Tag Archives: Soft Skills

20 basiques dans le business

6 juil

20 Back to Business Basics par Rob Llewellyn

Cela m’étonne encore de visiter des organisations leaders dans leur domaine et constater que les gens arrivent constamment en retard aux réunions tard, utilisent leurs téléphones mobiles pendant ces rencontres, affiche une triste mine et une capacité à communiquer si limitée qu’elle cause confusion, malentendus et perte de temps et d’efforts.

positifLa liste ci-dessous est un rappel simpliste de ce que ‘devrait’ être la seconde nature de toute personne qui prétend être un professionnel quelque doit le business.

  1. Soyez professionnel, suivez les procédures, ne soyez pas paresseux.
  2. Améliorez vos compétences de communication et tenez les gens informés.
  3. Évitez de procrastiner. Gardez votre contrôle et soyez efficace. Planifiez et exécutez vos tâches.
  4. Améliorez vos compétences de délégation. Donnez l’autorité accompagnée de la responsabilité à d’autres.
  5. Évitez l’excuse d’avoir trop de courrier électronique. Débrouillez-vous avec.
  6. Tenez à jour formulaires, demandes, bureau et fichiers.
  7. Évitez l’arrogance. Elle réduit la sagesse et vous fait paraitre idiot.
  8. Ayez le sens de l’humour – Mais pas trop.
  9. Mettez l’accent sur les relations sur le long terme.
  10. Ayez un vaste panel de sujets de conversation : Ne soyez pas borné.
  11. Soyez à même de prendre la critique objectivement et de manière constructive.
  12. lateSoyez à l’heure pour tous les rendez-vous; ou, au pire, donnez des raisons honnêtes si vous êtes en retard.
  13. Montrez toujours votre appréciation pour le temps que les gens vous consacrent.
  14. Améliorer vos capacités de raisonnement.
  15. Donnez suite à ce que vous dites que vous ferez. Si vous promettez de rappeler, écrire ou délivrer, faites-le.
  16. Accroissez votre indépendance, enthousiasme, initiative, sang-froid, charme, réflexion et concentration des efforts.
  17. Améliorez votre persistance, volonté, ambition et mémoire.
  18. Agissez toujours avec une clarté d’objectif.
  19. Pensez positivement à vos tâches. Ceci détermine comment vos équipiers pensent à leurs travaux. Donnez l’exemple.
  20. Délivrez dans les temps. Prenez en compte tout inconvénient que votre incapacité à être ponctuel causerait aux autres.

Il y a beaucoup d’autres facteurs pour réussir dans vos domaines choisis, mais l’échec à réaliser la liste ci-dessus ne permet pas de gagner le respect professionnel de vos clients et collègues. Les processus et méthodologies les plus efficaces seront tous compromis si l’essentiel comme ceux listés ci-dessus manque.

votre attitude fait tout si vous voulez réussir

29 juin

Your Attitude Is Everything If You Want To Succeed

http://www.lollydaskal.com/leadership/attitude-everything-want-succeed/ par Lolly Daskal

Lorsque l’on parle de succès, beaucoup d’entre nous ne pensent même pas à notre attitude. La plupart d’entre nous sont si occupés à simplement essayer de vivre nos vies, avec notre centaine de responsabilités, notre millier de tâches et notre million d’engagements, que nous nous retrouvons souvent à réagir à nos vies au lieu de leur répondre.

Des leaders qui réussissent n’ont pas moins de problèmes que les leaders infructueux, ils ont seulement une attitude différente.

man-person-people-emotionsLa chose remarquable est que nous avons chaque jour le choix de notre attitude :

1. Ne nous enfermez pas dans des pensées négatives si vous avez traversé des périodes difficiles dans le passé. Tous les ressentiments et pensées négatives que vous pouvez avoir eus dans le passé n’étaient d’aucune valeur pour vous à ce moment-là et leur valeur n’a pas augmenté depuis.

2. Cela ne vous aide en rien de réagir de façon négative aux événements du quotidien. Soyez attentif à comment vous voulez interpréter ce qui vous arrive. La façon dont vous réagissez et raisonnez aux événements de votre vie est la manière dont vos souvenirs seront stockés dans votre mémoire.

3. Quand vous rencontrez des difficultés, votre attitude peut vous sauver. Vous ne pouvez pas changer l’inévitable et vous ne savez pas ce qui arrivera (les combats et la douleur futurs peuvent débarquer sans invitation). Et c’est spécifiquement dans ces moments-là que votre attitude vous fera ou vous défera.

happyBeaucoup d’entre nous ont oublié comment contrôler leur attitude, bien que ce soit vraiment le seul contrôle que nous possédions. Quand nous nous enchainons à nos pressentiments, quand nous nous arrêtons sur les façons dont nous avons été maltraités, il est facile d’oublier que notre attitude est ce qui définit les choses que nous éprouvons.

hier demain présent

  • Menez de l’intérieur : Efforçons-nous de faire de nos réactions et réponses le meilleur qu’elles puissent être, parce que notre bien le plus précieux est notre attitude.
  • Le choix est le nôtre : Nous pouvons nous accrocher à des pensées négatives ou nous pouvons prendre une certaine altitude dans notre attitude !

soyez courageux, demandez de l’aide

18 juin

Be Brave Ask for Help

http://blog.melonicoaching.com/ask-for-help par Margaret Meloni

« Allez-y, donnez-moi les étapes que vous entreprendrez pour réussir cette mission. »

Ceci est la question qu’AUCUN de mes premiers managers ne m’a jamais posée sur mon travail. Et, étais-je soulagé qu’ils n’aient jamais posé cette question. Pourquoi ? Parce que je n’en avais aucune idée! Quand j’étais novice dans le monde du travail, j’avais eu peur de poser des questions ou d’admettre ce que je ne savais pas. Je me précipiterais dans mon bureau et cherchais frénétiquement les informations dont j’avais besoin pour mener à bien ma nouvelle mission.

Image courtesy of Sira Anamwong / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of Sira Anamwong / FreeDigitalPhotos.net

Si n’importe lequel de mes premiers superviseurs m’avait demandé comment j’allais faire mon travail, ils auraient su que j’avais besoin d’un peu d’aide. S’ils m’avaient simplement demandé de leur répéter dans mes propres mots ce qu’ils venaient de dire, ils auraient su que j’avais un problème.

Qu’en est-il de ma responsabilité ? Qu’en est-il du fait que j’aurais pu et dû demander de l’aide et pourtant ne l’ai pas fait. Bien que je n’aie jamais sérieusement bousillé quoi que ce soit, mon incapacité à demander de l’aide a certainement coûté du temps et de l’argent à ma société. Bien sûr, je pourrais aussi avoir appris beaucoup plus rapidement en demandant de l’aide aux autres. Pourtant j’étais convaincu que si j’admettais que je ne savais pas faire quelque chose, j’aurais de gros ennuis. Idiot, j’ai laissé la peur mener la danse.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

La vérité est que demander de l’aide est un signe de force, pas un signe de faiblesse.

help wanted

Cela demande du courage de demander de l’aide. Demander de l’aide signifiait surmonter ma crainte de sembler faible ou ignorant ou bête. Demander de l’aide nécessitait de surmonter ma crainte d’être dans l’embarras.

Un leader fort sait quand demander de l’aide. Il ne s’inquiète pas de paraitre faible ou ignorant. Il sait que ses forces viennent non pas seulement de son for intérieur, mais de l’intérieur de son équipe. S’il s’entoure de d’autres qui possèdent l’expertise dont il manque, il a alors un groupe plus important de compétences et de connaissances dans lequel puiser.

example positifUn leader qui demande de l’aide devient un excellent modèle à émuler pour les autres. Cela demande plus de force d’être vulnérable que de mener par l’ego. Nous pouvons nous rapprocher des autres en admettant que nous ne savons pas tout. En demandant de l’aide, nous pouvons devenir plus accessibles et au lieu du rejet, nous pourrions faire l’expérience de l’acceptation. Quand nous sommes assez intelligents pour reconnaître que nous avons besoin d’aide, nous prouvons que nous ne sommes pas ignorants.

Souvenez-vous en, reconnaissez quand vous avez besoin d’aide et sachez que quelqu’un attend seulement que vous demandiez.

  • Avez-vous jamais demandé de l’aide et été heureux de l’avoir fait ?
  • Avez-vous été demander de l’aide et avez ainsi développé une relation professionnelle plus forte ?

Accepteriez-vous de partager ici vos propres exemples?

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

5-8 Octobre – Québec – Raid AGILE au Québec

10 juin

Du 5 au 8 octobre 2015, le premier RAID AGILE AU QUEBEC, durant la belle saison des couleurs avec nos amis Charlotte Goudreault et Claude Emond !

raid agile quebec 2015

Visitez le site !

Le «Raid Agile au Québec» c’est l’aventure du raid agile qui s’étend dans la francophonie. Le Raid Agile au Québec, c’est 3 jours à explorer, apprivoiser et vivre l’agilité organisationnelle et personnelle dans Lanaudière/Mauricie, à mi-chemin entre Québec et Montréal du 5 au 8 octobre 2015, pendant la belle saison des couleurs d’automne.

Autumn - FallUne façon différente de vivre l’agilité, 3 jours « off » pour penser et co-créer en compagnie de vos co-voyageurs, vos co-participants, Charlotte, Claude, Clodio & Pablo

Ce Raid Agile, c’est une vingtaine de personnes qui se retrouvent au Québec pour une «formAction» agile originale.

Pendant trois jours et trois nuits, ils partagent leurs expériences, jouent ensemble, goûtent à des outils d’intelligence collective, randonnent dans la nature, mangent et boivent des spécialités locales et s’ouvrent l’esprit aux nouvelles pratiques du management, de l’agilité organisationnelle et de la gestion de produit.

Tarif «lève-tôt» pour ceux qui s’inscrivent avant le 1er juillet !

comment être le premier à savoir et non pas le dernier ?

1 juin

How to Be the First to Know Not the Last

http://leadershipfreak.wordpress.com/2014/09/27/how-to-be-the-first-to-know-not-the-last/

hidingDu temps que vous entendiez parler d’un problème c’est quasiment l’éruption volcanique.

Il pourrait avoir été managé facilement le mois dernier. Maintenant, il y a le feu et les équipes explosent.

Être tenu dans le noir et hors circuit empire toujours les choses.

Ceux qui dirigent avec la peur ont besoin de distance pas de connexion.

Entrez dans le cercle !

NE FAITES PAS :

Vous êtes hors circuit parce que vous êtes une plaie quand ils vous font entrer dans la boucle.

  1. Image courtesy of stockimages / FreeDigitalPhotos.net

    Image courtesy of stockimages / FreeDigitalPhotos.net

    Ne minimisez pas. Cela peut paraître comme une chose insignifiante pour vous mais c’est monstrueux pour ceux qui sont dedans. « débrouillez-vous » n’est pas une réponse.

  2. Ne jugez pas. Des dénigrements de frustration comme « c’est ridicule » incitent les gens à s’éloigner de vous.
  3. Ne résolvez pas. Votre besoin de réparer rapidement dévalue les autres et empêche la connexion.
  4. Ne parlez pas autant.

FAITES :

  1. Connectez-vous en douceur. Connectez-vous sur de petites questions si vous voulez entendre les grandes. La confiance vient à pas de fourmi plutôt qu’à pas de géant. Invitez vos coéquipiers au café, pour une courte promenade, ou à déjeuner. Ne parlez pas business. Parlez d’eux.
  2. Allez vers les gens. Les gens ne viendront pas à vous. Visitez leur monde fréquemment et souvent. Vous n’avez pas besoin d’un ordre du jour. Raccourcissez la distance.
  3. Relisez ce billet et revoyez cette vidéo

    Relisez ce billet et revoyez cette vidéo

    Restez optimiste. Les coéquipiers se protègent des leaders frustrés, découragés. Les collaborateurs ne veulent pas déranger une personne déjà dans les problèmes.

  4. Penchez-vous sérieusement sur le sujet. Posez des questions. Qu’est-ce qui est important ? Quel comportement négatif se répète ? Que voulez-vous ? A quoi ressemble le succès ?
  5. Augmentez les attentes. Le succès n’est pas l’absence de problèmes. S’attendre à ce que les problèmes disparaissent d’eux-mêmes est une garantie de frustration.
  6. Créez des options. Ce qui fonctionne pour l’une ne marche pas pour un autre. Demandez « que pourrions-nous faire pour résoudre ceci ? » puis demandez « que pourrions-nous faire d’autre ? » et reposez enscore ces questions.
  7. Soyez un modèle. Parlez avec les autres de la façon dont vous voulez qu’ils vous parlent. Ils ne seront jamais ouverts si vous êtes fermé.

Comment les leaders pourraient-ils entrer et rester dans la boucle ?

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

engager des participants réticents à participer davantage dans une équipe

28 mai

Engaging Reluctant Participants on a Team

http://www.ginaabudi.com/engaging-reluctant-participants-team par Gina Abudi

De bonnes pratiques pour faire participer tout le monde pour et partager idées et réflexions

Business DiscussionTout le monde dans l’équipe ne va être spontanément un participant actif et consentant dans les discussions. Certains individus peuvent être timides et donc réticents à participer; d’autres peuvent simplement ne pas vouloir participer pour nombre de raisons. Cependant, il est important que tout le monde dans l’équipe participe aux discussions pour s’assurer qu’une variété d’idées est présentée et que les meilleures solutions ou décisions sont retenues par l’équipe et pas seulement celles de quelques personnes.

Envisagez ces bonnes pratiques pour faire participer des membres d’équipe réticents aux discussions :

  • Facilitez les discussions d’équipe pour garantir que tout le monde participe en demandant aux individus (à tour de rôle) leurs idées, réflexions, etc.
  • Business DiscussionAvant une réunion d’équipe, joignez individuellement les membres qui ont tendance à être plus silencieux et demandez-leur s’ils accepteraient de partager leurs pensées à la prochaine réunion.
  • Assurez-vous que les participants aient les informations nécessaires AVANT la réunion pour qu’ils puissent se sentir préparés à discuter de sujets spécifiques.
  • Quand quelques membres dominent et réduisent d’autres au silence, structurez les discussions vous adressant en premier aux membres plus silencieux, puis en demandant l’apport de ceux qui parlent plus facilement.

Quand vous remarquez qu’il y a quelques personnes dans l’équipe qui ont tendance à être plus en retrait, découvrez pourquoi c’est le cas. Certaines personnes ont juste tendance à être un peu timides et ne pas parler aussi facilement que d’autres. Dans d’autres cas, il se pourrait qu’il y ait des membres si extravertis que les gens plus calmes semblent juste ne pas avoir une chance de placer un mot dans la conversation. En joignant individuellement les membres plus introvertis de l’équipe, vous pourrez mieux comprendre comment les engager pour qu’ils puissent participer et partager leurs idées et leurs connaissances avec les autres.

Que faites-vous pour faire participer les membres les plus réticents de votre équipe ?

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

June 11 – Webinar (PMI ) – Emotional Intelligence in a Project Environment

21 mai

Decades of researches show that Emotional Intelligence is key to success.

Teamwork of businesspeopleFor Project managers, with their success being dependent on other people, the constant development of Emotional Intelligence becomes crucial.

This webinar shows simple concepts and actions that every project manager can take to develop and apply Emotional Intelligence in projects and also better understand stakeholders’ feelings, emotions and behaviors.

Registration for PMI Members

16 raisons pour lesquelles les personnes ne vous écoutent pas quand vous parlez

13 mai

16 Reasons People Don’t Listen When You Speak

http://leadershipfreak.wordpress.com/2014/09/19/16-reasons-people-dont-listen-when-you-speak/

  1. Trop de paroles. Vous aboyez sans cesse comme un petit roquet.
  2. Ignorance. Vous ne savez pas de quoi vous parlez. Les leaders confus entrainent leurs organisations vers la confusion.
  3. daydreamingDanse. Vous n’en venez pas au fait, vous dansez autour du sujet. Les esprits errent quand vos paroles errent.
  4. Pas de suivi jusqu’au bout. Vous avez des antécédents de ne pas mener des projets à terme.
  5. Aucun objectif ou but plus élevé. Manque de sens.
  6. Aucun appel à l’action. Personne ne sait ce que vous voulez si vous ne le savez pas vous-même.
  7. Déconnexion dans les valeurs. Ce qui vous importe ne compte pas pour elles.
  8. Plaintif mais sans solution ni action. Ne vous plaignez pas si vous ne prévoyez pas d’agir, jamais.
  9. Aucune fermeté ni résolution. Vous ne croyez pas en ce que vous dites.
  10. Drame. Vous avez hurlé « le ciel nous tombe sur la tête » quand ce n’était pas le cas.
  11. SONY DSC

    parler sans écouter

    Parler avant d’écouter ou sans préparation.

  12. Aucune passion. Vous ne vous souciez pas de ce que vous dites. Si cela vous est égal, arrêtez immédiatement de parler.
  13. Aucun amour. Vous ne vous souciez pas des personnes auxquelles vous parlez.
  14. Vous ne prenez pas les autres au sérieux. Attendez-vous à ce que vos mots ne les touchent pas quand les leurs ne vous importent pas. Prenez les autres au sérieux si vous attendez qu’ils vous prennent au sérieux.
  15. Tout cela vous concerne vous et pas eux. Vous êtes d’un mortel ennui égocentrique. Commencez par eux, pas par vous.
  16. Déconnexion. Vous êtes juste sorti de votre tour d’ivoire pour adresser les masses.

Ne vous attendez pas à des réponses enthousiastes à des messages ambigus.

Donnez votre ressenti et commentaires sur ce billet:

  1. Laquelle des raisons pour lesquelles les gens n’écoutent pas est la plus dévastatrice ?
  2. Comment des leaders à succès parlent-ils pour que les gens les écoutent ?

Julian Foster: Communication is key

The Programme Director at Heathrow Airport, explains why a key skill for project managers is making sure messages are delivered to the right people at the right time.

Sophia-Antipolis – Grasse : Le projet WELL BEING ou « La Performance par le bien être en entreprise »

10 mai
PMI FRANCE - LOGO 20 ans - encadré final« La Performance par le bien être en entreprise », un thème actuel qui préoccupe toutes les organisations, a retenu toute notre attention au sein de PMI France.

Deux premiers partenaires nous ont rejoints sur ce sujet, dans la région de la Côte d’Azur, SKEMA Innovation et le Théâtre de Grasse.

Ensemble, nous avons approfondi ce sujet en collaboration très étroite avec l’aide d’experts pour mieux cerner les enjeux et formuler des propositions qui pourraient apporter de la valeur ajoutée aux entreprises et à leurs collaborateurs.

"Image courtesy of stockimages / FreeDigitalPhotos.net".

« Image courtesy of stockimages / FreeDigitalPhotos.net ».

De ces réflexions est né le projet « WELL BEING » confié à un groupe d’étudiants du SKEMA Business School de Sophia (Master Business Consulting and Information System). Nos étudiants ont abordé les étapes importantes de ce projet. Leur « road map » les a conduit à un évènement sous forme de spectacle / conférence qui illustrerait la problématique et susciterait des idées permettant de conjuguer la performance et le bien être en entreprise. L’équipe d’étudiants a terminé la phase 1 en produisant : Étude de faisabilité, plan de réalisation et documentation détaillée.

Un travail important a déjà été effectué: Le modèle financier, les thèmes à aborder, les arguments de communication sont aujourd’hui définis. Le Théâtre de Grasse s’est engagé à nous accueillir, la troupe de Théâtre « Combats absurdes » se propose de nous écrire une pièce interactive sur mesure.

Une nouvelle équipe de bénévoles a pris le relais pour mener à bien la phase 2 de ce projet. En sus de l’organisation de la soirée théâtrale, le projet s’est enrichi d’un nouveau volet de sensibilisation. Les entreprises parties prenantes vont être accompagnées dans cet enjeu, à travers des ateliers de travail qui vont être mis en place durant toute une année.

Une campagne de communication vers les entreprises de la Côte d’Azur commence en ce début mai, et nous comptons sur votre aide pour nous aider à convaincre vos entreprises.

3 rendez-vous majeurs jalonnent ce projet

1 – SOIRÉE VIP  – lundi 15 juin 2015 de 18h à 20h à Sophia-Antipolis :

  • suitPrésentation du projet aux entreprises et aux acteurs économiques de la Côte d’Azur
  • Interventions des experts pour développer leurs observations sur le terrain
  • Une mise en scène de théâtre à titre d’exemple de la pièce principale
  • Une table ronde pour échanger et obtenir l’adhésion des entreprises invitées

2 – ATELIERS MENSUELS – inter-entreprises sur 12 mois

  • discussion leçons apprisesPartage des expériences positives et négatives des entreprises engagées
  • Identification des enjeux pour alimenter les thèmes de la pièce de théâtre
  • Interventions de plusieurs experts afin d’aider dans la recherche de solutions
  • Mise en pratique de solutions au sein des entreprises participantes
  • Production d’un Livre Blanc sur les Bonnes Pratiques.

3 – PIÈCE DE THÉÂTRE INTERACTIVE – le 10 mars 2016

  • théatre de grasseLe Théâtre de Grasse avec une capacité de 500 places accueillera sponsors et collaborateurs
  • Illustration des situations quotidiennes en entreprises sur les thèmes choisis par les sponsors et favorisant les sujets autour de la motivation et la performance
  • Rencontre dans la convivialité et fédération des collaborateurs

Nous vous sollicitons pour impliquer vos entreprises dans ce projet passionnant. Soyez réceptifs et porteurs de ces réflexions au sein de vos entreprises. Développez notre réseau en combinant « projet », « ressources humaines », « productivité », « théâtre », « coopération des acteurs économiques de la région ».

Contacts: Jean-Claude Dravet jean-claude.dravet@pmi-france.org et Josiane Dequaire jj.dequaire@gmail.com

êtes-vous la bougie ou le miroir ?

7 avr

Are You the Candle or the Mirror?

http://blog.melonicoaching.com/professional-development-candle-or-the-mirror par Margaret Meloni

« Il y a deux façons de propager la lumière: être la bougie ou le miroir qui la reflète« , Edith Wharton

candle-dark-matchesSi vous vous trouvez au milieu d’un conflit et vous vous rendez compte que l’autre partie a raison ou qu’ils ont une meilleure idée ou une approche que la vôtre, la chose intelligente à faire pour vous est de vous mettre en retrait et supporter leur idée. Pour certains ceci est vraiment difficile à faire. Certains restent coincés dans le débat, ou dans le désir d’avoir raison, ou celui de briller comme une étoile.

C’est très attirant d’être la star ou peut-être nous devrions dire la bougie. Être la bougie, c’est être celui qui a inventé l’idée brillante, l’idée qui a sauvé le projet. Quand vous êtes la bougie vous êtes la source de lumière. Vous voilà au centre de tout. Vous avez rendu possible la lumière. Merveilleux.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Image courtesy of imagerymajestic at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of imagerymajestic at FreeDigitalPhotos.net

Rappelez-vous que la lumière a besoin d’aide pour atteindre les autres. Ceci est où le miroir entre en scène. Vous n’allez pas toujours être celui qui vient avec la meilleure idée. Parfois vous devez être celui qui aide à refléter la lumière. Vous cherchez à comprendre l’idée brillante de votre collègue pour que pouvoir aider à la partager avec d’autres. Pas pour s’approprier le crédit de l’idée, mais plutôt pour aider l’idée à gagner la reconnaissance qu’elle mérite. Votre but est de vous assurer que l’idée ne meurt pas dans la salle de conférences.

Qu’apporte de bon une bougie qui dégage une lumière que personne ne voit ? Qu’y-a-t-il de bon dans une idée brillante qui n’est pas poursuivie parce que personne n’adopte cette idée ni la supporte et que personne ne crée un plan pour la mettre en œuvre ?

Un vrai leader sait quand être la bougie et quand être le miroir.

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

Que votre semaine soit pleine de lumière !

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 303 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :