Tag Archives: project

March 5 – Webinar (PMI) – Learn How to Resolve Troubling Project Situations

26 fév

A PMI Webinar about Handling Difficult Project Situations

1 - 2pm ET (19:00 CET/France) – Presenter: Mark Waldof

All projects run into difficulties and some troubling situations can be very challenging for the project team to address. Issues with sponsors, clients, subcontractors, management and other stakeholders related to requirements, funding, resources, scope changes and other factors can arise, adding stress and turmoil to any effort.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Learn what the common project challenges are and what the PM and team can do to handle these situations effectively.

You can register for the webinar by clicking here.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

February 24 – Webinar (PMI) – What’s the most important aspect of Project Management?

13 fév

A PMI New Practitioners Community of Practice Webinar with Mark Phillipy

Delivering Business Value: The Most Important Aspect of Project Management

La figure 1 : la triple Contrainte

la triple Contrainte

24 February12-1 PM EST (18:00 CET/France)

In the past, success of a project was measured based on its ability to deliver a quality scope on time and within budget. Although these factors are important to consider and control as a project progresses they are not a true measurement of the success of a project. A project can only be considered successful if that project delivers the predetermined business value to the customer. When we look at project success in this light, businesses will make better decisions about which projects to execute and project managers will focus on what is important as their team delivers value.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Delivering business value to the customer is the most important aspect of project management. Through the use of story and real life examples this practical session will help solidify your resolve to be a successful project manager by focusing on delivering value to your customers and business. You will also learn the five steps to delivering business value and how to apply those steps to your future projects.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

 

décompliquez votre projet !

3 fév

How To Uncomplicate Your Project

http://www.pmhut.com/how-to-uncomplicate-your-project par Jennifer Whitt

De temps en temps les choses peuvent devenir très compliquées pour les chefs de projet. C’est bien le cas, n’est-ce pas ? Nous avons à superviser de multiples équipes et membres d’équipes et devons interagir avec de nombreuses organisations et parties prenantes. Chacun veut obtenir quelque chose et de façon différente. Les gens parlent des langages différents, communiquent différemment et hé, c’est compliqué.

Image courtesy of Sira Anamwong / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of Sira Anamwong / FreeDigitalPhotos.net

J’aime à « décompliquer » mes projets et me simplifier la vie. J’ai appris quelques dures leçons en chemin et le fruit de ces leçons est cette liste de huit appels à action, des étapes simples que vous pouvez entreprendre qui « décompliqueront » et apporteront de grands bénéfices à vos projets.

1. Si quelqu’un vous manque

call closureAppelez-le. Décrochez simplement votre téléphone et passez-lui un coup de fil ou envoyez-lui un SMS. Peut-être une personne critique à votre équipe projet n’a pas été très présente et vous vous demandez où elle est passée. Quelle qu’en soit la raison, s’il quelqu’un vous manque dans l’équipe ou rate l’une de vos réunions, découvrez ce qu’il fait. Je me rappelle un membre critique de l’équipe, Wayne, qui arrivait toujours tôt et restait toujours jusqu’à la fin. Il était celui qui prenait les notes, posait des questions et avait toujours complété ses actions. Quand Wayne a commencé à manquer des réunions, je lui ai juste passé un appel un jour pour lui demander comment il allait et découvert qu’il traversait une crise personnelle qui a changé son comportement pendant plusieurs mois. Seulement parce que je l’ai appelé ai-je été en mesure de découvrir comment je pourrais le supporter tandis qu’il réglait ses problèmes personnels.

2. Si vous voulez rencontrer quelqu’un qui est complémentaire à votre équipe comme une partie prenante ou un client spécifique

Invitez-le. Parfois nous parlons de nous rencontrer ou nous avons besoin d’informations de quelqu’un, mais ne prenons jamais cette action. C’est très simple et peu compliqué d’inviter quelqu’un à nous rencontrer, que ce soit par téléphone, sur le Web ou au café du coin. Beaucoup de choses peuvent être traitées juste en invitant quelqu’un à se réunir et ils doivent probablement vous rencontrer aussi pour quelque raison.

3. Si vous voulez être compris

agenda, ordre du jourExpliquez. Chacun d’entre nous cherche à être compris et il y a toujours quelqu’un qui se plaint que personne ne comprenne ou adhère à leur point de vue. La responsabilité, cependant, nous incombe de mieux expliquer. Plus le chef de projet peut expliquer non seulement ce qui se passe sur le projet, les échéances et les livrables, mais aussi la position de la partie prenante et du client à l’équipe et vice versa, plus de personnes vous comprendront et plus tôt les choses seront faites.

4. Si vous avez des questions

time for questionsDemandez. Si vous avez des questions, par tous les moyens, posez-les. Dans une de mes positions antérieures de chef de projet, j’ai pensé que c’était un environnement dans lequel je ne pouvais pas poser de questions. J’étais intimidé, ou était-ce le statu quo, ou c’était trop politisé pour poser la question aux personnes clés. Et, hélas, j’ai dû payer pour cela. Il est critique pour vous de continuer à poser des questions jusqu’à ce que vous obteniez les informations dont vous avez besoin. Vous pouvez devoir poser de multiples questions de multiples manières à de multiples personnes, mais poursuivez jusqu’à ce que vous ayez les détails dont vous avez besoin pour prendre des décisions et faire avancer le projet.

5. Si vous n’aimez pas quelque chose

Dites-le. Cela ne doit pas être hostile, dérogatoire ou mal intentionné; dites simplement, « Vous savez, je n’aime pas vraiment cela. » Il ne s’agit pas de faire adopter votre position, mais parfois si vous exprimez juste votre réticence envers quelque chose, d’autres personnes seront probablement soulagées que quelqu’un ait finalement dit à voix haute que quelque chose ne semble pas juste ou ne fonctionne pas correctement.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

6. Si vous aimez quelque chose

 Image courtesy of Stuart Miles at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of Stuart Miles at FreeDigitalPhotos.net

Dites-le. Si vous aimez comment quelqu’un travaille dans votre équipe, mentionnez-le. « J’apprécie vraiment comment vous avez abordé cette situation. J’aime vraiment comment vous rassemblez l’équipe. J’adore comment vous avez été capable de parler avec le client ou les parties prenantes afin d’obtenir des informations et clarifier ces attentes. »

7. Si vous voulez quelque chose

Vous ne pouvez pas rester assis et tourner en rond, faire des excuses ou blâmer d’autres sur pourquoi vous n’obtenez pas certaines choses. Demandez spécifiquement ce que vous voulez et ne laissez pas les gens tenter de le deviner. Laissez-les savoir quand, pourquoi et dans quel format vous en avez besoin. Soyez aussi clair que possible.

9. Si vous appréciez quelqu’un

Souvent nous disons à d’autres combien nous apprécions certains membres de l’équipe, clients ou parties prenantes, mais échouons tellement en pratique à le dire à la personne, qu’elle n’en sait jamais rien. Si vous faites juste savoir à quelqu’un que vous l’appréciez, il va aller encore plus loin pour démontrer fidélité et des comportements que vous aimez.

Donc, quels sont les bénéfices à « décompliquer » votre projet ?

  1. Vous augmentez la communication sur le projet.
  2. Vous augmentez les résultats pour le projet parce qu’en pratique vous faites faire les choses de façon opportune et les gens collaborent et communiquent plus efficacement.
  3. Vous augmentez le travail d’équipe et la fidélité envers le chef de projet.
Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

March 9-10 – Gothenburg (Sweden) – Passion for projects

29 jan

PMI Sweden Chapter is now celebrating the fifth anniversary of “The #1 meeting place for people in project management in Scandinavia” – Passion for Projects!

Visit the dedicated web site

Visit the dedicated web site

Last year, in Helsingborg 2014,  more than 600 participants joined some of the most inspiring speakers and authorities in the world relevant to our area of profession!

Now the congress is back to the city where it all started in 2011 and will deliver even more Passion, Inspiration, Quality and Value to all attendees! 

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

The direction for this year is:

  • Amazing projects – Changes that makes a difference, show the passion and visualize the transformation from the past to the future.
  • Leadership – Understanding team dynamics, communication skills, personnel behavior, show inspiration and inject the project with Passion!
  • Project management trends & future – PMBOK & Agile, can they be friends and live happily together? The role of the PMO? Project & Portfolio management in an increasingly unpredictable and unstable environment?

Registration is now open!

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

le « côté sombre » du management de projet par Sabrina Loufrani-Fedida

26 jan

La face cachée du management de projet : stress et risques psychosociaux du chef de projet

Voici le dernier article d’une série de billets proposés par Sabrina (Liste des précédent billet à la fin de celui-ci).

Image courtesy of stockimages at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of stockimages at FreeDigitalPhotos.net

Nous voudrions terminer notre propos sur la « face cachée » ou le « côté sombre » du management de projet (Asquin et al., 2007). Le management de projet incarne, dans une certaine littérature managériale, le mythe de l’action heureuse, voire exaltante dans les projets entrepreneuriaux.

Le vocabulaire même du management de projet est connoté :

  • le dépassement de soi l’emporte sur le stress,
  • l’animation ou le coaching remplacent l’autorité,
  • le pilotage se substitue au contrôle.

le « côté sombre » des projets existe

Image courtesy of 1shots at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of 1shots at FreeDigitalPhotos.net

En mode projet, les salariés deviennent des acteurs et sont ainsi renvoyés chacun à l’autonomie dont ils sont censés disposer pour s’impliquer et faire réussir le projet. Ce discours « managérialement correct » interroge : le projet n’est-il pas aussi destructeur de sens, porteur de pathologies et de déstabilisations ? Cette inquiétude est à rapprocher du développement d’une littérature professionnelle et académique, parfois très médiatisée, sur la souffrance au travail. En tant que concentré de vie professionnelle, le projet exacerbe les problèmes connus ailleurs. À partir du recueil et de l’analyse de témoignages d’étudiants en formation continue, et ce, en dehors de leur contexte professionnel, Asquin et al. (2007) montrent que le « côté sombre » des projets existe, qu’il s’agisse des risques individuels liés à l’excès d’implication et d’engagement (acteurs acculés, épuisement professionnel, souffrance psychoaffective), des risques de déstabilisation des identités professionnelles et des risques de précarisation du parcours professionnel. La diffusion du management de projet doit aller de pair avec la compréhension et le contrôle de ses effets sur les acteurs et sur leurs organisations.

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

Qu’arrive-t-il à ceux qui ne sont pas compétents, qui ne sont plus compétents (c’est-à-dire ceux qui l’ont été) ou qui ont besoin de plus de temps pour le devenir ?

équipe sportive juniorLes référentiels de compétences décrivent, tant bien que mal, des listes ordonnées de compétences, censées contribuer à la réussite des activités impliquées par une fonction managériale de projet (Zannad, 2008). Réduire une situation de travail complexe à une liste de compétences individuelles relève de ce que l’on peut appeler l’effet métonymique. Utilisée sans prise en compte du contexte organisationnel et social, la notion de compétence peut devenir extrêmement réductrice. Une somme de savoir-faire de joueurs ne donne pas une équipe qui gagne. On voit de multiples exemples de personnes compétentes qui, placées dans un environnement social nouveau, n’ont pas pu exercer ces compétences parce que le mode de management, l’organisation ne créaient pas les conditions de la motivation sans laquelle la compétence reste virtuelle.

e=mc2Certains auteurs, inspirés par Albert Einstein, ont utilisé la formule « E = MC² », dans laquelle l’Efficacité humaine est le produit de la Motivation par les Compétences et le développement de la Communication.

De toute façon, une fois les compétences clés des chefs de projet identifiées, que faire de ces données brutes ? Lesquelles privilégier ? Lesquelles sont les plus importantes pour le succès d’un projet ? Quand et comment doivent-elles être employées ? Comment favoriser leur développement ?

Nous remarquons également, à l’instar de Boudès et al. (1997), que peu de travaux se sont intéressés à la compréhension de la dynamique globale du métier de chef de projet. S’intéresser à la dynamique du métier de chef de projet revient à considérer ce métier, ni comme un ensemble de rôles et missions, ni comme la simple somme de connaissances et compétences requises, mais comme une dynamique de production et de développement de nouvelles compétences, génériques et spécifiques, en management de projet.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

(re)lisez cette série de billets:

  1. caractérisation du métier de chef de projet
  2. les multiples rôles et compétences du chef de projet
  3. les compétences génériques en management de projet
  4. quelles sont les compétences de management de projet qui sont spécifiques aux projets complexes ?
  5. des compétences individuelles du chef de projet à la compétence collective de l’équipe projet

February 4 – Webinar (PMI) – Benefits Realization and Business Change Management

21 jan

Programs and the related project and operational components within them are undertaken to bring about some form of change.

Facilitated by Eric S. Norman, PMP, PgMP

monopoly-moneyProjects produce new or updated products or services that contribute to the program as a whole, while Programs are designed to generate benefits…

Benefits that flow to the sponsoring organization as well as the benefits intended for the target audience: beneficiaries and stakeholders.

Many times, however, programs and projects fail to achieve planned benefits outlined in the business cases that support them. To improve the program/project leader’s ability to guide the achievement of target benefits, a clear understanding of the interrelationship between Benefits Management and Organizational (Business) Change Management is required.

This session explains the Benefits Management process and highlights the linkage between Benefits Management and Change Management activities.

Partenaire de DantotsuPM

Méta Projets Management – Partenaire de DantotsuPM

Session topics include:

The Benefits Management Landscape
  • Benefits Planning
  • Benefits Measurement and Monitoring
  • Benefits Sustainment
Business Change Management
  • Managing Ambiguity and Complexity
  • Achieving and Sustaining Behavioral Change
  • Change Management Processes
Program Management and Business Change Management
Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

4 February • 2-3 PM EST (18:00 CET/France)

quelles sont les compétences de management de projet qui sont spécifiques aux projets complexes ? par Sabrina Loufrani-Fedida

12 jan
Sabrina Loufrani-Fedida

Sabrina Loufrani-Fedida

Les compétences spécifiques aux projets complexes

Comme le souligne Zannad (2008), l’hypothèse générale qui traverse le PMBoK comme les recherches suscitées est que les compétences requises en management de projet sont applicables à toutes sortes d’industries et d’environnements, qu’il s’agisse de projets uniques ou répétitifs, simples ou complexes.

Cette vision, normative et positiviste, est discutable, dans la mesure où des chercheurs décrivent les compétences requises en management de projet dans le cadre de secteurs spécifiques (construction immobilière, industrie automobile et haute technologie). Ces propos avaient déjà été avancés par Leclair en 1993, lequel prône, parmi les compétences requises du chef de projet, la maîtrise des champs techniques impliqués dans le projet.

couts vs processusPour l’auteur, un chef de projet purement gestionnaire ne saurait exister bien longtemps s’il ne peut débattre sur le fond des problèmes avec les acteurs métiers qu’il coordonne. Plus précisément, pour Leclair (1993), les managers de projets ne peuvent être strictement des gestionnaires professionnels capables de gérer n’importe quel projet, qu’il soit de système d’information, d’ingénierie ou de construction, puisque les situations d’entreprises (configuration organisationnelle et particularités de l’entreprise considérée) semblent trop prégnantes pour permettre la conception de chefs de projet « tout-terrain ».

On ne lui demande pas d’être un expert de tous les problèmes techniques débattus sur le projet, mais une maîtrise minimale des principales techniques mises en œuvre dans le projet est nécessaire pour ne pas se faire « rouler dans la farine » et pour construire sa légitimité dans les débats techniques.

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

projets complexes

complexitéDans la même veine, quelques écrits s’intéressent au cadre spécifique des projets complexes (Hällgren et Maaninen-Olssen, 2005 ; Cicmil, 2006 ; Thomas et Mengel, 2008). En particulier, Cicmil (2006) suggère, plutôt que d’emprunter des approches technicistes et positivistes, de développer une approche qualitative fondée sur des perspectives critiques dans le but de comprendre la nature des connaissances, pratiques et compétences nécessaires pour gérer des projets complexes, puisque les pratiques de management de projet actuelles (et, partant, les compétences qui leur sont affiliées) reflètent mal la réalité chaotique, ambigüe, fragmentaire et politique des projets complexes. Le manager de projet doit savoir « converser », afin de rendre vivable, pour les équipiers du projet, l’anxiété liée à l’imprévisibilité, à la diversité des positions, à l’interaction complexe entre procédures et idéologies (Cicmil, 2006).

le saviez-vous Intelligence emotionnelleThomas et Mengel (2008) soulignent, quant à eux, que le leadership, l’intelligence émotionnelle, la communication, les compétences d’ordre politique et organisationnel, ainsi que l’importance des valeurs et croyances apparaissent comme des compétences clés que les chefs de projet doivent détenir dans des environnements complexes.

Pour Hällgren et Maaninen-Olssen (2005), c’est la compétence en communication du chef de projet qui lui permettra de gérer les changements dans les projets complexes. Pour Cicmil (2006), ainsi que Thomas et Mengel (2008), les compétences que devraient prioritairement maîtriser les managers de projet semblent être avant tout d’ordre politique et organisationnel : compréhension des processus politiques au sein de l’organisation, connaissance de la structure, appréhension de la nature des interactions entre individus et groupes d’intérêt impliqués dans le développement du projet, etc.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

« Je pense que le plus grand défi en management de projet complexe est sa dimension politique, pour laquelle on n’a pas nécessairement les outils et la formation adaptés ; savoir jongler avec toutes les interactions politiques est quelque chose qu’on apprend sur le tas » (un des répondants cités par Cicmil, 2006, et traduit par Zannad, 2008).

Ainsi, il s’agirait, dans le cadre des projets complexes, de développer une vision alternative des compétences requises en management de projet, défiant l’image traditionnelle du chef de projet comme penseur et décisionnaire rationnel.

January 29 – Webinar (PMI) – Accelerate Your Project Startup!

23 déc

Take control of your projects and build a reputation that opens doors. Michael Kaplan will present an introduction to mobilizing projects using SharePoint Online cloud.

In this one-hour webinar, you’ll learn how to:

Michael Kaplan's SoftPMO Project Execution Guide

Michael Kaplan’s SoftPMO Project Execution Guide

• Deploy a project collaboration environment in the cloud
• Manage the collection of detailed project information
• Provide a solid base of information for decision making
• Maintain a central record of project documentation

If you’re ready to level up your project management skills, take control of how your projects are implemented, and translate the productivity you gain into action, this is the webinar for you!

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

How to Get Your Project Off to the Right Start

You have an awesome project to run, now what? Perfecting how you setup your processes and systems are crucial to the successful outcome of your project. If you can reduce the time, effort and cost needed to mobilize projects, customers and clients will be more likely to develop an affinity to your approach and will remember you down the road.

Presenter: Michael Kaplan, PMP

29 January 12-1 PM EST

Partenaire de DantotsuPM

Méta Projets Management est Partenaire de DantotsuPM

20 Janvier – Sophia Antipolis – « Le Tour du Monde en Bateau Solaire » au kick-off 2015 du PMI

16 déc

La Branche Côte d’Azur du PMI France vous invite à assister à la conférence de démarrage de la saison 2015

PMI Cote d azur - Kickoff-2015avec une présentation par Raphaël Domjan du projet exceptionnel « Le Tour du Monde en Bateau Solaire » qui aura lieu le Mardi 20 Janvier 2015 de 18h00 à 20h30 à SKEMA – Sophia-Antipolis. L’enregistrement commencera à 18h. Cocktail & Networking à partir de 20h30.

L’équipe de PMI France Branche Côte d’Azur vous présentera le programme des conférences du premier semestre 2015, et les initiatives majeures du Chapitre et de la Branche.

Partenaire de DantotsuPM

MPM, Partenaire de DantotsuPM

Raphaël Domjan : la naissance du projet jusqu’à sa finalité : le Tour du Monde en Bateau Solaire.

Les principales étapes et rencontres y seront présentées et Raphaël partagera de nombreuses anecdotes et émotions vécues pendant cette aventure unique. Initiateur du projet SolarStratos, Raphaël a déjà une solide expérience en matière d’organisation d’éco-aventures et de premières ambitieuses, puisqu’il a déjà initié, porté et réussi le premier tour du monde à l’énergie solaire à bord de PlanetSolar.
Raphaël s’engage également dans différents projets humanitaires. Il veut favoriser l’utilisation des énergies renouvelables dans les pays en voie de développement et leur permettre ainsi d’acquérir une indépendance énergétique tout en développant de nouvelles technologies.

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

les multiples rôles et compétences du chef de projet par Sabrina Loufrani-Fedida

15 déc
Sabrina Loufrani-Fedida

Sabrina Loufrani-Fedida

LES MULTIPLES ROLES DU CHEF DE PROJET

Selon la littérature spécialisée en management de projet (Clark et Wheelwright, 1992 ; Midler, 1993 ; Boudès et al. 1997 ; Bourgeon, 2002), le chef de projet joue un rôle essentiel dans l’intégration des compétences fonctionnelles au sein des projets, dans la mesure où une de ses missions principales est de coordonner et d’interconnecter les différentes compétences métiers qui doivent intervenir sur le projet.

team successDès lors, les compétences d’un chef de projet gravitent autour de sa capacité à faire travailler ensemble des acteurs d’horizons différents. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est ainsi désigné et qu’il a été choisi. En particulier, Boudès et al. (1997) soulignent que « le rôle des chefs de projet est un rôle d’intégration, de levier par rapport aux productions des différents contributeurs » (ibidem, p. 88). Dans la même lignée, Bourgeon (2002) explique que la réussite d’un projet, à travers la réalisation des objectifs assignés, dépend de la capacité du chef de projet à gérer les compétences disponibles, à faire coopérer des individus qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble, à créer ainsi la valeur souhaitée par la meilleure intégration possible et, finalement, à favoriser les apprentissages collectifs.

Nous avons repéré huit raisons justifiant le fait que le chef de projet est l’acteur « intégrateur » des compétences fonctionnelles nécessaires au projet :

1. il est le représentant du projet.

A l’intérieur comme à l’extérieur de l’entreprise ;

2. il est un centre d’information et de documentation.

ConcentrationLe chef de projet reçoit une quantité importante d’informations. Un de ses rôles consiste à traiter ces informations et à les partager aux membres de l’équipe projet et à la direction. Il s’assure que tous les intervenants sont correctement informés de la vie du projet. Le chef de projet est sans cesse interrogé sur les différents points du projet. Son rôle est de répondre à toutes ces interrogations ;

3. il est un coordinateur.

facilitationLe chef de projet passe une grande partie de son temps en réunions. Ces dernières sont des réunions de coordination de projet avec l’équipe projet ou des réunions de présentation de l’état d’avancement des projets à la direction. Le chef de projet rédige de nombreux rapports, qui sont souvent des synthèses à l’attention de ceux qui sont chargés d’approuver les décisions (direction générale, comités exécutifs), ou de ceux qui sont chargés d’appliquer ces choix (les autres acteurs métiers) ;

4. il est un communicateur.

CommunicationEn interne, le chef de projet n’a aucune autorité hiérarchique : sa seule arme est la communication (Midler, 1993). Il ne peut pas imposer, il doit persuader. Sans qualité de communicateur, le chef de projet est limité dans son action et aucun de ses projets ne verra le jour dans les bonnes conditions (délais, coûts, qualité) ;

5. il est un négociateur

Que ce soit avec la direction, les membres de son équipe, les managers des compétences métiers, mais aussi parfois avec le client et les fournisseurs. Le chef de projet doit sans cesse négocier pour harmoniser les attentes de chacun et faire converger les actions de toutes les parties prenantes vers l’objectif final ;

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

Partenaire de DantotsuPM et présent au Tech-Days 2015

6. il est un « traducteur ».

portfolio managementAkrich et al. (1988) ont mis en évidence l’importance de la « traduction » dans les processus collectifs de conception et d’innovation. Afin de mobiliser les individus autour d’un projet (obtenir leur implication, les motiver, les inciter à échanger, etc.), les auteurs proposent la mise en place de « porte-parole » chargé de « traduire » les objectifs et les contraintes globales du projet, dans un langage à la portée de chacun, en tenant compte des attentes et des exigences des individus. Ce processus est destiné à favoriser la compréhension mutuelle et à convaincre les acteurs de s’engager dans le projet global ;

7. il est un contrôleur et un « reporteur ».
Image courtesy of renjith krishnan / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of renjith krishnan / FreeDigitalPhotos.net

Le chef de projet fait le contrôle de gestion qualitatif et quantitatif de son projet. Il s’assure que chaque personne impliquée dans la réalisation du projet a bien compris son rôle et qu’elle applique les différentes phases du plan de développement du projet. Il analyse aussi en permanence les écarts de coûts et de délais, entre le plan et les réalisations concrètes. Du contrôle des écarts, le chef de projet tire les enseignements qui feront le succès de ses prochains projets ;

8. il est un centre d’amélioration des méthodes de gestion de projet.

continuous improvementsPar un travail d’analyse et de prise de recul par rapport aux projets qu’il mène, le chef de projet doit en permanence adapter les procédures et les méthodologies de management de projet aux difficultés rencontrées. C’est dans cette logique que le chef de projet interagit de manière régulière avec le ou les pilotes des processus de management de projet.

Le chef de projet est ainsi un acteur frontière, qui joue un rôle pivot dans le processus d’intégration des connaissances et des compétences fonctionnelles.

Les chefs de projet permettent la communication entre les groupes ou entre les organisations grâce à leur fonction de traduction des langages métiers. Dans le cadre de projets complexes, ces acteurs frontières ont un rôle à jouer dans le développement de la relation entre l’équipe projet et son environnement (client, fournisseurs), ainsi qu’entre les membres (ou sous-groupes) de l’équipe projet, à condition toutefois qu’un équilibre soit trouvé entre une appartenance complète au projet (ou au groupe) et une trop grande distance de celui-ci qui peut se faire au détriment de la légitimité à intervenir dans la négociation. Cet équilibre peut être difficile à trouver, ce qui rend la position d’acteur frontière parfois assez « inconfortable » (Cross et Pruzak, 2002).

Relisez le billet précédent de Sabrina sur cette même thématique:

La semaine prochaine: Face à tous ces rôles, quelles sont les compétences clés que doivent détenir les chefs de projet ?

Partenaire de DantotsuPM

MPM, Partenaire de DantotsuPM

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 236 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :