Comment se mettre dans de bonnes conditions pour une présentation en public ?

22 Août

How to Warm Up for a Presentation

http://publicwords.com/how-to-warm-up-for-a-presentation/ par Nick Morgan

C’est le grand jour. Vous avez une présentation à délivrer. C’est votre plus grande audience jamais rencontrée. Les organisateurs vous disent qu’il pourrait bien y avoir cinq cents personnes dans la salle. Vous ne pouvez pas vous permettre de tout rater maintenant.

anxiétéQuelles pensées traversent votre esprit ?

  • Vais-je rater ?
  • Tout se passera-t-il bien ?
  • Et si la technologie me fait défaut ?
  • Et si le public s’ennuie ?
  • S’ils ne rient pas de mes plaisanteries ?
  • Si quelqu’un me pose une question à laquelle je ne peux pas répondre ?
  • Et si ?
  • Et si ?

La plupart des personnes trouvent cette nervosité avant le show très distinctement désagréable et ne seront pas heureuses tant ce que leur prise de parole ne deviendra pas de l’histoire ancienne et qu’ils se détendront avec une boisson au bar.

Certaines personnes obtiennent de moins bons résultats. Elles sont si débilités par la peur que si elles parviennent jamais jusqu’à ce point, elles ont probablement déjà été vomir dans les toilettes.

Quelques chanceux apprécient vraiment l’expérience, utilisant les papillons du trac les amener à un sommet de performance pendant la présentation et se révèlent dans l’excitation du travail avec une audience réceptive.

Comment pouvez-vous y parvenir ?

NQI est Partenaire de DantotsuPM

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Quelles sont les autres astuces qui vous aideront à donner la meilleure de vos présentations la prochaine fois que vous êtes sur scène ?

Vous devez vous concentrer sur les deux côtés de l’équation de l’adrénaline dès le début et maintenant est le bon moment pour le faire. Tant votre esprit que votre corps sont impliqués dans la création du cercle – vicieux ou vertueux – qui crée l’adrénaline et les deux doivent être impliqués dans sa canalisation et son contrôle.

business success self confidenceCommencez donc par vous projeter une image de vous donnant un discours splendide.

Rendez la aussi détaillée que vous le pouvez. Rejouez-la deux ou trois fois dans votre esprit, jusqu’à ce qu’elle soit claire et précise. Vous ne pouvez probablement pas bien faire cet exercice si vous n’avez pas visité le lieu avant et, à tout le moins, vous êtes tenu debout dans l’espace que vous occuperez plus tard, en vous imaginant parler à une salle comble. Donc je vais supposer que vous avez déjà fait ceci. Idéalement, vous avez déjà répété le discours à haute voix, donc vous avez quelques souvenirs sensoriels bons et spécifiques sur lesquels vous baser.

Alors, une fois que le cercle vertueux de pensée positive est initié, traitez aussi bien votre organisme.

Respirez correctement et entreprenez une douce séance d’éveil musculaire, utilisant particulièrement les muscles dont vous savez qu’ils ont tendance à se crisper chez vous. L’idée n’est pas de vous épuiser; ce serait contreproductif. Il s’agit plutôt de vous empêcher d’arriver trop agité à cause des quantités inhabituelles d’énergie que vous fournit votre adrénaline.

Si vous manquez d’idées, fléchissez et détenez simplement vos groupes de muscle majeurs. Cela devrait aider. Une promenade rapide est aussi une bonne idée; passez ce temps à rejouer la présentation dans votre esprit, avec succès, bien sûr.

Vous voudrez développer la bonne habitude de chauffer votre voix chaque matin, ou au minimum avant toute présentation.

Le meilleur échauffement est de chanter. Si vous n’êtes pas un chanteur, trouvez donc quelques chansons que vous adorez et qui sont confortables pour votre tonalité et chauffez votre voix dans la douche ou la chambre d’hôtel en respirant soigneusement et en chantant doucement vos chansons préférées avec du contrôle de votre souffle et des passages soutenus. Essayez de choisir des chansons optimistes, gaies.

Woman Drinking Glass of WaterL’eau, bien sûr, est la boisson préférée des orateurs. Tout le reste vient en second ou pire.

Vous sentez-vous encore mal à l’aise?

Une petite nervosité est en réalité une bonne chose. Trop est débilitant. Les images positives devraient aider. Invoquez-les tout simplement à chaque fois les nerfs s’enflamment.

Ceci est aussi un bon moment pour passer en revue le discours encore une fois. Ne reprenez pas tout; il est trop tard pour cela et ce vous rendra desservirait. Au lieu de cela, revoyez le plan de la conversation dans votre tête, pour que vous sachiez exactement où vous allez et ce que vous allez couvrir point par point.

Prenez possession des lieux

salle de conférenceUne fois que vous vous êtes échauffé et avez exécuté la gymnastique mentale et physique pour vous mettre en forme optimale, allez dans la salle. De préférence avant que les foules ne soient là.

Commencez par le devant de la salle, là où vous commencerez à parler. Respirez à fond et regardez autour de vous. Concentrez-vous sur les trois murs à gauche, à droite et en face de vous. À quelle distance sont-ils ? De quelle taille sont-ils ? Comment sont-ils éclairés ? Pouvez-vous les voir distinctement, ou les ténèbres envahissent-elles les coins ?

Maintenant regardez derrière vous. À quelle distance est le mur derrière vous? Comporte-t-il quelque chose ? Quoi que ce soit qui risquerait de distraire le public ? Quoi que ce soit que de plus intéressant que vous ?

theaterFixez la salle dans votre mémoire, sa hauteur, son éclairage, sa taille, les limites les plus éloignées – les œuvres accrochées. Puis, arpentez-la. Marchez dans tout le périmètre, arrêtez-vous régulièrement pour regarder derrière vous, là où vous avez commencé. À quelle distance est l’orateur ? Sera-t-il difficile de vous voir depuis cette emplacement ? Y-a-t-il quoi que ce soit de bloquant dans la ligne de mire du public ?

L’approche est se faire une idée et de ressentir la taille de la salle et ainsi comment vous devrez manœuvrer pour atteindre tout le monde dans l’audience. La plupart des orateurs parlent aux premiers rangs. Ils n’ont ni le volume, ni l’énergie pour atteindre les gens au fond de la salle.

michel on stageUne fois que vous avez arpenté la salle, vous êtes prêts. Continuez à respirer, continuez à exécuter votre scénario mental positif et gardez à l’esprit les premières lignes de votre présentation.

ça y est, vous êtes prêts à aller !

Racontez-nous dans les commentaires de ce billet comment ces astuces vous ont aidé (ou pas…).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

30 August – Webinar (Microsoft) – Extending Microsoft Project into a unified work management platform

21 Août

Increase your team’s productivity with best-in-class tools from Project

MS Project Collaboration webcast seriesDesigned for experienced users, this webcast series will take you through collaboration techniques in the Office 365 and Microsoft Project stack. Uncover new features that you can start leveraging to increase efficiency with your project teams.

All webcasts are live on Tuesdays 9:30 am – 10:30 am PT (18:30 CET/France)

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

Microsoft est partenaire de DantotsuPM

First webcast of the series: Extending Microsoft Project into a unified work management platform

Break down organizational silos and reduce redundancy. This session offers an overview of a Microsoft Project solution to provide a unified work management experience.

Read more.

Campana & Schott est partenaire de DantotsuPM

Campana & Schott est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Enregistrer

PRINCE2 Maturity Model

20 Août

I recently stumbled upon this wiki that seems quite interesting for organization who have adopted Prince2 or are planning to do so.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Like most Maturity Models, this PRINCE2 one assesses allows organizations to identity what is working well, what are their areas for improvement and helps building an action plan to improve the way they use PRINCE2 to run projects.

P2_Maturity_model_1AFor each PRINCE2® process (for example Starting Up a Project), you will see a graph like shown above, this indicates if you adopt the PRINCE2® methodology and principles, shown in blue, and how well you adopt the methodology and principles, shown in orange.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

This Model can be used to self-certify, but ideally bringing in a third party to audit your projects will yield a more balanced view of how you really are delivering projects, including using their expertise in taking corrective action through support and mentioning.

Visit this useful wiki and since it’s a wiki, contribute your own ideas and experience.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

 

 

Enregistrer

7 October – Antwerp (Belgium) – PMI® Belgium Annual Congress: “The Delighted Project Manager”

19 Août

PMI Belgium Congress aims to explore “Value” from multiple points of view.

Therefore we launching our theme of the 2016 edition of the PM Fair: “The Delighted Project Manager”.

The PM Fair is not another Project Management Congress.

Visit the web site and register on line

Visit the web site and register on line

It captures the idea that Leading Projects is a calling,
The promise that valuable knowledge is to be shared,
In a setting of familiar encounters that feel energizing.

Campana & Schott est partenaire de DantotsuPM

Campana & Schott est partenaire de DantotsuPM

We don’t offer presentations.

We deliver a way to inspire, to create and yes, to dream.
Because it’s not only about what you know,
it’s about how you’ll shape your tomorrow.

PMI a are registered mark of Project Management Institute, Inc.

MPM est Partenaire de DantotsuPM

MPM est Partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Comment être bilingue recâble votre cerveau !

19 Août

How being bilingual rewires your brain

https://www.weforum.org/agenda/2016/02/how-being-bilingual-rewires-your-brain by World Economic Forum in collaboration avec Quartz

Il est bien connu qu’être bilingue apporte des bénéfices cognitifs: La commutation entre deux langues a été comparée à une gymnastique intellectuelle.

Mais maintenant, la recherche suggère que maîtriser deux langues peut fondamentalement changer la structure de votre cerveau, le re-câblant pour fonctionner différemment des cerveaux de ceux qui parlent seulement une langue.

« Les bilingues sont vraiment un modèle de contrôle cognitif » comme la scientifique cognitif Judith F. Kroll, de l’Université d’État de Pennsylvanie, l’a indiqué à Quartz, citant la capacité des bilingues à garder deux langues en même temps dans leur tête et de commuter de façon experte entre elles aux bons moments.

WEF - bilingualism in EuropeKroll a présenté son travail à l’association américaine pour l’avancement de Science lors d’une rencontre à Washington, DC. Si vous parlez deux langues et avez jamais trouvé cette tâche difficile (choisir la bonne langue selon le contexte), c’est parce que les deux langues sont toujours « actives » dans les cerveaux des bilingues, comme Kroll et d’autres scientifiques cognitifs l’ont observé.

Autrement dit, le cerveau traite continuellement les informations dans les deux langues.

NQI est Partenaire de DantotsuPM

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

Enregistrer

Image

6-7 Octobre – Rome – Excellence in Project Management

18 Août

Synchronized actions to improve business performance

Visit the web site and register

Visit the web site and register

Enregistrer

Enregistrer

une mauvaise migration de système ressemble à une passe ratée dans la surface de réparation !

18 Août

Le système est-il prêt ?

Article original en Anglais « Planning System Cutovers » par Dave Nielsen

Office Workers Clapping at Office PartyL’équipe a bossé dur et construit un système qui satisfait à toutes les exigences business. Elle l’a testé et a vérifié qu’il répond à tout le jeu de normes de qualité applicables et les membres de l’équipe l’ont livré dans les temps. Maintenant vous pouvez vous asseoir et vous féliciter de l’excellent travail que vous avez fait en manageant ce projet.

Eh bien, pas tout à fait … …votre travail n’est pas terminé tant que le nouveau système n’est pas en production et la responsabilité du support transférée aux opérations. Pour y parvenir, vous devez planifier la migration parfaite.

Avant la planification de la migration il y a quelques interrogations auxquelles on doit répondre, comme:
  • “Comment le système se comportera-t-il dans l’environnement de production ?”
  • “Comment le système se comportera-t-il dans l’environnement de production ?”
  • “Le nouveau système peut-il supporter tous les utilisateurs qui doivent l’utiliser ?”

Telles sont les questions auxquelles l’on devrait répondre avant d’être prêts pour une transition en production.

Abordons ces questions dans l’ordre.

“Comment le système se comportera-t-il dans l’environnement de production ?”

SMP Test maturiteLa réponse à la première question devrait être “il s’exécutera aussi bien qu’il le faisait dans l’environnement de test”. Vous pouvez répondre avec assurance à la question parce qu’un jeu complet de tests a été exécuté dans un environnement de test qui est en tout un double de l’environnement de production hormis la présence des utilisateurs. Cet environnement est parfois appelé l’environnement de pré-production.

Le serveur qui supporte le système devrait être un clone du serveur de production. Si le système s’exécute dans un environnement distribué, tant l’hôte que le client doivent être dupliqués sur un réseau qui est un double du réseau de production.

Mindmap est Partenaire de DantotsuPM

Mindview est Partenaire de DantotsuPM

Fréquemment nos systèmes nouveaux ou mis à jour doivent fonctionner dans un environnement qui comporte un système d’exploitation standard et du logiciel “sur étagère” supplémentaire (Off The Shelf). Les systèmes d’exploitation et le logiciel “sur étagère” dans l’environnement de pré-production devraient être le duplicata exact de ce qu’ils seront dans l’environnement de production et toutes les versions logicielles devraient être les mêmes.

Assurez-vous que toutes les corrections qui seront appliquées au système de production sont aussi appliquées à l’environnement de pré-production.

Si votre nouveau système exige une mis à jour du système d’exploitation et/ou d’un logiciel auxiliaire assurez-vous que vous installerez les mêmes sur l’environnement de production que sur l’environnement de pré-production. Tester votre système nouveau ou mis à jour sur le même matériel et le logiciel que ceux sur lesquels il fonctionnera dans l’environnement de production est une partie critique des tests. Fréquemment le logiciel se comportera différemment selon la combinaison de matériel/OS sur laquelle il fonctionne. Le système peut fonctionner sur la nouvelle combinaison, mais se comporter différemment selon l’environnement; donc une série complète de tests devrait être utilisée pour tester dans l’environnement de pré-production.

“Comment le système se comportera-t-il dans l’environnement de production ?”

data hard diskLa plupart des systèmes exigent de nos jours que des informations soient stockées et récupérées. Cela peut être minimal, comme un jeu d’identifiants utilisateurs et de mots de passe pour la connexion d’utilisateurs, ou cela peut être l’exigence plus importante d’une grosse base de données relationnelle. Les données qui doivent être propagées depuis l’environnement de production précédent doivent être clairement identifiées et un plan de travail défini pour les capturer et les installer dans le nouveau système pendant la migration.

En attendant, les tests dans l’environnement de pré-production devraient être réalisés avec un jeu de données qui simule l’environnement de production aussi étroitement que possible. Les données devraient imiter la production dans les secteurs de la volumétrie et de la distribution. C’est d’habitude accompli dans les systèmes ayant une grosse base de données relationnelle en prenant une copie instantanée des données de production, la convertissant au nouveau format de données et la chargeant dans l’environnement de pré-production. Ce processus de conversion est critique à la migration.

Pendant la migration, le processus utiliser pour convertir et charger les données dans l’environnement de pré-productions sera répété pour transférer les données vers le nouvel environnement de production. Non seulement le processus doit être répétable, il doit être optimisé pour que le téléchargement, la conversion et le chargement se déroulent rapidement.

“Le nouveau système peut-il supporter tous les utilisateurs qui doivent l’utiliser ?”

fastVotre projet peut ou pas avoir délivré des améliorations de performance. S’il l’a fait, ces améliorations doivent être vérifiées dans l’environnement de pré-production. Si aucune amélioration de performance n’a été exigée, il devrait s’exécuter au moins aussi bien que la précédente version. Le test devrait inclure la mesure de la performance de fonctions fréquemment utilisées en temps de charge. Par exemple, si le nombre maximal d’utilisateurs que le système doit supporter est 1000, à quelle rapidité le 1000ème utilisateur est-il connecté ?

Des points de référence devraient être spécifiés dans les secteurs de la performance, de la charge et le test de stress devrait être exécuté dans l’environnement de pré-production et vérifier par rapport à ces points de référence.

C’est seulement quand tous les points de référence ont été atteints ou dépassés que vous êtes prêts pour la migration.

Les Utilisateurs sont-ils Prêts ?

Le système peut être prêt pour les utilisateurs mais est-ce que les utilisateurs sont prêts pour le système ? De nouveaux systèmes apportent les communications dans l'équipegénéralement de nouvelles fonctionnalités que la communauté métier doit utiliser pour satisfaire aux nouvelles demandes du marché, pour répondre à un besoin de réduire l’effort, pour améliorer les performances, etc.

Les utilisateurs doivent être préparés pour qu’ils puissent bénéficier du nouveau système aussitôt qu’il est activé. Toute nouvelle fonctionnalité demande généralement de former la communauté des utilisateurs, mais au-delà de cela, ils doivent savoir quand le nouveau système sera mis en œuvre. Passer au nouveau système sans notifier la communauté d’utilisateurs, même une communauté d’utilisateurs formés, aboutira à un déluge d’appels de support.

La migration exige souvent une fenêtre de temps pendant laquelle ni les nouveaux systèmes ni les vieux ne seront disponibles.

C’est particulièrement vrai des systèmes qui utilisent d’importants volumes de données. Les données doivent être gelées pour être récupérées du vieux système, converties et copiées vers le serveur du nouveau système. Les utilisateurs n’auront pas d’accès aux données pendant ce laps de temps et donc devraient être notifiés pour qu’ils puissent planifier en amont cette période d’inactivité. Migrer vers le nouveau système pendant les heures de travail normales sans notifier la communauté d’utilisateur déclenchera immanquablement un déluge d’appels de support et peut causer plus de dégâts si les délais ne sont pas respectés. Votre migration comprendra un bulletin avant la fermeture du vieux système mais votre communauté d’utilisateurs doit être informée bien en avance de ce bulletin dans votre processus de migration.

Le Plan de Migration

PM PlanLe travail qui peut être fait sans perturber l’environnement de production devrait être fait en avance de la migration. Des tâches comme des installations de matériel, des installations de base de données, des installations d’OS, des installations logicielles devraient toutes être faites en avance de la migration réelle. Le plan de migration doit identifier et prévoir toutes les activités qui doivent se produire au moment de la migration. Mettre en place de nouveaux systèmes qui remplacent des systèmes existants exigera typiquement que la migration se déroule pendant des heures creuses. Le temps nécessaire devrait être identifié dans votre plan. L’heure H marque le début de vos activités de migration. Le plan devrait inclure chaque activité à exécuter, son responsable principal et le temps alloué à cette tâche. L’identification d’un remplaçant au responsable principal vous donnera un niveau de sécurité supplémentaire .

La première tâche sera le bulletin notifiant la communauté d’utilisateurs que l’arrêt se produira à l’heure H. Vous pouvez vouloir publier plusieurs bulletins pour vous assurer que tous les utilisateurs reçoivent la notification (y compris les utilisateurs qui se connectent 30 minutes avant l’arrêt). La tâche suivante est la récupération de toutes les données de l’environnement de production. Le téléchargement, la conversion et le chargement de données devraient suivre la procédure définie pendant le test.

Il y a plusieurs façons d’approcher la migration.

Vous fournissez un nouvel environnement de production et mettez le vieux à la retraite, vous utilisez l’environnement de production existant et échangez l’environnement de production par celui de la pré-production.

L’approche que vous prenez déterminera vos étapes suivantes et sera influencée par combien d’argent l’organisation doit/peut dépenser sur le système et à quel point le système supporte une mission cruciale pour l’entreprise.

  • Fournir un nouvel environnement de production et mettre le vieux à la retraite ou échanger la pré-production et les environnements de production vous permettra d’exécuter des activités comme l’installation de matériel, les installations de base de données, les mises à jour logicielles, etc avant la migration.
  • La réutilisation de l’environnement de production existant exigera probablement que vous exécutiez ces activités pendant la migration.

Chaque activité devrait être vérifiée sur l’environnement de pré-production et mesurée pour qu’une durée raisonnable puisse être intégrée dans votre plan de migration. Puisque le but ici est de  limiter la durée d’indisponibilité, essayez de prévoir autant d’activités en parallèle que possible sans risquer l’échec. Une fois que l’environnement de production a été mis à jour vous pouvez charger les données converties.

L’étape suivante devrait être un test “de fumée” (smoke test) du nouveau système de production.

Le test devrait être assez minutieux pour assurer qu’aucune étape de migration n’a été manquée, mais rationalisé pour qu’il puisse être exécuté dans une durée relativement brève. Les connexions d’utilisateur sont toujours un bon candidat aux tests de fumée. N’importe quel travail qui est exécuté fréquemment par les utilisateurs en est un autre.

La dernière étape devra exécuter toute mise à jour de l’OS nécessaire pour rediriger les utilisateurs sur le nouveau système et notifier que le système est prêt.

Ce bulletin est aussi une occasion d’informer les utilisateurs de tous les changements du système, comme des numéros de version, de nouvelles fonctionnalités, etc. Rendez le nouveau numéro de version évident à trouver et dirigez des utilisateurs sur les documentations décrivant la mise à jour dans votre bulletin d’annonce. Arrangez-vous pour faire surveiller le nouveau système dès la migration. Puisque la plupart des migrations arrivent pendant les périodes d’utilisation non-maximale, la  surveillance devrait durer au moins jusqu’à ce que le système rencontre une situation d’utilisation maximale, par exemple le lundi matin.

NQI est Partenaire de DantotsuPM

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Votre plan devrait toujours être testé sur l’environnement de pré-production pour vous assurer de sa complétude (c’est-à-dire toutes les activités nécessaires sont identifiées) et que les durées sont adéquates. Si l’équipe a des problèmes à réaliser une tâche à 10h00 un mardi où personne ne souffle sur leurs nuques, ils échoueront quand ils essaieront à minuit un samedi avec le le Vice Président des Opérations qui les observe.

Stratégie de Retour Arrière

L

Vous souvenez-vous j’ai mentionné qu’un test de fumée et un contrôle sont les parties essentielles du plan ? Que se passe-t-il si le test de fumée échoue ou le contrôle révèle un degré inacceptable de dégradation de système pendant l’utilisation nominale ? La réponse est: un retour arrière.

Le retour arrière rétablit le système et les données précédents sur l’environnement de production et ressemble fortement à une autre migration.

La stratégie de retour arrière dépendra de l’approche de migration utilisée. L’environnement de production doit-il être changé pour revenir en arrière ? ou est-ce que ce sera simplement une question d’installation de l’ancienne base de données dans l’environnement de pré-production et de rediriger les utilisateurs sur celui-ci ?

La stratégie de retour arrière devrait être testée avec le plan de migration pour s’assurer qu’elle fonctionne.

Cela peut sembler beaucoup de travail, d’autant plus que vous devrez probablement ramener l’environnement de pré-production à son état d’avant la migration, mais cela mérite l’effort particulièrement sur des systèmes de mission cruciale.

Et pour finir

Le plan de migration, y compris la stratégie de retour arrière, devrait être passé en revue avec des experts des migrations précédentes et le groupe de support.

supportLes experts de migrations précédentes sont une source d’informations de valeur sur ce qui marche bien ou pas dans votre organisation. Les leçons apprises sont une autre source d’informations mais les auteurs de ces leçons sont d’encore plus de valeur.

Le groupe de support portera le contrecoup principal de n’importe quelles bévues dans la planification ou l’exécution de la migration. Il devrait se sentir confortable que le plan n’a pas loupé d’étapes et que son exécution leur livrera un système supportable quand il le recevra après la migration.

Le plan de migration sera un livrable clef à la réunion de revue de jalon, ou la réunion de pré-jalon, tenue pour déterminer que vous êtes prêts pour la migration.

Le plan de migration ne semblera pas être un livrable important dans le rush pour compléter le projet dans les temps mais l’attention aux détails de ce plan en avance de la migration vaudra bien tous vos efforts.

Ne pas prêter l’attention nécessaire à ce livrable critique gâchera tout le dur labeur de l’équipe pour atteindre ce point culminant.

Peu importe comment l’équipe a bien réussi pendant le reste du projet, on se souviendra seulement du désastre au moment de la migration bien longtemps après que tout ce bon travail soit oublié. Une mauvaise migration ressemble à  une passe ratée dans la surface de réparation. L’attaquant peut avoir gagné 150m en courant, mais on se souviendra seulement qu’il a coûté la victoire à son équipe en ratant la dernière passe décisive.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

14-15 Octobre – Rennes – Agile Tour

17 Août

La billetterie vient d’ouvrir, profitez des tarifs early-birds jusqu’au 15 août !

Inscriptions et détails

Inscriptions et détails

Agile tour Rennes est un événement « #notheme as a theme » afin de vous laisser l’opportunité de développer votre créativité au travers des conférences ou des ateliers que vous proposez.

Du coup nous avons déjà une belle richesse de thèmes abordés

Transformation Kanban ManagementPensée positiveSAFe SoftWareCraftsmanship Lean StartupLeadership Collaboration Communication Non ViolenteAgilité côté persoFacilitation graphique

Nous sommes toujours en recherche de diversité, voici une liste des sujets sur lesquels nous aimerions avoir des propositions

Open InnovationCulture collaborativePédagogie et AgilitéAméliorer les interactionsEthnologieHistoire de l'agilitéPartage de connaissanceÉtude de psycho-sociologieEntreprise libéréeRetours aux basiquesAteliers pratiques (backlog, user story et tests)Retours aux pratiques de développement

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Et encore une fois, ne nous limitons pas…

Merci par avance pour vos propositions de conférences inspirantes et pour vos retours d’expériences qui viendront alimenter les réflexions de tous les acteurs Rennais.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

comment mieux manager son manager ?

17 Août

Nous ne parlons pas assez souvent de l’importance du « management vers le haut », ou de contrôler les relations avec ses supérieurs.

Original Post: Managing Up in Project Management By Stephanie SimonGlobal Knowledge

rencontres, rencontrerLes chefs de projet travaillent souvent avec une grande diversité de personnes sur un projet donné.

  • Parfois nous travaillons avec les membres de notre équipe.
  • Parfois avec notre commanditaire ou sponsor de projet, un fournisseur ou client.
  • Et d’autres fois, nous avons des interactions avec les autres membres de l’équipe projet étendue.

Il peut être difficile de réaliser bien contrôler tous ces différents types de relations, en particulier lorsque certaines de ces personnes sont plus gradées que nous dans l’organisation.

Vous entendez parfois des personnes parler de « management vers le bas », ou de contrôler ces personnes qui vous sont hiérarchiquement rattachées, comme votre équipe projet. Mais nous ne parlons pas assez souvent de l’importance du « management vers le haut », ou de contrôler les relations avec ses supérieurs.

get outLe management vers le haut est un réel challenge.

Nous sommes souvent intimidés par le rang et l’autorité, et cela fort judicieusement quand la personne a la capacité de vous virer.

Une de bases de la gestion de ses supérieurs est de développer des relations de travail positives basées sur la confiance.

  1. Démontrez tout d’abord que vous êtes compétent et digne de confiance, faites un bon suivi et livrez ce que l’on attend de vous. Ce sont de bonnes premières étapes pour établir cette relation.
  2. Communiquez régulièrement et assurez-vous d’être honnête dans vos communications. N’essayez pas de cacher les mauvaises nouvelles ; elles ressortiront par la suite, et la dissimulation initiale de l’information diminuera la confiance et la qualité de la relation.
  3. Prenez le temps de connaître toutes les personnes avec lesquelles vous travaillez, même si vous travaillez à distance. Elles apprécieront que vous leur demandiez quelque chose sur elles-mêmes, et une meilleure compréhension de l’autre personne vous aidera à manager vers le haut et vers le bas.

manager vers le hautPour manager vers le haut, prenez le temps de découvrir ce qui est important pour vos supérieurs et quelles sont leurs priorités.

  1. Soyez certain de comprendre leurs attentes de votre part et du projet.
  2. Gardez toujours cette information à l’esprit.
  3. Apprenez comment travailler sur les désaccords avec ces personnes plus séniors. Il est possible d’être en désaccord. Soyez préparé et ayez vos faits et arguments prêts.
  4. Soyez en mesure d’expliquer clairement ce qui est dans le meilleur intérêt du projet et pourquoi.
  5. Prenez également le temps d’écouter et de comprendre les divergences de vues. Si vous avez développé de bonnes relations de travail, vous pourrez plus aisément travailler sur ces différences et trouver la meilleure solution pour le projet.
  6. Si tout le reste a échoué, essayez l’humour – mais employez-le judicieusement. Je trouve que l’humour permet souvent d’établir du relationnel et de relâcher la pression.
 Image courtesy of Ambro at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of Ambro at FreeDigitalPhotos.net

Rappelez-vous quel sera l’impact si vous vous soumettez tout le temps à l’autorité.

Vous devrez lutter en permanence pour réaliser votre projet dans les temps, et avec le contenu désiré.

Bien que ce soit difficile, veillez à garder à l’esprit l’importance du management vers le haut pendant tout le projet.

Recherchez les occasions d’établir du relationnel. Faites l’effort conscient de travailler avec une variété de personnes de styles et priorités différents.

CSP est partenaire de DantotsuPM

CSP est partenaire de DantotsuPM

Et cherchez les bons modèles ! Ils sont là, face à vous. Vous remarquerez que leurs carrières progressent, parce que le relationnel a une très grande importance.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

23-24 Septembre – Bidart – 1er Agile Pays Basque !

16 Août

Venez découvrir, échanger, apprendre, expérimenter, tester, approfondir vos connaissances, ou simplement discuter autour de l’agilité et du lean.

visitez le site web pour vous inscrire et avoir davantage de détails

visitez le site web pour vous inscrire et avoir davantage de détails

La 1ère édition de l’Agile Pays Basque aura lieu les 23 et 24 Septembre 2016 à Bidart.

2 jours de conférences et d’ateliers

Conférences, retours d’expériences, jeux d’innovation, team building.

Un rendez-vous ouvert à tous

Professionnels, enseignants, étudiants.

Un moment de partage

Pour construire votre réseau, partager, échanger.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 569 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :