Tag Archives: stakeholders

« Dans vos projets, apprenez à transformer les pièces en or ! » de Rose-Hélène Humeau

28 Jan

Sans engagement ni adhésion des parties prenantes aux projets, leur réussite est compromise!

Contrairement à ce qui est dit, les individus ne sont pas résistants au changement qu’apportent les projets !

Eli Goldratt - The Goal

Cliquer sur cette image pour le livre

Mais, lorsque les projets bouleversent les organisations, modifient les environnements ou créent des innovations majeures, alors la conduite du changement opérationnel peut s’avérer périlleuse et créer une opposition.

Faut-il plus de persuasion, d’influence, de leadership, voire de manipulation pour engager les parties prenantes vers les nouvelles avancées introduites par la mise en œuvre de ces projets stratégiques?

Dans l’approche de la Théorie des Contraintes, E Goldratt explique que les meilleures solutions ne se vendent pas d’elles-mêmes. SI nous voulons obtenir l’entière coopération nécessaire à la réussite de leur mise en œuvre, un effort particulier doit être mené quant à l’adhésion des parties prenantes.

Qu’il est bon de « ne pas changer » …

Tout commence par comprendre comment la situation actuelle est perçue par la ou les parties prenantes impactées par le changement généré par les projets.

pieces en or - 1

Si l’on considère la matrice ci-dessus, « Ne pas changer » correspond à une situation actuelle imparfaite apportant une certaine satisfaction. Les avantages (les pièces en chocolat) ne sont pas précieux mais agréables, les inconvénients (les cailloux) gênent mais n’empêchent pas d’avancer. 

Le chef de projet doit reconnaître les avantages réels et/ou perçus d’une situation existante autant que ses inconvénients. C’est également reconnaître la valeur apportée par chaque partie prenante et permet d’initier son implication dans le projet.

Changer : d’accord mais…

Tout changement est un effort pour celui qui a l’impression de le subir. Une partie prenante sera prête à entreprendre un effort de changement seulement si la situation future peut lui apporter plus que ses avantages actuels.

pieces en or - 2Tous les chefs de projet sont des alchimistes et tous les projets sont élaborés pour aboutir à une situation meilleure – dans notre cas, remplacer le chocolat par de l’or.

Pour que cela fonctionne, l’espoir d’amélioration doit être réel – c’est-à-dire que la valeur apportée par les pièces d’or doit être supérieure à la valeur existante perçue (ou s’ajouter à l’existant !) – ET les inconvénients potentiels futurs doivent être considérés comme acceptables par la partie prenante concernée.

Ce qui amène à la matrice suivante, librement inspirée de la matrice du changement de E. Goldratt.

pieces en or - 3

Dans cette matrice, les inconvénients futurs sont perçus plus dangereux que ceux actuels. Par peur de non maîtrise liée à l’incertitude de la nouveauté, le futur devient une forêt de cactus à éviter !

Il faut pouvoir reconnaître la perception de ces craintes et leurs impacts négatifs. Si aucune réponse n’est apportée pour réconforter ou diminuer les impacts attendus, la partie prenante aura tendance à se protéger, reculer, voire refuser le changement, malgré les pièces d’or espérées ! Une analyse de risque avec des réponses claires et bien communiquées doit apaiser les tensions.

pieces en or - 4

Être engagé vers le changement c’est…

…contrebalancer les avantages avec les inconvénients des situations actuelles et futures grâce à une analyse croisée :

pieces en or - 5

La réflexion partagée est la suivante :
  • « Parce que la situation actuelle est bonne pour … et à cause des difficultés potentielles de la solution… [action/décision] »
  • « Parce que les inconvénients actuels sont…. et que la solution apporte… … [action/décision]»

Cette démarche permettra de clarifier les manquements ou faiblesses d’une solution, de clarifier les exigences et renforcer l’engagement des parties prenantes. Elle complétera également l’analyse de certains risques. Elle doit se faire avec une liste sélectionnée des parties prenantes clés les plus impactées par le projet mené.

Transformer les pièces en or…

Si vos projets bouleversent grandement les environnements actuels, renforcez votre management des parties prenantes grâce à cette approche de conduite du changement au sein des projets.

Alors l’or ne sera plus une promesse mais une réalité !

MPM est Partenaire de DantotsuPM

MPM est Partenaire de DantotsuPM

 

 

Comment manager des parties prenantes sceptiques par rapport à votre projet ?

25 Jan

How to Deal with Skeptical Stakeholders

http://www.pmhut.com/how-to-deal-with-skeptical-stakeholders par Susanne Madsen

Quand je forme un groupe de Managers de Projet, l’une des plus grandes préoccupations qu’ils remontent est comment gérer des adversaires; c’est-à-dire des parties prenantes importantes et des clients qui ont beaucoup de pouvoir et d’influence sur le projet mais qui ne sont pas supporters. Ou, tout au moins, qui paraissent comme tels.

certaines relations peuvent être particulièrement frustrantes !

certaines relations peuvent être particulièrement frustrantes !

Ces parties prenantes peuvent être désagréables parce qu’elles nous font nous sentir peu sûrs de nous et même douter de la direction du projet et des choses que nous faisons. La plupart des chefs de projet ne s’interfacent avec elles que quand ils y sont forcés, mais font tout pour les éviter. Pourquoi rechercher d’inutiles ennuis ? Mais bien sûr, nous devrions absolument faire l’inverse ! Nous devrions entrer dans la cage aux lions, et parler aux parties prenantes au lieu de fuir la situation.

Comprenez l’origine de leur scepticisme

les 5 pourquoi, les 5 whysQuand vous regardez vos adversaires, considérez comment ils agissent envers vous. Sont-ils indifférent, absents et peut-être non-engagés ? Votre projet pourrait-il simplement être tout en bas de leur liste de priorités ? Si c’est le cas, que pourriez-vous faire pour accroitre leur intérêt dans le projet et leur faire voir les bénéfices à en tirer pour eux-mêmes ? Comment pouvez-vous prendre en compte leurs autres engagements pour faciliter leur participation ?

Si, à l’inverse, ceci n’est pas un problème de temps ou de priorisation, mais un problème plus profondément enraciné, vous devez regarder de plus près les émotions et raisons qui guident le comportement de votre adversaire. Quels besoins sous-jacents ont-ils la sensation qu’ils ne sont pas respectés ? Se pourrait-il qu’ils aient la sensation que leur position n’est pas écoutée et leurs contributions pas assez appréciées et que le projet ne leur apporte pas ce qu’ils espéraient ? Ou se sentent-ils d’une certaine façon menacés par le projet et ce qu’il va apporter? Que pouvez-vous pour les engager activement et découvrir le raisons de leur scepticisme?

Entrez dans la cage au lion !

Peut-être est-il temps pour vous « d’entrer dans la cage aux fauves » pour le découvrir ?

Demandez-leur conseil

ask

Quand vous êtes dans la cage aux fauves, l’une des meilleures manières de vous adresser à vos adversaires est de leur demander conseil et retour d’information.

Ceci est un changement d’approche très désarmant, qui construit immédiatement la confiance et ouvre la relation parce que vous montrez que cela vous importe et que vous êtes assez humble pour demander leur avis.

Imaginez seulement comment ils pourraient réagir si vous demandez :

« j’aimerais vous demander votre impression sur le projet. J’estime votre avis et j’aimerais savoir comment vous pensez que nous pouvons travailler plus efficacement et vous livrer un meilleur produit ou service. Ceci vous conviendrait-il ? Y-a-t-il des aspects (besoins, risques ou problèmes) qu’il vous semble que nous avons négligés ? Quels conseils et suggestions auriez-vous sur comment nous pouvons nous améliorer ?  »

Écoutez sincèrement leur réponse

active listeningCes questions ont le potentiel de faire des miracles pour vous – mais seulement si vous êtes sincère et prenez le temps de vraiment écouter la réponse et la signification derrière les mots.

Laissez vos émotions négatives derrière vous, mettez votre langue dans votre poche et écoutez. Si vous entrez dans une réunion qui a pour but de construire la confiance avec défiance, vous sapez le processus. Souvent, nous ne sommes pas conscient des émotions que nous apportons nous-mêmes à la situation – et l’autre personne non plus – mais inconsciemment cela va toujours transparaitre.

Si vous ne faites fondamentalement pas confiance ou ne respectez pas la personne, elle va le sentir.

Prenez un peu de distance: Vos émotions affectent-elles vos relations ?

Prenez un moment pour réfléchir à ce que votre vrai ressenti est envers certaines personnes avec lesquelles vous avez des relations tendues.

  • Image courtesy of graur razvan ionut / FreeDigitalPhotos.net

    Image courtesy of graur razvan ionut / FreeDigitalPhotos.net

    Les regardez-vous de haut, les craignez-vous ou les trouvez-vous ridicules ?

  • Les excluez-vous involontairement dans les courriers électroniques et les réunions, ou en parlez-vous en mal ?

Posez un long et dur regard sur vos émotions et attitudes, car elles affectent vos interactions avec les gens même si vous ne le souhaitez pas.

Il est facile de tomber dans le piège d’accuser quelqu’un d’autre de mauvaises relations interpersonnelles et de se montrer sceptiques envers nous.

Mais la vérité est que nous, comme chefs de projet, partageons la responsabilité de la création d’un groupe de parties prenantes harmonieux et dynamique, et cela entre entièrement dans notre sphère de responsabilités.

Construire des relations est une activité bilatérale et comprendre cela nous peut en effet changer la situation (si nous le choisissons) et c’est une puissante première étape.

 

December 8 – Webinar – How to Manage Stakeholder Expectations

2 Dec

How Do You Manage Stakeholder Expectations?

Managing stakeholder expectations is often the hardest part of executing a technology project.

stakeholderYou have to have a balance of experience, knowledge, the right tools and plenty of people skills. But once you’re able to manage expectations throughout a project lifecycle, great things happen.

The LiquidPlanner webinar, “How to Manage Stakeholder Expectationswill show you:

  • How to identify project stakeholders
  • What happens when expectations are mismanaged
  • 4 ways to effectively manage stakeholder expectations
  • How LiquidPlanner can help

Tuesday, December, 8 2015 at 11:00 a.m. – 11:30 a.m. PST

Register now!

Auriez-vous mis la charrue avant les bœufs ?

30 Nov

Project Management: Is Your Cart Ahead of the Horse?

http://www.pmhut.com/project-management-is-your-cart-ahead-of-the-horse par Chris Thompson

Cart-before-horseDites-moi si vous avez jamais vécu ce scénario :

Un client vient vous voir avec un besoin. Ceci crée un projet pour compléter la tâche et peut typiquement prendre la forme d’un projet de conception-construction. Quelqu’un peut entendre « conception-construction » et penser à la conclusion d’un contrat, mais je soutiendrais que le scénario conception-construction n’est pas uniquement lié à la conclusion d’un contrat.

La conception-construction considère les besoins du client, avec la connaissance du vendeur, pour en bout de ligne créer le résultat final après que les termes sont acceptés par les deux parties. Les processus de conception ou développement peuvent être itératifs ou être achevés avant que le projet ne commence. Pendant cette période de collecte des besoins et pendant le développement du périmètre, une relation unique commence à se former entre les deux partenaires. On espère que ce processus sera positif et qu’un certain niveau de confiance est mutuellement acquis.

Campana & Schott est partenaire de DantotsuPM

Campana & Schott est partenaire de DantotsuPM

Ceci est le moment où la charrue commence à passer devant les bœufs.

stop siffletLes deux parties prenantes sont enthousiasmées par le projet et les deux tiennent beaucoup à commencer à travailler. La question principale à vous poser à vous-même est, avez-vous tous les deux convenu de vraiment tout à l’avance ? Vous avez probablement collecté les besoins nécessaires pour concevoir la partie qui sera complétée en premier. Vous avez probablement convenu d’un devis tarifaire et avez développé un accord contractuel pour protéger légalement les deux parties. Vous avez probablement même développé une sorte d’échéancier car ceci peut être un facteur déterminant pour vérifier si vraiment le client veut lancer le projet ou si vous avez la capacité de le faire ainsi dans les délais demandés.

Semble-t-il que tout soit prêt pour que le projet commence ? Typiquement, en dehors de la construction proprement dite, il n’y a pas de vrai événement significatif du début d’un projet. On commence lentement par de petits morceaux, des appels téléphoniques, des courriers électroniques, un petit travail de fond sur quelques items et, avant que vous ne le sachiez, vous êtes entièrement plongés dans le projet.

À ce point, si ceci est arrivé, votre charrue a largement dépassé vos bœufs.

Qui le projet va-t-il impacter ? Pensez-vous juste au propriétaire ou au représentant du propriétaire, ou considérez-vous aussi d’autres parties prenantes à l’intérieur ou à l’extérieur des deux organisations ? Que veulent-elles gagner ou obtenir avec ce projet ?

Quelles communications sont importantes pour elles? Comment veulent-elles ces communications, combien de fois et dans quel format ? D’autres projets dépendent-ils de ce projet ?

Voici quelques questions simples (liste non exhaustive…) pour vous aider à vous rendre compte qu’il vous manque deux ingrédients clés et, détail le plus important, un plan de management de projet agréé tant par vous que par le client.

Définir qui le projet touchera et en quoi il les affectera produit deux choses.

D’abord, cela produit une liste de parties prenantes, mais plus important encore une analyse des parties prenantes qui permettra d’identifier les besoins que vous devrez considérer pendant la réalisation du projet. La production d’un résultat final ou d’un livrable satisfera l’élément le plus basique de l’engagement. Ce qu’il pourrait vous manquer sont les besoins des parties prenantes supplémentaires qui n’ont pas été satisfaits. Le développement de cette analyse aidera aussi à développer un autre composant clé, le plan de communication.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

« Le Savoir est le Pouvoir ».

knowledge is powerCeci vous semble-t-il familier ? Rappelez-vous que chaque personne affectée par ce projet a des intérêts spécifiques qui devront être adressés. Peut-être que l’un des investisseurs aura besoin de délais ou informations spécifiques à intervalles réguliers pour informer l’entité avec des détails précis. Ceci pourrait affecter le financement du reste du projet. Le Directeur de Programmes dans votre organisation devra-t-il agréger des informations de projet par lui-même pour le comité de direction ?

Ces deux cas nécessitent que des informations différentes soient vérifiées non seulement par des méthodes différentes, mais peut-être aussi des moyens différents et à des fréquences différentes. Avez-vous 100 à 200 parties prenantes ? Est-il réaliste de communiquer des informations par courrier électronique, ou le développement d’un site web serait-il plus pertinent ?

En supposant que nous avons répondu à toutes les questions ci-dessus et fourni un plan pour les adresser, regardons maintenant ce que nous avons développé. Nous avons un registre et une analyse des parties prenantes, des besoins définis, un contenu bien borné, un plan d’approvisionnement, un échéancier de projet, un contrat et un plan de communication. Tels sont les ingrédients clés du plan global de projet (sans parler de l’analyse de risque réalisée à ce stade). Chacun de ces éléments devrait alors être formalisé, assemblé selon un ordre logique et présenté comme tel. Ceci sera le plan utilisé pour compléter le PROJET qui produira le LIVRABLE.

Remarquez la dernière phrase…car ceci est une considération importante.

House and Keys in Female HandsUn projet crée ou produit un livrable. Un projet est composé d’étapes pour produire un résultat final. Le plan de projet est le document détaillé qui décrit noir sur blanc comment ce sera fait. Une fois complété, il est présenté au client et chaque côté doit alors le signer. Cela ressemble beaucoup à un contrat et peut avoir la même signification légale. Cependant, la plupart du temps c’est un plan modifiable qui expose des critères pour les futurs problèmes qui pourraient surgir et les obligations contractuelles se centrent typiquement sur des items plus classiques comme le coût des articles, l’échéancier et la date d’achèvement, des questions de propriété et des considérations gouvernementales.

J’espère que cette description de scénario aura provoqué chez vous une réflexion autour de vos standards de mise en œuvre de projet. Rappelez-vous que maintenir les bœufs devant la charrue rendra beaucoup plus facile de la diriger quand vous prendrez de la vitesse.

September 23 – Webinar (PMI) – How To Navigate Organizations & Build Relationships To Reach Project Success

17 Sep
Session facilitated by Bruce Harpham

Session facilitated by Bruce Harpham

Project managers are always learning about new organizations.

As contractors and consultants, project managers face the challenge of rapidly learning about a new client and how they do business.

Even full time employee project managers face the challenge of learning about new departments.

Organization ChartIn this webinar, you will learn strategies to learn organizations faster, build relationships with stakeholders and achieve your project goals.

Register here

8 Septembre – Lausanne (SMP) – Être proche des parties prenantes pour être proche de leurs attentes

28 Aug

Comment faire émerger les détails du travail quotidien des parties prenantes qui vot faire ou défaire le succès de votre projet ?

Beaucoup de projets sont pilotés depuis des bureaux climatisés sans beaucoup de contact avec les parties prenantes, surtout quand celles-ci travaillent dans des conditions peu confortables.

L’état de l’art aujourd’hui préconise de faire des ateliers, des interviews et des sondages pour recueillir les attentes des parties prenantes.

Ces instruments sont certes utiles, mais ne sont guère efficaces pour découvrir les détails du travail quotidien.

Or c’est ce travail quotidien – avec ses petites frustrations, défauts de communication, imprévus et autres couacs – qui détermine bon nombre d’attentes implicites et ce sont souvent celles-ci qui sont à l’origine de la réussite ou de l’échec d’un projet.

La plupart des chefs de projets de formation technique ignorent que des méthodes issues des sciences sociales existent, qui peuvent faire émerger ces détails.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Lors de cette soirée, vous apprendrez des techniques pour :

  • Découvrir le travail quotidien de vos parties prenantes,
  • Faire émerger les problèmes de communication et parfois de politique qui freinent vos initiatives,
  • Établir un partenariat avec vos parties prenantes pour faire aboutir vos projets.

Cette soirée comportera 3 parties :

  • Un exercice ludique et interactif qui montre bonnes et mauvaises pratiques ;
  • Une présentation de ce que nous apprennent les sciences sociales ;
  • Des retours d’expérience concrets mettant en œuvre les points présentés précédemment.

inscription

Question d’entretien de Chef de projet : Quelles sont les parties prenantes typiques que vous rencontrez dans les projets ?

31 Jul

Le management des changements, des bénéfices et des parties prenantes sont des thèmes phares dans le management de projet d’après ce que je vois et lis sur l’évolution des méthodologies.

Aussi, cette question peut-elle venir à l’esprit de votre interviewer et recruteur.

Vous pourriez en lister quelques-unes comme :

  • Les clients

    Grille Intérêt-Pouvoir

    Grille Intérêt-Pouvoir

  • Les utilisateurs finaux (internes et externes)
  • L’équipe projet, la « core team » dédiée au projet ainsi que l’équipe étendue avec tous les participants
  • Le sponsor
  • Le bureau de projets ou PMO
  • Le Directeur de Programmes si le projet fait partie d’un Programme
  • Le management opérationnel et les directions fonctionnelles
  • Les partenaires et fournisseurs
  • Les autres personnes pouvant être impactées par le projet

Veillez à trier ces acteurs par ordre d’importance en fonction du projet en vue et ne pas oublier les plus éloignés.

Quelles autres parties prenantes ajouteriez-vous à cette liste de départ?

et pour aller plus loin:

June 11 – Webinar (PMI ) – Emotional Intelligence in a Project Environment

21 May

Decades of researches show that Emotional Intelligence is key to success.

Teamwork of businesspeopleFor Project managers, with their success being dependent on other people, the constant development of Emotional Intelligence becomes crucial.

This webinar shows simple concepts and actions that every project manager can take to develop and apply Emotional Intelligence in projects and also better understand stakeholders’ feelings, emotions and behaviors.

Registration for PMI Members

Dans vos projets, quelles sont les parties prenantes que vous rencontrerez typiquement ?

15 May

Le management des modifications, des bénéfices et des parties prenantes sont les thèmes de la décennie dans le management de projet à ce que j’ai pu lire et entendre sur l’évolution des diverses méthodologies. Aussi, cette question pourrait-elle traverser l’esprit de votre interviewer.

Businesspeople on Chess Board --- Image by © Royalty-Free/Corbis

Image by © Royalty-Free/Corbis

Vous pourriez vouloir en mentionner plusieurs comme :

  • Équipe projet (Chef de projet, équipe centrale de projets, équipe étendue avec les contributeurs  occasionnels par exemple)
  • Sponsor
  • PMO
  • Comité de Pilotage
  • Directeur de Programmes si le projet fait partie d’un Programme
  • Management opérationnel
  • Management Fonctionnel
  • Clients
  • Utilisateurs finaux
  • Partenaires et Fournisseurs
  • Parties externes et plus distantes qui seront potentiellement impactées par le projet (l’écosystème dans lequel les livrables du projet seront mis en œuvre)
contactez-nous pour publier une annonce

contactez-nous

Assurez-vous de ne pas oublier des acteurs clés comme les fournisseurs et les utilisateurs finaux !

Ensuite, vous pouvez vouloir enchainer sur comment vous aller les identifier, les gérer, communiquer avec elles… dans ce nouveau projet sur lequel vous allez être embauché.

comment jugez-vous si un projet est réussi (ou pas) ?

24 Apr

Sans s’y être préparé, voici bien une question à laquelle il n’est pas facile de répondre lors d’un entretien d’embauche sur un job de Chef de Projet ou de Programme.

Is Your Project a Success?

http://www.pmhut.com/project-management-foundations-is-your-project-a-success par Steve Hart

contactez-nous pour publier une annonce

contactez-nous pour publier une annonce

Beaucoup de chefs de projet déclareront fièrement, « Ce projet est un succès majeur : nous avons livré à l’heure et respecté le budget ». Pourtant, quand vous prenez le temps de parler à certains des clients de ces projets, vous entendez une version différente. Dans de nombreux cas, le client décrit un produit délivré qui ne répond pas à ses attentes. Dans d’autres cas, le client décrit des processus de projet peu collaboratifs ou peu orientés clients. Je me réfère ici aux cas où vous atteignez finalement les objectifs du projet mais, en fait, des parties prenantes ne sont pas satisfaites de la façon  dont vous y êtes parvenus.

S’il y a plus au succès d’un projet que la livraison dans le respect de la triple contrainte (temps, coûts et contenu), comment jugez-vous si un projet est réussi ? Selon mon expérience, ces trois paramètres sont un bon point de départ, mais ils ne dépeignent pas « l’image totale ». Le succès du projet devrait aussi prendre en considération l’impact que le projet a sur l’organisation, les processus utilisés pour réaliser le projet et ce que les clients pensent réellement des résultats du projet.

Ce billet couvre mes idées sur que l’on devrait considérer quand on définit le succès de projet, ainsi que les responsabilités du chef de projet et celles liées au succès du projet.

Méta Projets Management

Partenaire de DantotsuPM

Mais, à quoi le succès ressemble-t-il réellement ?

Dans le contexte de livraison de projet, le succès est généralement défini en termes d’atteintes d’objectifs définis au préalable. On juge souvent que des projets sont réussis en se basant sur davantage de choses que les buts et objectifs établis dans la charte de projet ou le plan de management de projet et les chefs de projet s’en plaignent. Ci-dessous, plusieurs facteurs que je considère quand j’évalue le succès de projet.

Temps et Coût

balance temps vs ressourcesLa date de livraison effective du projet et les coûts sont-ils plus tôt et plus faibles (en tenant compte de l’impact de tous les changements formellement approuvés) ? Le temps et le coût sont les facteurs de succès dont les chefs de projet parlent le plus. Ce sont les facteurs que les chefs de projet sont directement responsables de manager. De plus, ces facteurs de succès sont relativement faciles à mesurer et à démontrer.

Contenu

Le projet a-t-il livré ce qui devait l’être ? Le contenu ne se limite pas aux fonctionnalités et capacités du produit. Le contenu inclut aussi les livrables qui assurent que le produit soit correctement implémenté et supporté. J’ai vu mon quota de projets considérés comme des échecs en raison d’un manque d’attention sur des livrables tels que la formation, le marketing/adoption du produit ou les processus de support.

Qualité

cadeauxLe produit livré exécute-t-il la fonction qu’il était sensé exécuter ? Beaucoup d’équipes projet tombent dans le piège de juger la qualité de produit en se basant seulement sur le nombre de défauts identifiés. Or, il ne faut souvent qu’un ou deux défauts pour empêcher le produit de fonctionner comme prévu. Les mesures de qualité sur lesquelles on devrait juger du succès devraient être basées sur la capacité à atteindre les objectifs opérationnels (par exemple, le nombre de transactions traitées, le nombre moyen d’appels par heure) et la capacité de répondre aux problèmes liés au produit.

Processus

Les processus de management de projet ont-ils été efficacement utilisés pour réaliser les éléments clés du projet ? Les processus comme le contrôle des changements, des communications et le management de ressources peuvent significativement influencer la perception de réussite du projet. Les buts prédéfinis du projet peuvent avoir été atteints, mais s’ils ont été obtenus sans collaboration ou avec une flexibilité limitée, les parties prenantes peuvent ne pas voir les résultats de façon positive.

Signifiance

Le projet a-t-il eu un impact positif sur l’organisation ? Les projets qui ont peu ou pas d’impact sur l’organisation devraient-ils être considérés comme réussis ? En tant que chef de projet, vous pouvez dire, « ce n’est pas ma responsabilité si le projet n’a pas délivré les bénéfices escomptés par l’organisation ». Ceci peut être vrai, cependant j’ai vu beaucoup d’exemples de projets où ce qu’a été livré, ou comment cela a été livré, avait un impact direct sur les bénéfices obtenus. J’ai aussi managé les projets qui ont été livrés en retard ou en dépassement de budget, mais qui ont fourni des bénéfices qui ont de loin dépassé des attentes et ont donc été considérés comme des succès.

Parties prenantes
Image courtesy of stockimages at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of stockimages at FreeDigitalPhotos.net

Les parties prenantes sont-elles satisfaites des résultats du projet ? Les parties prenantes sont toutes les personnes qui ont été impliquées ou impactées par le projet. Il y a problème si l’ensemble de la communauté des parties prenantes, ou de grands segments de la communauté des parties prenantes, ne parlent pas positivement du projet. Ce retour d’information peut être une mesure très subjective de succès, mais je crois vraiment que comment les gens « ressentent » le projet est un composant valide du succès du projet. Dans la plupart des cas, des actions spécifiques peuvent être prises pour changer la teneur du retour d’information reçu des parties prenantes. Ne prenez jamais ce retour d’information à la légère.

6 Façons d’améliorer le succès du projet

Je suis un ferme partisan du fait que le rôle du chef de projet influence significativement le succès du projet. Ci-dessous sont six domaines de bonnes pratiques de management de projet qui ont un impact direct sur le succès du projet.

1. Organisation de Projet

les communications dans l'équipeLa constitution de l’équipe projet semble assez basique, mais il est étonnant de voir combien d’équipes projet lancent leur projet sans analyse performante des parties prenantes et définition de l’organisation de projet. Les éléments importants de l’organisation de projet comprennent les sponsors de projet, l’équipe principale et bien comprendre et identifier quelles sont les autres parties prenantes clés. Positionner les « bonnes » personnes sur les « bons » rôles a un impact très significatif sur la capacité des équipes projet à répondre aux besoins de l’organisation.

2. Plan de référence de base

En tant que chef de projet on vous présente tout le temps de nouvelles situations (de nouveaux clients et de nouveaux projets) et il est extrêmement important de rapidement donner aux équipes la bonne direction dans le processus de planification. Adopter une approche de planification cohérente de client en client et de projet en projet, améliore significativement les résultats du processus de planification de projet (tant les délais de livraison que la qualité des plannings). Des plans de référence robustes représentent la fondation d’un processus de réalisation de projet fructueux.

3. Mesure de la performance de projet

avis perso KPIsCe domaine de bonnes pratiques implique de garder vos yeux fixés sur les mesures de performance appropriées au projet afin d’identifier proactivement des problèmes potentiels et mettre en mouvement l’équipe pour identifier et implémenter des actions rectificatives. L’utilisation efficace de métriques de performance de projet (les KPIs) aide le chef de projet à identifier et implémenter les ajustements appropriés au projet avant qu’ils ne deviennent de « gros problèmes » que les parties prenantes ne seraient pas prêtes d’oublier.

4. Collaboration

L’engagement actif des parties prenantes dans les activités de projet a un impact significatif sur comment les gens se sentent à la fin du projet. Les chefs de projet peuvent améliorer la collaboration sur le projet en facilitant des rencontres d’équipe efficaces, en implémentant des outils et processus de collaboration et en fournissant des mises à jour de statut de projet cohérentes et utiles.

5. Gestion du changement

unexpected eventLe changement est un composant inévitable de manager un projet : rien ne se déroule jamais exactement comme planifié. Le chef de projet efficace gère le changement en maintenant un équilibre approprié entre contrôle et discipline pour réussir à tenir les lignes de référence mais avec  la flexibilité d’adapter les plans et de respecter les attentes des clients. Le niveau de contrôle et de rigueur autour de l’analyse et de l’approbation des changements devrait être convenablement « ajusté » à l’organisation et pour le projet.

6. Clôture de projet

À la fin d’un projet, beaucoup de chefs de projet sont occupés à se préparer pour leur projet ou client suivant et ratent une opportunité majeure de laisser un impact durable sur l’organisation client. La clôture de projet commence effectivement par la fermeture des activités de projet, la validation que tous les livrables sont complets et que les problèmes clés sont clos et que la transition des ressources vers de nouveaux rôles va se faire en souplesse. Le deuxième aspect de ce domaine de bonnes pratiques est de préparer un rapport sur la performance du projet (aussi appelé évaluation post-projet). La création du rapport de performance projet inclut la collecte des retours des parties prenantes principales et l’identification d’actions d’amélioration à implémenter pour terminer ce projet ou pour des projets futurs. Ces actions d’amélioration peuvent influencer significativement la perception des parties prenantes sur le niveau de réussite du projet.

Vos commentaires sont comme toujours fort appréciés. Quelle est VOTRE expérience pour juger du succès de VOS projets ?

Campana & Schott

Partenaire de DantotsuPM

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 414 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :