Tag Archives: software

quelles sont les différences entre les versions « Standard » et « Professional » de Microsoft Project 2013 (par Vincent Capitaine)

10 sept

quelles sont les différences entre les versions « Standard » et « Professional » de Microsoft Project 2013 (article intégral original)

Suite à une question posée par un contact, Vincent Capitaine a réalisé un tableau simple qui récapitule les différences entre les versions « Standard » et « Professional » de Microsoft Project 2013.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Voici les fonctionnalités qui sont disponibles seulement dans la version « Professional » :

Connexion à un serveur Microsoft Project Server (ou Project Online)

Gestion de portefeuille opérationnel et stratégique, ressources d’entreprise mutualisées, reporting d’entreprise (multi-projets, multi-ressources), saisie de l’activité par les ressources, site Web collaboratif SharePoint (partage documentaire, gestion des risques…), partage d’informations en ligne avec l’équipe projet (via le client Web Project Web App…), utilisation de métadonnées de caractérisation des projets pour le reporting, etc.

Synchronisation avec une liste de tâche Microsoft SharePoint 2013

Permet la synchronisation d’un planning Microsoft Project avec une liste de tâches SharePoint de manière bidirectionnelle, permettant aux parties prenantes du projet de consulter et/ou de mettre à jour le planning directement dans une interface Web.

Intégration avec Microsoft Lync

Lorsque les ressources sont extraites de l’Active Directory et affectées aux tâches, pouvoir en tant que chef de projet de créer une discussion (chat, audio, vidéo), un partage documentaire… avec la ressource

MS Project

Partenaire de DantotsuPM

Activation/inactivation des tâches

Cette fonction permet d’activer ou inactiver des tâches dans un planning, permettant la réalisation de scénarios, des simulations de type « what-if »).

Planificateur d’équipe

Un affichage permettant d’affecter les tâches aux ressources via un simple « Glisser-Déplacer » qui offre une vue chronologique sur l’occupation des ressources.

Disponibilité dans Office 365 en mode souscription (abonnement)

Seule la version Professional est disponible dans le cadre de l’offre Microsoft Office 365. Le nom de cette version est : « Microsoft Project Pro pour Office 365 ».

Visionnez cette vidéo d’introduction des noveautés MS Project 2013 de Vincent lors de la journée du management de projet chez Microsoft à Paris.

17 Juillet – Webinar – Two to Tango – Quality and Velocity in Large IT Set-up

7 juil
Image courtesy of ambro / FreeDigitalPhotos.net"

Image courtesy of ambro / FreeDigitalPhotos.net »

Dans la plupart des organisations, les équipes informatiques se sont séparées en deux groupes distincts : un groupe travaille en Scrum, suit le rythme imposé par les métiers, s’adapte aux nouvelles technologies et innove; l’autre groupe préfère ou a besoin de suivre un modèle de gestion traditionnel en waterfall.

Comment abordez-vous le compromis vitesse-qualité quand la cohabitation entre agilité et organisation traditionnelle entraine un manque de cohésion et donne lieu à des problèmes de qualité ?

Cast LogoLes pratiques observées par des experts du sujet peuvent surprendre : CAST a invité plusieurs experts pour ce webinaire gratuit en langue anglaise:

  • Diego LoGiudice, analyste principal chez Forrester Research et expert en méthodes agiles et en mesure de la qualité des logiciels
  • Dr Bill Curtis, directeur du Consortium for IT Software Quality
  • Suresh Bala, VP ‘Application Management‘ de Wipro

M. LoGiudice relatera les défis rencontrés en introduisant plus de vitesse dans l’IT traditionnel. M. Bala décrira une approche pour améliorer la réactivité et la qualité d’un grand parc applicatif en mesurant l’actif logiciel.

Pour assister à cette web-conférence en anglais le jeudi 17 juillet à 16h30, cliquez ici.

Ce lien vous permet également de vous inscrire pour recevoir l’enregistrement de la web-conférence si vous n’êtes pas en mesure d’y participer.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

May 15 – Webinar – Get The Most Out Of Your Software Risk Management Strategy This Year

8 mai

Register now to hear CAST SVP & Chief Scientist, Dr. Bill Curtis, discuss the current state of the IT software industry and it’s impact on your software risk management strategy.

