Tag Archives: planning

20 Novembre – Paris – Qu’est-ce qui freine l’exécution fluide de vos projets ? 1er atelier TOC France !

14 nov

L’association TOC France (Theory Of Constraints) a le plaisir de vous convier le 20 novembre 2014 à son premier atelier

Les freins à l’exécution fluide des projets et comment obtenir un consensus sur ces freins ?

Toc FranceÊtes-vous insatisfaits d’avoir du mal à livrer vos projets complets dans les délais initiaux ? Vos projets sont-ils souvent en retard ? Vos clients en sont-ils insatisfaits ? Vos concurrents sont-ils plus fiables que vous ? Avez-vous du mal à tenir le budget de vos projets ? Vos équipes projet sont-elles stressées ?

Si vous répondez oui à l’une ou plusieurs de ces questions et aimeriez comprendre et éradiquer les causes de ces insatisfactions, sachez que la théorie des contraintes en a analysé les causes racines et propose une solution : le management de projet par la chaîne critique.

Comme il vaut mieux d’abord se mettre d’accord sur les causes des dysfonctionnements, TOC France vous propose un atelier de simulations (« serious games ») sur les pratiques qui freinent ou accélèrent l’exécution des projets. Nous explorerons les effets de la gestion des priorités entre tâches et ceux de la maîtrise de l’encours grâce à quelques simulations.

Eric Belpaire

Eric Belpaire

Ces simulations sont en général très appréciées : elles permettent de faire l’expérience des effets de certaines pratiques de l’approche traditionnelle et des bénéfices de l’approche chaîne critique.

Souvent, les participants les proposent ensuite à leurs collègues pour promouvoir les principes de la chaîne critique. Chaque simulation sera suivie d’un temps d’échanges où les participants tireront les leçons de la simulation : bénéfices et inconvénients, conséquences, pratiques à éviter ou à favoriser, façons de promouvoir ces leçons, etc.

Si la réussite de votre activité passe par celle de vos projets, que vous soyez déjà convaincu par le bon sens des principes de la chaîne critique ou curieux d’en savoir plus, venez participer à notre premier atelier « expérientiel » ! Si cet atelier satisfait les participants, d’autres suivront.

Directeur de projet, certifié par TOCICO en management de projet par la chaîne critique, Eric Belpaire animera cet atelier interactif.

 Date et lieu Jeudi 20 novembre 2014 de 18h00 à 20h00Bureaux de Marris ConsultingTour Montparnasse 27e étage – 33 avenue du Maine     75015 PARIS
Programme 18h00 – Accueil des participants18h15 – Présentation de l’association TOC France18h30 – Simulation sur la gestion des priorités entre tâches

19h00 – Simulation sur la maîtrise de l’encours

19h30 – Conclusion & échanges entre participants

20h00 – Fin de l’atelier

Pour s’inscrire   fr.amiando.com/ToCFr141120

Atelier limité aux 15 premiers inscrits

Participation aux frais Gratuits pour les membres, 10 € pour les non-membres.

 

30 Septembre – Webinaire – structurez mieux vos projets et planifiez plus vite

19 sept

Découvrez comment mieux structurer vos projets et élaborer vos plannings plus rapidement avec une méthodologie de planification innovante: WBS 3D

Webinar Cubix360 :  «Découvrez comment mieux structurer vos projets et élaborer vos plannings plus rapidement avec une méthodologie de planification innovante: WBS 3D»  –  Durée : 45 mn    

INSCRIPTION pour le Webinar du Mardi 30 Septembre 2014 à 14h00

Évolution du planning à partir de Cubix360

Les données du planning peuvent être directement modifiées dans le cube de Cubix360.

L’impact des modifications dans le référentiel et dans la structuration du cube sera répercuté dans le planning MSProject ou Primavera.

 

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Cubix360 est désormais distribué par Projects Partners

18 sept

myAMS, éditeur du logiciel Cubix360 et partenaire de DantotsuPM, confie la distribution du produit à son partenaire, Projects Partners.

Projects Partners Cubix360Projects Partners est une société de services et d’ingénierie informatique (SSII) constituée d’une équipe de consultants, formateurs et développeurs qui offrent des prestations, des outils et des solutions informatiques pour le chiffrage performant et la réalisation maîtrisée et rentable de projets et chantiers.

Projects Partners va désormais prendre en charge la partie commerciale et marketing de Cubix360 . Ils animeront notamment les webinars à partir du 18 septembre 2014. Le site internet sera également pris en charge, et mis à jour régulièrement.

Pour toute information, contacter:

Visitez leur site: www.projects-partners.net

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Vidéo

pourquoi un plan B est-il toujours nécessaire ?

17 sept

Danny Hillis: The Internet could crash. We need a Plan B

« En ce moment, je pense qu’il est littéralement vrai que nous ne savons pas quelles seraient les conséquences d’une attaque de déni de service efficace sur Internet , et quelle qu’elle soit, elle sera pire l’année prochaine, et encore pire l’année suivante et ainsi de suite. 

Alors il nous faut un plan B. A l’heure actuelle, il n’y a pas de plan B.

Nous n’avons aucun système de sauvegarde clair que nous ayons soigneusement maintenu indépendant d’Internet, fait d’ensembles de blocs de construction complètement différents. Donc ce qu’il faut, c’est quelque chose qui n’a pas nécessairement besoin d’avoir la performance d’Internet, mais la police doit être en mesure d’appeler les pompiers même sans Internet, ou les hôpitaux doivent pouvoir commander du mazout. Pas besoin que ce soit un projet gouvernemental de plusieurs milliards de dollars.

C’est en fait relativement simple à faire, sur le plan technique, parce qu’il peut utiliser les fibres existantes qui sont dans le sol, les infrastructures sans fil existantes.

Il s’agit essentiellement de décider de le faire. »

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

18 Septembre – Webinaire – structurez mieux vos projets et planifiez plus vite

4 sept

Découvrez comment mieux structurer vos projets et élaborer vos plannings plus rapidement avec une méthodologie de planification innovante: WBS 3D

Webinar Cubix360 :  «Découvrez comment mieux structurer vos projets et élaborer vos plannings plus rapidement avec une méthodologie de planification innovante: WBS 3D»  –  Durée : 45 mn    

INSCRIPTION pour le Webinar du Jeudi 18 Septembre 2014 à 11h00

Évolution du planning à partir de Cubix360

Les données du planning peuvent être directement modifiées dans le cube de Cubix360.

L’impact des modifications dans le référentiel et dans la structuration du cube sera répercuté dans le planning MSProject ou Primavera.

 

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

manager des projets qui ont de multiples clients

4 sept

Managing Projects with Multiple Clients

http://www.pmhut.com/managing-projects-with-multiple-clients par Bruno Collet

Le nombre de clients pour un projet est l’un des plus grands facteurs de complexité et donc de succès.

Par  » client » nous voulons dire ici toute partie prenante qui attend certains bénéfices du projet. Le meilleur et probablement seul moment pour bien mettre en place cette partie est à l’initiation du projet. Par conséquent, il est critique de configurer un système qui aidera à manager des clients multiples avec chevauchements des besoins et/ou conflits d’intérêts.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

demande1. Identifiez les clients

Parmi toutes les parties prenantes, les clients sont ceux qui s’attendent à tirer des bénéfices business du projet et peuvent clairement les exprimer. Assurez-vous qu’ils comprennent qu’ils auront un travail à faire. Expliquez-leur qu’ils seront responsables de plusieurs activités et co-responsables des résultats. Ceci devrait éviter ceux qui font cavaliers seuls et qui veulent influencer le projet sans s’engager sur quoi que ce soit. Le pouvoir vient avec la responsabilité.

2. Groupez les clients selon les bénéfices attendus

Groupez les clients en fonction de ce qui leur importe. Pour ce faire, listez les bénéfices business et métiers exposés par des clients et laissez-les « s’inscrire » sur n’importe lesquels d’entre eux. De nouveau, mentionnez qu’adhérer comme client d’un bénéfice attendu nécessitera un peu de travail de leur part. Efforcez-vous de ne pas dépasser 5 à 10 items pour un projet de taille moyenne.

3. Définissez les livrables business de haut niveau et les clients correspondants

Car-WBSDivisez le projet en livrables de haut niveau en fonction des bénéfices clairement délimités et en optimisant pour avoir un nombre minimal de clients pour chaque livrable.

Pour chaque livrable, convenez d’un client principal qui est responsable de toutes les activités clients pour ce produit. Si nécessaire, convenez de quelques clients secondaires que l’on consultera ou tiendra informés. Le client principal est responsable d’agir comme le mandataire des clients secondaires du même livrable.

Assurez-vous que les clients principaux et secondaires comprennent quelles sont les responsabilités en termes de pouvoir sur le produit et de travail attendu d’eux. Même si ceci pourrait varier selon les projets, je suggère de rendre le client principal totalement responsable (fournir les besoins, approuver les livrables, etc.) et qu’il/elle choisisse si et quand impliquer des clients secondaires. Donc, des clients secondaires sont vraiment, comme le nom l’implique, secondaires.

Le sponsor de projet chapeaute tous les clients dans le sens où il/elle est le client principal pour le projet entier et donc le client principal par défaut pour chaque livrable business à moins qu’il/elle ne délègue cette responsabilité à un autre client. Dans de grandes organisations le sponsor pourrait ne pas être le bénéficiaire principal du projet ni au bon niveau pour prendre un rôle de client actif, mais être plutôt celui qui tient le budget.

Les livrables business devraient constituer le niveau supérieur (juste sous le projet lui-même) de la structure de répartition de travail (WBS). En réalité, ils correspondent à la décomposition du projet en sous-projets, ou bien à faire du projet un programme contenant des projets spécifiques.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

4. Exécutez les activités de management de projet séparément pour chaque livrable business

La plupart des activités de management de projet sont locales à un livrable donné. Par exemple, la portée, le coût et l’échéancier sont gérés au niveau du livrable. Ce qui est plus important, le management des modifications et des communications sont exécutés séparément pour chaque livrable business. Ceci assure que les activités de management de projet sont placées au niveau approprié de détail et que les communications restent toujours pertinentes.

Pour mieux comprendre les avantages de cette approche, regardons l’approche inverse. Le même projet est structuré autour des livrables techniques, le niveau supérieur du WBS étant essentiellement une liste de silos techniques. Dans ce cas, parce que les techniques sont transverses aux livrables business, cela signifierait que tous les clients doivent être impliqués sur tous les produits, provoquant une débauche de sur-communication et une responsabilité diluée, pour ne pas mentionner la difficulté d’évaluer la performance du projet de façon significative puisque beaucoup de produits n’ont pas de signification business.

 

Méta Projets Management

Partenaire de DantotsuPM

chefs de projets, commencez donc par vous « project manager » vous-même !

29 août

Project Manage Yourself

http://www.pmhut.com/project-manage-yourself par Michelle Symonds

Stressed Out And In PainSi vous vous sentez tout à fait stressés et au bout du rouleau, il est peut-être temps de commencer à vous « project manager » vous-même. Cela ne veut pas dire que vous devez commencer à planifier un plan de management de projet pour une équipe de un (vous), mais vous devez reprendre le contrôle et vous réorganiser afin de vous remettre en piste. Ce que l’on ne vous enseigne pas dans la formation de management de projet est le fait que cela peut être un travail extrêmement sous pression qui prend parfois sa dîme.

Si vous vous sentez débordés il est temps de faire quelques changements faciles à votre vie pour regagner le contrôle, remplir efficacement votre rôle et vivre votre vie.

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM


1. Savez-vous comment vous dépensez votre temps ?

Image courtesy of photostock / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of photostock / FreeDigitalPhotos.net

Une grosse erreur des chefs de projet est de se consumer sans aucune réelle conscience d’où passe leur temps. Utilisez une App pour représenter graphiquement ce que vous faites de votre temps chaque jour. En représentant graphiquement vos journées, vous pouvez comprendre plus clairement où file votre temps

2. Quelles sont vos vraies priorités ?

Priorisez-vous votre charge de travail ? Si vous faites du travail qui n’est pas au sommet de votre liste prioritaire, vous dépensez votre temps de façon incorrecte. Assurez-vous que vous utilisez votre temps pour vous concentrer sur les tâches qui sont les plus importantes.

3. Connaissez vos limites

Êtes-vous l’une de ces personnes qui veulent toujours repousser les barrières peu importe ce qui vous arrête ? Ceci est une attitude fantastique à avoir mais vous devez connaître vos limites. Si vous avez remarqué que votre liste de choses à faire se rallonge continuellement jour après jour et ne semble jamais être achevée, vous exigez probablement trop de vous-même. Souvenez-vous vous êtes seulement humain et devez manger, dormir et boire correctement pour faire votre travail correctement. Reconsidérez votre ‘liste’, réorganisez-la selon l’ordre prioritaire et finalement supprimez les tâches inutiles.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM


4. Déléguez, Déléguez, Déléguez !

Il est important de se décharger du travail qui ne doit pas être nécessairement fait par vous. Ne vous sentez pas coupable de réattribuer des tâches,. Votre rôle de chef de projet est de guider efficacement votre équipe au succès, ce que vous ne pouvez pas faire quand vous êtes submergés de tâches inutiles.

5. Faites un échéancier pour vous-même

kanban boardDe la même façon que vous aurez un échéancier et une liste de tâche pour votre projet, vous en avez besoin pour vous aussi. Assurez-vous d’avoir un planning pour les quelques mois à venir qui détaille vos jalons au travail et vos jalons personnels.

6. Soyez préparé

Mettez toujours votre plan à jour et vérifiez-le régulièrement, ainsi vous vous sentirez plus en contrôle et préparés pour la prochaine journée de travail.

7. Résistez à la technologie

Soyons réalistes, la plupart des gens synchronisent entre eux presque tous les outils technologiques qu’ils possèdent et c’est excellent, car ce que vous ne voulez pas est d’avoir plusieurs calendriers qui circulent avec des informations différentes. Même si la tentation est grande, vous ne devriez pas jamais vous référer à plus d’un calendrier.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM


8. Accordez-vous du temps libre

Au travail même en vacancesCeci ne signifie pas de prendre des vacances (bien que si vous vouliez le faire, super !) mais cela veut dire vous accorder un temps nécessaire de repos. Quand vous vous sentez vraiment dépassé par tout ce qui se passe autour de vous, il est important de vous retirer mentalement (et physiquement aussi si possible) et de prendre un peu de perspective.

Souvenez-vous quand vous vous sentez débordés par un projet en échec qu’il peut être beaucoup plus facile que vous ne le pensez d’en reprendre le contrôle, tant que vous êtes enclins à appliquer vos compétences de management de projet à vous-même.

 

vos billets préférés en Mai 2014 sur DantotsuPM

19 août

« C’est quand qu’on va où ? » par Synertal

La conduite du changement s’est imposée comme un concept clef dans le monde et ce, depuis la nuit des temps et depuis des siècles. Les occasions d’évolution, voire de révolution, sont aujourd’hui nombreuses dans le quotidien des États, des organisations et des entreprises : mondialisation, systèmes d’information, communication numérique, nouveaux marchés, nouveaux outils, nouveaux produits, restructuration… Mais derrière ces besoins réels d’évolution, quoi ? L’inertie, les défenseurs des droits acquis, la résistance, les freins…

lors de votre prochaine présentation, tirez le max de votre session de questions-réponses

Quand vous donnez une présentation, une session de questions-et-réponses est une manière puissante d’adresser les préoccupations de votre auditoire et de faire passer votre message. Voici trois astuces pour le faire encore mieux.

free eBook by Brad Egeland: « Planning Your Project Like a Pro »

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Changement et métaphore de l’escalator par Christian Hohmann

Le changement est impératif, ne serait-ce que pour maintenir le niveau de performance, compétences, revenus, etc.

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

la gestion des talents en management de projet est un levier de succès des organisations

Selon le rapport du PMI Pulse of the Profession® In-Depth Report: Talent Management, les organisations qui alignent leurs talents sur la stratégie business de l’entreprise réussissent davantage de projets et gaspillent donc moins d’investissements. Le bon management des compétences, en particulier en management de projet, est l’un des moteurs de réussite des organisations.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Des délais à respecter ? Utilisez les blocs de temps ! par Jeff Ball

Le respect des délais est l’eldorado de la gestion de projets. Personne ne veut rater une échéance clé. À mesure qu’une date butoir approche, si vous avez pris du retard, votre chef de projet et son équipe devront travailler d’arrache-pied pour finir dans les temps. Tout le monde travaillera tard le soir et même le week-end, ce qui provoquera du stress, une surcharge de travail et de l’épuisement.

Institut International de Conseil et de Formation Accrédité aux Bonnes Pratiques PRINCE2® (Gestion de Projet), ITIL® (Gouvernance du SI), P3O® (Management d'un PMO) et MSP® (Management de Programme).

Partenaire de DantotsuPM

Connaissez-vous mitula, le méta-moteur d’offres d’emploi ?

Quand vous passez un entretien d’embauche, il est important d’y amener toute votre passion et votre énergie.

Kick Mequand vous recevez un coup de pied dans le derrière, vous savez que vous êtes devant !

Le philosophe grec Aristote a dit, « la critique est quelque chose vous pouvez facilement éviter, en ne disant rien, ne faisant rien et n’étant rien. » Évidemment, ce n’est pas une option pour quelqu’un qui veut réussir comme leader.

Qu’est-ce qu’un PMO et quand en avez-vous besoin ?

Nous allons commencer par répondre à la deuxième partie de la question. La réponse est simple. Vous avez besoin d’un PMO quand vous entendez quelqu’un dire « les projets semblent être réalisés « tant bien que mal » par ici ».

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

votre premier projet, c’est simple comme 1-2-3 avec Prince2 selon Jeff Ball

6 août

Comment démarrer votre premier projet PRINCE2 en 3 étapes simples.

QRP International France

Partenaire de DantotsuPM

téléchargez le document PDF original à partir du site de QRP International

Vous avez suivi une formation PRINCE2, vous avez passé l’examen, vous êtes maintenant de retour à votre bureau, vous rouvrez le manuel de 350 pages, 19 chapitres et 26 documents …

Oui mais …. Par où commencer ?
… Simplifions les choses en 3 étapes !

1. Rédiger l’Exposé de Projet et faites-le approuver par votre exécutif

Comme son nom l’indique, l’Exposé de Projet est un document de synthèse. Il doit être facile à lire. Le manuel PRINCE2 suggère un modèle pour ce document : cependant, mieux vaut privilégier la lisibilité et la clarté plutôt que le formalisme et les détails.

L’Exposé doit contenir la structure organisationnelle du projet. Vous êtes le chef de projet, et vous avez besoin d’un Exécutif. C’est VITAL, le minimum vital. Sans Exécutif vous n’utilisez pas PRINCE2. L’Exécutif va assumer la responsabilité du projet. Vous allez exécuter en son nom le projet.

L’Exposé doit aussi contenir une description du produit du projet, votre livrable final. C’est important  de le documenter, c’est ce qui va définir votre périmètre. Le manuel PRINCE2 nous dit que c’est un document séparé mais vous pouvez l’inclure comme un paragraphe de votre Exposé.

Afin de définir correctement votre produit du projet, vous devez comprendre qui est votre client ou utilisateur (celui-ci peut être un client interne ou externe). Vous devez discuter de vos livrables avec votre client, pour comprendre leur besoin. L’Exposé de Projet doit inclure les exigences qualité du client et les critères d’acceptation.

Une fois l’Exposé rédigé, l’Exécutif doit le valider, vous ne pouvez pas continuer sans cela.

2. Créer une Structure de Décomposition du Produit et en obtenir l’approbation

Car-WBS

La structure de Décomposition du Produit (SDP) est un excellent moyen de comprendre ce qui doit être produit. Le SDP commence avec votre produit du projet, votre livrable final. Le SDP va vous donner plus de détails, 15 ou 20 livrables en tout.

Le moyen le plus simple de créer un SDP est de coller des post-it sur un tableau. Par ce biais il est facile de remodeler le SDP au fur et à mesure que les idées émergent. De manière idéale, faites-vous appuyer d’un collègue ou deux pour garantir une vision plus large. Une fois cela réalisé, convertissez les post-it en version électronique en utilisant un outil tel que Visio ou Powerpoint. C’est important de créer le SDP avant de commencer toute planification. Pour PRINCE2, le SDP est la première étape de planification.

Si vous utilisez un outil de planification, tel que MS Project ou même Excel, vous devez créer d’abord votre SDP et la faire approuver avant de commencer le travail avec ces outils. Votre PC doit être éteint !

Vous devez passer en revue la première version avec les acteurs clés : L’Exécutif, le client ou l’utilisateur et avec les chefs d’équipe qui vont produire la solution. Une fois approuvée vous pouvez créer le plan de projet autour des 15-20 livrables de votre SDP.

3. Créer un Cas d’Affaire en collaboration avec votre Exécutif.

Le cas d’affaire fourni la justification du projet. Il explique les ressources que le projet va utiliser et les compare avec les bénéfices escomptés. C’est un document important, cela dit, il doit être simple et court. Le problème avec le Cas d’Affaire est que l’on ne sait jamais quel niveau de détail est approprié. Votre Exécutif va vous guider sur ce point. N’ajoutez pas de détails superflus (si votre société n’a pas besoin d’exprimer les besoins en termes financiers, ne le faites pas).

balance temps vs ressourcesCommencez avec un résumé de votre besoin en ressources, et les bénéfices escomptés – pour de nombreux projets, c’est suffisant.

  • Les ressources sont habituellement des personnes et/ou de l’argent. Vous devez comprendre quels types de ressources sont nécessaires. (Par exemple, vous avez besoins de développeurs et de testeurs et de l’argent pour acheter les équipements).
  • La justification se base sur les bénéfices – obtenez les informations sur les bénéfices avec votre Exécutif. Tous les deux, vous devez comprendre les types de bénéfices que votre projet va générer (par exemple, réduction des coûts de production, de maintenance).

Une fois que vous avez un résumé vous pouvez détailler davantage, seulement si nécessaire. Il faudra peut-être convertir les ressources et les bénéfices en termes financiers. Vous aurez besoin probablement d’un calendrier et aussi d’un calcul financier complexe tel que la valeur actualisée nette. En tous les cas, simplifiez toujours les choses, n’effectuez pas le travail si ce n’est pas nécessaire.

3 poissons qui sortent du commun

1,2,3…

En trois étapes simples, on a les fondements de notre DIP (Documentation d’Initialisation de Projet).

Les trois piliers clés du DIP sont : l’Exposé de Projet, le Plan de Projet et le Cas d’Affaire. Ces trois étapes nous permettent de créer ces trois piliers. Voici la manière de mettre en pratique les concepts de votre formation PRINCE2 en trois étapes simples.

© Copyright QRP International 2013. Reproduction in full or part is prohibited without prior consent from QRP International.

 

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Réussir des « standup » efficaces autour du tableau Kanban (repost)

4 août

Effective Standups around Kanban Board

http://blog.brodzinski.com/2011/12/effective-standups.html par Pawel Brodzinski

stand-up meetingsVous pouvez entendre ici et là que Kanban s’adapte plutôt bien aux grandes tailles. En réalité, un des problèmes de Scrum auquel je pense on ne s’est pas soigneusement attaqué, est que faire dans les projets qui nécessitent davantage de personnes qu’une unique équipe Scrum puisse rassembler. L’un des problèmes qui émerge très rapidement quand l’équipe Scrum grandit est la réunion « standup ».

Comme vous passez à travers l’équipe qui grossit avec vos trois questions standards cela nécessite naturellement de plus en plus de temps. Bientôt cela peut devenir un problème que de tenir dans le bref temps imparti pour de telles réunions.

Quand l’équipe adopte Kanban, elle commence d’habitude avec un standup inchangé. Cependant cela signifie que, à un certain point, ils font face au même problème que les équipes Scrum :  15 minutes ne sont désormais plus suffisantes.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Récemment, Jorn Hunskaar a partagé une telle histoire sur son blog. Il m’a incité à combiner une suite d’idées en une seule réponse qui peut servir de un guide sur comment améliorer les standups autour du tableau Kanban.

Au lieu d’exécuter le typique tour de table avec des réponses sur ce qui s’est produit hier, ce qui va être réalisé aujourd’hui et quels sont les problèmes, vous pouvez essayer de reconcevoir le modèle que vous suivez pour le standup.

comment améliorer les standups autour du tableau Kanban

  • kanban boardD’abord, passez à travers tous les points bloquants (s’il y en a). Ceux-ci sont certainement vos points de douleur actuels. Cela signifie que vous voulez certainement investir une partie du précieux temps de standup sur ces points bloquants. Cela est évident.
  • Deuxièmement, discutez des items urgents ou à expédier (de nouveau, s’il y en a). C’est le travail prioritaire du point de vue de l’équipe toute entière. C’est quelque chose que vous devez vraiment faire sous peine de retarder d’autres taches. De nouveau, ceci est une chose dans laquelle cela vaut la peine d’investir de rares ressources.
  • Troisièmement, passez en revue les items qui n’ont pas progressé depuis le dernier standup. Ceux-ci sont les points qui peuvent être à risque. Peut-être ne devaient-ils pas progresser mais dans ce cas ce serait revu rapidement, peu de discussion nécessaire. Autrement, cela vaut la peine d’avoir une brève analyse ce qui a empêché ces points d’avancer. À propos, cela signifie que vous devriez avoir un mécanisme pour marquer visuellement les fiches qui ne se déplacent pas, ce qui est souvent délicat.
  • Quatrièmement, passez à travers tout le reste. Encore un conseil : Vous pouvez avoir discuté les sujets selon  leur classe de service par priorités. Autrement dit, vous commencez par la classe la plus hautement prioritaire de service (des bogues, des fonctionnalités critiques ou autre) et discutez tous les items de cette classe de service. Puis vous vous déplacez sur une autre. Bien, au moins cela peut fonctionner tant est que vous puissiez dire quelle classe de service est plus importante qu’une autre.

Encore une règle raisonnable : dans chacun de ces groupes, utilisez le tableau Kanban de la droite vers la gauche. Cela indique que plus un article est proche d’être fini plus vous voulez en discuter pour le compléter, apportant ainsi de la valeur à vos utilisateurs, clients et parties prenantes.

OK, jusqu’à ce point il y a en fait peu de différences : vous passez toujours en revue chaque item de travail qui est sur le tableau. Il y a un focus différent sur les problèmes et vous pouvez passer sur les items évidents de travail complété, mais tout de même, toujours beaucoup de contenu à revoir.

deadlineCependant, étant donné que vous venez de trier les sujets à discuter selon leur priorité, vous pouvez utiliser un truc simple et stopper la discussion quand le temps de la réunion s’est écoulé, peu importe si vous avez pu ou pas couvrir toutes les choses. Cela signifie que vous avez probablement couvert tous les items des trois premiers groupes et certainement tous ceux des deux premiers, indépendamment du reste qui exige une moindre part de discussion ou aucune discussion du tout.

Cela signifie aussi que, dans un bon jour, vous pouvez couvrir tous les points, ou davantage de choses, et c’est parfait. Ce dont vous avez essentiellement besoin est de vous assurer que la substance la plus importante ne va pas passer inaperçue.

Un pas de plus serait de sauter une discussion sur un groupe ou sous-groupe spécifique  d’items, comme par exemple une classe spécifique de service, quand vous voyez que cela n’ajoute pas vraiment de valeur. Si vous n’êtes pas certain,  essayez de les couvrir pendant les standups et voyez quel résultat vous obtenez.  Vous pourrez alors commencer à essayer d’autres choses avec l’agenda de la réunion.

Idéalement, après quelque temps, vous finirez par discuter seulement des choses importantes, disons, les points bloquants, les items à expédier et bloqués, et peut-être d’autres qui sont amenés par n’importe quel membre de l’équipe pour une raison importante et sortent du travail habituel qui n’a pas besoin de plus d’attention qu’une confirmation silencieuse que tout est parfaitement en ordre.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 149 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :