Tag Archives: presentation skills

éliminez le transparent « Merci » à la fin de votre présentation, ou plutôt remplacez-le par quelque chose d’utile !

5 Jan

Voici un conseil qui m’a interpelé sur LinkedIn.

Delete the « Thank you! » slide – how to end your presentation by Brian McCarthy

Des suggestions gratuites et qui peuvent vous permettre de vous distinguer !

Des suggestions gratuites et qui peuvent vous permettre de vous distinguer !

Quelle belle idée que ces suggestions:

  1. presentationRépéter le message fourni en ouverture de votre présentation
  2. Montrer comment chacun des points traités dans la présentation soutient votre propos
  3. Finir sur une note enthousiaste, énergique et d’ouverture
  4. Ne clôturer la présentation qu’après la séance de questions réponses

Qu’ajouteriez-vous à cette liste d’alternatives plus productive que le traditionnel transparent « Merci » ?

6 options pour les conférenciers qui s’inquiètent : « Et si personne ne posait de question ? »

23 Nov

Speakers ask: « What if nobody asks a question? » 6 options

Http://eloquentwoman.blogspot.com/2013/08/speakers-ask-what-if-nobody-asks.html par Denise Graveline

intervenant, orateurQuand je forme des conférenciers et des présentateurs, la question qui revient le plus souvent est : Et si je ne reçois aucune question après mon discours, présentation ou prise de parole ?

Soyons réalistes : un manque de questions est mauvais signe. Mais qu’est-ce que ça signifie et que pouvez-vous faire pour générer des questions ?

Voici certaines raisons et solutions à considérer:

  1. En avez-vous trop mis dans votre présentation ?

pile de papiers

Quand vous couvrez votre sujet de A à Z, vous ne laissez pas beaucoup de place pour que des questions surgissent. Je n’ai jamais rencontré de client qui manque de matière à délivrer et tous mes étudiants cherchent des façons de créer plus d’espace pour leurs abondants arguments dans une présentation. Ma suggestion : Si vous avez beaucoup à dire, sauvegarder quelques sujets pour la session de questions-réponses. Vous paraitrez plus intelligent et donnerez l’opportunité au public de participer.

  1. Avez-vous gardé assez de temps pour des questions ?

Certains conférenciers réussissent à absorber tout l’oxygène de la pièce, souvent en remplissant tout le temps imparti ou en oubliant d’intégrer des pauses pendant lesquelles ils pourraient engager directement le public. Votre auditoire veut faire plus qu’applaudir, comme vous le découvrirez si vous utilisez les 7 avantages secrets de l’orateur qui prévoit de garder un peu de temps en extra.

  1. Avez-vous annoncé dès le début que vous attendriez des questions ?

Au lieu de démarrer directement votre propos, prenez un moment pour dire, « Ma présentation dure environ 15 minutes et ensuite je veux garder la plus grande partie de notre temps ensemble aujourd’hui pour vos questions ». Vous aurez alors fait deux choses : signifier que vous ne pomperez pas tout l’oxygène de la salle et les inviter à commencer à réfléchir à ce qu’ils voudraient dire.

  1. Image courtesy of photostock / FreeDigitalPhotos.net

    Image courtesy of photostock / FreeDigitalPhotos.net

    Avez-vous joint le geste à la parole ?

Vous pouvez démontrer votre empressement à recevoir des questions avant de commencer à parler, en vous promenant dans le public pour serrer la main des gens ou les saluer à la porte, en disant: « j’ai hâte d’entendre votre point de vue sur ce sujet. » Vous pouvez même commencer par quelques questions-réponses en prenant une poignée de questions tout de suite et promettant de leur répondre après votre intervention.

  1. Vos réponses sont-elles trop longues ?

Les questions ne sont pas une excuse pour exposer une autre mini-présentation, mais beaucoup de conférenciers les traitent de cette façon. Laissez le public participer pour maintenir la connexion.

  1. Avez-vous travaillé avec l’animateur ou l’organisateur à l’avance ?

Un mot avec votre animateur, facilitateur ou hôte avant votre intervention peut lui permettre de préparer une première question, après laquelle, il peut se tourner vers le groupe et dire « qui voudrait demander autre chose ? »

autoritéUne tactique à éviter

Ne préparez pas de questions à poser par des amis au cas où vous n’auriez pas de question. Cette approche inauthentique peut vous attirer des ennuis et ruiner votre crédibilité.

19 Novembre – Paris – Improvisation théâtrale : imaginer, jouer, oser !

30 Oct
Yoland Apogué

Yoland Apogué

Une session animée par Yoland Agogué, Manager Grands Comptes, Consultant/Formateur.

Fort d’une expérience de 13 ans dans le secteur de la formation professionnelle auprès de sociétés de toute taille, il est également animateur de la formation « Prise de parole en Public ».

Dans la sphère privée, il est sur les planches avec un « One man show » depuis près d’un an.

Cette session gratuite aura lieu pendant la « Semaine de l’Efficacité Professionnelle – 3e édition »

Une semaine de formations diverses sur ce sujet avec notre partenaire CSP Formations

Une semaine de formations diverses sur ce sujet avec notre partenaire CSP Formations

 

November 11 – Webinar (PMI) – The Presentation on Presentations

28 Oct
Real Project Management by Peter Taylor

Real Project Management by Peter Taylor

We aren’t born to be professional level presenters but through this entertaining presentation the ‘rights’ and ‘wrongs’ of good presentations are explored along with a ‘how to prepare’ for that all important event.

With a few simple lessons taught through the very medium of ‘presentation’ the audience will take away some great ideas for improving their own technique and ‘death by PowerPoint’ is definitely not the outcome.

Register here

15 Octobre – Paris – Presentation Zen seminar (1st ever !)

18 Aug

1st ever Presentation Zen Experience seminar in Paris on October 5, 2015.

www.presentationzen.com/presentationzen/2015/08/presentation-zen-seminar-in-paris-october-5.html

pres zen 2015 ParisThe facilitator for the seminar is the incomparable Phil Waknell, co-founder of Ideas on Stage, the premier presentation design and training company in Europe, based in Paris.

présentation zen Garr Reynolds

Le livre à ne pas manquer si vous devez réaliser de nombreuses présentations en public.

Garr Reynolds will not be in Paris personally, but the content is all designed by him in cooperation with Phil and his team of storytellers and designers.

The great thing about seminars like this is not just the content that you get, but it’s also about the relationships that you make while there for the day. The seminar is interactive and there are opportunities to get to know the other participants who are coming from all over Europe (and usually outside of Europe as well).

The price for the all-day training is €800 (plus VAT), but you can get it for only €500 (plus VAT) if you book before Sept 5.

And don’t miss to read Garr Reynolds presentation zen book (also available in French and many other languages)

Register here.

que veut votre public ?

1 Sep

What Does Your Audience Want?

http://publicwords.com/what-does-your-audience-want/ par Nick Morgan

Nick Morgan

Nick Morgan

Trop souvent les speakers préparant leur intervention commence par leur passion, leur expertise, ou leur réponse à une invitation. Mais que veut votre public ? Et serait-il utile de commencer la préparation d’une prise de parole sur cette question ?

La réponse à la deuxième question est, bien sûr, oui. C’est utile parce que cela concentre votre attention de la bonne façon: sur le public dès le départ. Cela ne signifie pas que vous allez vous plier au public. Cela signifie en fait que vous comprenez qu’une communication n’est pas réussie si elle n’est pas reçue.

La réponse à la première question est plus compliquée. Les spectateurs veulent un certain nombre de choses et des spectateurs spécifiques ont des attentes spécifiques. Mais néanmoins, il est utile de penser aux spectateurs en général pour comprendre ce qu’ils recherchent dans cette heure de magie quand vous prenez le devant de la scène et captez l’attention du public juste pour vous.

Il se trouve que des recherches il y a un certain nombre d’années ont constaté que les spectateurs veulent deux choses principalement d’un orateur : confiance et crédibilité. C’est-à-dire le public veut que vous soyez expert dans votre domaine et capable de générer la confiance avec lui.

La partie crédibilité est facile à comprendre : l’auditoire valorise l’expertise. Naturellement, les spectateurs veulent que vous sachiez de quoi vous parlez. Simple.

Mais comment créez-vous la confiance ?

Image courtesy of mrpuen / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of mrpuen / FreeDigitalPhotos.net

C’est une connexion plus délicate à établir. La confiance, après tout, demande du temps. Si nous devons vraiment avoir confiance l’un en l’autre, nous devons nous voir pendant des semaines au moins, ou des mois ou des années et dans beaucoup de différentes sortes de situations, pour que nous puissions établir des antécédents et une expérience l’un avec l’autre. De cette façon, nous pouvons en venir à avoir confiance l’un en l’autre et savoir que nous allons toujours faire ce que nous disons.

Vous n’avez pas le luxe de disposer de beaucoup de temps avec un public, alors, au lieu de cela, vous devez les transportez à travers une expérience qui les transforme. Vous devez les faire changer d’avis. Alors, ils auront confiance en vous parce qu’ils auront réfléchi d’une nouvelle manière et vous en serez la cause.

Ainsi la première question à vous poser quand vous préparez une intervention en public est la suivante. Le public veut avoir confiance en moi et me trouver crédible.

Comment vais-je démontrer de l’expertise et les faire changer d’avis sur quelque chose – et quel est ce sujet, point de vue, ou idée ?

Nous aurons confiance en vous si vous pouvez nous faire penser d’une nouvelle façon.

auditoire qui s'ennuieLes spectateurs attendent aussi deux ou trois autres choses de leurs speakers. Les spectateurs veulent être distraits, mettez un peu de « fun » dans votre discussion sérieuse sur les leçons économiques du Weimar en Allemagne, ou l’Invasion des Mongols, ou le leadership de nos jours.

Ils veulent aussi une expérience, quelqu’un qui les fait se sentir spéciaux pendant cette heure. Comprenez comment vous pouvez être différent des autres intervenants et offrir au public quelque chose qu’ils ne peuvent pas obtenir de toute autre personne qui parle par exemple des médias sociaux. Comprenez comment vous allez être authentiquement et uniquement vous.

Les spectateurs veulent aussi quelque chose du speaker qu’ils ne peuvent pas obtenir de son livre, de sa vidéo ou de toute autre source en ligne. Demandez-vous : que vais-je offrir pendant la session en personne qui soit unique, non reproductible et fasse partie de cette expérience en présentiel ? De cette manière, les membres du public peuvent croire que ça valait le coup. Qu’ils ont pris une décision intelligente en allant assister à l’événement en direct. Comme notre monde devient de plus en plus virtuel, cette question devient de plus en plus importante.

Établissez la crédibilité grâce à votre expertise. Établissez la confiance avec votre capacité à faire changer d’avis les participants sur quelque chose qui leur importe. Distrayez votre public. Donnez-leur quelque chose qu’ils peuvent obtenir seulement de vous. Et donnez-leur quelque chose qu’ils ne peuvent pas trouver en ligne ou dans un livre – quelque chose de vécu. C’est cela, que que veulent les spectateurs.

le contact visuel est important, sérieusement important !

25 Aug

Eye Contact Matters. Seriously.

http://www.ethos3.com/2014/07/eye-contact-matters-seriously/ par Scott Schwertly,  Fondateur et PDG d’Ethos3.

« Quand les yeux disent une chose et la langue une autre, un homme expérimenté se base sur le langage des premiers.  » Ralph Waldo Emerson

Le contact visuel est une forme de communication non verbale qui est souvent oubliée dans la poussière pendant une présentation anxiogène. Vous pourriez avoir entendu dire qu’il est important, mais à quel point compte-t-il vraiment ? Peut-il faire et défaire un discours ou une présentation ? À ces deux questions, nous répondons par un énorme, retentissant « oui! »

Alors, pourquoi compte-t-il ?

Il crée une connexion

Image courtesy of David Castillo Dominici / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of David Castillo Dominici / FreeDigitalPhotos.net

Dans une étude conduite par l’Université Purdue, le contact visuel direct peut faire que les gens se sentent connectés, même quand il provient d’un étranger. « Les chercheurs ont constaté que les sujets ont éprouvé un effet « de sentiment d’inclusion » ou « de sentiment d’être ignorés et tenus à l’écart. »(Source) Faire que votre public « se sente inclus » pendant votre présentation peut être la différence entre ce qu’ils soient intéressés par le message ou totalement déconnectés de lui. Pensez au contact visuel comme une façon efficace de rassembler tout un groupe.

Il laisse la bonne impression

premiere bonne impressionLes effets associés à un manque de contact visuel sont profondément négatifs. Il peut vous faire apparaître douteux, non confiant, indifférent et non accueillant. Pourquoi ? La recherche suggère que ce comportement social anxieux provient de instinct naturel de nous battre ou de fuir. Quand vous évitez de faire un contact visuel et restez de glace, cela dit à votre public que vous êtes terrifiés et pourriez à tout moment vous échapper vers la porte en poussant des cris perçants.

C’est un dialogue

Une présentation devrait être un dialogue plutôt qu’un long monologue. Si vous vous souciez de votre public, leurs réponses comptent pour vous. Celles-là sont mesurées par des répliques non verbales, dont l’une est l’expression du visage. Quand vous regardez directement votre public, vous traitez leur retour d’information comme s’ils émettaient distinctement un commentaire. Plus vous avez de ces « dialogues » pendant une présentation, mieux vous pourrez quantifier comment vous vous en sortez.