CRASH - Security Scores per Technology

CRASH 2012 – Security Scores per Technology

Every week CIOs are seeing the staggering costs and business consequences of software problems in their critical applications. Consequently they are placing greater emphasis on their software risk management strategy.

Did the switch to Agile reduce defects and cost of ownership? Should we stick with our existing outsourcer? Is there a quality difference between domestic and offshore development? And, lastly, did we reduce our technical debt overall?

Traditionally these types of decisions were made by an in-house tech guru who — through experience and gut-instinct — dictated where their IT’s strategy and risk management were headed.

But now, CIOs have access to the single largest software structural quality dataset in the IT industry.

Join CAST on Thursday, May 15, 2014 as we examine the findings from the 2014 CRASH Report, looking at trends in technical debt, sourcing choices, development methods, and other factors that affect the structural software quality of business critical applications. CAST’s Appmarq Repository now encompasses over 1300 large IT applications written to support all sorts of enterprise business processes in 11 industry sectors such as finance, retail, telecommunications, and government.

Register now for our 30-minute webinar on the state of the IT Software Industry.

Date:  May 15, 2014 at 17:00 CET/France

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

April 30 – Webinar (PMI) – Leading Virtual Project Teams: Research and Technology

21 avr

Leading Virtual Project Teams: Research and Technology

Presenters: Shawn Boockoff and John Eisenschmidt

les communications dans l'équipeThere are inherent challenges with leading virtual teams such as time, distance, and technology. Culture, trust, and leadership create the environment for virtual teams to collaborate and be successful. However, bridging cultural differences, building trust, and accommodating different learning and leadership styles are all aspects of virtual teaming that can result in differing outcomes.

In this webinar, we will explore:

  • the academic research about leading virtual teams,
  • the challenges of effectively leading virtual teams, and
  • how technology and tools can bridge communication and relational gaps, as well as foster trust among virtual teams

Don’t be left out! Seats are limited.

Register now for this PMI Leadership in PM Community of Practice webinar at 8PM CET/France (http://bit.ly/lcop-apr2014)

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

16 Avril – Montréal – Rôles, responsabilités et architecture d’applications TI – un intéressant parallèle avec la construction

2 avr

Une soirée du PMI Montréal avec Marc Bastien

Marc Bastien animera cette rencontre

Marc Bastien animera cette rencontre

Les TI et le domaine de la construction sont deux mondes qui paraissent a priori à des années lumières l’un de l’autre. Et pourtant, il y des similitudes fort intéressantes à examiner. Cet examen amène à soupçonner que la pratique de développement d’applications TI aurait avantage à s’inspirer des siècles d’expérience qui ont façonné celle de la conception et la construction des immeubles dans lesquels nous vivons et travaillons.

La présentation portera plus spécifiquement sur la définition et la portée des principaux rôles impliqués dans le développement d’applications, ainsi que des antagonismes intrinsèques à ces rôles. Sans apporter de recette magique aux défis qui seront soulevés, cette présentation se veut d’abord et avant tout un plaidoyer pour une plus saine gouvernance et une normalisation des pratiques.

Avec plus de 25 années d’expérience en TI, Marc Bastien a occupé plusieurs postes de leadership dans de grandes organisations de gestion des technologies de l’information. Directeur de projets certifié PMP, il a dirigé des projets de développement d’applications d’affaires, d’architecture d’entreprise et de déploiement d’infrastructures technologiques.

Qu’est-ce que la gestion de projet ?

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

17h30 -18h00 : accueil | 18h00-19h00 : dîner, trois services  | 19h00-20h00 : conférence

S’inscrire à cet évènement

Campana & Schott renouvelle sa confiance à DantotsuPM !

25 mar

Le Groupe Campana & Schott est un cabinet de conseil en Management de Projet et Collaboration Sociale spécialisé dans la mise en œuvre de Microsoft Project, Microsoft SharePoint et Microsoft Yammer en entreprise.

Campana & Schott, fort de plus de 20 années d’expérience vous apporte toutes ses compétences en management de projet pour vous accompagner dans :
  • la gestion de vos grands projets ;
  • l’optimisation de vos méthodes de management de projet et de collaboration ;
  • la mise en œuvre de solutions de management de projet et portefeuille de projets  (PPM) ;
  • la mise en place et l’animation de votre bureau des projets PMO) ;
  • la formation ou la certification de vos collaborateurs.

c&s-1

Campana & Schott est un partenaire de référence de Microsoft en France, en Europe et aux États-Unis. Cinq compétences sont actuellement reconnues par Microsoft et Campana & Schott est un partenaire Gold de Microsoft.

 

c&s-2

Depuis de nombreuses années, Campana & Schott s’est également spécialisé dans l’intégration de Project Server avec les systèmes d’information de vos organisations (ERP, LoB…) et dans la fourniture d’extensions apportant de la valeur à votre solution de management de projet Microsoft existante.

Ainsi Campana & Schott propose CS Connect, une interface standardisée, flexible et performante pour la synchronisation bidirectionnelle de différentes sources de données (notamment Project Server avec SAP).

c&s-3

Campana & Schott propose aussi des extensions à Project Server qui permettent :
  • d’orchestrer plus efficacement les ressources dans un contexte d’organisation matricielle (CS Resource Management) ;
  • de mieux gérer les programmes complexes (CS Program Management) ;
  • de générer des rapports d’état puissants, avec historisation des données et analyse des tendances (CS Status Reporting)…

Enfin, Campana & Schott a publié quatre applications pour Project Online et SharePoint Online. Destinées aux chefs de projets, administrateurs et équipes de projets, elles permettent d’améliorer leur productivité. Téléchargez les applications ou une version d’essai gratuite de 30 jours désormais disponibles sur l’Office Store.

Toutes les applications sont également disponibles pour SharePoint 2013 ou Project Server 2013 On Premise.

CS Milestone Trend Analysis

cs-milestone-trend-analysisL’application CS Milestone Trend Analysis permet l’historisation des données de Microsoft Project Online ou Microsoft Project Server 2013. L d’une « courbe à 45° », contrôlez vos jalons au fil du temps, analysez les tendances, identifiez les dérives et réagissez aussitôt.

Cliquez-ici pour en savoir plus et pour télécharger l’application

CS Multi Project Editor

cs-multi-project-editorCS Multi Project Editor est une extension pour Microsoft Project Online et Microsoft Project Server 2013 permettant l’édition en masse des projets et de leurs champs personnalisés d’entreprise. Editez et sauvegardez plusieurs projets à la fois !

Cliquez-ici pour en savoir plus et pour télécharger l’application

CS Task Board

cs-task-boardCS Task Board ajoute une liste et un tableau kanban à votre site SharePoint Online ou Project Online. Visualisez vos tâches sous la forme de Post-IT® et actualisez-les par glisser-déposer. Utilisez des options de recherche/filtrage par mots-clés afin de les gérer efficacement.

Cliquez-ici pour en savoir plus et pour télécharger l’application

CS Risk Matrix

cs-risk-matrixL’application CS Risk Matrix ajoute une liste et une matrice en couleurs à votre site SharePoint Online ou Project Online qui permet d’éditer vos risques par glisser-déposer. Utilisez le filtrage par mots-clés afin de les gérer efficacement.

Cliquez-ici pour en savoir plus et pour télécharger l’application

En résumé, Campana & Schott est une entreprise dynamique et reconnue :

  • c&s-4établie depuis 1992 et toujours gérée par les fondateurs-propriétaires ;
  • présente en Europe et aux États-Unis
  • avec actuellement plus de 200 consultants
  • s’appuyant sur réseau mondial de partenaires autour de la gestion de projet et de Microsoft Project.
Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

February 18 – Webinar (PMI) – Why Agile matters beyond Software?

11 fév

PMI Agile Community of Practice with Horia Slusanschi

Register Today for 18 February Webinar

« Why Agile Matters Beyond Software »

18 February 2014 • 1-2 PM EST (19:00 CET/France)

You may have heard of Agile teams achieving amazing results, turning near-disasters into victories, and delighting customers with rapid, regular delivery of high-quality features. Surely, they must be doing something right! Have you ever wondered if some of the good habits that Agile teams practice might come in handy in other areas of work? In this session, we’ll explore a few examples of ways of thinking and organizing work that have proven to be very useful in non-software settings as well.

Horia Slusanschi serves as an Agile Coach and Strategist leading the HP Agile Mentoring Office and the HP Software Engineering Profession.

Campana & Schott

Partenaire de DantotsuPM

les Apps en support du Management de Projet !

9 fév

Cette semaine, Campana & Schott a profité de la MS Project Conférence pour présenter 4 nouvelles applications par Vincent Capitaine

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

La Project Conférence 2014 à Anaheim fut un brillant succès et notre partenaire Campana & Schott a profité de cette conférence pour présenter quatre nouvelle applications disponibles sur l’Office Store de Microsoft pour Project Online et SharePoint Online.

« What Apps can do to support Project Management?« 

Ces applications sont disponibles pour Project Server 2013 et SharePoint Server 2013 et des versions d’essai gratuites peuvent être téléchargées en ligne.

cs-task-boardCS Task Board

Ajouter une liste et un tableau KANBAN aux sites SharePoint Online ou Project Online. Elle permet de visualiser les tâches sous la forme de Post-IT® et de les actualiser par glisser-déposer. Les tâches peuvent être gérées, recherchées et filtrées efficacement avec des mots-clés.

cs-milestone-trend-analysisCS Milestone Trend Analysis

Historisation des données de Microsoft Project Online ou Microsoft Project Server 2013. L’application permet la création d’une « courbe à 45° », de contrôler les jalons d’un projet au fil du temps, d’analyser les tendances, d’identifier les dérives et donc, de mieux réagir !

cs-risk-matrixCS Risk Matrix

Ajouter une liste aux sites SharePoint Online ou Project Online permettant de gérer efficacement les risques. Ceux-ci s’affichent également dans une matrice à trois couleurs et peuvent être mis à jour par un simple glisser-déposer. Les risques peuvent être gérés et filtrés aisément via la définition de mots-clés.

cs-multi-project-editorCS Multi Project Editor

Cette application satisfera tous les utilisateurs et administrateurs de Project Server 2013 et Project Online désireux de gérer en masse les métadonnées des projets !

Pour en savoir davantage, visitez le site Campana & Schott.

Campana & Schott

Partenaire de DantotsuPM

les projets dans la Construction comparés à ceux du Développement Logiciel

30 jan

Construction vs Software Development

http://www.pmhut.com/construction-vs-software-development par Jerry Keusch

Ayant passé 30 ans dans la construction, j’ai pensé que je dédierais mon premier billet à une comparaison entre l’industrie logicielle et celle de la construction. J’ai listé mes 5 principales différences et similitudes et ensuite récapitulé avec 5 observations clés.

Les 5 principales différences

  1. Physique versus Virtuel

living-near-the-park2Sur un chantier vous n’avez pas besoin d’un diagramme pour voir le progrès : Il prend forme juste face à vous. Dans un bureau de développement logiciel, cela prend un peu de temps de s’habituer au fait que tout le monde passe leur journée devant un écran. C’est la différence entre la construction d’un produit physique et d’un produit virtuel.

  1. Ressources versus Connaissance

travailleur de la connaissanceUn projet de construction est avant tout du déploiement de ressources rares et de valeur; matériels, usine et main-d’œuvre. Un projet de génie civil majeur peut exiger d’énormes quantités de matériels et de lourdes machines. En comparaison, le développement logiciel exige seulement quelques personnes douées et des sièges raisonnablement confortables. En rapport, c’est bon marché.

  1. Séquentiel versus Modulaire

La construction est un processus ‘en cascade’, d’abord vous creusez un trou, puis vous coulez les fondations. Chaque étape est nécessaire pour pouvoir ‘cascader’ à l’étape suivante du programme de projet. Le Logiciel est en grande partie modulaire. Vous pouvez construire les parties (fonctionnalités) séparément et les coller ensuite ensemble.

  1. Produit Final versus Produit Viable Minimal

Probablement le plus proche du Produit Viable Minimal (MVP) dans la construction est une maquette. Il n’est tout pas simplement rentable de construire un petit pont au-dessus d’une rivière juste pour découvrir si les gens l’utiliseront pour passer de l’autre côté. Dans le développement logiciel, l’inverse est vrai, un MVP est idéal pour évaluer la demande et collecter du retour des utilisateurs.

  1. embouteillageOpérer versus améliorer

Quand le ruban est coupé sur l’autoroute et que le trafic commence à circuler, l’entrepreneur passe au projet suivant. Dans le développement logiciel, quand le produit est sorti, ceci est souvent juste le premier pas d’un long cycle continu de développement de versions et de support.

Les 5 premières ressemblances

  1. Suppression d’un obstacle

éliminer tous les obstaclesLes projets de construction suppriment d’habitude un obstacle, si cet obstacle est une rivière ou une montagne, la solution les traverse. Le bon logiciel fait de même, il supprime un obstacle, il résout un problème, il améliore l’expérience de l’utilisateur.

  1. Augmentation de la complexité

L’ajout de rangées de briques et de lignes de code font tous les deux la même chose, ils ajoutent de la complexité. Les projets de construction et les projets de développement logiciels partagent le même destin quand les choses tournent mal, ils peuvent devenir terriblement chers.

  1. Équipes

teamworkLes équipes de construction et de développement logiciel semblent un peu différentes, mais la dynamique de travail d’équipe est la même. Les supers équipes bossent bien, les mauvaises sont nulles.

  1. Processus et Management de projet

Ceci est la similitude que je dois remercier pour m’avoir permis de trouver un nouveau travail : les deux disciplines exigent des chefs de projet. À leur cœur est un processus et même si le domaine est différent, le processus partage des artefacts et des rituels communs.

  1. Défauts

Comme un constructeur déteste les accrocs, un développeur déteste les bogues.

5 Observations Clés

  1. Belles Solutions

bridge the gapJ’aime le fait que comme un pont, le bon logiciel supprime des obstacles. Dans l’architecture, la forme suit la fonction et j’ai déjà eu la chance de voir comment des développeurs créatifs et doués peuvent construire des solutions simples, belles et intuitives afin de résoudre des problèmes.

  1. Potentiel lucratif

Le développement logiciel est une industrie bon marché. Étant donné que le logiciel peut être vendu à un million de personnes à peu près au même coût qu’à cent personnes, ceci fait du développement logiciel une industrie avec des marges bénéficiaires potentiellement phénoménales.

  1. Tester d’abord le marché !

Le défi est bien sûr de construire l’application qui tue ! Avec la capacité de construire un Produit Viable Minimal pour tester la demande du marché, il est presque inconcevable que ceci ne soit pas un passage obligatoire avant qu’un projet n’entre en pleine production. Cela pourrait empêcher beaucoup d’échecs onéreux, après tout, rien ne motive autant que le succès.

  1. Construire des équipes hautement performantes

inspirer, enthousiasmerLe développement logiciel est une affaire de personnes, mais c’est encore plus une affaire d’équipes. Peut-être, que dans un business où les seules ressources sont les personnes, la meilleure formation est de construire des équipes hautement performantes.

  1. Collaborer

Le nouveau paradigme de réseaux fortement connectés détruit les structures hiérarchiques traditionnelles. Comme le développement logiciel amène des avancées dans la technologie, il est impératif qu’il embrasse les nouvelles formes de collaboration pour piloter l’innovation et donner vie à des équipes diverses et fortement distribuées.

4 avantages de la nature itérative de Scrum

13 jan

4 Benefits of the Iterative Nature of the Scrum Methodology

http://www.projectmanager.com/4-benefits-of-the-iterative-nature-of-the-scrum-methodology 

Nous sommes tout familiers des sorties de logiciel majeures. Prenez votre machine à remonter le temps et pensez à l’environnement Windows. Il y a eu Windows 3.0, Windows 95, Windows 98, Windows 2000, Windows XP, Windows Vista et Windows 8.

Chacune de ces sorties majeures a été conçue avec de nouvelles fonctionnalités et des améliorations technologiques par rapport aux précédentes.

Une sortie de version majeure est la super nouvelle version d’un produit logiciel ou d’une application Web qui contient tout ce que tout le monde a demandé depuis la dernière grande version. C’est la solution à tous les problèmes et c’est la litanie qui est répétée quand on pose la question de pourquoi le logiciel ne fonctionne pas actuellement d’une certaine façon. La réponse est une longue répétition de « dans la prochaine version 9.0…9.0 ….9.0 … ».

Ceci peut être bel et bon, mais il y a des problèmes associés à cette Approche de sortie de version majeure qui essaie de tout mettre dans la prochaine version. Nous discuterons certains de ces défis avec la méthode de Conduite de projet agile, comme le développement Scrum, qui peut rendre ces sorties plus itératives, plus petites et plus fréquentes.

Les Défis avec les Versions Majeures

Il y a un certain nombre de défis qui existent avec cette méthode de développement logiciel qui suit le chemin de méthodologies de développement plus rigides comme la méthode dites en Cascade.

Ci-dessous sont quelques-uns de ces défis :

Les versions sont éloignées l’une de l’autre

futureDes versions majeures sortent typiquement éloignées l’une de l’autre. Bien sûr, il peut y avoir des versions mineures en chemin (comme 9.1 ou 9.05 selon la taille de la version), mais celles-ci sont d’habitude reléguées aux corrections de bogue et corrections de fonctionnalité existante.

Le contenu vraiment nouveau et passionnant nécessite d’habitude 4 à 6 mois et dans ce monde exigeant de satisfactions instantanées, ceci peut sembler une éternité. De plus, ceci nous mène aux conversations répétées avec des clients et des utilisateurs finaux que ce qu’ils veulent vraiment que le logiciel fasse se trouve à un certain point dans un avenir éloigné.

De surcroît, comme les dates approchent, il y a typiquement un certain type de débordement de périmètre qui a été introduit en chemin et la fonction ne marche pas comme prévue, ce qui repousse la date de livraison encore plus loin.

Tout est entassé dans la prochaine version

embouteillageDes idées feront surface pendant le développement de la version majeure. Elles sont de si excellentes idées et feraient une si grande différence pour l’utilisateur final qu’il serait déraisonnable d’attendre la version majeure suivante qui pourrait être 8 à 12 mois plus tard.

Que se passe-t-il ?

Ces grandes idées forcent leur passage dans un espace qui est déjà encombré de fonctionnalités. De plus, il n’y a d’habitude pas assez de personnes disponibles pour implémenter le premier cercle de fonctionnalités sans parler du périmètre supplémentaire qui a été introduit. Ceci contribue en partie aux raisons des retards potentiels mentionnés ci-dessus.

Devient plus grande que l’océan et peu aisée à manœuvrer

gouvernanceMaintenant il y a ce poids lourd de la version majeure qui hante couloirs et bureaux. Elle prend sur une vie à part et commence à bousculer les gens quand ses besoins ne sont pas respectés.

Ses besoins se sont étendus pour inclure des tests supplémentaires, davantage de documentation et la conduite de plus de groupes de discussion pour voir si la nouvelle fonctionnalité est facile de comprendre et utiliser. Ceci exige beaucoup de management pour mener cette version monstrueuse à l’achèvement et éviter qu’elle ne nous échappe.

Grand changement dans l’interface utilisateur (UI)

Un changement substantiel à l’UI est typiquement associé à une version majeure. Ceci exige une courbe d’apprentissage de la part de l’utilisateur final comme tout le monde appréhende la nouvelle interface.

Rappelez-vous des changements dans la navigation que Microsoft a pas fait il n’y a pas si longtemps dans la navigation basée sur le Menu que tout le monde connaissait depuis des années vers l’approche de Ruban qui a agrégé des fonctions liées en un même endroit. Nous y sommes habitués maintenant mais cela a pris du temps de s’adapter à la nouvelle façon de faire les choses.

Les problèmes sont plus difficiles à cerner

problèmePuisqu’il y a tant de personnes impliquées dans une sortie de version majeure de dimensions Herculéennes, il devient dur d’identifier précisément et de résoudre les problèmes. Les problèmes pourraient apparaître dans une zone qui impacte négativement une autre zone.

Par exemple, une application Web peut prendre excessivement longtemps à se charger. Rien de changé côté code et tout le monde dans les autres services jure que rien n’a changé non plus.

« Attendez, euh…, » dit timidement le service informatique « nous avons vraiment récemment fait un changement mineur dans le réseau qui pourrait limiter le débit ».

Bien sûr, ce dont on pensait que cela n’avait aucun rapport avec la cause du problème finit par être le coupable.

Les avantages de la méthodologie Scrum

Il y a eu un changement vers des méthodologies de conduite de projet plus agiles ces dernières années. Ceci a ouvert la porte pour des versions logicielles plus itératives et a réduit la durée entre chaque sortie majeure suivante. Voici certains des avantages de la méthodologie Scrum.

  • De plus fréquentes versions
scrum methodologie agile

Voici le diagramme du Modèle Scrum

Les phases de la méthodologie Scrum se concentrent sur des sorties fréquentes avec moins de fonctionnalités. Initialement, ceci peut donner l’impression d’être négatif. Qui voudrait moins de fonctionnalité ? Eh bien, plutôt qu’attendre 4 à 6 mois pour avoir toute la fonctionnalité, la méthodologie Scrum permet aux versions d’être accélérées. Dans la plupart des cas, une version peut être sortie toutes les 4 à 6 semaines! Le cycle de développement est appelé un Sprint, qui en dit long sur la nature abrégée de la méthodologie Scrum.

  • Focus sur un Jeu limité de Fonctionnalités, Facilité d’utilisation et Valeur pour l’Utilisateur final

prioriser1La nature itérative de la méthodologie Scrum se prête à une concentration au laser sur quelques fonctionnalités, la facilité d’utilisation et la valeur pour l’utilisateur final. Chaque version doit donner de la valeur à l’utilisateur final. À un certain niveau, cela pourrait être vu comme une approche par phase de versions majeures. Plutôt que d’attendre que tout soit fait en même temps, les fonctionnalités sortent comme elles sont produites et mises en ligne.

  • L’approche Itérative permet changements et améliorations

Des méthodologies de conduite de projet agiles comme la méthodologie Scrum embrassent le changement. La méthode en cascade qui est si commune pour des versions majeures est typiquement résistante au changement. Il y a des formulaires, des réunions, des approbations et autres contrôles mis en place dans le but d’empêcher le changement avec les méthodologies conventionnelles. La nature itérative de la méthodologie Scrum cherche un retour d’information continu et ajuste ensuite le plan et les jeux de fonctionnalités en conséquence.

  • Se prête au Software as a Service (SaaS)

Plus de demandes se déplacent vers le Modèle du Logiciel comme un Service (SaaS). Ceci est quand l’application en ligne est vivante, une entité qui respire et à laquelle les gens adhèrent selon leurs besoins. Une partie des attentes autour du modèle SaaS est qu’il y aura des changements et des améliorations continus au logiciel. Ceci encourage des abonnés à la demande à continuer à renouveler mois après mois. La méthodologie Scrum facilite ceci.

Le temps où attendre 4-6 mois entre des versions majeures est révolu. Les gens n’ont plus ce type de patience et il y a des alternatives pour ne pas avoir à attendre si longtemps. Même si vous n’adoptez pas la méthodologie Scrum en entier, il y a de certains principes que vous pouvez utiliser qui permettront à vos projets d’avancer plus rapidement.

ProjectManager.com croit en la livraison fréquente de super fonctionnalités à ses utilisateurs finaux.

Campana & Schott

Partenaire de DantotsuPM

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 128 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :