Archive | experience sharing RSS feed for this section

La région Globale du #PMI® France nous invite à contribuer à son prochain ouvrage collectif

22 Juil

La Région Globale du #PMI® France ambitionne de créer et animer une communauté des chapitres PMI francophones à travers des valeurs de Professionnalisme, d’Ouverture et d’Engagement.

Contribuons à l’élaboration de cet ouvrage !

C’est dans l’esprit d’apprendre, d’agir et de partager nos expériences dans la création de chapitres ou d’activité au sein du PMI qu’est née l’idée de la rédaction d’un ouvrage collectif dont nous serions les principaux contributeurs.

La démarche sera de valoriser les contributeurs qui auront apporté leurs témoignages. Les contributions seront également mises en avant durant un webinaire en Décembre prochain.

A travers ces expériences personnelles, nous ferons partager notre leadership organisationnel, c’est à dire nos capacités à orienter et mobiliser significativement nos équipes dans la conduite ou la réalisation de projets.

En savoir plus sur la REGION GLOBALE

J’accède aux informations sur l’ouvrage collectif et j’apporte ma contibution.

comment se sortir d’une humeur négative et dépitée

21 Juil

How to Get Out of That Funk

http://michaelhyatt.com/how-to-get-out-of-that-funk.html par Michael Hyatt

5 trucs simples pour apprivoiser votre humeur et aborder votre journée

Vous trouvez-vous parfois dans le désarroi ? Oui, cela m’arrive aussi. Une fois, j’étais sur la route, me préparant à prononcer un discours. J’aime parler, mais j’éprouvais une quantité inhabituelle de distraction et de doute de moi-même.

J’avais environ quatre heures avant de monter sur scène. Alors, j’ai décidé d’appeler ma femme.

Un appel au secours

Elle savait immédiatement que je n’étais pas bien. (Ceci est un des nombreux avantages d’être marié depuis longtemps. Ma femme peut lire en moi comme en un livre ouvert.)

« Bien, » elle a dit après m’avoir écouté me lamenter pendant quelques minutes. « Je veux que tu raccroches et que tu ailles courir. Rappelle-moi quand ce sera fait. »

J’ai été tenté de répliquer, mais je savais au fond de moi qu’elle avait raison. J’avais besoin d’un profond changement d’état émotionnel. Et il n’allait pas juste survenir sans rien faire. Je devais faire quelque chose.

Alors, j’ai lacé mes chaussures et je suis parti courir.

Quand je l’ai rappelée une heure plus tard, tout avait changé. Mon état émotionnel avait dramatiquement changé. J’étais concentré, en alerte et optimiste. J’avais une attitude de gagnant.

Le mouvement pilote les émotions

Ceci était un bon rappel de quelque chose que nous avions appris il y a des années de Tony Robbins: L’émotion est créée par le mouvement.

Si vous voulez changer votre état émotionnel, souvent tout ce qui est nécessaire est de changer votre physiologie. J’ai testé ceci personnellement à maintes reprises.

Vous ne me croyez pas ? Essayez donc ceci:
  • Laissez-vous glisser dans votre chaise
  • Laissez tomber vos épaules
  • Prenez de faibles inspirations-expirations
  • Fermez vos yeux
  • Froncez les sourcils et soupirez

Si vous êtes comme moi, vous commencerez presque immédiatement à vous sentir à plat et peut-être même un peu découragé. Comme il s’avère, le découragement et la tristesse ont des manifestations physiques spécifiques.

Mais il en va de même avec la joie et la confiance.

C’est pourquoi vous pouvez regarder quelqu’un et dire, « Vous semblez avoir une journée difficile. » Ou, au contraire, « Ouah. Vous semblez au top ! »

5 Trucs pour stimuler votre humeur

Au cours des années, j’ai appris (et mon épouse me le rappelle périodiquement) que je peux changer mon état émotionnel en bien en me concentrant sur ma physiologie plutôt que sur mes émotions.

Et vous le pouvez aussi. Essayez ces cinq trucs simples.

1. Mettez  une musique optimiste.

Ceci peut radicalement changer votre humeur, à cause des souvenirs (mémoires) que vous associez avec certains airs.

La recherche montre aussi qu’une musique énergique accroit votre énergie quand vous la pratiquez.

2. Levez-vous et étirez-vous.

Essayez d’atteindre le plafond. Montez sur la pointe des pieds. Si vous êtes courageux, et que personne ne vous regarde, sautillez pendant soixante secondes. Secouez-vous. Faites tourner votre cou. Levez les yeux au ciel.

Une solution que j’utilise au bureau debout.

3. Prenez plusieurs respirations profondes.

L’oxygénation du sang vous rend plus alerte et éveillé. Fermez vos yeux et concentrez-vous sur la respiration. Inspirez l’air profondément dans votre diaphragme (ou ventre). Ceci est une excellente façon d’oublier ce qui vous tire vers le bas ou vous effraie.

4. Mettez votre corps en mouvement.

Le plus vigoureusement le meilleur. Allez courir, faire un tour à vélo, ou simplement une promenade de préférence en plein air. Ceci stimule votre flux sanguin et donne de l’oxygène à votre corps tout entier. Si vous le faites assez longtemps, votre cerveau produira les endorphines qui amélioreront votre humeur.

5. Concentrez-vous le positif.

 « Tel un homme pense en son cœur, tel il est » Concentrez-vous sur des pensées fortes, positives. Affirmez ce que vous savez être vrai. Remerciez pour ce que vous avez plutôt que vous plaindre de ce que vous n’avez pas. Changez votre histoire interne en ce que vous arrivez à faire plutôt que ce que devez faire.

J’utilise souvent ces trucs à plusieurs reprises chaque jour. Ils me donnent l’énergie et le boost émotionnel dont j’ai besoin pour être productif et le rester toute la journée.

Question : Quelle relation avez-vous observé entre votre physiologie et votre état émotionnel ?

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

25 July – Webinar #PMI® – Why are bad projects so hard to kill?

5 Juil

What simple actions can you undertake to avoid being victimized by bad projects?

Bad projects abound, and research by Project Management Institute and others has provided useful insight into the underlying causes of bad projects. This webinar looks beyond why projects go bad and explores why bad projects are so hard to kill.

Understand where to shoot…

It explains how sunk costs, groupthink, escalation of commitment, and conflicts of interest contribute to keeping death-march projects needlessly alive.

Each of these behaviors is defined and illustrated using project stories from history (the sinking of the Titanic and the Concorde jetliner), project stories from the presenter’s own personal experience climbing some of the world’s tallest mountains (Denali, Aconcagua, and Kilimanjaro), and project stories from business (Abilene Paradox and industry-funded soda studies).

Some recently published research about the neural science underlying these behaviors is referenced and the impact of these behaviors is described and then linked to the undercutting of ethics, trust, leadership, and project success.

Attendees will walk away with a list of actions that they can take to help avoid being victimized by bad projects.

Register on line for free if you are a PMI Member

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Quand l’eau devient-elle chaude ?

3 Juil

When does the water get hot?

http://sethgodin.typepad.com/seths_blog/2017/03/the-tap-metaphor.html  par Seth Godin

Si vous voulez une douche chaude, vous devrez allumer l’eau chaude un peu avant que vous ne passiez dessous. Ceci peut nécessiter un peu de temps pour que l’eau chaude monte dans les canalisations et chasse l’eau froide.

livre sur Amazon

Le truc est, cependant, que si vous tournez par erreur le robinet d’eau froide au lieu de chaude, la douche ne deviendra jamais chaude. Peu importe combien de temps vous attendez.

Parfois, cela nous prend trop de temps de nous rendre compte que nous ne devrions pas attendre plus longtemps et devrions vérifier si nous avons ouvert le mauvais robinet.

Rien de bon ne vient à sauter impatiemment d’une approche à une autre, de remplacer une grande direction par une autre. Mais rester scotché sur un plan qui n’amène nulle part est souvent aussi mauvais. L’art de faire une différence commence par réfléchir profondément à quand il est temps de passer à autre chose. Le DIP (Défi Impossible ou Possible) est réel, mais il y a des impasses partout.

Parfois, le monde nous dit qu’il est temps de franchir le pas.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

réussir son projet, la plus simple des idées…

22 Juin

« De quoi ai-je besoin pour le succès du projet ? »

The Simplest Of Ideas par Glen B. Alleman

La réponse la plus simple à cette question vient de David Walker, ancien United States General Comptroller,  équivalent d’un ministre des finances en France ? Il parlait des difficultés du gouvernement américain.

« Vous n’avez pas d’espoir d’avoir un projet réussi si vous n’avez pas :

  1. Un Plan
  2. Un Budget
  3. La Responsabilité »

Ces 3 attributs se retrouvent dans les 5 Principes immuables du management de projet réussi :

  1. allez-vous ?
  2. Comment allez-vous y parvenir ?
  3. Avez-vous tout ce dont vous avez besoin pour y arriver dans les temps, le budget et selon les spécifications ?
  4. Quels problèmes allez-vous rencontrer en chemin ?
  5. Comment mesurez-vous le progrès par rapport au plan ?

Il y a de nombreuses discussions sur toutes sortes de choses autour du management de projet.

Elles vont de la discussion totalement  inepte sur « Est-ce que le management de projet est une profession ? » à « quelle saveur d’Agile devrait être utilisée pour le développement d’une interface utilisateur ? ».

Cependant, sans réponses crédibles aux critères de succès énoncés par Mr Walker et aux 5 immuables questions énoncées ci-dessus, votre projet n’a en fait aucun espoir de réussite.

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

21 June – Brussels #PMI® – 1st PMI Belgium Chapter Hackathon!

10 Juin

When it comes to Project, we all have our own « cake recipe » which we adapt according to the project we are working on.

But… what if we could get more tips and tricks to improve our projects by sharing knowledge and learning something else working together and developing solutions?

Sounds exciting? Join the 1st PMI Belgium Chapter Hackathon!

What is a Hackathon?

It is a marathon where typically computer programmers sit together to develop a new solution in a limited time.

Our Hackathon is focused in project management. We plan to have different teams working in a real-life issue and developing solutions for real-life projects.

The main objective: Working can be fun! sitting together with different people will make you think out of the box, being creative and having fun!

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

NQI 2016

Avec NQI, Partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Travailler avec des designers pour un chef de produit

7 Juin

Les basiques du travail avec des designers pour un chef de produit

PM 101 – Working With Designers

http://www.cleverpm.com/2016/04/27/pm-101-working-with-designers/ par The Clever PM

Le terme « Designer » est utilisé ici comme un terme fourre-tout pour inclure tout le monde impliqué dans l’expérience utilisateur, l’interface utilisateur et le côté interactions humaines dans l’équation du produit. Essentiellement, les personnes qui sont formées pour définir comment l’utilisateur interagit avec notre produit pour atteindre ses objectifs. Ceci étant posé, explorons quelques problèmes communs et des chemins potentiels vers le succès…

Avec NQI, Partenaire de DantotsuPM

Commencez par les attentes

Tout d’abord, comme avec toute autre équipe, nous voulons établir en quoi consistent les attentes que nous avons l’un de l’autre. Certaines équipes UX et UI aiment quand leurs Chefs de produit partagent leurs idées et besoins dans un format visuel (des dessins d’écrans, des maquettes, des croquis …), mais d’autres préfèrent commencer de strictement la même User Story que celle qui sera donnée à l’équipe de développement.

Et, de la même manière, en tant que chefs de produit nous devons être très clairs de ce que nous attendons comme produit de ces équipes :
  • Quelle fidélité de conception ?
  • Combien de travail de conception à faire avant que les développeurs ne commencent à s’engager sur le projet ?
  • L’équipe de conception bossera-t-elle avec l’équipe de développement ou leur passera-t-elle ses conceptions par-dessus le mur ?

Toutes ces questions devraient être agréées bien à l’avance, avant qu’un pixel sur un écran ou un stylo ne soit posé sur le papier pour entamer un dessin. La raison numéro un pour laquelle des équipes entrent en conflit est souvent les attentes inexprimées. Si nous ne disons pas à quelqu’un ce à quoi nous nous attendons, nous ne pouvons pas les tenir pour responsables s’ils loupent l’objectif.

Alors, discutez avec vos équipes de design et comprenez ce dont ils ont besoin en entrée et ce que vous attendez qu’ils livrent en sortie.

Respectez vos designers

Comme je suis sûr que vous avez remarqué, je suis un grand partisan dans l’établissement de relations basées sur la confiance et le respect. Et, dans beaucoup d’organisations, une des équipes avec lesquelles vous devez travailler le plus dur pour établir et maintenir une relation de confiance et respectueuse est celle de vos designers. Et pas, ce n’est pas parce qu’ils sont « créatifs » et qu’ils travaillent avec leurs cerveaux gauches qu’ils ont besoin d’un soin constant. C’est en réalité parce que dans beaucoup de grandes organisations, les UX et UI sont des citoyens de deuxième classe. Quand le périmètre projet ou produit doit être coupé, qu’est-ce qui saute en premier ? Le design. Quand des budgets pour un besoin de projet doit être réduit, qu’est-ce qui part en premier ? Les tests utilisateur. Quand les gens veulent pinailler sur quelque chose juste pour se faire croire qu’ils ont eu leur influence, sur quoi se concentrent-ils ? « La couleur du bouton sur la troisième page du site Web, le fond semble un peu trop bleu ciel à mon goût. »

Bref, l’équipe de design obtient trop de négatif. Trop souvent. Mais vous devez être leur champion, vous devez être leur ami intime.

Vous devez renforcer avec eux que vous les protégez et que vous avez confiance en leurs décisions. Honnêtement, je ne me soucie de savoir si vous avez une licence en Ingénierie des Facteurs Humains et avez étudié la théorie des couleurs et le design sur votre temps libre. Si vous n’êtes pas dans l’équipe de design, votre travail n’est pas de faire le design du produit. Votre travail est de faciliter les efforts de l’équipe de design pour qu’elle atteigne ses objectifs. Et, si vous n’êtes pas d’accord, ayez cette discussion en termes respectueux et déférents avec les personnes dont le travail est précisément de concevoir le produit. Bien trop souvent, les Chefs de produit se voient comme des designers, qu’ils ‘n aient la formation réelle et l’expérience ou pas. Connaissez vos forces, connaissez vos faiblesses et respectez les personnes dont le travail est de faire ces choses chaque jour. Il est probable qu’ils voient et travaillent avec des modèles dont vous n’êtes pas nécessairement conscient. N’essayez pas de designer eux, laissez-les concevoir et fournissez un retour d’information constructif. Ils l’apprécieront et vous aurez plus de temps de faire votre vrai travail.

Donnez le ton de la collaboration

J’ai travaillé avec et entendu beaucoup d’histoires d’équipes de design qui étaient très isolées, avaient une mentalité de « jeter par-dessus le mur » et qui estimaient que leurs conceptions étaient comme les tablettes en pierre que Moïse a descendues de la montagne : sacrées et immuables. Ces histoires sont nulles. Il n’y a vraiment pas façon plus agréable ou meilleure de le dire et je n’ai pas peur de l’énoncer. Constatez, les chefs de produit ne sont pas des designers, les designers ne sont pas (d’habitude) des ingénieurs et les ingénieurs ne sont pas (d’habitude) des designers. Ce n’est pas parce qu’un chef de produit a exposé un problème et que le designer y a répondu par une solution géniale et jolie que les ingénieurs n’ont pas la parole sur ce sujet. Parfois, les designs peuvent être trop ambitieux et ne peuvent pas du tout être réalisés avec la technologie actuelle utilisée dans à la société. Ou ils ne peuvent pas être réalisés dans un temps raisonnable et avec un effort raisonnable. Et vous, en tant que chef de produit, devriez autoriser vos ingénieurs à prendre ces décisions pendant la mise en œuvre. Et, les relayer à votre équipe de design. Mais tout d’abord, nous devons modéliser le comportement que nous voulons voir. Nous avons besoin de regarder de près ce que nous faisons et comment nous le faisons pour nous l’assurer que Nous demandons de l’engagement et à être challengés et à corriger nos propres livrables. J’aime communiquer visuellement, parce que c’est ainsi que je pense. Mais, quand je remets des maquettes à mes designers ou à mes ingénieurs, c’est avec la compréhension que ces croquis sont juste une idée. Je veux qu’ils remettent en cause le design; je veux qu’ils fassent quelque chose de meilleur que ce que j’ai mis sur papier; Je veux qu’ils prennent mes idées et les utilisent si elles ont pour eux du sens, ou les rejettent si ce n’est pas le cas.

Je définis le « quoi » et le « pourquoi ».  Le design et l’ingénierie sont concernés par le « comment ».

Pour aller plus loin, le designer Philippe Starck — qui n’a pas de jolies images à montrer — passe 18 minutes à trouver les sources profondes de la question « Pourquoi le design ? » Génie ou non, écoutez attentivement cette parfaite leçon de vie qui s’adresse à tous.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

15 Juin – Paris #PMI® – Retour d’expérience sur la mise en place d’un data center

2 Juin

Cette session sera centrée sur un partage d’expérience d’un chef de projet Orange.

Retour d’expérience sur la mise en place d’un data center

Elle se tiendra à partir de 18:00 à l’Université de Versailles-Saint Quentin

Inscriptions

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Méta Projets Management est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

12 Juin – Lyon #PMI® – Apéritif dinatoire pour les membres du Pôle Lyon du PMI France

30 Mai

En ce début d’année vous avez émis le souhait de nous retrouver plus fréquemment autour d’évènements informels favorisant l’échange et l’interaction entre membres du PMI !

C’est la raison pour laquelle, nous vous proposons un apéritif dînatoire exclusivement réservé à nos le 12 juin prochain.
L’objectif sera que chacun puisse échanger sur ses problématiques en gestion de projet et ainsi bénéficier de l’expérience de ses différents interlocuteurs.

Les places étant limitées nous vous invitons à vous inscrire rapidement !Au plaisir de vous retrouver prochainement pour ce nouvel évènement,

Toute l’équipe du Pôle PMI Lyon !

Ricardo Naciff, Directeur Régional Lyon

Inscrivez-vous

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

manager la deuxième chose au sujet des obstacles qui vous font face

30 Mai

Les obstacles sont deux choses : Tout qui vous arrive est fait de deux choses.

Managing the Second Thing

https://leadershipfreak.wordpress.com/2016/05/16/managing-the-second-thing/ par Dan Rockwell

Les obstacles rendent des leaders pertinents. L’exemption n’est pas une option.

La pensée positive n’élimine jamais les obstacles.

Bien faire son travail ne vous achète pas de laissez-passer sur les défis, la résistance, les frustrations, les complications, les inconvénients, les problèmes ni les obstacles.

Les obstacles sont deux choses : Tout qui vous arrive est fait de deux choses.

La première est la chose qui s’est produite. La deuxième est la façon dont vous pensez à la chose qui s’est produite.

Manager la deuxième chose

La chose la plus importante que vous faites est de manager la deuxième chose: la façon dont vous pensez aux obstacles.

1. opportunités.

Chaque obstacle est une opportunité, si vous voulez le voir ainsi.

« Image courtesy of tungphoto / FreeDigitalPhotos.net »

Une réflexion claire, et pas le sentiment, transforme des obstacles en opportunités. L’émotion est un poids quand il s’agit d’obstacles. Vous détesterez mener jusqu’à ce que vous pensiez aux obstacles comme autant d’opportunités.

Envisager les obstacles comme des opportunités vous change, pas les obstacles. La profonde question du leadership est : « Comment devez-vous changer ? »

Votre opportunité la meilleure est de développer votre capacité à servir. Quand vous voyez des obstacles comme des ennemis, le ressentiment tue l’occasion d’auto-développement.

La résistance bloque le développement.

2. Allez-y.

L’obstacle que vous fuyez aujourd’hui, vous retrouvera demain.

Cheval, ObstacleMarcus Aurelius a écrit:

“Nos actions peuvent être entravées, mais rien ne peut atteindre nos intentions et tempéraments parce que nous pouvons nous adapter. Notre esprit s’adapte et convertit à ses besoins l’obstacle à notre action. L’obstacle à l’action fait progresser l’action. Ce qui barre le chemin devient le chemin».

3. Optimisme.

Relisez ce billet et revoyez cette vidéo

Ne minimisez jamais les défis au nom de l’optimisme.

  1. L’optimisme, c’est regarder l’obscurité en face avec la résolution d’être meilleur, apprendre, grandir, s’adapter, s’élever et avancer.
  2. L’optimisme chuchote, « qui m’incitez-vous à devenir ? » dans cette obscurité.
  3. L’optimisme, c’est se rendre compte que vous ne pouvez pas tout de suite, mais vous y parviendrez.

Répondez à cette question: Quel type de pensée sert bien les leaders quand ils font face aux obstacles ?

Ventura Asssociates est partenaire de DantotsuPM et le votre pour dénicher les ressources critiques en PM dont vous avez besoin

Enregistrer

%d blogueurs aiment cette page :