Archives de Tag: time management

comment maintenir le momentum ?

4 avr

Projectmanager.com

Au début d’un projet il y a normalement une bouffée massive d’énergie et vous pensez que vous faites des tas de progrès. Mais cela peut ralentir. Si vous voulez atteindre vos objectifs, vous avez besoin de savoir…

…comment garder le momentum

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Gardez toute votre équipe efficace avec ces simples astuces.

Astuce #1 : Donnez des délais réalisables

dateAvoir tout fini d’ici à vendredi ? C’est beaucoup demander. Alors, donnez des délais aux membres de l’équipe qui soient réalisables. En fait, il est encore meilleur de les impliquer dans la détermination des délais. S’ils s’engagent à compléter une tâche par une date spécifique, ils vont plus probablement l’atteindre que si vous leur avez donné une date.

Découpez les grandes tâches en tâches plus petites pour que chaque sous-partie ait sa propre date de fin. Ceci rendra aussi les délais plus réalisables et plus faciles de contrôler.

Astuce #2 : Suivez la progression

ProgressVous pourrez voir dans quelle mesure que vous faites des progrès sur votre projet si vous contrôlez le statut de chaque tâche. Ce contrôle vous aidera aussi à voir si quoi que ce soit (ou quelqu’un) est en train de ralentir, vous permettant de leur parler de maintenir le momentum. Utilisez des informations en temps réel pour vérifier le progrès sur les tâches et vous assurer que tout avance.

Bien sûr, vous avez besoin d’un plan envers lequel mesurer le progrès, assurez-vous donc que vous avez toutes les tâches et des dates d’achèvement proposées annotées pour vous pour vérifier contre.

Astuce #3 : Partagez votre progrès avec d’autres

explainIl ne suffit pas que vous sachiez quels progrès sont réalisés. Pour que d’autres dans l’équipe  sentent qu’ils atteignent leurs objectifs de projet, tout le monde devrait être mis au courant de la progression du projet. Ceci est facile de faire avec ProjectManager.com. Vous pouvez rapidement produire des rapports pour montrer la progression par rapport à l’échéancier et les partager avec l’équipe entière en seulement quelques clics.

La capacité de voir que le projet avance est un excellent motivateur et aidera l’équipe à continuer à aller de l’avant vers ces buts finaux.

Astuce #4 : Célébrez les succès

success 2Ne faites pas attendre jusqu’à la fin du projet de célébrer les succès ! Trouvez quelques moments pendant le projet quand quelque chose a été réalisé qui vaut la peine d’être mentionné et célébrez ceci. Par exemple, la fin de la phase de test quand vous avez un produit qui est prêt pour la livraison, ou l’achèvement d’un gros morceau pendant la conception. Ce que vous célébrez n’a pas vraiment d’importance tant que c’est lié avec le projet d’une façon ou d’une autre et que vous pouvez utiliser cette opportunité pour démontrer quels progrès sont réalisés et ce qu’il reste à faire. Même de petites célébrations motivent les membres de l’équipe qui vous aideront à leur tour à piloter le projet vers sa réussite.

Astuce #5 : ne chargez pas trop la barque

un PM SurchargéUn projet massif peut intimider tout le monde sur l’équipe et vous pourriez constater que le travail ralentit parce que les gens se sentent écrasés. Divisez votre projet en phases plus petites et livrez-les un peu à la fois. Ceci peut aider à structurer le travail en composants réalisables et plus faciles à manager. Si c’est moins intimidant, l’équipe sera plus confiante de progresser.

Sur ce même sujet:

Méta Projets Management

Partenaire de DantotsuPM

les rapports de management de projet dont vous avez réellement besoin

27 jan

Project Management Reports You Need

http://www.pmhut.com/project-management-reports-you-need par Jennifer Whitt

Deux des plus grandes questions que me posent les gens sont : quels sont exactement les rapports de management de projet et lesquels sont les meilleurs à observer ?

Les rapports de management de projet sont des présentations des données collectées liés aux livrables et des échéanciers pour les projets que nous gérons. La plupart des chefs de projets gèrent un portefeuille de projets, il y a donc une quantité considérable de données à suivre.

Puisque j’estime que le diable est dans les détails, voici cinq rapports qui selon mon expérience peuvent changer un projet en échec en un projet réussi.

  1. Rapport sur les feuilles d’affectations

time valueLa feuille d’affectations reflète tous vos projets et temps rapportés par les ressources sur ces projets. Elle vous permet de suivre en temps réel le consommé par rapport au temps qui a été alloué et approuvé dans votre budget. C’est utile pour le manager, mais je partage aussi ces rapports de feuilles ‘affectations avec des coéquipiers ou personne rapportant du temps sur mes projets, parce qu’ils sont responsables de ce qu’ils reportent. Je recommande que les gens reportent le temps chaque semaine, mais c’est encore mieux si les gens le font en temps-réel.

  1. Rapport de dépenses

Les dépenses peuvent tuer des projets si mal ou pas suivies. Un chef de projet peut penser que le travail va bien jusqu’à ce que tout le monde rapporte ses dépenses à la fin dudit projet. A ce moment, elles transforment rapidement le projet en échec parce que les gens n’ont pas reporté leurs dépenses en temps-réel.

focus sur les coûtsCes dépenses incluent :
    • Temps des sous-traitants
    • Frais de déplacement comme billets d’avion, taxis, hôtels, repas, etc.
    • Repas/ Divertissement
    • Fournitures achetées et facturées à votre projet.
    • Équipement – si les équipes projet sont regroupées dans des certaines zones, pourraient avoir à commander des équipements comme des imprimantes, des ordinateurs portables supplémentaires, etc. qui doivent être pris en compte.
    • Loyers – certaines équipes projet peuvent louer de l’espace de bureau qui doit être comptabilisé sur vos projets.

Suivez les dépenses en temps-réel pour qu’elles ne viennent pas surprendre votre projet à la fin et causer son échec. Ceux qui peuvent vouloir regarder les rapports de dépenses sont le chef de projet, ceux qui approuvent les notes de frais et quiconque alloue des coûts à votre projet.

  1. Rapport de charge des ressources

un PM SurchargéComme la feuille d’affectations vous permet de suivre le réel par rapport aux estimations pour identifier les écarts, le rapport de charge de travail des ressources est aussi très important pour le chef de projet. Les membres de l’équipe peuvent aussi bénéficier de ce rapport parce qu’ils évaluent le travail à faire puis le suivent en temps-réel. Ils doivent pouvoir regarder leur propre charge de travail et faire attention à là où ils pourraient être surbookés.

Le rapport de charge de travail des ressources regarde ce que vous avez budgétisé. Si deux personnes possèdent les mêmes compétences, il peut être possible de redistribuer un peu de travail entre elles. La sur-allocation des ressources peut causer qu’un projet dépasse son budget.

  1. Rapport de Portefeuille

project portfolio graphLa plupart des chefs de projet gèrent de multiples projets. Personnellement, j’aime avoir des vues de haut niveau de mon portefeuille avec des jalons et des statuts. Si quelque chose est en rouge, signifiant qu’un projet est sorti des rails, cela me force à regarder de plus près les détails du projet.

  1. Rapport de Statut du Projet

tunnel lightIl y a bien des formats pour afficher des données, mais je suis une personne très visuelle qui aime des graphiques. Les graphiques peuvent être circulaires ("camemberts"); ou, ce peuvent être des histogrammes qui utilisent des codes couleurs pour visualiser des informations différentes. Ou vous pouvez préférer les données dans un format de tableur.

Voici certains des items que je regarde dans un rapport de statut de projet :
    • Le travail qui est complété ou en retard (et quand il est prévu de l’achever)
    • Les variances dans l’échéancier
    • Les variances de coûts
    • Les risques – vérifier que ces risques sont pris en compte
    • Les problèmes – s’assurer que ces problèmes soient traités ou escaladés comme nécessaire
    • Changements – quels changements se présentent ou doivent être évalués par le comité de contrôle des changements

Je partage les rapports d’état de projet avec mon comité de contrôle de changement au niveau qu’ils préfèrent. Ce peut être une vue de haut niveau des données pour eux, puis un zoom plus détaillé pour les membres de l’équipe. Les logiciels actuels vous permettent de personnaliser comment les données sont présentées.

Regarder les données à travers le rapport de management de projet vous donne  une bonne perspicacité de votre projet et peut vous montrer ce qui est sur les rails et ce qui déraille. Le suivi des détails du projet peut faire toute la différence entre un projet raté et un projet réussi.

22 May – Webinar (PMI) – Skills of an effective leader with Lt. Col. Matthew Michaelson

20 mai
Please Join PMI’s Leadership in PM Community of Practice for Skills of an Effective Leader webinar on 22-May-2013 1:00 pm New York time (19:00 CET/France). 
Lt. Col. Matthew Michaelson

Lt. Col. Matthew Michaelson

Presenter: Lt. Col. Matthew Michaelson, USA (Ret.), MS, PMP

SKILLS of an EFFECTIVE LEADER will discuss three categories of skills:

  1. Strategic,
  2. Operational, and
  3. Tactical.

Also skills such as Time Management, Risk Identification, Approach-ability and Empowerment will be presented.

Don’t be left out! Seats are limited. Register now (Link: http://bit.ly/lcop-may2013)

23 Mai – Paris – Nouvelles bonnes pratiques à partager avec Ian Stokes

19 mai

Nouvelles bonnes pratiques à partager avec Ian Stokes , Responsable, Metanaction

Ian Stokes

Ian Stokes

"Nous souhaitons créer et développer ensemble une communauté de partages et de création; centrée sur la qualité des méthodes de travail et les qualités humaines; habile à promouvoir les compétences qui aident les individus, les entreprises et les organisations, dans l’évolution et la mise en œuvre de bonnes pratiques, mieux adaptées à leurs enjeux; ainsi qu’aider les entreprises à être plus efficaces."

Nos présentations à venir réunissent des connaissances et des compétences provenant de différentes bonnes pratiques.Nous avons trois thèmes à vous proposer pour le 23 mai à partir de 18h30, et pour une date qui reste à définir en juin:

  1. la conduite de changement
  2. la préparation d’un ‘business plan’
  3. la gestion du temps

Cette rencontre aura lieu chez la société Sciforma, 10 rue Vercingétorix, 75014 Paris, et comprendra des présentations et des échanges dans un esprit de découverte d’approches complémentaires.

Si cela vous intéresse, veuillez signaler votre présence au http://www.meetup.com/Communaute-de-bonne-pratiques-professionnelles/

tenir précisément les délais du projet n’est pas possible

16 mai

Keeping the Project Timetable Is Not Possible

http://www.pmhut.com/keeping-the-project-timetable-is-not-possible par The Grumpy Project Manager (le chef de projet grognon)

Quelques pensées sur les échéanciers de projet et un peu de Lean Project Management

Projets normaux

Il n’est pas possible de tenir précisément un échéancier de projet, ou du moins la possibilité en est très théorique. Nous clôturons d’habitude un projet quelques heures, jours, semaines, des mois ou années plus tard ou plus tôt que planifié. Il est tout à fait habituel que la différence par rapport au planning varie ±15 %. Ceci est normal, particulièrement quand plusieurs intervenants sont impliqués dans le projet. Ceci est parce que nous avons toujours un peu de ‘bruit statistique’ dans le travail de projet. Des chefs de projet professionnels utilisant des pratiques de management de projet normales ne peuvent pas atteindre de meilleurs résultats. Les choses ne sont pas aussi standardisées que nous l’assumons en préparant un plan théorique de projet. Il n’y a aucun ouvrier standard, les messages sont mal compris ou ignorés, certains trouvent le projet important et d’autres pas, certains ont une motivation plus forte ou plus faible que normal…juste pour mentionner certaines raisons causant la variation. Si les différences entre les échéanciers réels et planifiés sont enregistrées et placées sur un graphique, elles suivent la courbe normale. Elles suivent les lois de nature. Si nous essayons d’améliorer ceci nous empirons d’habitude les choses.

Courbe de distribution normale en rouge

Courbe de distribution normale en rouge

Projets à problèmes

gros problemeSi la variance par rapport au plan dépasse 15 % nous avons des problèmes sur le projet. Désormais, ceci n’est plus normal; quelque chose a mal tourné. Quelques raisons peuvent habituellement être identifiées. La première est la compétence; l’organisation, l’équipe projet ou une partie des membres ne sont pas tout simplement assez habiles pour planifier ou exécuter le projet. La deuxième est une combinaison d’importance, de motivation, de préparation et d’acceptation des objectifs; ce n’est pas à propos d’à quel point le projet est défini comme important, mais comment les parties prenantes le comprennent. Le troisième facteur est la gestion du contenu, un périmètre vague ou des changements non contrôlés sur la portée par rapport au contenu agréé.

Campana & Schott

Partenaire de DantotsuPM

Les suspects habituels

suspects potentielsComme on connaît les suspects usuels qu’il est possible de faire quelque chose avec eux. Par exemple, nous pouvons demander à toutes les parties prenantes appropriées avant qu’un projet ne commence ce qu’elles pensent du projet. Le trouvent-elles important, comprennent-elles les objectifs et les acceptent-elles, sont-elles ont motivées pour soutenir le projet, sont-elles prêtes à s’engage sur le projet et mettre en œuvre les livrables finaux. Des enquêtes en ligne simples peuvent être utilisées pour ceci. En conséquence, nous saurons s’il y a un écart entre la compréhension des initiateurs et des parties prenantes. Si les initiateurs trouvent un projet important, mais pas les parties prenantes, nous aurons des problèmes pendant l’exécution. En étudiant à l’avance les suspects habituels, nous pouvons considérablement améliorer la probabilité de succès des projets.

Projets Lean

competingIl est bien sûr possible de limiter à 15% la variance dans les échéanciers de projet. Cependant, ceci exige des actions spécifiques dans l’organisation. En outre, si des partenariats ou de l’externalisation sont nécessaires, Ils devront être particulièrement compétents dans le travail de projet. À cause de ceci, il vaut mieux en premier lieu se concentrer sur la sélection des bons projets. Sélectionner les bons projets est plus important que de rester sous les 15% de variance. La sélection des bons projets est aussi la première façon de rester sous ce seuil; les bons projets sont importants et motivent souvent les membres et les supporters. L’étape suivante serait de réduire la quantité de projets. Avoir deux projets particulièrement importants en même temps les fera rivaliser et tous les deux perdront.

Épilogue

Si la différence entre des échéanciers réels et planifiés est continuellement supérieure à 15%, des actions alors spéciales devraient être prises pour améliorer ceci avant de faire tout autre chose. Les suspects usuels devraient être étudiés et des actions d’amélioration prises en fonction des résultats. La compétence organisationnelle est la zone de problèmes la plus difficile : l’admettre et s’améliorer.

Quand la différence entre les échéanciers réels et planifiés est continuellement inférieure à 15%, les efforts pour essayer de réduire ces écarts devraient être arrêtés et le focus mis sur la sélection des bons projets. En outre, une recherche active peut être utilisée pour étudier les suspects habituels avant le lancement d’un projet pour garder la variance dans les ±15%.

Votre réussite passe par la performance de vos projets !

Partenaire de DantotsuPM

3 petites habitudes pour (re)trouver votre concentration

3 mai

Three Little Habits to Find Focus

http://zenhabits.net/focused/ par Leo Babauta.

‘ La seule chose qui nous console de nos misères est le divertissement et c’est pourtant la plus grande de nos misères.Blaise Pascal

internetJe serai le premier à admettre que je suis victime du piège d’Internet: un merveilleux outil qui peut remplir votre journée de distractions, d’un million de petites tâches "productives" qui importent peu, d’interruptions constantes de mises à jour de statut et de messages.

Qui n’en est pas victime ?

Nous gaspillons nos vies.

Alors, comment pouvons-nous vaincre cela ? Comment utiliser au mieux le génie d’Internet (qui m’a donné le pouvoir de faire ce que j’aime) sans succomber à ses pouvoirs de distraction ? Ceci est une question qui a évidemment occupé les esprits des anciens, d’Aristote à Lao Tzu (qui était particulièrement accro à Lolcats), sans trouver de bonne réponse.

J’ai de bonnes nouvelles. Il existe une manière. Ce n’est pas toujours facile, mais je l’ai fait et si je peux le faire, tout le monde le peut.

Cela demande 3 petites habitudes :

1. Définissez des limites de temps.

minuteurChoisir quelque chose d’important à faire et se donner un temps limité pour le faire. Cela pourrait être une heure, ou 20 minutes, ou même juste 10 si vous avez du mal à y entrer. Les limites de temps aiguisent votre concentration. Si vous avez un temps limité pour faire quelque chose, vous serez forcés de décider ce qui est important. Cela signifie aussi que vous ne faites pas une certaine tâche illimitée qui pourrait prendre des heures, mais une très spécifique qui sera fini dans les X minutes. Donner une limite est valable aussi quand vous décidez de traiter votre courrier électronique. Seulement 20 minutes pour traiter autant de courriers électroniques que vous le pouvez, par exemple.

2. Fermez tout.

Cela signifie tout ce qu’il est possible de fermer sur votre ordinateur qui ne soit pas absolument nécessaire pour la tâche à portée de main. Si vous n’avez pas besoin d’Internet pour écrire quelque chose, fermez-le. Fermez le courrier électronique, toutes les notifications et rappels, tous les programmes non nécessaires pour votre tâche. Si vous avez besoin de votre navigateur, fermez tous les onglets – marquez-les, ou sauvez-les pour plus tard dans un service comme Instapaper. Vous pourrez toujours aller sur ces sites quand vous aurez fini.

3. Faites une pause avant de commuter.

pauseDonc, vous avez fermé tout le reste, vous avez mis une limite de temps pour votre tâche à portée de main et vous venez de commencer… mais alors vous ressentez une forte envie de vérifier votre courrier électronique ou Facebook ou Twitter. Vous voulez voir ce qui se passe sur Instagram ou Pinterest ou YouTube. STOP. Faites une pause pendant 5 à 10 secondes. Ceci est l’habitude clé qui fait que les deux autres marchent. Respirez à fond. Réfléchissez à si vous voulez vraiment gaspiller votre vie à faire ces choses toute la journée, chaque jour, ou si vous voulez faire quelque chose de grand. Choisissez a bonne solution, la plupart du temps.

Ce sont de petites habitudes et vous pouvez le faire. Quand votre temps est écoulé, vous pouvez vous accorder une pause de quelques minutes pour vérifier vos sites préférés et les fermer ensuite de nouveau. Mais quand vous essayez de vous concentrer, pratiquez ces habitudes. C’est un petit prix à payer pour une vie non gaspillée par des distractions.

"Ain’t no tuition for havin’ no ambition."~Buddha

le système des 4-D de John Adair

2 mai

John Adair’s Four-D System

http://managementpocketbooks.wordpress.com/2013/02/05/john-adairs-four-d-system/

Ceci fait partie d’un cours par correspondance en management. Vous pouvez y piocher ce que vous voulez ou suivre le cours, directement depuis le début.


La gestion de temps est une partie essentielle de votre efficacité personnelle. Comme manager, vous ferez face à de plus grands défis de gestion du temps que quand vous étiez un membre de l’équipe; mais vous aurez aussi des ressources supplémentaires et une plus grande flexibilité sur comment vous utilisez votre temps.

Une des approches de gestion du temps les plus simples et les plus puissantes est celle de John Adair.  Ceci est documenté dans son Handbook of Management and Leadership.

Adair commence par une matrice standard, la Eisenhower Matrice, qui met en perspective l’urgence par rapport à l’importance.

matrice de EisenhowerAdair identifie alors la stratégie de gestion de temps de départ pour chaque classe d’activités :

  1. « do it now » Faites-le Maintenant
  2. « Delay it until you have some good quality time » Reportez-le jusqu’à ce que vous ayez un peu de temps de bonne qualité
  3. « Do it quickly » Faites-le Rapidement
  4. « Drop it or Delegate it » Laissez-le tomber ou déléguez-le

Critique

Comme toujours, John a identifié un modèle puissant avec une vraie application pratique. Encore que je ne puisse m’empêcher d’estimer que nous devrions le modifier un peu. Voici trois façons dont vous pouvez le rendre encore plus efficace:

Priorités

Bien que l’urgence suggère que la boîte 1 soit la priorité supérieure, ceci crée un fort stress, un style de travail peu durable.  Donnez la priorité à la boîte 2 et vous vous retrouverez à planifier et préparer en avance l’urgence et découvrirez ainsi que moins de travail tombe dans la boîte 1.

manque d'intérêt

Relisez ce billet sur le manque général d’intérêt pour les leçons apprises

Laisser tomber ou déléguer … Vraiment ?

Si le faire ne mérite pas votre temps, pourquoi cela vaudrait-il le temps de quelqu’un d’autre ? Oui cela peut être assez important à faire pour quelqu’un d’autre, mais ne vous Déchargez pas simplement sur quelqu’un pour éviter un NON assertif. En effet, prenez l’habitude de déléguer aussi les tâches des Boîtes 1, 2 et 3, développez les gens qui travaillent pour vous.

Davantage de Ds …

Nous avons déjà ajouté Décharger, mais je ne propose pas de lui donner trop d’emphase. Mais Diminuer est une puissante stratégie. Regardez la tâche et demandez-vous : ‘dois-je tout en faire? ‘ Si vous pouvez réduire le travail requis et toujours délivrer tout ou la majorité de la valeur, vous sauvegarderez du temps de valeur. Et il y a un autre D : Décider-vous. Vous devez décider quelle stratégie adopter. À moins que, c’est-à-dire vous Déférez votre décision. Si vous le faites comme un exemple de Procrastination réfléchie* C’est une approche qui a du sens.

post itExercice

Dessinez un tableau Eisenhower sur un tableau blanc, ou dans votre bloc-notes. Utilisez des Post-It pour lister toutes les tâches à faire. Postez les notes dans l’un des quatre quadrants Si tout e trouve en haut à gauche, re-calibrez votre échelle mentale quant à l’importance et à l’urgence.

Microsoft Project

Partenaire de DantotsuPM

21 mars – Annecy – « Travailler le temps »

17 fév

Le PMI® France Sud – Pôle des Pays de Savoie et l’IUT d’Annecy ont le plaisir de vous inviter à la conférence :  « Travailler le temps »

PMIFS Logo Pays de SavoiePar Claudio Chiacchiari, Consultant et fondateur de Saisir le temps®

Accueil à partir de 18h00 – Jeudi 21 Mars 2013 pour un début de conférence à 18h30 précises (sachons gérer le temps)

Événement gratuit avec Inscription en ligne requise

Le capitalisme se transforme. Selon le prix Nobel d’économie Jérémie Rifkin dans L’âge de l’accès (2005), le temps et l’expérience sont en passe de remplacer le produit et la propriété au rang des valeurs les plus précieuses, dans l’entreprise comme dans la vie privée. Dans l’entreprise, se réapproprier le temps est un enjeu stratégique pour de nombreux cadres, directeurs de projets et dirigeants. Avec des collaborateurs de plus en plus formés et informés, dans une économie de la connaissance où les cerveaux produisent plus de richesse que les machines, diriger devrait s’équilibrer avec composer et se mettre au service, pour concilier vision d’ensemble et soin du détail, renforcer l’autonomie et la collaboration, et lever les obstacles qui freinent les membres de l’équipe dans la recherche de réponses créatives.

Claudio-Chiacchiari

Claudio Chiacchiari

Mieux travailler le temps est l’une des réponses à ces défis. Comment prendre le temps, donner des proportions harmonieuses au temps, déléguer partiellement la gestion du temps, tout en conservant la maîtrise de l’ensemble?

La conférence présente trois façons de travailler le temps à l’aide d’exemples musicaux – les compositeurs sont experts dans l’art de travailler le temps – et d’exemples réels tirés du monde de l’entreprise ou vécus dans le contexte de l’activité de conseil aux cadres d’entreprises.

Pour en savoir plus

Important : la participation confère 3 PDU pour les certifiés CAPM®, PMP®, PgMP®, PMI-RMP®, PMI-SP®

pas de vacances pour les chefs de projet ? Très mauvaise idée !

27 juil

Il semble que ce ne soit jamais le bon moment pour que le chef de projet prenne des congés, cependant les vacances ne sont en rien facultatives. Elles sont absolument nécessaires. Comme les chefs de projet carburent souvent à 150 % de leurs capacités pendant des périodes prolongées, leur motivation et performance risquent for de montrer des signes de fatigue…

le projet à l’épreuve du temps

29 juin

CSP Formations - http://www.csp.fr/L‘AFITEP (Association Francophone de management de projet) et CSP Formation organisent une étude sur le Management des Délais dans les projets. Le questionnaire est ouvert jusqu’au 31 juillet 2012, vous prendra de 7 à 8 minutes et nous vous remercions par avance du temps que vous allez y consacrer.

Le projet à l’épreuve du temps

L‘AFITEP (Association Francophone de management de projet) et CSP Formation organisent une étude sur le MANAGEMENT DES DÉLAIS dans les projets. Aujourd’hui les perspectives spatio-temporelles s’inversent. Le périmètre spatial des projets est en expansion. La technologie favorise l’instantanéité des échanges. Même si les contraintes spatiales et temporelles peuvent être abolies, le temps vécu, lui, reste inchangé.
courir après la montre - dernières minutesA l’issue de cette étude, nous tirerons au sort 4 gagnants :
  • La première personne tirée au sort remportera une place pour la formation "Manager les parties prenantes dans les projets" qui aura lieu le 9 octobre à Paris, chez CSP Formation.
  • Les 3 suivantes remporteront le Dictionnaire de management de projet (AFNOR Éditions/AFITEP).
Les questionnaires seront analysés de façon anonyme. En aucun cas votre nom n’apparaîtra dans les résultats. L’étude complète sera présentée lors de la séance de clôture du Congrès francophone de management de projet 2012 à Paris et la synthèse vous sera envoyée en exclusivité par courriel. Pour la recevoir, merci de nous communiquer vos coordonnées à la fin du questionnaire. Ce sont aussi vos adresses électroniques qui serviront au tirage au sort.

Accéder à l’enquête

CSP Formation

Partenaire de DantotsuPM

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 502 followers

%d bloggers like this: