Tag Archives: hybride

Vers l’hybridation : Waterfall + Agile = ? par Stéphane Derouin

11 Déc

Un monde en disruption… par Stéphane Derouin – Ancien Président et Fondateur du PMI France, Président de Pmgs.

  • Stéphane Derouin

    Stéphane Derouin

    Incertitude, risques et difficulté à gérer la transformation

  • Complexité, (a)synchronie et accélération des temps
  • Primauté de l’innovation
  • Déferlement du Digital qui « rebat les cartes »
  • Nouvelles générations, nouveaux entrants
  • Le Vertical ne répond plus ni aux besoins ni aux attentes : « Servant Leadership »
  • Montée de l’interdépendance, du collaboratif, « monde en réseau »

Waterfall ?

Mode déterministe et planifié – on connaît le périmètre du projet qui est placé sous la responsabilité d’un Project Manager.  Adapté lorsqu’il y un besoin important de contrôle des spécifications et de maîtrise du périmètre du projet

Exemples : projets de pont, d’autoroute, de centrale nucléaire

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM et le calendrier 2017 est déjà disponible !

Agile ?

Mode incrémental et collaboratif. On ne connaît pas le périmètre du projet et il est animé par un Scrum Master. Innovation, R&D, rupture technologique. Adéquation avec les besoins mouvants du projet ou du client

Exemples : jeux vidéo, réseau social, projets digitaux

Les différences majeures entre Waterfall et Agile :

Waterfall
  • Emphase sur les processus
  • Priorisation fixée dans le plan de projet sur les livrables
  • Équipe projet avec un Project Manager
  • Client en périphérie – effet tunnel
  • Management centralisé
  • Management directif et contrôlant
Agile
  • Emphase sur les individus
  • Priorisation basée sur la « business value » et mise à jour régulièrement
  • Équipe projet restreinte auto-gérée avec un Scrum Master
  • Client au cœur du projet
  • Management décentralisé
  • Mode collaboratif et « Servant Leadership »

… Mais la partition reste encore à composer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 Décembre – Lyon ( #PMI ®) – Agile versus Waterfall, vers l’hybridation des méthodes de management de projet

21 Nov

Le PMI France, Pôle Lyonnais vous invite le 1er Décembre à Lyon

On entend beaucoup parler d’agilité qui signerait la fin des méthodes classiques de gestion de projet. Pour autant, bon nombre d’entreprises utilisent encore très largement une approche traditionnelle.

  • Que faut-il faire et quand faut-il le faire ?
  • Faut-il tout miser sur l’agile ou rester sur les méthodes traditionnelles qui ont fait leurs preuves ?
Image courtesy of stockimages at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of stockimages at FreeDigitalPhotos.net

La solution est peut-être entre les deux : l’hybridation entre gestion de projet traditionnelle et méthodes agiles afin d’utiliser leurs forces respectives et limiter l’impact de leurs faiblesses.

Cette conférence a pour objectif de présenter les grands principes d’une approche hybride :

  • Quelles sont les différences entre gestion agile et traditionnelle ?
  • Pourquoi l’hybridation ?
  • Comment choisir ?
  • Comment la mettre en œuvre ?

Intervention de Stéphane Derouin – Ancien Président et Fondateur du PMI France, Président de PMGS.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Événement ouvert à tous et gratuit pour les membres du PMI et de l’IAE Lyon (€10 pour participer aux frais pour les autres).

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La certification agile version PMI®, PMI-ACP®: Mon retour d’expérience, par Martial Bellec

8 Nov

La certification agile version PMI®,  PMI-ACP®: Mon retour d’expérience, par Martial Bellec PMP, PgMP, PMI-ACP, C2MPC

Martial Bellec

Martial Bellec

Hello,

Le 25 Octobre, j’ai passé avec succès la certification PMI-ACP®, en candidat libre, c’était ma première tentative.

Pourquoi ?

Ce qui m’a motivé au départ, c’est que PMI a opté, non pas pour créer une méthodologie agile de plus, mais pour favoriser l’acquisition d’une bonne connaissance générale des méthodologies et une connaissance approfondie du fameux « mindset agile ».

Pour la préparation, j’ai passé environ 50 heures entre le 19 août et le 25 octobre

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Cours

J’ai suivi un cours Scrum de 3 jours mais je suis resté sur ma faim pour la certification car je connaissais déjà Scrum. Le bon point néanmoins est que cette formation ouvre droit aux 21 heures de formation nécessaires au dossier PMI.

Je n’ai pas suivi de cours de préparation PMI-ACP®, les dates étaient trop tardives par rapport à mon objectif de passer en 2 mois.

Dossier
Le livre sur AmazonConcernant le dossier d’éligibilité, étant déjà PMP®, cela a été facile à remplir en mentionnant mes 3 projets agiles au cours des 2 dernières années.

Comme je dirige un projet agile en même temps, j’étais toujours en interrogation entre la vraie vie et la théorie, c’est très efficace comme toujours !

 

Lectures
Révisions de dernière minute

J’ai passé le dimanche avant l’examen à faire des questions et à butiner toutes ces références qui se contredisent quelques fois…

L’examen

Il est moins important de bachoter que pour le PMP, car:

  • ACPPratiquement aucune question ne porte sur les définitions ou bonnes pratiques (les fameux ITTO « Inputs, Tools, Techniques and Outputs » du PMBOK Guide). Pour l’agile ça aurait pu être par exemple : dans une rétrospective, quel est l’agenda à suivre ? Data gathering, issues identification, prioritization and improvement plan. Mais rien de ça !
  • si vous voulez être testé sur vos connaissances des nombreux outils agiles : comment écrire un bon user story (INVEST), ou bien tenir votre backlog (DEEP), passez votre chemin ! Vous ne serez pas testé là-dessus non plus.

En revanche, pratiquement TOUTES les questions sont des questions situationnelles, ou les rôles sont (très habilement selon moi) intriqués.

Les situations décrivent n’importe qui concerné de près ou de loin par le projet agile
  • Agile 2Agile practitioner
  • Product owner
  • Sponsor
  • Stakeholder
  • Project manager, qui est, selon la question Scrum master ou relais avec les execs

Les « objets » agiles sont toujours les mêmes et assez basiques : product backlog, risk, priority, value, kanban, Ishikawa… attention cependant au risk-adjusted backlog.

Dans une situation particulière, cette personne concernée par le projet Agile doit choisir parmi 4 possibilités ce qui est le mieux à faire immédiatement.

entrepreneur globalComme tout est en anglais, chaque mot compte. Attention il faut avoir un bon niveau d’anglais, même si le vocabulaire est « globbish »… il faut savoir très rapidement en comprendre le sens.

Généralement, il reste 2 réponses entre lesquelles il est difficile de trancher mais en relisant patiemment, la bonne apparaît enfin et semble alors évidente.

J’ai répondu aux 120 questions en 2 heures 6. J’avais environ 30 questions marquées et j’ai pu également repasser en revue les 80 premières d’ici  la fin des 3 heures allouées.

Les facteurs clefs de succès

Selon moi, il faut très bien comprendre le Agile manifesto et l’agile mindset et l’avoir déjà pratiqué sur des projets difficiles est un plus.

Je me suis entraîné à un memory dump de 5 minutes (pour occuper utilement les 15 premières minutes de l’examen qui sont en fait une démonstration de l’interface utilisateur PROMETRIC):

  • writing notes learnmanifesto,
  • xp,
  • Kanban,
  • Scrum,
  • acronymes,
  • evm,
  • Dreyfus,
  • Shu ha ri,
  • lean principles

Mais ça a peu servi pendant l’examen, le seul avantage est que je vais désormais me servir de cette carte au quotidien !

En conclusion

Je recommande cette certification car elle complète très bien le PMP®. Elle est aussi plus exhaustive que la scrum alliance, car PMI a une approche GENERALISTE (très bonne culture agile et des méthodologies).

Je suis enfin intimement convaincu, dans un contexte client, que le chef de projet de demain devra fonctionner indifféremment en waterfall et/ou agile sans les opposer mais plutôt en comprenant finement les avantages et inconvénients des 2 dans la situation réelle.

Cette hybridation des méthodes est un vrai challenge pour notre profession et PMI-ACP® me semble être un incontournable sur cette route.

CertYou est partenaire de DantotsuPM

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Note : PMI, PMP et PMI-ACP sont des marques déposées de Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

17 Novembre – Caen ( #PMI ®) – Gestion de projet, entre musique classique et jazz…

6 Nov

Le PMI France, Branche Atlantique vous invite le jeudi 17 novembre 2016 à Caen

classsical-musicOn entend beaucoup parler d’agilité qui signerait la fin des méthodes classiques de gestion de projet. Pour autant, bon nombre d’entreprises utilisent encore très largement une approche traditionnelle.

  • Que faut-il faire et quand faut-il le faire ?
  • Faut-il tout miser sur l’agile ou rester sur les méthodes traditionnelles qui ont fait leurs preuves ?

La solution est peut-être entre les deux : l’hybridation entre gestion de projet traditionnelle et méthodes agiles afin d’utiliser leurs forces respectives et limiter l’impact de leurs faiblesses.

Cette conférence a pour objectif de présenter les grands principes d’une approche hybride :

  • jazzQuelles sont les différences entre gestion agile et traditionnelle ?
  • Pourquoi l’hybridation ?
  • Comment choisir ?
  • Comment la mettre en œuvre ?

Intervention de Stéphane Derouin – Ancien Président et Fondateur du PMI France, Président de PMGS.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Événement ouvert à tous et gratuit.

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

le changement est normal et c’est le principe sur lequel se base le management de projet #Agile

17 Oct

Le management de projet Agile

http://www.cultivezvostalents.fr/management-projet/management-de-projet-agile par Alexis Sgaros

Le succès du management de projet Agile se base sur des conditions indispensables : des chefs de projet et des équipes impliquées et adaptables, des points réguliers, d’étroites relations avec le client, et un sens de l’organisation incomparable.

Alexis Sgaros

Alexis Sgaros

Dans un projet, le changement est normal. Tel est le principe sur lequel se base le management de projet Agile. Un changement qui peut toucher le besoin du client ou les technologies disponibles par exemple, et auquel le chef de projet et son équipe projet doivent être capables de s’adapter. Une méthode de travail qui s’est imposée assez naturellement dans le monde du développement de logiciel, mais qui peine davantage dans d’autres secteurs. « C’est tout un ensemble de fondamentaux à remettre en cause en termes de culture d’entreprise », selon Alexis Sgaros, formateur consultant chez CSP Formation. Cela signifie qu’il faut être en relation proche avec le client tout au long de la vie du projet, afin de s’assurer qu’on ne s’écarte pas de son besoin. En fait, le client fait presque partie de l’équipe.

NQI est Partenaire de DantotsuPM

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Une organisation renforcée et un pilotage serré

De son côté, « l’équipe doit être plus fortement responsabilisée. Le chef de projet devient davantage un coach qui laisse l’équipe s’auto-organiser. » Aux membres de se porter volontaires pour accomplir des tâches spécifiques, avec des points à organiser, quotidiennement dans la plupart des cas, afin d’éviter les doublons et oublis. Alexis Sgaros prévient que « comme la zone d’incertitude est plus forte, le pilotage doit être plus serré. On a souvent l’impression que le management de projet Agile est plus simple et demande moins de rigueur, mais en réalité, il en demande plus en termes d’organisation. » Et de sens des priorités, puisqu’il faut réagir instantanément pour traiter d’abord les changements les plus urgents.

CSP est partenaire de DantotsuPM

CSP est partenaire de DantotsuPM

L’émergence des méthodes hybrides

Attention : Une clé de la gestion de projet Agile est de travailler avec une équipe entièrement dédiée au projet, et physiquement sur le même site, ce qui n’est pas le cas de tous les projets. Au final, Alexis Sgaros remarque que « on a de plus en plus tendance à voir apparaître des méthodes hybrides. Il n’est pas rare que certaines parties d’un projet soient gérées en mode normal et d’autres en agilité. Bien sûr, cela demande une forte ouverture d’esprit du chef de projet, qui doit accepter que tout le monde ne travaille pas de la même manière. »

Ventura Asssociates est partenaire de DantotsuPM et le votre pour dénicher les ressources critiques en PM dont vous avez besoin

Ventura Asssociates est partenaire de DantotsuPM et le votre pour dénicher les ressources critiques en PM dont vous avez besoin

Enregistrer

Enregistrer

27 Octobre – Montréal ( #PMI ®) – Comment la gestion des risques se fait-elle dans les projets en « mode Agile »?

6 Oct

Comment concilier l’agilité et la rigueur des processus traditionnels?

Agile benefitsPlusieurs entreprises s’intéressent à la méthodologie ou manifeste agile pour la gestion de leurs projets. Cette nouvelle approche offre de façon générale une plus grande satisfaction des besoins des clients.

En même temps, les entreprises n’ont pas toujours la structure, les processus en place et la maturité pour assurer la gestion des projets traditionnels en même temps que les projets en agilité. Alors comment la gestion des risques se fait-elle au quotidien? Comment concilier l’agilité et la rigueur des processus traditionnels? C’est à ces questions que nous tenterons de répondre ensemble lors de cet atelier interactif.

S’inscrire à cet évènement

PMI is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

%d blogueurs aiment cette page :