Comment (correctement) « regarder fixement »

observez, regardezBien sûr, quand nous disons contact visuel, nous ne voulons pas dire fixer inconfortablement une unique personne. Essayez de découper la salle en trois sections et posez vos yeux pendant au moins quatre secondes sur une unique personne dans chaque groupe. Balayez de la gauche à la droite de la salle et répétez cela pendant la durée de votre présentation.

Savez-vous que les muscles qui contrôlent vos yeux sont les muscles les plus actifs de votre corps ? C’est vrai. Assurez-vous d’exploiter la force de ces muscles et d’établir le contact visuel et cela vous garantit une façon de créer une connexion non verbale forte.

Question : êtes-vous attentifs à établir le contact visuel pendant vos présentations ?

 

vos billets préférés en Mai 2014 sur DantotsuPM

19 Aug

« C’est quand qu’on va où ? » par Synertal

La conduite du changement s’est imposée comme un concept clef dans le monde et ce, depuis la nuit des temps et depuis des siècles. Les occasions d’évolution, voire de révolution, sont aujourd’hui nombreuses dans le quotidien des États, des organisations et des entreprises : mondialisation, systèmes d’information, communication numérique, nouveaux marchés, nouveaux outils, nouveaux produits, restructuration… Mais derrière ces besoins réels d’évolution, quoi ? L’inertie, les défenseurs des droits acquis, la résistance, les freins…

lors de votre prochaine présentation, tirez le max de votre session de questions-réponses

Quand vous donnez une présentation, une session de questions-et-réponses est une manière puissante d’adresser les préoccupations de votre auditoire et de faire passer votre message. Voici trois astuces pour le faire encore mieux.

free eBook by Brad Egeland: « Planning Your Project Like a Pro »

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Changement et métaphore de l’escalator par Christian Hohmann

Le changement est impératif, ne serait-ce que pour maintenir le niveau de performance, compétences, revenus, etc.

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

la gestion des talents en management de projet est un levier de succès des organisations

Selon le rapport du PMI Pulse of the Profession® In-Depth Report: Talent Management, les organisations qui alignent leurs talents sur la stratégie business de l’entreprise réussissent davantage de projets et gaspillent donc moins d’investissements. Le bon management des compétences, en particulier en management de projet, est l’un des moteurs de réussite des organisations.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Des délais à respecter ? Utilisez les blocs de temps ! par Jeff Ball

Le respect des délais est l’eldorado de la gestion de projets. Personne ne veut rater une échéance clé. À mesure qu’une date butoir approche, si vous avez pris du retard, votre chef de projet et son équipe devront travailler d’arrache-pied pour finir dans les temps. Tout le monde travaillera tard le soir et même le week-end, ce qui provoquera du stress, une surcharge de travail et de l’épuisement.

Institut International de Conseil et de Formation Accrédité aux Bonnes Pratiques PRINCE2® (Gestion de Projet), ITIL® (Gouvernance du SI), P3O® (Management d'un PMO) et MSP® (Management de Programme).

Partenaire de DantotsuPM

Connaissez-vous mitula, le méta-moteur d’offres d’emploi ?

Quand vous passez un entretien d’embauche, il est important d’y amener toute votre passion et votre énergie.

Kick Mequand vous recevez un coup de pied dans le derrière, vous savez que vous êtes devant !

Le philosophe grec Aristote a dit, « la critique est quelque chose vous pouvez facilement éviter, en ne disant rien, ne faisant rien et n’étant rien. » Évidemment, ce n’est pas une option pour quelqu’un qui veut réussir comme leader.

Qu’est-ce qu’un PMO et quand en avez-vous besoin ?

Nous allons commencer par répondre à la deuxième partie de la question. La réponse est simple. Vous avez besoin d’un PMO quand vous entendez quelqu’un dire « les projets semblent être réalisés « tant bien que mal » par ici ».

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

10 commandements sur les choix et mariages des typographies

9 Aug

[INFOGRAPHIC]: The 10 Commandments of Typography

Courtesy of: Designmantic.com

Je vous ai parlé des 10 commandements sur les choix et mariages des couleurs il y a quelques jours, voici un billet et une infographie sur les bons choix et mariages des typographies.

les 10 commandements de la théorie des couleurs

27 Jul

Bonjour, ceci n’est pas directement lié au métier de chefs de projets mais nous (PMs) réalisons tant de communications (en particulier) visuelles que j’ai pensé que ce pointeur pourrait vous être utile.

The 10 Commandments of Color Theory

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 418 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :