voici plusieurs choses que tous les bons chefs de projet ont en commun

21 Oct

Dans un récent billet de Harry Hall intitulé « 8 Choses que tous les mauvais chefs de projet ont en commun », Harry nous rappelle que les mauvais chefs de projet créent des cultures de projet pleines de stress, de confusion et qui débouchent peu de progrès. Bien sûr, ces chefs de projets pensent bien faire et, le plus souvent, ne sont pas conscients de leurs comportements.

bonnes-choses-pmsAdoptons l’approche inverse et regardons ensemble ce que les bons chefs de projets ont en commun et ce qu’ils font de bien.

1. Stoppons la réunionite aigüe !

perso - billet réunionsLa réunion n’est pas la solution universelle à toutes les questions et sujets. Souvent, des solutions simples, tout aussi sinon plus efficaces et moins coûteuses existent. Ce peuvent être un simple coup de fil, un message mail, une communication par messagerie instantanée, la lecture attentive d’un rapport au lieu de se le faire présenter dans un large comité…

Trop de réunions tue leur efficacité, génère du stress pour les membres de l’équipe qui sont déjà tellement préoccupés par tout ce qu’ils ont à faire qu’ils n’écoutent que d’une oreille (et encore).

  • Efforcez-vous de limiter le nombre de réunions récurrentes hebdomadaires.
  • Remplacer les réunions d’avancement par des rapports d’avancement.
  • Limitez au strict minimum le nombre de participants à vos réunions. Demandez uniquement à ceux qui ont à décider et vont avoir des actions à mener suite à la réunion.
  • Quand une réunion est nécessaire, fournissez à l’avance un ordre du jour clair, les questions dont vous allez débattre, l’objectif de la session et les livrables attendus de cette rencontre.

2. Épargnons les forêts.

Save the EarthLes chefs de projet sont de triste notoriété les producteurs de tonnes de documentation (que personne ne lit). Limitez vos documentations, notes de réunions, rapports d’avancement à l’essentiel. Si un rapport détaillé sur un point précis de votre projet est nécessaire, prévoyez un résumé exécutif de quelques paragraphes qui permette au lecteur de comprendre les oints saillants et mettez les détails dans des annexes consultables au besoin.

3. Affichons notre confiance et nos résultats

Quand il y a un manque de confiance, des équipes ralentissent peu à peu jusqu’à s’arrêter. Clarifiez les raisons de faire le projet, ses objectifs et ses bénéfices. Affichez régulièrement les résultats obtenus, les avancées, les livrables même partiels, les réponses positives des clients, des utilisateurs, des membres de l’équipe…

NQI est Partenaire de DantotsuPM

NQI est Partenaire de DantotsuPM

4. Évitons toute auto-promotion.

Man Holding Stop SignIl n’y a rien de plus démotivant pour les membres d’équipe qu’un chef de projet qui se met en avant continuellement en accordant peu de crédit à l’équipe . Pour éviter ce piège, demandez à un ami ou mentor de vous aider à vous améliorer sur ce point particulier. Cherchez des façons de reconnaître, mettre en valeur et remercier les membres de l’équipe projet. Quand il y a des problèmes, prenez-en l’entière responsabilité et focalisez vous sur ce que vous ferez pour les solutionner. Quand il y a de belles réussites, exacerbez la visibilité et les contributions de l’équipe et minimisez les vôtres.

5. Écoutons mieux.

par definition - écouterLes bons chefs de projet savent comment écouter. Plutôt que d’interrompre pour placer une remarque, les leaders écoutent avec l’intention de creuser le plus profond possible pour bien comprendre la perspective des autres. Concentrez-vous davantage sur ce que dit l’autre personne. Ne pensez pas à la réponse ou au commentaire que vous allez fournir alors que l’autre personne n’a pas fini de s’exprimer. Maintenez un bon contact, les yeux dans les yeux. Posez des questions complémentaires qui montrent que vous suivez, que vous faites preuve d’empathie et et vous souciez réellement de ce qui vous ai communiqué

6. Déléguons mieux.

La marque de l’excellent chef de projet est qu’il ou elle délègue beaucoup de son travail aux membres d’équipe. Comme indiqué dans le point 3 ci-dessus: « Clarifiez les raisons de faire le projet, ses objectifs et ses bénéfices.  »

Si les membres d’équipe ne sont pas sûrs de ce que vous attendez d’eux et quand, ils ont plus de difficultés à prendre des initiatives. Soyez très clairs sur ce que vous leur déléguez, par écrit/email si possible en plus de l’expliquer de vive-voix. Exposez leur niveau de responsabilité, d’autonomie de décision, les dates butoirs, les moyens alloués… et surtout votre disponibilité pour discuter des problèmes et questions et comment le suivi avec vous devra être effectué.

CSP est partenaire de DantotsuPM

CSP est partenaire de DantotsuPM

7. Traitons les cas difficiles.

N'essayez jamais de cacher ces vrais problèmes sous le tapis !

N’essayez jamais de cacher ces vrais problèmes sous le tapis !

Un énorme facteur de motivation pour l’équipe est de voir le chef de projet se confronter aux manquements de certains membres de l’équipe et parvenir à les résoudre. Ce sont par exemple des membres qui achèvent rarement des tâches dans les temps, impactant par là-même leurs collègues et ayant toujours une « bonne » excuse. Ou bien une personne qui arrive systématiquement en retard au travail ou aux réunions d’équipe. Soit la raison de ces retards répétés est valable et vous devez l’adresser, soit ce n’est pas le cas et vous devez le faire savoir à la personne. Si la situation ne s’améliore pas suite à cette clarification, veillez avec votre sponsor à écarter cette personne de l’équipe avant qu’elle ne sape le moral des autres. Un autre moment de vérité est quand le chef de projet montre à l’équipe qu’il peut confronter les manquements d’autres parties prenantes du projet qui seraient défaillants: sponsor, management, partenaires, clients…

Quels autres bons comportements de chef de projet ajouteriez-vous à cette liste ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2 Réponses to “voici plusieurs choses que tous les bons chefs de projet ont en commun”

  1. moperto 26 octobre 2016 à 05:57 #

    Commentaire de Corinne Dulac sur LinkedIn

    Merci pour cet article qui rappelle bien les fondamentaux, j’ajouterai les éléments suivants :

    – Rester positif, ne pas sous estimer non plus les difficultés, bien au contraire, les identifier, et quand c’est possible transformer ces difficultés en défis !

    – Rappeler régulièrement la vision, le sens, les bénéfices attendus en plus des Quick Wins

    – Identifier les personnes qui vivent de la difficulté (passif/agressif/silencieux) et rétablir le dialogue, ne pas sous estimer leur pouvoir d’influence .

    – Communiquer en mode ascenseur : vendre en amont, en aval et en transverse, garder une belle attitude même et surtout à la machine à café.

    – Accepter de se transformer, d’ouvrir ses chakras :-), pas toujours facile.

    – Être souple, réajuster les voiles en permanence, sans oublier de garder le cap

    – Constituer une équipe de personne relais, qui va vous aider à faire vivre sur le long terme le projet et à maintenir la motivation des troupes

    – Donner de la reconnaissance pour la moindre avancée.

    Merci pour cet article, qui m’a bien inspirée 🙂

    J'aime

Trackbacks/Pingbacks

  1. les articles les plus lus sur DantotsuPM au mois d’octobre 2016 | DantotsuPM.com - 26 décembre 2016

    […] voici plusieurs choses que tous les bons chefs de projet ont en commun […]

    J'aime

déposer un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :