Tag Archives: template

Project Management Documents free templates

1 fév

I found this web site that provides free templates organized according to PMBOK process groups. Templates are a first step into project management processes and often the easiest way to learn all about project management with concrete models. All templates are provided free of charge. Check them out and let our readers know what you think.

Click here to reach the web site

Click here to reach the web site

planning your PM activities in MS Project ala PMI or Agile

21 déc

PM PlanThis template provides a work breakdown structure that can be used to plan and schedule project management activities. The template applies the stages, activities and tasks from the Project Management methodology.

http://office.microsoft.com/en-us/templates/results.aspx?qu=project&av=zpj150&queryid=4f87d1b9-100c-4436-b17a-c545bb01f418#ai:TC103360093|

PMI ProcessThis template applies the Project Management Institute’s (PMI) processes and knowledge areas as defined in the Project Management Body of Knowledge (PMBOK). It incorporates the five processes and nine knowledge areas defined in the PMBOK to identify the planning components that are important in successful project management.

http://office.microsoft.com/en-us/templates/results.aspx?qu=project&av=zpj150&queryid=4f87d1b9-100c-4436-b17a-c545bb01f418#ai:TC103360091|

Agile Project ManagementThis template enables you to manage your agile projects using Project 2013.

http://office.microsoft.com/en-us/templates/results.aspx?qu=project&av=zpj150&queryid=4f87d1b9-100c-4436-b17a-c545bb01f418#ai:TC103345697|

Campana & Schott

Partenaire de DantotsuPM

un nouvel avantage pour les membres du PMI : des formulaires gratuits en ligne

22 sept
cliquer pour commander le livre

cliquer pour commander le livre

Le PMI France a récemment annoncé que ses membres ont maintenant l’accès illimité et gratuit en ligne aux modèles de PMI® basés sur le PMBOK®.

Les formulaires sont dérivés du très populaire livre "A Project Manager’s Book of Forms", de Cynthia Stackpole Snyder, PMP®, Vice-président, MBA, un best-seller en Project Management d’une valeur de plus de 60 euros.

Free Agile Charts by Scrumage

7 sept

scrumageLogoI’ve bumped across the attached charts produced by Scrumage that you may find useful for your Agile projects:

Have a look and let us know if these are useful and if you have others to share.

Microsoft Project

Partenaire de DantotsuPM

Augut 28 – Webinar (PMI) – Sharing Industry Best Practices

9 août

PMI Financial Services Industry Community of Practice offers this webinar :  "This Month’s Topic: Sharing Industry Best Practices "

 wall streetRegister now for this upcoming webinar!

Usage of tools, templates, techniques, processes with Amir Bashir

In today’s world, Developers and Business Analysts move into Project Management role without any proper training and guidance. Many projects are failing today because companies don’t have proper framework or controls in place to track project deliverables, issues, and risks etc. In this presentation – processes, templates, and guidelines will be shared to help participants manage their project effectively.

Time: 6PM CET/France

utilisez des modèles de WBS pour accélérer la création de votre échéancier de projet

13 juin

Use WBS Templates to Speed Up Project Plan Creation

http://www.pmhut.com/use-wbs-templates-to-speed-up-project-plan-creation par Dave Paradi

Une barrière commune à l’utilisation de techniques de management de projet est le temps que cela nécessite de créer l’échéancier de projet. En utilisant des modèles de Structure de Répartition de Travail (Work Breakdown Structure : WBS), vous pouvez réduire radicalement le temps que cela prend de créer l’échéancier de projet et améliorer la qualité des projets.

Qu’est-ce qu’un modèle de WBS ?

Un modèle de WBS est la section générique d’un plan total de projet qui inclut toutes les tâches dans un domaine spécifique, par exemple les tâches liées à la tenue d’une session de formation des collaborateurs. Il est assez générique pour pouvoir être utilisé comme point de départ pour n’importe quel projet qui inclut ce domaine de tâches. Cela peut être une simple liste de tâches (parfois appelé une liste de contrôle ou checklist) ou un jeu de tâches liées entre elles qui définit clairement la relation de dépendance entre ces tâches.

Quels sont les avantages à utiliser des modèles de WBS ?

  • Ils aident à s’assurer que les mêmes tâches sont réalisées chaque fois qu’un projet contient ce domaine particulier. Ceci donne à l’organisation une approche cohérente, permet de s’assurer que rien n’est oublié.
  • Les experts du sujet ne gaspillent pas leur temps de valeur à revoir le même jeu de tâches communes pour chaque projet; ils investissent leur temps une fois et l’organisation retire le bénéfice de cet investissement sur chaque projet. Les experts doivent seulement adapter le modèle de tâches communes à la situation spécifique de chaque projet.
  • Les équipes projet peuvent créer l’échéancier de projet plus rapidement parce qu’elles n’ont pas à passer du temps à identifier et organiser des tâches banales; elles peuvent se concentrer sur les tâches requises juste pour ce projet et sur les améliorations des estimations de coût et de durée.
  • On peut utiliser l’approche de modèle à un niveau individuel, de service ou organisationnel via un Bureau de Management de Projet (Project Management Office : PMO).

WBS Standard Practice

Comment un modèle de WBS est-il créé ?

La première étape est de se concentrer sur un domaine de tâches qui sont d’habitude exigées dans beaucoup de vos projets : la formation, la communication vers les clients, des tâches de management de projet, etc. Réunissez les experts du domaine et expliquez qu’en investissant un peu de temps en amont, ils créeront un modèle générique qui peut être réutilisé et leur évitera de devoir faire du brainstorming sur les mêmes tâches pour chaque projet. Si vous avez de précédents échéanciers de projet qui couvrent la zone de focus, utilisez-les comme une contribution utile au processus.

Faites faire un brainstorming commun sur une liste de tâches et organisez ensuite les tâches dans des groupes de tâches liées. Mettez en séquence les tâches dans chaque groupe pour aider à identifier des tâches oubliées. Si c’est utile, reliez les tâches pour indiquer des relations de dépendance. Quand regardant la zone de focus, rappelez-vous d’inclure tous les sous-groupes potentiels de tâches ou les options d’activité qui touchent à ce domaine. Il vaut mieux avoir trop d’options que d’en louper une. En documentant les tâches, utilisez un langage générique qui s’appliquera à tous les projets. Capturez le modèle de tâches dans une variété de formats électroniques : dans traitement de texte, un tableur et dans un logiciel de management de projet. Faites passer en revue le modèle entier par les experts une fois qu’il a été capturé et faites les modifications nécessaires.

Microsoft Project

Partenaire de DantotsuPM

Comment un modèle WBS doit-il être utilisé?

Le modèle WBS est un point de départ pour l’équipe projet pour une zone particulière de tâches. L’équipe passe en revue les tâches dans le modèle et supprime les tâches ou groupes de tâches qui ne s’appliquent pas à ce projet. Des tâches manquantes spécifiques au projet sont ensuite ajoutées. On peut alors donner une durée et un coût précis à chaque tâche. Les liens entre les tâches sont passés en revue ou ajoutés. Enfin, les tâches dans ce modèle sont liées avec des tâches dans d’autres parties de l’échéancier (qui peuvent provenir d’autres modèles). Ce travail peut être fait électroniquement dans un logiciel ou les tâches peuvent être imprimées et chaque tâche découpée et arrangée manuellement.

Comment les modèles de WBS peuvent-ils être partagés ?

Quand un groupe crée un modèle de WBS, il devrait le partager avec d’autres pour que les bénéfices en soient réalisés rapidement. Il est le plus facile de poster le fichier de modèle dans un format en lecture seule sur un disque partagé auquel toutes les équipes projet peuvent avoir accès. Le groupe devrait nommer "un gardien", responsable de contrôler tous les changements au modèle. Dans une organisation avec un PMO, ce rôle est d’habitude pris par le PMO. L’organisation devrait aussi faire un suivi de qui a utilisé chaque modèle pour obtenir un retour d’information sur l’utilité des informations et obtenir des suggestions d’amélioration. Mettez en place un rythme régulier (c’est-à-dire semestriellement) pour mettre à jour le modèle avec les suggestions des équipes projet qui l’ont utilisé. Assurez-vous que l’emplacement et les directives d’utilisation du modèle sont communiqués à tous les chefs de projet et équipes projet pour que tous aient conscience de son existence.

Les réels bénéfices de l’approche par modèle de WBS

L’utilisation d’une approche par modèle de WBS peut fournir des avantages mesurables à votre organisation. Une organisation importante de services financiers a créé un modèle pour lancer de nouveaux produits. Avant le développement de ce modèle, les introductions de produit causaient beaucoup de stress dans l’organisation et il y avait beaucoup d’items "de dernière minute" qui étaient exigés. Depuis que la société a commencé à utiliser l’approche par modèle, les lancements de produit sont réalisés de façon beaucoup plus lisse et cela a permis à l’organisation d’être plus compétitive en étant capable de lancer davantage de produits chaque année qu’auparavant, sans le modèle.

Si vous cherchez une façon d’accélérer le développement d’échéanciers de projet et d’augmenter la qualité des plans, considérez comment vous pouvez utiliser des modèles de WBS pour vous aider à atteindre vos objectifs.

Campana & Schott

Partenaire de DantotsuPM

gratuit pour les membres du PMI : des modèles de documents et outils de management de projet

19 oct

a guide to PMBOKNouvel avantage pour les membres: Outils et Modèles / Tools and Templates

PMI a annoncé la mise à disposition gratuite pour tous les membres des outils et modèles basés sur "A Guide to the Project Management Body of Knowledge (PMBOK® Guide)—Fourth Edition". Les formulaires proviennent du très populaire "A Project Manager’s Book of Forms" de Cynthia Stackpole Snyder, PMP, EVP, MBA, un best seller d’une valeur de $80 !

a PM's book of forms
Les membres peuvent accéder les documents à leur guise et les adapter pour répondre aux besoins spécifiques de leurs projets et organisations.

Visitez la page web Tools and Templates et encouragez vos collègues à utiliser cette ressource.

Envoyez vos commentaires à Member Services.

Microsoft Project

Partenaire de DantotsuPM

les plus lus du mois de Septembre 2011

27 déc

Les articles les plus appréciés sur DantotsuPM au mois de Septembre 2011

le management des risques est le meilleur ami du chef de projet

Cet article ne couvre pas en détail les processus nécessaires pour le management efficace des risques de projet. Une grande quantité de matériel et de conseil existe déjà sur le sujet. Nous avançons plutôt quelques “indicateurs à considérer” sur votre projet – qu’il soit déjà en voie de réalisation ou en préparation.

les meilleurs standards en management de projet par Estelle Groult.

Après la plupart des formations que je donne, on me pose très souvent la question sur la meilleure méthode à adopter en management de projet. Il n’est pas évident de répondre de manière directe à cette question ; les deux standards les plus reconnus (le PMBoK® et PRINCE2®) proposent ce qu’on appelle de bonnes pratiques pour réussir un projet, mais ils présentent dans leur approche quelques différences qui me semblent intéressantes.

historique du management de projet

Se pourrait-il que la Grande Muraille de Chine, les pyramides, ou Stonehenge aient été construits sans management de projet ? Il est possible de dire que le concept de management de projet existe depuis le début de l’histoire. Il a permis aux leaders de planifier de grands et massifs projets et de manager leurs financements, approvisionnements en matériaux et main-d’œuvre dans des délais impartis.

les stratégies Time Boxing, de « mise en boite » du temps, peuvent vous aider dans votre projet

Avez-vous jamais entendu parler de « time boxing » ? Le « time boxing »  revient à définir une période fixe dans le temps pour travailler sur une tâche particulière ou un groupe de tâches. Essentiellement, au lieu de travailler sur une tâche jusqu’à ce qu’elle soit finie, vous vous engagez à y travailler pour un laps de temps spécifique. De quoi vous avez besoin ? Le seul gadget dont vous aurez besoin est un temporisateur (celui de votre téléphone cellulaire, de votre PC ou de votre cuisine).

quand je serai grand, je veux être chef de projet!

En supposant que vous ayez déjà commencé une carrière dans une organisation, comment devriez-vous commencer à vous concentrer sur le management de projet ? Il me semble qu’il y a deux approches planifiées très distinctes (par opposition à  « par accident », l’approche que j’ai prise) : Progression dans les rangs du projet et Progression dans les rangs de l’organisation. Regardons les avantages et les inconvénients de chaque approche.

4 stratégies pour vendre le management de projet dans votre organisation

Une des questions que nous entendons souvent est, « Comment puis-je faire que les autres personnes dans l’organisation voient combien le management de projet est important ? ». Cette question est vraiment proche de comment vend-on le management de projet à d’autres dans l’organisation ? En général, la seule manière pour que d’autres acceptent le management de projet est qu’ils voient la valeur qu’il fournit. Ces quatre stratégies sont dirigées sur démontrer à d’autres la valeur du management de projet.

manager la dérive de contenu de projet

Les chefs de projet ont été tourmentés par la dérive de contenu depuis l’aube du management de projet. Manager la dérive de contenu dans le management de projet est un travail difficile qui nécessite un cahier des charges clairement défini, documenté et contrôlé. La dérive de contenu peut se glisser à l’intérieur, transformer et détruire un projet.

ne pas confondre estimations de projet et dates cibles !

J’allais écrire un article qui parlerait de l’estimation Agile, mais je pense qu’un article sur les estimations par rapport aux cibles devrait être écrit en premier lieu. En bref, je pense la confusion et le mélange des termes ont mené à beaucoup de ‘perceptions’ d’échecs de projet. Comme d’habitude, commençons par le début !

sept étapes pour mieux se remuer les méninges avec le "Brainsteering"

Le « Brainstorming » ou « Remue méninges » peut s’avérer difficile et ses résultats décevants en particulier pour des personnes peu habituées à mener ce type d’exercice. Or, cette technique est particulièrement utile pour les chefs de projet lors de sessions d’identification des risques et opportunités éventuels sur le leur projet. Alors que faire pour remédier à la stérilité de certaines de ces sessions de remue méninge? Kevin et Shawn Coyne nous proposent une approche novatrice en 7 étapes : le « Brainsteering ».

le site de microsoft projet en français

Partenaire de DantotsuPM

trucs et astuces avec MS Project – MS Project Tips

Bonjour vous semblez être nombreux à apprécier les trucs et astuces liés à l’utilisation des outils. En voici quelques uns proposés par Dave Nielsen sur pmhut.

modèles de communication par Pierre Etienne Pernet

Dans le contexte d’un projet, le chef de projet doit déployer tous ses talents pour communiquer avec l’ensemble des parties prenantes, qu’elles soient maîtrise d’œuvre ou maîtrise d’ouvrage, sponsor, décideur ou simple membre de l’équipe, et cela tout au long du projet. Pour cela il devra mettre en œuvre les outils et techniques à sa disposition pour écouter, identifier les besoins exprimés ou non, partager l’information de façon claire et ciblée en fonction de son interlocuteur, mettre en place des outils et vecteurs d’informations qui permettront à chacun d’avoir l’information qui le concerne et savoir où en est le projet, bref : partager et mettre en commun pour que chacun s’y retrouve et dispose de l’information qui lui est nécessaire. Le chef de projet est le lien, le catalyseur de l’équipe au sens le plus large du terme.

9 clés pour réussir la délégation dans le management de projet

La délégation réussie est cruciale à la réussite du management de projet. Beaucoup de leaders dans le management de projet, ont cependant peur de la délégation. Ils craignent que s’ils délèguent, le travail ne sera pas fait correctement. Les délais ne seront pas respectés. Ils ne peuvent pas confier la collaboration et le travail d’équipe à d’autres; Ils doivent faire la plupart des choses elles-mêmes et surveiller directement le reste. C’est la délégation elle-même qui doit être faite correctement, cependant.

Et les pointeurs vers quelques vidéos mémorables :

Ainsi que : plus de 50 modèles de documents de management de projet gratuits

Méta Projets Management

Partenaire de DantotsuPM

qu’est-ce que l’analyse des parties prenantes et pourquoi vous devez-vous de bien la faire ?

22 déc

What Is Stakeholder Analysis and Why Should You Do It?

http://www.pmhut.com/what-is-stakeholder-analysis-and-why-should-you-do-it

par Michael L Young

Le poète écossais Robert Burns disait : "Les meilleurs plans des souris et des hommes tournent souvent de travers". Cela se produit souvent dans le management de projet.

Vous produisez un excellent plan, embauchez des prestataires, trouvez le matériel, formez personnel et embarquez le management. Alors, venant de nulle part, c’est le déraillement parce que quelqu’un auquel vous n’avez pas même pensé est préoccupé par la façon dont le projet est exécuté et vous devez recommencer de zéro ou, pis encore, tout abandonner. Les personnes peuvent aussi facilement graisser les rouages d’un projet que l’arrêter net.

L’analyse des parties prenantes c’est identifier toutes les personnes, groupes et institutions qui peuvent avoir un intérêt dans un projet et prendre des actions pour gérer leurs intérêts et leurs attentes afin que le projet fonctionne aussi bien que possible.

Cette analyse a besoin d’être réalisée au début du projet pour que tous les risques et communications requises puissent être inclus dans le plan de projet. À cet égard, l’analyse des parties prenantes est étroitement liée avec la gestion des changements et la gestion des risques.

Des organisations et personnes de niveaux différents ont des motivations, des attentes et des intérêts différents. Le management projet contemporain considère non seulement les besoins du client et de l’organisation, mais regarde aussi la manière dont il impacte la société dans  son ensemble. Les considérations environnementales en sont un exemple classique.

Qu’est-ce qu’une partie prenante ?

En général, une partie prenante est quelqu’un qui se servira, développera, ou aura un impact sur n’importe quel aspect de votre projet. Les parties prenantes peuvent être directes ou indirectes. Des parties prenantes directes sont les personnes (développeurs, managers, clients) dont les actions peuvent directement avoir un impact sur votre projet – ils sont impliqués dans le cycle de vie du projet, ou ont un impact sur le projet – ils utilisent le système ou le livrable que le projet met en place. Les parties prenantes Indirectes sont celles qui ont un peu de pouvoir politique pour influencer le projet ou ceux qui sont intéressés par ses résultats. Pour faire court : les parties prenantes sont ceux qui ont des intérêts dans le projet.

Identification des parties prenantes

L’identification et l’analyse des parties prenantes sont réalisées au mieux à l’aide des techniques de brainstorming. Ce processus est généralement effectué sous forme d’atelier, avec les représentants des participants clés du projet.

La première étape est de lister toutes les personnes et organisations qui vont probablement être affectées, positivement ou négativement, directement ou indirectement, par le projet.

Cela aide parfois d’utiliser des catégories et penser à tous les individus et sous-groupes dans cette catégorie. Des catégories fréquemment rencontrées incluent : Management, personnel, clients, médias, communauté, finance.

Par le processus de brainstorming, listez tous les noms des parties prenantes qui pourraient :

  • Être concernées de n’importe quelle façon par le projet
  • Avoir une position influente, ou
  • Être affectée par les problèmes auxquels s’attaquent le projet

Souvent l’équipe projet connaîtra intimement les parties prenantes et aura une bonne idée de leurs préoccupations. Dans d’autres cas – particulièrement si les parties prenantes sont distantes du projet – l’équipe devra rechercher des informations pour aider à évaluer les besoins de ces parties prenantes. Faire cette recherche est nécessaire.

Collecte d’informations

Il y a trois façons principales d’obtenir des informations sur les besoins des parties prenantes. Lesquelles utiliser dépend des ressources disponibles et de l’importance ou du niveau de la partie prenante. Il y a les enquêtes, les entretiens et les « focus group ».

Les enquêtes en ligne, par téléphone et courrier sont les méthodes de recherche les plus simples et les moins chères. Les enquêtes sont généralement les plus appropriées quand il y a beaucoup de parties prenantes (par exemple : tout le personnel) quand on connaît déjà nombre de préoccupations et vous avez besoin de connaître le sentiment général. Elles utilisent des questions fermées et à choix multiple et l’analyse statistique. Les enquêtes ont généralement un faible taux de réponse mais qui augmente avec le niveau d’intérêt des personnes dans le projet.

Les « focus group » consistent à réunir  un groupe représentatif de parties prenantes, à leur poser des questions et enregistrer les consensus et diverses vues. Les « focus group » peuvent être utilisés pour identifier les préoccupations qui sont ensuite entrées dans une enquête quantitative auprès des parties prenantes.

Les interviews sont les plus coûteux en temps et sont à réserver aux parties prenantes très puissantes. Le but est d’obtenir autant d’informations que possible de la partie prenante et ses avis sur le projet pour que les plans puissent être mis en place pour adresser leurs besoins ou utiliser leur support.

Une fois que le chef de projet a rassemblé des informations suffisantes sur les besoins des parties prenantes, il peut conduire une évaluation minutieuse des parties prenantes et planifier une stratégie de communication.

Évaluation de Parties prenantes

Une fois que vous avez une bonne liste de parties prenantes et vous savez ce qui les motive, vous pouvez prendre certaines décisions sur combien d’efforts allouer à traiter de leurs besoins. Cela dépend de leur niveau d’intérêt et leur capacité à influencer sur les résultats du projet.

La grille intérêt/pouvoir est un outil utile. Vous pouvez positionner chaque partie prenante ou groupe d’entre elles sur la grille et prendre les actions appropriées. Tracez une grille avec le pouvoir sur l’axe des Y (de faible à fort) et l’intérêt sur l’axe des X (de faible à fort). Divisez en quatre quadrants. Le quadrant en haut à gauche doit être maintenu satisfait, le supérieur droit doit être managé de près, celui en bas à gauche a besoin d’être contrôlé et en bas à droite  gardé informé.

La grille Intérêt-Pouvoir

Pour ceux dans les quadrants gauches et supérieurs (colorés en bleu), vous devez obtenir les réponses à quelques questions de base pour guider vos actions. Ces informations peuvent former la base d’un rapport vers la partie prenante. Ces questions sont :

  • Qu’est-ce qui fait de ces personnes des parties prenantes?
  • De quoi ont-elles besoin de l’équipe projet ?
  • En quoi l’équipe projet a-t-elle besoin d’eux ?
  • De quels sujets l’équipe projet doit-elle les mettre au courant ?
  • Quelles méthodes seraient les meilleures façons de les informer ?
  • À quelle fréquence doivent-ils être informés ?

Rapport sur les parties prenantes

Vous pouvez maintenant commencer à préparer votre rapport d’Analyse des Parties prenantes du Projet en utilisant toutes les informations que vous avez rassemblées afin de récapituler les centres d’intérêts des parties prenantes et proposer un plan d’action.

Pour des projets plus petits un tableau de synthèse est suffisant pour capturer les informations sur les parties prenantes. Préparer-vous un tableau avec les titres et contenus suivants :

  • Groupe de partie prenante – dénomination du groupe (par exemple : direction, communauté, utilisateurs)
  • Groupes spécifiques – Sous-groupes dans ceux-ci (par exemple : Équipe de direction, CIO(DSI), Ministre)
  • Principaux intérêts/problèmes – Récapituler quels sont les secteurs d’intérêt que vous avez appris de votre recherche. Quels sont les risques que pose chacun d’eux ?
  • Canaux de communication principaux – Lister les médias avec lesquels vous communiquerez avec chaque groupe (par exemple : réunions formelles, courrier électronique, rapports).
  • Fréquence – Établissez combien de fois vous communiquerez avec ce groupe (par exemple : quotidiennement, par semaine, par trimestre, Annonce Hoc).
Groupe Sous-Groupe Intérêt Risque Canaux de communication Fréquence
Direction Finance Contrôle des coûts Réticence au changement d’outils Réunions formelles Mensuelle
Direction CIO Nouvelle techno Acquisition de nouvelles compétences Email Hebdo
           

Communication avec les parties prenantes

Le produit fini d’une analyse des parties prenantes est un plan de communication qui est une partie du plan complet de projet.

Effort de communication, mode et fréquence dépendent du coût et du niveau d’influence de la partie prenante. Certains exigeront des nouvelles simples et peu fréquentes, d’autres exigeront des communications régulières, détaillées et fréquentes.

Les informations devront être sélectionnées pour communiquer efficacement les informer suffisamment des groupes de partie prenante différents. Les outils et canaux de communication peuvent inclure:

  • Rencontres Formelles - Avec les parties prenantes puissantes
  • Rencontres Informelles - Avec les personnes intéressées
  • Liste de diffusion - Disséminer des informations aux personnes sur l’avancement du projet
  • Lettres d’information – Par la liste de diffusion, envoyées par courrier électronique ou imprimées
  • Écrans d’information – Représentation visuelle de l’avancement du projet dans lieux publics
  • Site Web – Des mises à jour régulières d’informations sur le projet en « self-service »
  • Briefings individuels – Pour ceux qui ont plus d’intérêt et sont prêts à y assister
  • Tours et Démonstrations – Pour les personnes et organisations externes intéressées
  • Forums publics – Plus approprié quand il y a des parties prenantes communautaires
  • Communiqués de presse – Faire un rapport sur le passage de jalons significatifs du projet
  • Publicités et Envois par la poste – Journaux, magazines, panneaux d’affichage
  • Comité de Liaison – Les représentants de plus grands groupes. Diffuser les minutes.

Résumé

Un bon chef de projet reconnaît l’impact clé que peuvent avoir les parties prenantes tant à aider qu’à entraver la progression du projet. Une analyse minutieuse des parties prenantes et un plan de communication soigné maximiseront les chances du projet à délivrer les livrable à l’heure et dans le budget.

le site de microsoft projet en français

Partenaire de DantotsuPM

MS Project 2010 Templates – We’ve got some, Want more?

7 nov

Un jeu de modèles de plans projet très riche proposé gratuitement par Microsoft.

le site de microsoft projet en français

Partenaire de DantotsuPM

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 116 autres abonnés

%d bloggers like this: