous enseigne pas dans la formation de management de projet est le fait que cela peut être un travail extrêmement sous pression qui prend parfois sa dîme.

Si vous vous sentez débordés il est temps de faire quelques changements faciles à votre vie pour regagner le contrôle, remplir efficacement votre rôle et vivre votre vie.

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM


1. Savez-vous comment vous dépensez votre temps ?

Image courtesy of photostock / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of photostock / FreeDigitalPhotos.net

Une grosse erreur des chefs de projet est de se consumer sans aucune réelle conscience d’où passe leur temps. Utilisez une App pour représenter graphiquement ce que vous faites de votre temps chaque jour. En représentant graphiquement vos journées, vous pouvez comprendre plus clairement où file votre temps

2. Quelles sont vos vraies priorités ?

Priorisez-vous votre charge de travail ? Si vous faites du travail qui n’est pas au sommet de votre liste prioritaire, vous dépensez votre temps de façon incorrecte. Assurez-vous que vous utilisez votre temps pour vous concentrer sur les tâches qui sont les plus importantes.

3. Connaissez vos limites

Êtes-vous l’une de ces personnes qui veulent toujours repousser les barrières peu importe ce qui vous arrête ? Ceci est une attitude fantastique à avoir mais vous devez connaître vos limites. Si vous avez remarqué que votre liste de choses à faire se rallonge continuellement jour après jour et ne semble jamais être achevée, vous exigez probablement trop de vous-même. Souvenez-vous vous êtes seulement humain et devez manger, dormir et boire correctement pour faire votre travail correctement. Reconsidérez votre ‘liste’, réorganisez-la selon l’ordre prioritaire et finalement supprimez les tâches inutiles.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM


4. Déléguez, Déléguez, Déléguez !

Il est important de se décharger du travail qui ne doit pas être nécessairement fait par vous. Ne vous sentez pas coupable de réattribuer des tâches,. Votre rôle de chef de projet est de guider efficacement votre équipe au succès, ce que vous ne pouvez pas faire quand vous êtes submergés de tâches inutiles.

5. Faites un échéancier pour vous-même

kanban boardDe la même façon que vous aurez un échéancier et une liste de tâche pour votre projet, vous en avez besoin pour vous aussi. Assurez-vous d’avoir un planning pour les quelques mois à venir qui détaille vos jalons au travail et vos jalons personnels.

6. Soyez préparé

Mettez toujours votre plan à jour et vérifiez-le régulièrement, ainsi vous vous sentirez plus en contrôle et préparés pour la prochaine journée de travail.

7. Résistez à la technologie

Soyons réalistes, la plupart des gens synchronisent entre eux presque tous les outils technologiques qu’ils possèdent et c’est excellent, car ce que vous ne voulez pas est d’avoir plusieurs calendriers qui circulent avec des informations différentes. Même si la tentation est grande, vous ne devriez pas jamais vous référer à plus d’un calendrier.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM


8. Accordez-vous du temps libre

Au travail même en vacancesCeci ne signifie pas de prendre des vacances (bien que si vous vouliez le faire, super !) mais cela veut dire vous accorder un temps nécessaire de repos. Quand vous vous sentez vraiment dépassé par tout ce qui se passe autour de vous, il est important de vous retirer mentalement (et physiquement aussi si possible) et de prendre un peu de perspective.

Souvenez-vous quand vous vous sentez débordés par un projet en échec qu’il peut être beaucoup plus facile que vous ne le pensez d’en reprendre le contrôle, tant que vous êtes enclins à appliquer vos compétences de management de projet à vous-même.

 

comment transformer un groupe en équipe ? (re)

18 août

How To Turn a Group Into a Team

http://www.pmhut.com/how-to-turn-a-group-into-a-team par Greg Waddell

Vous êtes-vous jamais trouvé à la fin d’une réunion du personnel et le PDG a dit quelque chose du style : "Souvenez-vous, nous sommes une équipe, alors, gardons l’esprit d’équipe."

Comme vous entendiez ceci, vous pensiez en vous-même, "Chacun travaille sur ses propres choses; comment cela peut-il être une équipe ?"

Si vous avez jamais pensé ainsi, vous aviez probablement raison. La plupart des prétendues "équipes" ne sont pas du tout des équipes et d’habitude quand nous entendons prononcer des mots comme "la collaboration" ou "l’esprit d’équipe", le speaker a en mémoire certains comportements et attitudes qui sont certes utiles, mais ne définissent pas l’équipe.

Les qualités comme la capacité à écouter et l’empathie envers les autres, le respect mutuel, la franchise et le dialogue sont toutes importantes, mais elles ne font pas une équipe. Toutes ces qualités peuvent exister dans différents types de groupes qui ne sont pas des équipes comme des groupes de supports, des groupes de rétablissement de service et même des groupes de prière, mais ceux-ci ne sont pas des équipes.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Votre groupe a besoin de quatre caractéristiques pour devenir une équipe

1. Compétences complémentaires

team work / complémentaritéLes équipes sont composées de personnes avec différentes compétences, cependant complémentaires. Chaque membre de l’équipe ajoute quelque chose au groupe. Ces différences peuvent se rapporter aux compétences de travail, aux types de personnalité, aux différences ethniques et culturelles, aux différences d’âge, ou aux différences homme/femme. Mais ce n’est pas juste la différence pour la différence. La diversité a un but. Une vraie équipe a appris à estimer et dépendre de cette diversité quand chaque membre contribue ses compétences uniques au bénéfice du travail de l’équipe toute entière.

2. Un but partagé

dans la cible"Où il n’y a aucune vision, les gens périssent": Certains groupes se réunissent sans but. Pour transformer un tel groupe en équipe, aidez-les à identifier leur raison d’être. Quand ceci se produit, l’équipe gagne en énergie et en focus. Pour en obtenir davantage de vos équipes, aidez-les à définir leur vision.

3. Objectifs partagés de performance

performanceCeci est la caractéristique qui définit vraiment une équipe. Par définition, si un groupe manque d’objectifs partagés de performance, ce n’est pas une équipe. Ceci peut sembler ardu et trop étroit. Il ne s’agit pas d’être étriqué, seulement précis dans notre utilisation du langage. Quand les membres d’une vraie équipe se réunissent, ils se concentrent presque totalement sur réaliser quelque chose.

4. Une approche partagée

Quelques groupes partent avec l’idée d’arriver à accomplir quelque chose, mais ne semblent jamais faire de progrès. Ils s’embourbent dans des conflits d’opinions, une négociation bloquée et des efforts non coordonnés. Ceci est parce que l’équipe n’a pas développé de jeu de processus ou de règles pour gouverner comment les membres travailleront ensemble. Si vous voulez que votre équipe atteignent ses objectifs et n’aboutissent pas à de la frustration, établissez dès le début un ensemble de règles d’engagement et demandez à chacun de les signer.

Les équipes ne sont pas la solution à toutes les situations.

Parfois, tout ce dont vous avez besoin ou voulez est un groupe de travail. Un groupe de travail est un groupe de personnes qui se réunissent pour partager des idées, comparer des avis, ou faire des suggestions pour s’aider les uns les autres à s’améliorer d’une certaine façon.

Être précis sur notre terminologie apporte de la valeur. Les mots comme "équipes", "collaboration" et "esprit d’équipe" sont parfois utilisés négligemment. Si vous voulez former une "équipe", assurez-vous que vous avez bien les quatre ingrédients ci-dessus ou appelez-la par un autre nom.

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

vos articles préférés en Mars 2014 sur DantotsuPM

12 août

8 choses que les chefs de projet devraient faire chaque semaine !

Dans un article précédent nous avons discuté des 7 choses que les chefs de projet devraient faire chaque jour. Dans ce billet, nous regardons les activités que les chefs de projet devraient faire toutes les semaines.

Techniques de Brainstorming ("remue-méninge")

manifesto-brainstorming-small20 et quelques techniques…

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

différence entre management de projets et management des opérations

Ce billet récapitule les différences principales entre opérations et projets.

facilitationVoulez-vous des réunions plus réussies ? Commencez par être clairs sur l’intention de la rencontre…

pour des réunions qui ne gaspillent pas votre temps!

vers un engagement efficace des parties prenantes

Le PMBoK inclut un processus sur ‘Manager l’Engagement des Parties Prenantes’. Il conseille aussi aux Chefs de projet de se déplacer vers un modèle où les niveaux d’engagement des Parties Prenantes sont soit ‘en Soutien’, soit ‘Leader’. Cet article essaye de fournir quelques idées et indicateurs sur l’atteinte des niveaux souhaités d’engagement des Parties Prenantes.

Spirale vers le haut: la Méthode de management de projet en spirale de Boehm

Spiral Model BoehmEst-ce que votre projet est un effort à haut risque ? Celui où le produit doit être aussi proche de la perfection que possible dès sa sortie ? si c’est le cas, vous pourriez vouloir considérer la méthode de management de projet en spirale.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

pourquoi les grosses sociétés ne parviennent-elles pas à garder leurs meilleurs éléments ? (re)

11 août

Top Ten Reasons Why Large Companies Fail To Keep Their Best Talent

http://www.forbes.com/sites/ericjackson/2011/12/14/top-ten-reasons-why-large-companies-fail-to-keep-their-best-talent/ par Eric Jackson

recruterQue ce soit une société technologique très en vue, ou un conglomérat plus établi, les grandes sociétés ont des difficultés à garder leurs meilleurs et plus brillants talents dans la boite. GigaOM avait discuté des ennuis de Yahoo! Avec un cours de l’action stagnant, des options investies pour certains de leurs meilleurs personnels et un flot apparemment interruptible de dollars des Venture Capitalistes, elles peuvent voir s’éloigner certains de leurs meilleurs éléments au profit de nouvelles start-up.

Pourquoi toutes ces grandes sociétés établies qui ont un avantage énorme pour conserver leurs meilleurs talents n’y parviennent-elles pas ? J’ai vu les bonnes et les mauvaises choses que de grandes sociétés font par rapport aux « top talents ».

Genius Inside est partenaire de DantotsuPM

Genius Inside est partenaire de DantotsuPM

Voici un Top 10 de ce que de grandes sociétés font pour perdre leurs « Top Talents » :

1. Bureaucratie de grosse boite

Office Worker with Mountain of PaperworkC’est probablement la raison numéro 1 que nous entendons après coup des collaborateurs désabusés. Cependant, c’est d’habitude une raison de surface qui masque la vraie raison. Personne n’aime les règles qui n’ont pas de sens. Mais, quand les meilleurs éléments s’en plaignent, c’est d’habitude un signe qu’ils ne se sont pas sentis impliqués dans l’élaboration de ces règles. On leur a simplement dit de les suivre et de participer au programme. Aucun droit à la parole dans le processus et les gens vraiment doués disent "vérifiez s’il vous plaît."

2. L’échec à trouver un projet pour le talent qui embrase leur passion

De grandes sociétés ont par définition beaucoup de pièces en mouvement en même temps. Donc, elles n’ont pas d’habitude de personnes qui fassent le tour des meilleurs et leur demandent s’ils sont satisfaits de leurs projets actuels ou s’ils veulent travailler sur quelque chose de nouveau dans lequel ils sont vraiment intéressés et qui servirait à la société. Les gens des RH sont d’habitude trop occupés à se maintenir à flot pour entrer dans ce processus. Les patrons sont aussi d’habitude à court de temps et cela devient un "agréable à avoir" ("nice-to-have") plutôt qu’un "doit faire" ("must-do"). Cependant, à moins que vous ne le considériez comme une chose que vous "devez faire", vous pouvez dire adieu à certains de vos meilleurs éléments. Le top talent n’est pas piloté par l’argent et le pouvoir, mais par l’opportunité de faire partie de quelque chose d’énorme, qui changera le monde et pour lequel il/elle est vraiment passionné/e. Les grandes sociétés ne prennent d’habitude jamais le temps de le comprendre avec ces personnes.

3. Pauvres évaluations annuelles de performance

Vous seriez stupéfiés de combien de sociétés ne font pas un travail très efficace sur les évaluations annuelles de performance. Ou, s’ils en font, c’est dans l’urgence, avec un formulaire rapidement rempli et envoyé au RH avant de retourner au « vrai » travail. L’impression que cela laisse au collaborateur est que son patron (et, donc, sa société) n’est pas vraiment intéressé par son avenir à long terme. Si vous êtes assez doués, pourquoi rester ? Ce qui nous amène au point 4.

4. Aucune discussion autour de développement de carrière

suivre la bonne directionVoici un secret pour la plupart des patrons : la plupart des collaborateurs ne savent pas ce qu’ils feront dans 5 ans. Selon notre expérience, moins de 5 % des gens pourraient vous le dire si vous le leur demandiez. Cependant, chacun veut avoir une discussion avec vous sur son avenir. La plupart des patrons n’engagent jamais de conversation avec leurs collaborateurs sur où ils veulent aller avec leurs carrières, même pour les meilleurs éléments. Cela représente une opportunité énorme pour vous et votre organisation si vous le faites et en discutez. Nos meilleurs clients ont des discussions annuelles séparées avec leurs collaborateurs (en dehors de leurs rencontres annuelles ou bisannuelles d’évaluation de performance) pour discuter plan de succession ou développement de carrière. Si vos gens les meilleurs savent que vous pensez qu’il y a un chemin pour qu’ils avancent, ils vont plus probablement rester.

5. Changement de Caprices/Priorités Stratégiques

J’applaudis les sociétés qui essayent de construire un incubateur pour leurs talents, en leur donnant de nouveaux projets passionnants sur lesquels travailler. Le défi pour la plupart des organisations n’est pas d’en faire un objectif prioritaire stratégique, comme l’établissement d’un incubateur, mais de s’y coller une année ou deux à partir de ce moment-là. Le top talent déteste être "baladé". Si vous vous engagez sur un projet qu’ils dirigeront, vous devez leur donner suffisamment de temps pour délivrer ce qu’ils ont promis.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

6. Le manque de responsabilité et/ou leur dire comment faire leur boulot.

Bien que vous ne puissiez pas "balader" le bon élément, c’est une erreur que de le traiter comme "intouchable". Nous ne disons pas que vous devez vous mêler de leurs affaires ni leur dire quoi faire. Cependant, le top talent exige de prendre la responsabilité pour d’autres et ne voit pas d’inconvénient à être tenu pour responsable de ses projets. Donc, ayez des points de contact réguliers avec vos meilleurs éléments quand ils travaillent sur leurs projets. Ils apprécieront vos remarques perspicaces/observations/suggestions tant qu’elles ne deviennent pas des sermons.

7. Le Top Talent aime les autres top talents.

Teamwork in the officeComment sont les autres personnes autour de votre top talent ? Beaucoup d’organisations gardent quelques personnes sur la paie qui ne devraient rationnellement pas être là. Vous obtiendrez une litanie de raisonnements expliquant pourquoi quand vous demandez. "Il est trop dur de lui trouver un remplaçant", "pas le temps maintenant"… Cependant, faites des entretiens de départs avec les meilleurs éléments qui quittent de grandes sociétés et vous entendrez souvent combien ils en avaient assez de leurs anciens " camarades d’équipe". Si vous voulez garder vos meilleurs, assurez-vous qu’ils sont entourés par d’autres excellentes ressources.

8. L’absence de vision

Ceci pourrait sembler évident, mais l’avenir de votre organisation est-il excitant? Quelle stratégie exécutez-vous ? Quelle est la vision que vous voulez que cette personne douée atteigne avec vous ? Ont-ils eu voix au chapitre / participer à cette vision ? Si la réponse est non, il y a du travail à faire – et vite.

9. Manque d’ouverture d’esprit

ignorer des problèmes ignoring problemsLes plus brillants veulent partager leurs idées et être entendus. Cependant, beaucoup de sociétés ont une vision/stratégie qu’elles essayent d’exécuter et considèrent souvent des voix opposées à cette stratégie comme une irritation et un signe de quelqu’un qui n’est pas "un joueur en équipe." Si tous les meilleurs partent et ne sont pas d’accord avec la stratégie, il vous reste une bande de « béni-oui-oui » qui se répètent les mêmes choses les uns aux autres. Vous devez pouvoir écouter des points de vue différents et toujours incorporer les meilleures parties de ces nouvelles suggestions.

10. Qui est le patron ?

Si quelques personnes ont récemment quitté votre société qui avaient le même chef, ce n’est probablement pas une coïncidence. On nous demandera souvent de venir et de "réparer" quelqu’un qui est un super vendeur, ingénieur, ou qui est l’un des fondateurs, mais qui fait tourner bourrique tout le monde autour de lui. Nous pouvons essayer, mais malheureusement, le coaching marche habituellement dans seulement 33 % des cas. Vous feriez mieux de trouver une autre tâche pour eux dans l’organisation ou, au moins, de ne plus lui laisser superviser votre top talent à fort potentiel que vous voulez garder.

Ce n’est jamais une voie à sens unique.

Le top talent doit assumer leur part de responsabilité tout comme l’organisation. Cependant, avec la pénurie de talents qui augmentera encore dans les 5 ans à venir, les organisations intelligentes sont celles qui réussissent sur ces dix points, plutôt que celles qui attendent que les gens viennent à elles pour leur demander d’implémenter cette liste.

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

les billets favoris de février 2014 sur DantotsuPM

7 août

voici 7 choses que les chefs de projet devraient faire chaque jour

En tant que chef de projet, vous êtes celui vers lequel d’autres se tournent pour les prises de décisions quotidiennes, la direction et la résolution de problèmes. Il est important que vous donniez le bon exemple et cherchiez à être à votre meilleur chaque jour.

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

pousser un véhicule5 façons de faire avancer les actions après une réunion

Si, comme moi, vous avez déjà été à une réunion pour ensuite constater qu’il n’y avait pas de suite, vous saurez combien cela est décevant.

Project Management Documents free templates

web site that provides free templates organized according to PMBOK process groups.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

approche de développement des chefs de Projet et directeurs de Programme de votre société

J’entends de différentes sociétés “nous ne sommes pas très bons en management de projet …”

…mais n’obtiennent-elles pas tout simplement ce qu’elles méritent compte tenu de l’attention (je devrais dire du peu d’attention) qu’elles dédient à cette si difficile profession ?

le Manifeste PMO

Voici une intéressante initiative il me semble. Je me suis efforcé de traduire en pensant à ma propre expérience de PMO mais sans dénaturer les propositions contenues dans ce manifeste.

PMGS est Partenaire de DantotsuPM depuis sa création

PMGS est Partenaire de DantotsuPM depuis sa création

Project Management MOOCs

Les MOOCs débarquent en France, et sont partis pour durer… Beaucoup les considèrent même comme « le futur de l’éducation ». Mais que désigne cet étrange mot débarqué tout droit des Etats-Unis, comment les MOOCs fonctionnent-ils exactement ?

Bonnes pratiques pour déléguer des tâches à des collaborateurs

En déléguant des tâches à vos collaborateurs, suivez ces bonnes pratiques pour vous assurer que les tâches seront complétées à votre satisfaction et vérifier que les collaborateurs obtiennent le support dont ils ont besoin pour réussir.

l’ascension du « Social Media Project Management » par Hervé Parmantier

Seulement 10 ans aujourd’hui que FaceBook fut créé et pourtant son omniprésence ne peut que nous rappeler tout le chemin parcouru dans les médias sociaux depuis le début du millénaire !

construire votre réputation de chef de projet

Comme Chefs de projet, nous savons que nos projets ont systématiquement une durée limitée. Cela signifie aussi que, périodiquement, nous devons obtenir une nouvelle mission. Notre employabilité dépendra largement de notre expérience passée et de notre réputation.

les Apps en support du Management de Projet !

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Cette semaine, Campana & Schott a profité de la MS Project Conférence pour présenter 4 nouvelles applications par Vincent Capitaine

NetsFive Logo

une BD "Management Par Projet" de Net’sfive !

La BD sur ‘Le Management Par Projet’ nous est communiquée par Vincent Coustillac Consultant membre de Net’sFive. Elle présente en quelques dessins le concept du management par projet et son introduction dans une société.

pas besoin d’être un Leader pour mener !

30 juil

You Don’t Need to be a Leader to Lead!

http://www.ginaabudi.com/you-dont-need-to-be-a-leader-to-lead par Gina Abudi

Gina Abudi

Gina Abudi

Je travaille avec un client pour déployer un programme de formation de deux semaines pour leurs contributeurs individuels. Ce programme est conçu pour accroitre les qualités de leader parmi les collaborateurs. Le premier jour du programme, quelques-uns des participants se sont approchés de moi et m’ont dit qu’ils avaient grand plaisir à être dans l’atelier, mais qu’ils étaient étonnés que l’on attende d’eux qu’ils soient des leaders alors qu’ils ne manageaient personne et étaient, en fait, des contributeurs individuels dans l’organisation. Ma réponse : vous n’avez besoin d’être un leader pour mener !

Quand des contributeurs individuels prennent des rôles de leadership, les bénéfices sont nombreux pour l’organisation et pour les collaborateurs.

Ils incluent :

Avantages Organisationnel Avantages pour l’Individu
  • Un Leadership Distribué partout dans l’organisation
  • Résolution de problème améliorée, innovation accrue et créativité dans les produits et services
  • Support Client amélioré
  • Poussée de la vision et de la mission de l’entreprise à travers toute l’organisation
  • Préparation des futurs Leaders
  • Partage de connaissance accru partout dans l’organisation
  • Collaborateurs engagés
  • Responsabilités accrues dans l’organisation (opportunités d’apprendre)
  • Capacité à mieux contrôler l’environnement, gérer problèmes ou conflits qui surgissent
  • Capacité de contribuer à la croissance de l’organisation
  • Partage de connaissances et d’expertise
  • Préparation pour de futurs rôles de leadership dans l’organisation
  • Aider à donner la direction pour l’organisation
  • La capacité de mettre en place votre propre direction (où vous voulez aller dans l’organisation)
CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

En tant que contributeur individuel, vous pouvez être un leader en faisant les choses suivantes :

Communiquez/partagez des informations du client

linksÊtre la liaison entre le client et le management senior. Vous êtes probablement plus proches du client que n’importe lequel des cadres de l’organisation. Vous comprenez ce dont le client a besoin et ce qu’il veut. L’utilisation que de ces informations pour donner des idées de nouveaux produits et services ou de mises à jour qui répondent aux besoins clients.

Améliorez comment le travail est fait

processDe même, vous et vos collaborateurs êtes ceux qui réalisent le travail. Décidez comment mieux faire le travail en prenant le leadership d’amélioration des processus et procédures. Faites des suggestions sur l’utilisation de technologies pour améliorer comment le travail est fait ou mieux supporter des clients en général. Déterminez comment une amélioration d’un processus ou d’une procédure réduira des coûts, augmentera le revenu ou la satisfaction client et utilisez ces informations pour justifier de mener une initiative d’amélioration de processus.

Développez de forts rapports de travail avec les autres

teamDes rapports de travail forts sont essentiels pour faire faire des choses. En contributeur individuel, vous n’avez pas de collaborateurs vous reportant. Pour faire faire des choses, vous devez travailler avec d’autres. Et vous devez influencer ces personnes pour qu’elles avancent avec vous. Par exemple, vous ne pouvez pas prendre la tête d’une amélioration d’un processus si vous n’avez pas le support de vos collègues qui utilisent aussi ce processus. Vous avez besoin d’eux pour travailler avec vous ! En nouant des relations fortes partout dans l’organisation, vous pouvez obtenir le support sur des initiatives ou des améliorations sur lesquelles vous devez travailler et pouvez mieux partager vos idées, suggestions, et pensées avec d’autres. Vous apprendrez à quel défi d’autres font face et pourriez bien avoir la solution à ce défi !

Prenez le leadership pour résoudre des conflits et problèmes

gros problemeVous pouvez voir des conflits et problèmes avant qu’ils ne remontent jusqu’au niveau supérieur de l’organisation. Ne restez pas oisif ! Aidez à résoudre le conflit ou problème en offrant de servir d’intermédiaire ou de travailler au côté de quelqu’un pour développer une solution. À propos, nouer des relations fortes est la clé pour réussir !

Prenez des responsabilités supplémentaires pour aider l’organisation à atteindre ses objectifs

Ceux qui démontrent des qualités de leader dépassent leurs devoirs/responsabilités de travail normaux. Ils prennent la tête d’initiatives d’amélioration de processus, offrent de l’assistance à un autre service sur un projet majeur, aident à planifier un événement d’entreprise, assistent dans l’évaluation d’un nouveau produit ou service, etc. Impliquez-vous dans d’autres zones de l’organisation pour augmenter vos propres compétences et connaissances et partagez votre expertise avec d’autres. Vous voulez avoir une compréhension des tâches de l’organisation entière, pas seulement votre propre service.

Posez des questions

questionPas sûr que de la vision ou de la mission de l’organisation ? Incertain sur la stratégie à long terme ? Soyez celui qui pose les questions ! Demandez à votre manager des détails sur les objectifs à long terme de l’organisation et ce qu’ils espèrent accomplir. Ceci vous permet de mieux aligner votre propre travail sur celui de votre service, division et l’organisation dans son ensemble. Nous voulons tous travailler vers les bons buts et nous assurer que nous contribuons là où nécessaire.

Comment prenez-vous personnellement un rôle de leadership dans votre organisation ?

Why leaders eat last

In this in-depth talk, ethnographer and leadership expert Simon Sinek reveals the hidden dynamics that inspire leadership and trust. In biological terms, leaders get the first pick of food and other spoils, but at a cost. When danger is present, the group expects the leader to mitigate all threats even at the expense of their personal well-being. Understanding this deep-seated expectation is the key difference between someone who is just an "authority" versus a true "leader."

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 122 autres abonnés

%d bloggers like this: