Archive | les outils et méthodes RSS feed for this section

CP3P renforce les meilleures pratiques en Public Private Partnerships (#PPP) avec une norme internationale de connaissances

21 Mar

2016 a été l’année de lancement du Programme de Certification APMG Public Private Partnerships (#PPP) et en 2017 plus de 700 personnes devraient tenter la certification à travers toute la planète !

https://ppp-certification.com/media/blog-posts/2017/february/cp3p-strengthening-ppp-best-practice-through-global-standard par Richard Pharro, président de APMG International

Le Programme de Certification PPP est une innovation et une collaboration entre la Banque de Développement asiatique (ADB), la Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement (EBRD), la Banque de Développement interaméricaine (IDB), la Banque de Développement Islamique (IsDB), le Fonds d’investissements Multilatéral (MIF) et le Groupe Banque Mondiale (WBG). Le programme est la partie financée par le Public-Private Infrastructure Advisory Facility  (PPIAF).

C’est la première fois que les Banques de Développement Multilatérales se sont rassemblées pour soutenir un programme d’études global sur PPPs, qui est accessible à tout un chacun sur Internet.

Les buts suprêmes du programme sont de développer la capacité des personnes responsables de la gestion de PPPS, de les soutenir pour répondre aux demandes d’infrastructure et stimuler le développement économique qui est clef à la vision de l’ONU de mettre fin à lextrême pauvreté.

Certains des points majeurs du programme

  • Lancé en juin 2016, le Guide de Programme de Certification PPP, comprenant les meilleures pratiques PPP dans le monde entier, a été écrit par une équipe de 12 praticiens PPP avec des connaissances régionales et sectorielles vastes. Puis, il a été passé en revue par plus de 80 experts PPP. Conçu pour la communauté PPP, tant professionnels en place qu’individus intéressés par le développement de leur connaissance du domaine. Plus de 60,000 personnes ont téléchargé la publication gratuite disponible en ligne 
  • Pour accompagner ce guide, le cours de formation APMG en ligne et gratuit, conçu pour former des étudiants au programme de base CP3P. Ce cours est une opportunité de valeur pour les candidats afin d’évaluer et de construire leur connaissance du management et de la livraison de PPPs. Plus de 250 personnes ont suivi cette formation en ligne
  • 6 Organisations de Formation Accréditées et un Partenaire Affilié sont maintenant approuvés pour fournir tant en ligne qu’en présentiel des services de consulting en support du Programme de Certification PPP. Ces organisations travaillent dans le monde entier et de nouvelles sont en cours d’accréditation.
  • Plus de 700 inscrits à l’examen et des certifiés sont déjà présents dans 31 pays. Détails de l’examen disponibles ici
  • APMG International est très heureux d’avoir avec succès élevé la visibilité du Programme dans le monde entier.
  • L’intérêt dans le programme a une portée vraiment internationale et globale. Visitez https://ppp-certification.com et impliquez-vous dans la communauté PPP globale.

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

 

Enregistrer

14 Avril – Lausanne #PMI® – Managing Stress and Emotions @ work: Concrete Tools

15 Mar

Workplace-related stress is a growing concern.

People are dealing with ever-increasing workloads, a decreasing workforce, and a climate of rapid change.

Employees are being asked to do more than ever before in less time for less money and to take more responsibilities and decisions. Project Managers are very exposed in that sense!

The event will be particularly focused on how to develop soft-skills to avoid personal damages.

Registration to this event organized by PMI Switzerland

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

21 Mars – Paris – comment passer de MS Project individuel à une vue partagée des projets ? Testez en direct Project Online.

12 Mar

Project Online Customer Immersion Experience (CIE)

inscriptions gratuites

Venez découvrir comment passer de Project individuel à une vue partagée des projets et testez en direct Project Online.

Mardi 21 mars 2017 de 9 h 00 à 13 h 00, Camapa & Schott nous invite pour une demi-journée d’immersion, échange et partage d’expériences. A notre disposition: un accès Project Online préconfiguré à utiliser en toute liberté avec notre ordinateur portable. Un expert Campana & Schott sera à nos côtés pour nous guider et répondre à nos questions.

Peu de places afin de pouvoir nous accompagner au mieux ! La participation est gratuite.

42 bis boulevard Richard Lenoir, Paris 11ème – Métro: Bréguet-Sabin ou Richard Lenoir (ligne 5), Chemin Vert (ligne 8), Saint Ambroise (ligne 9), Bastille (ligne 1)

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Agenda

  • 09 h 00 Accueil petit déjeuner
  • 09 h 30 Introduction et démarrage
  • 10 h 00 Immersion et partage d’expériences
  • 13 h 00 Fin

Pour toute question ou complément d’information: E-mail à Liane Chaudron.

participez à la grande étude du #PMI® sur l’éthique au travail

11 Mar

Participants for the Ethics in the Workplace Survey Needed

Relisez ce billet

Relisez ce billet

Ethics is about making the best possible decisions regarding people, resources and the environment.

Successful leadership depends on ethical choices, which reflect factors such as culture, gender, age and more.

To better understand the global differences in ethical decision making at work, PMI is conducting an online survey with QED Consulting, experts on leadership, values and culture.

The survey closes 31 March 2017.

Click here to participate.

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

Scrum est un processus empirique, parfois décrit comme « l’art du possible »!

27 Fév

l’empirisme ou l’acte de prendre des décisions basé sur ce qui est

Empiricism, the act of making decisions based on what is par Ken Schwaber

note prédiction vs engagementScrum est un processus empirique, parfois décrit comme “l’art du possible.” Par cela, je veux dire que nous faisons du mieux nous pouvons avec ce que nous avons.

Un Propriétaire de Produit (« Product Owner ») planifie une version (« release ») en se basant sur toutes les informations actuellement disponibles.

Il ou elle définit les objectifs, puis les fonctionnalités et capacités qui permettront de les atteindre ainsi que le coût probable et la date de livraison. À partir de ce moment-là, le travail du Propriétaire de Produit est d’évaluer ce qui est possible au vu les capacités de l’équipe et de prendre les meilleures décisions possible pour atteindre l’objectif visé. Étant donné la nature de la technologie, des marchés, des besoins et des personnes, des compromis seront faits. Parfois, le but ne peut pas être atteint pour un coût raisonnable. Parfois, le but sera atteint, mais d’une manière un peu différente de celle que le Propriétaire de Produit envisageait initialement. C’est l’empirisme en pleine action.

L’équipe (de développeurs) dans l’équipe Scrum fait de même. Elle rencontre le Propriétaire de Produit et évalue ce que le Propriétaire de Produit voit comme les choses les plus importantes à faire. Si réalisées, ces choses amèneront le produit émergent dans la meilleure direction vers le but désiré. L’équipe choisit autant de choses qu’elle pense pouvoir faire pendant le prochain Sprint. Le coût de l’équipe et la longueur de Sprint sont fixes. Seule la quantité d’items du « Product Backlog » embarquée peut varier. Le Propriétaire de Produit et l’équipe définissent souvent un objectif global pour le Sprint. Il est un sous-ensemble des objectifs de la version (« release »).

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Quand l’équipe choisit des items lors d’une réunion de Planification de Sprint, elle s’engage à le faire pendant le Sprint.

Une définition « s’engager » est : « Se lier moralement par une promesse : Il s’est engagé à payer ses dettes dans les huit jours. » selon le Larousse. (ndlt)

Cela correspond à ma compréhension du mot s’engager, qui est une promesse, un engagement sur un plan d’action.

Cependant, beaucoup d’équipes Scrum utilisent le mot « s’engager » comme si c’était « une garantie ». C’est un reste des méthodes traditionnelles dites en cascade, où une estimation valait pour contrat. Cependant, cela reste présent dans l’esprit des propriétaires de produit et des développeurs. J’ai trouvé équipes après équipes qui estiment qu’elles doivent tout faire pour respecter leur engagement: La victime est habituellement la qualité.

Je me demande si nous devrions échanger le mot « s’engager » pour celui de “prédire” ?

Ceci pourrait donner la même perception que la présentatrice météo essayant de nous fournir les meilleures informations possibles. Elle fait avec que l’on connaît et avec ce que peut lui fournir la science de la météorologie. Elle ne fournit pas de garantie mais quelque chose que nous pouvons utiliser pour prendre des décisions. Les prévisions sont également utilisées par les organisations de ventes.

Peut-être cette clarification nous aidera-t-elle à comprendre qu’ « un engagement » dans Scrum est une promesse de faire de notre mieux avec ce que nous avons.

CertYou est partenaire de DantotsuPM

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

27 March – Webinar #PMI® – Risk Management in the Construction Sector

24 Fév

Les risques se combinent pour générer des turbulences dans les délais, contenus et coûts des projets.

building-joy-planning-plansL’un des 10 domaines de connaissance du management de projet, le management des risques, est le plus ardu pour les professionnels qui œuvre dans la construction et le bâtiment à cause de la pénurie de ressources qualifiées. mener ces projets de la conception à la livraison est complexe et nécessite un design et une exécution qui consomment beaucoup de temps. Le projet passe à travers différents niveaux d’interactions entre de multiples parties prenantes avec différentes compétences et des intérêts différents sinon divergents. de plus, des facteurs externes, notamment environnementaux  nécessitent de résoudre de nombreux problèmes.

Ce webinaire (en langue anglaise) explorera les principes du management des risques, l’implémentation d’un plan de management des risques et les stratégies pour répondre aux dangers et transformer la perception des risques de négative à une positivité opportuniste.

Plus spécifiquement, dans le secteur de la construction, nous regarderons plusieurs exemples concrets.

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

en quoi la gestion documentaire reste-t-elle critique au succès des projets ?

23 Fév

L’importance d’une stratégie de gestion documentaire efficace pour la réussite des projets

Par Neil Stolovitsky, Consultant Senior en gestion de projets, : version originale en anglais

et traduction intégrale en Français dans la section « livres blancs » du site de Genius Inside.

Au cours de la vie du projet, le chef de projet produit de nombreux documents tels que plan projet, prévisions d’utilisation des ressources, budget, études de faisabilité, contrats fournisseurs, états d’avancement, plan de management des risques, revues d’implémentation, demandes de changement, minutes de réunions…

La manière dont les documents sont gérés par le Chef de Projet est souvent un facteur clé de succès ou d’échec du projet. D’où la criticité d’une stratégie de gestion documentaire efficace pour les Chefs de Projets et son incidence sur la visibilité projet et son utilité dans la gestion des changements.

Quel est le rôle des documents projet ?

Le concept de la planification est par nature destiné à prévoir et gérer l’inattendu et en maîtriser les effets et impacts. Les documents projets jouent un rôle central dans le développement du planning et également pour communiquer sur l’avancement et le statut du projet vers l’équipe projet et vers toutes les parties prenantes. La façon dont les documents sont gérés permet même de déterminer la maîtrise du chef de projet et sa capacité à répondre aux impondérables.

Les chefs de projets expérimentés et ceux qui bénéficient d’un PMO efficace auront donc le plus souvent développé un certain nombre de documents standards pour exécuter leurs projets avec excellence à travers chacune des phases du cycle de vie des projets :

4 phases project lifecycle1. Définition du projet

La charte du projet est au cœur de cette phase de  démarrage. Ce document détaille les objectifs et fournit les indicateurs de performance critiques pour réussir le projet et pour en déterminer les bénéfices.

2. Planification du projet

Dans cette étape, les responsables du projet planifient les activités, s’efforcent d’anticiper les risques, définissent les étapes et ressources nécessaires. Les documents détaillent le planning, les ressources, les jalons de livraison et d’acceptation client et le management des risques.

3. Exécution du projet

Dans cette étape, les mots clés sont : suivi et réactivité. Ici, les documents du projet capturent les données réelles et leur écarts par rapport au prévisionnel puis le planning mis à jour. Les suivis des coûts, temps passés, jalons, incidents et avancement sont documentés pendant cette phase du projet.

4. Clôture du projet

Les documents détaillent les problèmes restés non résolus, les livrables, les résultats du projet, les processus et meilleures pratiques à utiliser dans le futur (les leçons apprises).

Mais quels sont les risques d’une mauvaise gestion documentaire ?

Gratte-papier ! Bureaucrate !

pile de papiersAucun chef de projet n’aime se voir affublé d’une telle étiquette. Et, il est vrai qu’il est facile de tomber dans le piège de créer des tonnes de documents qui peuvent aller jusqu’à fausser les jugements et conduire à l’échec. Par exemple, lorsque les documents sont mal gérés et que des informations pas forcément à jour créent de la confusion ou de la frustration chez les personnes qui cherchent des réponses ou produisent des livrables.

Le premier problème rencontré en gestion documentaire est la donc la quantité d’information, le second sa pertinence (par exemple l’identification des réels points de vigilance), et la mise à disposition  des informations pertinentes, leur partage, avec chaque personne partie prenante du projet.

Neil remarque que la plupart des entreprises n’ont pas mis en place de stratégie qui permette de consolider les informations et de gérer la circulation des documents au sein de l’équipe projet.

Quels sont les symptômes ?

stethoscope-doctor-medical-blood-pressureManque de visibilité

Les Chefs de Projet et acteurs du projet n’ont pas tous une vision claire et partagée de l’avancement des tâches qui les concernent et du statut d’ensemble du projet. Les documents du projet sont traités de manière isolée et sans lien les uns avec les autres. De plus, ces documents contiennent souvent une redondance d’information qui nuit à la visibilité.

Maigre sécurité

De faibles mesures de sécurité sont en place, sans règles de gestion et sans gestion de processus pour traiter les documents sensibles. Ceci peut conduire à ce que des informations critiques tombent entre de mauvaises mains et fassent dévier le projet de ses objectifs.

Données égarées ou perdues

De nombreux services qui managent des projets n’ont pas les processus ni la capacité nécessaire au stockage de tous leurs documents. Typiquement, ces documents peuvent facilement se perdre ou ne pas être d’un accès facile et donc contribuer à un manque d’intégrité des données. Ceci peut être préjudiciable lors de la prise de décisions.

Collaboration limitée

Les documents d’un projet (feuilles de calcul, textes…) sont souvent gérés en tant que données non structurées dans des emails, distribuées sur les postes de travail individuels ou sur format papier. Dans la plupart des cas, ces informations ne sont pas facilement partagées avec tous les membres de l’équipe projet qui pourraient en avoir besoin et ne seraient pas sur le même lieu géographique.

Identifier les problèmes entourant la gestion documentaire est donc la première étape essentielle pour éliminer le désordre dans les documents des projets. L’étape suivante est d’adopter les meilleures pratiques développées par des experts en gestion documentaire, leur travail étant de rationaliser la gestion des documents.

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Quels éléments pour une solution idéale ?

Dans un monde idéal, un chef de projet devrait pouvoir accéder au moindre détail des documents de ses projets, tout en retrouvant facilement les informations les plus pertinentes quand cela est nécessaire. Avant d’adopter une stratégie de gestion documentaire, les chefs de projet ont besoin de bien comprendre leur rôle en tant que « Knowledge Worker » .

Livre sur Amazon

Livre sur Amazon

« Chaque « Knowledge Worker » est un “décideur” qui, si par sa position ou sa connaissance, est responsable d’une contribution qui affecte matériellement la capacité d’une société à fonctionner et à obtenir des résultats » selon Peter Drucker dans son livre « What makes an effective executive »

Lorsque l’on comprend que le succès des projets est intimement lié à la capacité des Chefs de Projets à retrouver les informations pertinentes pour prendre les bonnes décisions, la gestion documentaire ne joue plus seulement un rôle de soutien dans la gestion quotidienne des projets.

Neil explique que les experts en gestion de l’information et en gestion documentaire utilisent les meilleures pratiques de stockage, de gestion, et de suivi des documents afin de renforcer l’entreprise en développant les « Knowledge Worker » qui sont en première ligne dans les sociétés.

Capture de documents

Stocker des documents électroniques ou papier de différents formats dans un répertoire unique. Il s’agit surtout de faciliter la recherche des informations pertinentes, ainsi que d’archiver l’historique des données.

Contrôle des versions

Avoir des options de réservation/mise à jour et différents niveaux de sécurité afin de contrôler les accès en lecture/écriture afin de préserver l’intégrité des documents et pouvoir tracer toutes les modifications.

Workflows / Flux des documents

Créer et d’appliquer des outils de gestion de flux personnalisables reprenant les processus et le cycle d’approbation des documents dans la société.

Reporting et Analyses

Échanger et croiser des informations entre les documents comme des consolidations de données afin de créer des rapports et des analyses donnant une meilleure visibilité.

Collaboration

Partager l’information avec les bons interlocuteurs tout en restreignant l’accès aux autres personnes est une préoccupation majeure des meilleurs gestionnaires de documents.

Ces meilleures pratiques sont d’autant plus importantes pour les Chefs de Projets que leur travail quotidien est axé autour de la documentation produite, afin d’assurer le succès des projets dont ils s’occupent.

Genius Project est partenaire de DantotsuPM

Genius Project est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 Mars – Montréal #PMI® – Déploiement d’outils internes au niveau mondial : Défis & Succès

15 Fév

An experience sharing session about a tool that was deployed world wide with its positive results and its challenges.

As many Services organizations, we need to provide estimate and work level effort while answering to proposal.

Céline Guérini, Senior Project manager, Dassault Systemes

Céline Guérini, Senior Project manager, Dassault Systemes

Everyone has a tendency to re-invent the wheel or used the method they know.

The intent of this project is to deploy a World Wilde Quotation Model to allow consistency work level effort for Product Life Cycle deployment projects based on internal project management methodology framework.

This key step is part of the Bid Management Process and targets to increase Statement Of Work win ratio in a lean and efficient way.

The goal of this session will be to share the experiences of such projects by highlighting the key challenges and success

Une session organisée par PMI Montréal et animée par Céline Guérini, Senior Project manager, Dassault Systemes

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

23 Février – Yvelines #PMI® – La logique du « client-roi » serait-elle désormais supplantée par celle de « contrat-roi » dans les projets ?

13 Fév

Le Contract Management, nouvelle compétence des chefs de projet ?

Selon moi, très certainement. Cependant, respecter les termes d’un contrat qui ne rend pas votre client heureux et satisfait ne représentera jamais à mes yeux une véritable réussite !

Discutons-en avec le PMI France, branche Paris Ile-de-France, pôle Yvelines qui nous invite à participer à sa prochaine soirée sur ce thème.

signing-documentsLes projets évoluent dans des environnements où la qualité d’exécution des contrats fait l’objet d’une attention grandissante par les entreprises, à la fois contractants et clients. La logique du « client-roi » est désormais supplantée par celle de « contrat-roi ».

Dans ce contexte, le chef de projet se doit de comprendre ce revirement, ce qu’est le contrat et comment l’appliquer et le faire appliquer. Véritable levier de performance des projets, le « contract management » est un outil de maîtrise des risques pour son projet permettant de sauvegarder la marge tout en développant et conservant un haut niveau relationnel avec son client.

Des outils, des méthodes et un état d’esprit sont nécessaires à la mise en place d’une culture du « contract management » dans les entreprises et au sein des équipes projets.

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Le chef de projet doit s’en faire le relais, épaulé au besoin par le « contract manager », nouvelle fonction créée dans les équipes projets.

Jean-Charles SAVORNIN

Jean-Charles SAVORNIN

Cette conférence animée par Jean-Charles SAVORNIN abordera ainsi les éléments clés de compréhension de cette évolution des relations client-fournisseur, les pistes pour piloter les risques contractuels, anticiper les réclamation (les « claims »), et résoudre les conflits avec son client.

Inscrivez-vous sur le site du PMI France (Onglet Conférences)

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

22 Février – Paris-Saclay (#PMI®)- Revue de la knowledge area du PMBoK®: Risk management

8 Fév

Le pôle PMI Paris-Saclay vous invite à assister à l’atelier « PMBOK Refresh Session: Risk Management »

Hervé Colas

Hervé Colas

Cet atelier animé par Hervé Colas PMP® chez Nokia a pour objet de partager avec les participants le contenu du Risk Management en se référant au PMBOK 5th Edition. L’occasion sera donnée aux participants de tester leurs connaissances et de partager leurs expériences.

Cet événement aura lieu le mercredi 22 Février de 12h30 à 14h00 à la cité de l’Innovation, Nokia. Détails et inscription

PMI, PMP and PMBOK are registered mark of Project Management Institute, Inc.

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

%d blogueurs aiment cette page :