Tag Archives: metrique

Les enregistrements des ScrumPulse Webcasts sont accessibles gratuitement pour aider les débutants #Scrum et permettre aux plus expérimentés de s’améliorer !

28 Fév

Les initiateurs, experts et formateurs sur la méthode Scrum et surtout sur les attitudes Agile y partagent leurs expériences.

En sus de ces webcasts, le site Scrum.org vous permet de visionner des vidéos et lire des papiers d’étude et articles de blog sur l’agilité et plus spécifiquement sur Scrum.

Scrum and Upcoming Agile Webcasts

Scrum and Upcoming Agile Webcasts

#22 – Management 3.0 & Scrum:  How to Become a Next Generation Leader

#21 – Women in Agile: Empowering the next Generation of Influencers

#20 – Software Craftmanship in Professional Scrum

#19 – Role of a Scrum Master (Special Spanish Edition)

#18 – Software Ethics Panel Discussion

#17 – Transforming a 25,000+ Person Consulting Company to Become More Agile

#16 – Multicultural Scrum the Impact of Culture on Living the Scrum Values

#15 – Myths, Misconception & Mysteries of Product Ownership

#14 – Scrum Guide Refresh July 2016

#13 – Scaling Professional Scrum with Visual Studio Team Services

#12 – Cage Fight:  Product Owner vs. Product Manager

#11 – The Core Protocols

#10 – We’re Moving to Agile:  What Are Our Testers Going to Do?

#9 – Organizational Improvement: Using a Framework to Guide Your Change

#8 – Challenges in the Development Team

#7 – How to Ship Your Software with Confidence and Speed

#6 – Psychological Models in Scrum

#5 – Agile Metrics

#4 – Self Managing Teams: 4 Building Blocks and an Evidence Based Approach

#3 – Scaling Scrum and Agility

#2 – Transparency in the Trenches

#1 – Dealing with Technical Debt

CertYou est partenaire de DantotsuPM

CertYou est partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

11 Octobre – Paris – tour d’horizon des usages actuels des Points de Fonction

26 Sep

Métrique informatique de l’année 2016 : LE POINT DE FONCTION

  • Est-ce un phénomène de mode ?
  • Un effet de la prolifération des technologies de développement ?
  • Une conséquence de l’agilité ?
  • Le point de Fonction est toujours la métrique
  • la plus pertinente pour mesurer l’efficacité des projets informatiques !

assemiL’ASSEMI, association scientifique et technique, ayant pour objet l’étude et la promotion des métriques informatiques, organise le mardi 11 octobre 2016, sa conférence annuelle sur le thème « Les Points de Fonction ». La méthode des points de fonction est devenue une norme incontournable pour maîtriser et piloter la performance des Systèmes d’Information. La méthode supporte, en outre, des modèles d’estimation des coûts de développement et de maintenance informatique et permet de comparer l’efficacité des projets à des référentiels d’entreprises plus étendus. La méthode, représentée au niveau international par l’IFPUG est utilisée par des centaines d’entreprises et d’administrations dans le monde.

assemi-points-de-fonction

détails et inscriptions

La conférence aura lieu dans les locaux de la Maison de l’Europe à Paris. Elle est ouverte à tous les responsables informatiques, architectes, urbanistes, responsables support aux équipes projet, chefs de projet, étudiants, ….; souhaitant mieux appréhender cette méthode et bénéficier des retours d’expérience de plusieurs acteurs majeurs Français. Cette journée sera l’occasion de rencontrer vos pairs et d’échanger sur vos attentes communes.

Mindview est Partenaire de DantotsuPM - Cliquez ici pour une démonstration en ligne !

Au cours de cette conférence en français qui se déroulera de 9h à 12h, 14h à 17h, un tour d’horizon des usages actuels des Points de Fonction sera présenté, des retours d’expérience clients de plusieurs secteurs d’activités seront exposés :

  • Renault
  • Société Générale
  • Ministère de l’Agriculture

PROGRAMME DÉTAILLÉ ET INSCRIPTION: cliquez ici

Enregistrer

Enregistrer

August 11 – Webinar (PMI®) – A New Way to Connect Risks to Business Outcomes

30 Juin

PVaR: Project Value at Risk

Nicki Cons book on Amazon

Mrs Nicki Kons book on Amazon

PVaR (Project Value at Risk) is a new indicator for connecting risks to two of the most important questions in project management: when will the project be completed and at what cost? It is based on the widely accepted VaR (Value at Risk) financial indicator.

This interactive session, with questionnaires and polls, will introduce the amazing progress and mini revolutions currently taking place in risk management: the cognitive and big data revolutions. The multitude of KRI (Key Risk Indicators) has made it difficult for project managers to communicate risk outputs in a concise, clear way, that decision makers could easily understand and use.

The main focus of the session will be on introducing the PVaR (Project Value at Risk) indicator and to demonstrate how you can use it to improve your communication with stakeholders and decision makers.

Register on line for this PMI Members’ webinar

PMI® is a registered mark of Project Management Institute, Inc.

Enregistrer

Enregistrer

au delà des chiffres, comment mettre en place un jeu de métriques qui apportent de la valeur au projet

7 Juin

Metrics in Project Management: More than Just Number

http://www.projectmanagers.net/profiles/blogs/metrics-in-project-management par Crystal Lee, PMP

La mise en place d’une métrique n’est pas le sujet le plus sexy du management de projet.

faire la somme des dépensesMais le succès du bureau de management de projet (PMO) dans lequel vous travaillez et votre réussite de chef de projet peuvent dépendre du fait d’avoir ou pas un programme de métriques en place. Dans une période économique difficile, il y a des opportunités encore plus surprenantes pour un PMO de prouver sa vraie valeur pour l’organisation. Les informations contenues dans cet article peuvent vous aider à créer votre programme de métriques et évaluer si vos métriques actuelles en font assez pour justifier votre existence.

Métriques dans le management de projet : Plus que des chiffres

Une métrique est, par définition, tout type de mesure utilisée pour mesurer un certain composant quantifiable de performance.

Un métrique peut être directement obtenu par l’observation, comme le nombre de jours de retard, ou le nombre de défauts logiciels trouvés; ou le métrique peut être dérivé de quantités directement observables, comme des défauts par mille lignes de code, ou un indice de performance de coût (« Code Performance Index : CPI »).

Quand elle est utilisée dans un système de contrôle pour évaluer le projet ou la santé de programme, une mesure est appelée un indicateur, ou un indicateur clé de performance (« Key Performance Index : KPI »).

Définition de ce qu’est le management de métrique

L’intérêt intense pour les métriques dans la communauté du management de projet a engendré un sous-domaine entier d’étude appelée le management de métrique.

catégories de métrique projet

La métrique de projet peut être catégorisée en trois catégories principales

Quelques exemples :
  1. Mesures de management de projet pures: exactitude des estimations
  2. Les indicateurs de succès de projet : satisfaction des parties prenantes)
  3. Les indicateurs de réussite business : retour sur investissements (Return On Investment : ROI).

Au niveau macro, le management de métrique signifie identifier et suivre les objectifs stratégiques.

C’est souvent réalisé par le PMO, s’il existe. Un praticien du management de projet, Anthony Politano (voir son blog), a même préconisé que les sociétés devraient avoir un Officier En chef de Performance (« Chief Performance Officer : CPO »), qui serait responsable de la collecte et l’analyse de métriques et de communiquer ces mesures au management pour la prise de décisions stratégiques.

En remettant la métrique au management, il est important de conserver le facteur de temps à l’esprit. Le vrai succès ou le vrai échec peuvent ne pas être apparents immédiatement et le résultat peut parfois se matérialiser bien longtemps après que le projet soit formellement clôturé. Par exemple, une nouvelle application peut s’avérer être un échec colossal six mois après être mise en production quand elle atteint enfin ses objectifs d’usage prévus.

métrique macroLes exemples de métrique de macro-niveau incluent : nombre de projets réussis, pourcentage de projets ratés et nombre d’heures passées par projet ou programme.

Au micro niveau, le management de métrique signifie identifier et suivre les objectifs tactiques.

C’est seulement en observant la métrique au niveau des tâches que le statut de livrables de niveau plus élevé peut être vérifié, et que l’on peut alors le communiquer aux parties prenantes et clients. Différents types de projets exigeront différents types de métriques : un projet de développement logiciel demande des mesures différentes de, disons, un projet de fusion et acquisition.

Les critères suivants sont les mesures tactiques les plus communes dont les gens aiment être informés :
métrique micro

zoom sur quelques métriques de niveau projet

  • Comment progressons-nous par rapport à l’échéancier ? Schedule Performance Index (SPI) = Earned Value ÷ Planned Value Cost (SPI)
  • Où en sommes-nous par rapport au budget ? Cost Performance Index (CPI) = Earned Value ÷ Actual Cost Resources
  • Sommes-nous dans les prévisions d’heures de travail dépensées ? Nombre d’heures supplémentaires.
  • Les changements de périmètre sont-ils été plus importants que prévu ? Nombre de demandes de changement.
  • Les problèmes de qualité sont-ils réparés ? Le nombre de défauts réparés par test de recette.
  • Sommes-nous à jour de notre liste d’actions ? Nombre de problèmes en attente de résolution.

Mise en place d’un Programme de Métriques

notes think

prenez du recul pour bien poser vos métriques

Une phrase commune que vous pouvez entendre sur les métriques est : “ce qui ne peut pas être mesuré, ne peut pas être managé”.

Clairement le manque de mesures peut rendre les choses plus difficiles pour un chef de projet.

En même temps, les mesures sont utiles seulement si elles sont précisément cela : utiles. Le suivi  des métriques seulement pour avoir quelque chose à mettre votre rapport d’avancement n’est pas une utilisation effective de votre temps, ou du temps de votre équipe.

Si vous voulez mettre en place un programme de métriques efficace, mettez du temps de côté pour planifier ces choses dans cet ordre:
  1. Quelles informations allez-vous rassembler ? (Astuce : Faites simple).
  2. Comment allez-vous collecter les informations ? (Astuce : Rendez-le facile. Utilisez des informations déjà produites pour d’autres objectifs.)
  3. Quelles méthodes utiliserez-vous pour traiter et analyser ces informations ? (Astuce : plus l’analyse mène à l’action meilleure elle est.)
  4. Comment et quand ferez-vous un rapport sur les résultats ?

Un mot spécial sur les rapports

La façon dont vous présentez votre métrique dépend de qui la demande.

Le cadre exécutif  veut d’habitude seulement connaître l’état général du projet et se sentir «rassuré», tandis que l’auditeur du PMO veut savoir que vous avez “deux jours de retard en raison du changement de portée approuvé, mais que vous remaniez l’échéancier pour les rattraper.”

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

La meilleure façon de présenter vos informations est d’habitude la plus simple.

Quelques progiciels de gestion de projet incluent une fonctionnalité de tableau de bord automatisée, qui peut ou pas pouvoir répondre à vos besoins. Des affichages visuels, comme un simple graphique pour illustrer des tendances, ou les classiques “ feux tricolores”, sont des façons efficaces de montrer le statut d’indicateurs majeurs de métrique.

Un graphique de type « feux de signalisation » simple peut être construit en Excel, utilisant des couleurs pour indiquer le statut. Typiquement :

  • traffic light orangeVert signifie “Jusqu’ici tout va bien”.
  • Orange “Attention – A surveiller”.
  • Rouge “une attention urgente est nécessaire”.

Votre rapport devrait montrer des indicateurs détaillés et un indicateur cumulatif pour comprendre le statut d’un simple coup d’œil.

En utilisant un format « feux de signalisation », assurez-vous de bien définir les règles sur quand changer de couleur sur les feux; travaillez avec le sponsor de projet ou le PMO pour le normaliser si ce n’est pas déjà fait. Vous pouvez avoir fait l’expérience d’essayer de vous décider sur quand exactement vous devriez tourner ce petit point à l’orange, ou ne pas être autorisé à le faire passer au rouge parce que votre manager ne veut pas que vous le fassiez.

Par exemple, pour un indicateur à base de calendrier, la règle peut être “faire passer l’indicateur à l’Orange quand le nombre de tâches en retard est supérieur à deux.”

Les indicateurs peuvent aussi être étalonnés sur des cibles mensuelles pour que les tendances globales puissent être visualisées. Il vaut mieux tourner le feu de signalisation à l’Orange quand le planning entier a cinq jours de retard lors du premier mois, que de ne le passer Orange que si vous atteignez 15 jours de retard au troisième mois, quand il est trop tard pour réagir.

Élevez le management de métrique au niveau supérieur

Comme vous continuez à accumuler les métriques des projets dans le portefeuille de projets de votre société, vous construisez une base de données de grande valeur en matière de benchmark interne. Comparez vos métriques à ceux d’autres projets dans votre portefeuille pour voir où des améliorations de processus peuvent être faites, ou bien si vous devriez introduire des exigences de conformité. Vous pouvez aussi comparer vos métriques aux données de benchmark de projets d’autres sociétés dans la même industrie.

Le management de projet en tant que discipline continue à croître et ne montre aucun signe de ralentissement. Comme Greg Balestrero l’avait dit lorsqu’il dirigeait le PMI: « plus de 87% d’organisations remontent déjà le statut de projet aux Conseils d’administration et 17% des rapports de PMOs aux PDGs »

Le défi est de s’assurer que le statut de projet inclut les métriques qui démontrent la valeur du management de projet.

ValueComme vous l’avez vu, il y a de nombreux outils et techniques disponibles pour communiquer et gérer la métrique à un niveau projet (tactique) ou PMO (stratégique).

Saisissez cette opportunité pour réfléchir à comment les personnes autour de vous perçoivent la valeur de vos services de management de projet et voyez si vous pouvez trouver des façons de promouvoir et protéger votre position comme un champion de management de projet dans votre organisation.

Agile is NOT just another fad !

21 Fév

« Agile is not just another fad » is one of the confirmation that the Arras Project Management Benchmark Report 2016 brings to our attention.

Arras 2016 BenchmarkBack for the 11th year, the Project Management Benchmark Report from Arras People is an independent survey into the lives and careers of PPM practitioners.

While Agile adoption is a key area of the report, other aspects such as the importance of recognized PPM accreditation, professional affiliations, career development, PMOs and even unemployment of some PMs are covered !

Mise en place d’un bureau de management de projets (PMO)

4 Jan

Establishing a Project Management Office

http://www.pmhut.com/establishing-a-project-management-office par Cora Systems

un retour très personnel

un retour très personnel

La mise en place d’un bureau de management de projets (PMO: Project Management Office) va apporter des bénéfices dans toute organisation.

Cependant, la façon dont vous planifiez et construisez ce PMO déterminera son succès pour l’avenir.

Un temps adéquat devra être investi dans cette tâche pour vous assurer d’obtenir le résultat désiré.

Un PMO efficace et bien pensé permettra à l’organisation de produire des projets de meilleur qualité avec peu de ressources et moins de risques.

Voici quelques astuces sur la façon de construire un PMO efficace :

support
Gagnez le support

Une quantité substantielle de changements devra avoir lieu pour mettre en œuvre un PMO. Donc vous devrez gagner le support nécessaire du management et de la direction car rôles et  responsabilités actuels peuvent devoir être changés. Cette étape est à la base de la construction réussie d’un PMO. Tout changement dans la structure organisationnelle et les processus doit être totalement supporté par tous avant que n’importe quel changement puisse avoir lieu.

les décisions se construisent
Définissez la Structure

Maintenant vous avez un support plein et entier, vous pouvez passer à la définition de la structure du PMO et commencer à construire l’équipe autour de cela. Il n’y a aucune structure « standard » lorsqu’il s’agit de PMO car chaque organisation voudra gérer différents composants de ses projets comme les prévisions budgétaires, les approvisionnements, l’analyse de risque, etc.

Cependant, la chose la plus importante est de trouver le bon équilibre entre le PMO, les rôles et le style de management qui devront tous coexister dans votre organisation.

Standard

Quels standards doivent être fixés

Maintenant, vous devriez avoir votre structure et équipe définies, vous devez vous pencher sur les standards du PMO.

Ces standards doivent être bien définis parce que ce sont eux qui assureront une cohérence à travers toute l’organisation et tous ses projets.

Être cohérent et standardiser votre processus de management de projet rendra le management de vos projets plus facile sur le long terme.

Éducation

new skills road signUne grande partie de la formation se concentrera sur les standards exposés à l’étape précédente.

On devrait considérer toutes les combinaisons de compétences pendant la préparation du programme de formation.

Le PMO devrait avoir des programmes de formation pour faire monter en compétence chaque personne à l’avenir quand le PMO se développera.

Continuez sans cesse à examiner et à améliorer vos processus

Amélioration continue...

Amélioration continue…

Une fois que vous avez mis en place votre PMO et ses standards, vous devez vous assurer que vous allouez une partie de votre focus sur la mesure de la réussite du PMO.

Après avoir investi des heures dans la mise en œuvre d’un PMO, il est important que vous mesuriez son efficacité et identifiez les domaines qui exigent des améliorations.

Les problèmes ou améliorations nécessaires peuvent alors être mis en évidence et des solutions potentielles examinées.

Partenaire de DantotsuPM, LE blog du management de projet

Partenaire de DantotsuPM, LE blog du management de projet

May 26 – Webinar – Agile Metrics with Don McGreal

11 Mai

Scrum Pulse Episode #5 – Agile Metrics

May 26, 2015 7:00 PM – 8:00 PM CEST (France)

Scrum and Agile Webcasts

Scrum and Agile Webcasts

Scrum Pulse is a free monthly webcast by Scrum.org Professional Scrum Trainers addressing common challenges faced by the software profession.

measureIn this interactive webcast, Don McGreal of Improving Enterprises will discuss the disconnect between the delivery organization and the business is prevalent within the software industry. Somewhere along the line, the real vision behind our projects gets lost. We all know it.

Can better metrics help?

In this session, we will examine some common and not- so-common metrics before introducing how we can use them as a guide for continuously measuring business goals, aligning them with software development efforts, and then deciding what to do next.

Save your spot ! Space in each session is limited.

vos articles préférés en Avril 2014 sur DantotsuPM

14 Août
Image courtesy of KEKO64 / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of KEKO64 / FreeDigitalPhotos.net

le coup du McDo

J’utilise un truc avec mes collègues quand nous essayons de décider où manger pour le déjeuner et que personne n’a d’idées : Je recommande d’aller au McDo.

5 des meilleures techniques à piquer au management de projet

Le problème est que les certifications officielles sont souvent onéreuses. Une formation de « ScrumMaster Certifié », par exemple, coûte de €1,000-2,000 et un unique séminaire « Getting Things Done » approche les €500. Avant de vous inscrire pour ces cours, faites une revue rapide de chaque technique de management de projet et subtilisez les meilleures pratiques.

PMGS est partenaire de DantotsuPM depuis sa création

PMGS est partenaire de DantotsuPM depuis sa création

Management de Portefeuille de Projets et Agile : Réunir les Deux Mondes pour le Meilleur – par Vincent Coustillac

A propos du défi causé par l’intégration d’une méthode Agile dans le cadre du Management de Portefeuille de Projet (PPM), et de comment donner la visibilité nécessaire à la Direction d’entreprise sans perturber la culture et les pratiques des équipes Agile.

SMPP

Partenaire de DantotsuPM

Présentation par Elizabeth Harrin du nouveau guide pratique du PMI : Gestion de Changement

Ce nouveau guide comporte de 130 pages et a pour but de compléter les autres standards du PMI.

Partenaire de DantotsuPM

Partenaire de DantotsuPM

Les 5 axes du Leadership Partagé par Sofia Rufin

Le leadership c’est faire preuve de différentes qualités, indépendantes de son type de personnalité. Il n’y a pas un style de leadership mais plusieurs !

2 nouveaux livres blancs réalisés par les membres du PMI Francepmi_france_anime_bbr2

Dites-moi comment vous me mesurez, je vous dirai comment je me comporte ! par Isabelle Icord

Cette phrase est une citation d’Eliyahu Goldratt, inventeur de La Théorie des Contraintes (Theory of Constraints, le plus souvent abrégée en TOC) qui désigne l’ensemble des concepts constituant la compréhension qu’a eu Eliyahu Goldratt des organisations et de leur management.

mauvaise communication

Le défi de communication n’est pas de ne jamais mal communiquer, c’est de réduire le délai entre l’interaction et la réalisation que la communication n’est pas passée.

Méta Projets Management

Partenaire de DantotsuPM

July 31 – Webinar (PMI) – Utilizing EVM to Combat Corruption in International Development

23 Juil

PMI’s International Development CoP with Suffyan Bashir, PMP

31 July 2014 • 7-8 AM EDT (13:00 CET/France)

management de la valeur acquiseMultilateral and international development organizations have been heavily criticized by governments and donors for not realizing expectations due to lack of accountability leading to corrupt practices, waste of resources, bureaucracy and poor service delivery. This trend has continued to plague development in the third world for decades, according to evaluations conducted on previous projects and programmes.

Many of the existing programming and monitoring tools used by development organizations do not have built-in mechanisms for highlighting shortcomings, discrepancies and financial irregularities and hence cannot effectively expose mismanagement or corrupt practices.

Although Earned Value (EV) has been utilized mainly as a performance measurement tool in the corporate world, it may possibly be employed in development programmes as a tool for accountability and highighting mismanagement of financial resources. The first challenge will be to identify and establish the appropriate EV tools that can be employed within the context of development programmes bearing in mind that development results and outcomes are not expressed as benefits in financial terms. We will then explore a couple of scenarios whereby I will demonstrate how to apply EV in monitoring and controlling development projects to ensure better accountability of project team members while also ensuring funds are not misused.

It is important to recognize that EV alone will not be sufficient to resolve financial mismanagement or wipe out corruption. It must be part of a broader framework that includes various programming, monitoring and auditing techniques that collectively strengthen accountability, enforce regulations and develop business processes that will reduce or greatly minimize illicit financial practices in development projects.(1

chefs de projets : devriez-vous être le médecin chinois de vos projets ?

16 Juin

J’ai souvent entendu dire que le médecin chinois est rémunéré pour garder ses clients en bonne santé plutôt que les soigner lorsqu’ils sont malades.

Cette bonne approche devrait-elle s’appliquer au chef de projet qui suivrait les signes vitaux de son projet afin de les adresser avant que le projet ne soit sérieusement malade.

Image courtesy of Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

Voici quelques-uns de ces signes vitaux et actions à entreprendre pour prévenir les problèmes de santé de votre projet :

  • Définissez et implémentez des mécanismes de mesures concrets
  • Établissez le Chemin Critique
  • Respectez le planning (variance de + ou -10%)
  • Comparez efforts actuels et résultats atteints au prévisionnel ou référence de base
  • Comparez les coûts prévisionnels aux dépenses avérées
  • Examinez la qualité des livrables
  • Suivez les problèmes ouverts (nombre, temps de résolution, âge)
  • Effectuez des revues régulières
  • Gérez et maîtrisez les risques
  • Managez le moral de l’équipe et les aspects humains
  • Assurez-vous de la participation du sponsor et de l’implication et de la satisfaction du client
  • Anticipez par l’analyse des tendances des indicateurs mis en place

Définissez et implémentez des mécanismes de mesures concrets

 

Image courtesy of winnond / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of winnond / FreeDigitalPhotos.net

Sans mesures, il est difficile de juger de manière factuelle et objective, même si je pense que certains signes subjectifs sont tout aussi importants que les faits. D’où les mesures importantes connues des chefs de projet pour établir une référence et juger ensuite de l’avancement par rapport à celle-ci. On mesurera donc les délais par rapport aux jalons prévus, les demandes de changement, les variations par rapport aux coûts prévisionnels et au niveau de ressources utilisées (BCWP, ACWP, BCWS, ACWS… pour les familiers de PMI). On comptera également le nombre de problèmes ouverts, non résolus, et comptabilisera leur temps de traitement. De même que les niveaux de risque, l’implication des sponsors et des clients, la régularité des communications et réunions de projet…

Établissez le Chemin Critique

chemin critiqueÉlément clé du planning, le chemin critique, est l’enchainement logique de tâches qui, si elles n’étaient pas complétées dans les délais prévus, viendraient immanquablement retarder l’achèvement du projet. Donc, un signe de bonne marche du projet à surveiller par le chef de projet.

Valeurs normales – Respectez le planning (variance de + ou -10%)

Image courtesy of Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

En pratique, toute déviation significative doit être analysée pour comprendre les raisons profondes du décalage. Puis, il faut envisager des actions correctives ou palliatives, les appliquer et observer les résultats. Enfin, apprenez à en tirer les leçons pour prévenir une répétition de ces problèmes sur d’autres parties et phases du projet. Le petit truc en plus : écrivez noir sur blanc le pourcentage de variance en deçà duquel votre sponsor vous autorise à manager la situation sans lever de drapeau orange ou rouge.

Comparez efforts actuels et résultats atteints au prévisionnel ou référence de base

J’ai pu constater qu’il est assez fréquent de démarrer le projet en situation de sous effectifs. Le fait est qu’identifier et recruter les bonnes personnes qui sont souvent assignées à d’autres tâches ou projets peut demander plus de temps que prévu. Le réel dépensé pendant cette période sera donc significativement inférieur au plan de dépenses de la référence de base.

Pourtant, cela n’implique pas nécessairement un retard dans l’avancement du projet.

En effet, j’ai souvent vu une équipe sous staffée compenser tout ou partie des postes vacants par une meilleure coordination et une plus grande mobilisation de ses membres. Il convient donc de toujours mettre en perspective le travail réalisé avec les ressources utilisées.

A l’inverse, toute menace de retard dans les livrables ou dans l’atteinte de jalons clés du projet est signe de forte fièvre et à traiter en conséquence.

Comparez les coûts prévisionnels aux dépenses avérées

Image courtesy of cooldesign / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of cooldesign / FreeDigitalPhotos.net

Tout dépassement significatif dans les dépenses recevra évidemment un bon niveau d’attention, mais il ne faut pas oublier de se préoccuper des situations de « sous dépense ».

Ce signal plus faible risque d’être négligé alors qu’il peut se révéler critique par la suite. Il peut en effet être indicateur de retards à venir : trop lente montée en charge, livraisons tardives de coûteux matériels et logiciels nécessaires au projet sur des tâches futures… Il peut aussi provenir de simples erreurs d’imputation des coûts qui nous rattraperons un jour prochain.

De plus, l’un des « jeux » favoris de nos collègues financiers (lors des replanifications budgétaires semestrielles ou trimestrielles) consiste à proposer comme estimation de coûts en fin de projet la somme des coûts déjà enregistrés dans le système comptable et du reste à faire. Il est donc impératif pour le chef de projet de bien maîtriser le montant des dépenses engagées par rapport au facturé.

Examinez la qualité des livrables

Image courtesy of Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of Stuart Miles / FreeDigitalPhotos.net

La qualité est selon moi plus importante dans la satisfaction client que la maîtrise des délais et des coûts même si celles-ci sont nécessaires. Sans produit de qualité, pas de satisfaction client. Donc, toute baisse de la qualité produite par rapport aux spécifications agréées est à analyser en détail pour en comprendre les causes racines et les éradiquer. Il ne sert pas à grand chose de livrer dans les temps et au coût prévu un produit qui ne satisfera pas le client quand bien même il répondrait aux demandes exprimées côté contenu. Le focus de toute l’équipe doit être avant tout la satisfaction client qui assurera la réussite dans le long terme et génèrera un flux de futurs projets intéressants. Hors, la satisfaction passe par la qualité des livrables et la qualité de la relation entre le client et l’équipe projet.

Suivez les problèmes ouverts (nombre, temps de résolution, âge)

Pas de projet sans problèmes, donc aucune raison de paniquer. Mais il convient, selon moi, de surveiller tout particulièrement la pile des problèmes ouverts non encore traités et son évolution dans le temps. Si cette pile continue de croitre, nous avons de réels soucis. D’autre part, l’âge des problèmes connus et leur temps de résolution sont des indicateurs clés.

If faut ne pas se limiter à regarder les moyennes (âge moyen, temps de réponse moyen…). Comme le disait l’un de mes directeurs, « Une personne ne sachant pas nager peut fort bien se noyer en traversant un fleuve qui a en moyenne 20 centimètres de profondeur ! »

Image courtesy of koratmember / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of koratmember / FreeDigitalPhotos.net

Efforçons-nous de comprendre l’amplitude de variabilité de ces indicateurs en fonction de la criticité des problèmes (« show stopper », important, moyen, mineur) par rapport à des fourchettes acceptables définies pour le projet.

Par exemple, tout problème important devrait être adressé dans les 10 jours ou bien, nous ne laisserons pas plus de 10 problèmes de criticité moyenne en souffrance pendant plus de 3 semaines. Et mettons en place des alarmes lorsque de telles cibles sont dépassées.

Effectuez des revues régulières

Ne laissez pas  l’espace de temps entre deux revues de projet s’allonger jusqu’à devoir « sauter » une session prévue au calendrier. Si les points planifiés ne peuvent avoir lieu, c’est souvent indicateur d’un malaise sur le projet. Les causes de ce malaise peuvent être une surcharge ponctuelle ou répétée de travail, des retards qui s’accumulent, un désintérêt de certaines parties prenantes, une mauvaise communication, des agendas de réunion inintéressants, des sessions trop longues… Autant de raisons de s’en préoccuper et d’agir pour éliminer ces problèmes.

Gérez et maîtrisez les risques

"Image courtesy of pakorn / FreeDigitalPhotos.net"

« Image courtesy of pakorn / FreeDigitalPhotos.net »

Aucune excuse n’est recevable qui justifierait de ne pas revoir le registre des risques très régulièrement pour le mettre à jour, l’enrichir, et activer, le cas échéant, des plans de mitigation. Les conditions et l’environnement du projet changent sans cesse et les risques avec eux. De plus, les risques sont souvent liés entre eux et évoluent de concert. Attention à l’effet boule de neige si vous n’y prenez garde.

Par exemple, une augmentation de la probabilité d’occurrence de plusieurs risques faibles est indicative de danger de contagion. Alors, ne laissez jamais votre registre des risques prendre la poussière sur une étagère.

Managez le moral de l’équipe et aspects humains

Retards répétés du matin, départs anticipés, absentéisme ou au contraire dépassement systématique d’horaires raisonnables ou présentéisme sont quelques-uns des signes observables tant est que vous y prêtiez un peu d’attention. Ils s’accompagnent souvent d’un climat tendu, de querelles, de messages incendiaires, d’escalades nécessitant l’arbitrage du chef de projet, de mutisme, de haussements d’épaules… Autant de symptômes à prendre en compte afin d’éviter que la situation s’envenime.

Assurez-vous de la participation du sponsor et de l’implication et la satisfaction du client

Si vos sponsors vous semblent de moins en moins intéressés par votre projet: danger!

Les causes peuvent être relativement bénignes: d’autres projets en cours sont en crise, des urgences opérationnelles, un gros contrat en préparation. D’autres peuvent impacter fortement le projet: de nouveaux projets plus prioritaires, une réorganisation qui couve, un changement d’actionnaire, des directions inconsistantes ou changeantes du management… Mieux vaut passer un peu de temps à investiguer la situation.

Si ce sont les clients qui se montrent plus distants, moins impliqués ou insatisfaits: alerte rouge. Des actions immédiates sont probablement nécessaires pour solliciter leur avis, les écouter, les comprendre er proposer les changements nécessaires.

Anticipez par l’analyse des tendances des indicateurs

Les évolutions des indicateurs sont souvent (peut-être même toujours) plus importantes que les valeurs absolues.

Image courtesy of jscreationzs / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of jscreationzs / FreeDigitalPhotos.net

Pourquoi tel ou tel indicateur est-il sur une pente dangereuse ? Pourquoi tel autre est-il erratique, imprévisible ou inconsistant ? Cela correspond assez bien à la surveillance des tendances d’évolution des signes vitaux des malades en hôpital, tels que la fièvre, la tension, les taux de globules rouges et blancs, les plaquettes…

Pour le projet, le nombre de demandes de changement, de problèmes reçus, de dépassements, d’absences… sont des chiffres à suivre graphiquement sur un graphe pour que les changements brutaux et tendances sur plusieurs périodes vous sautent aux yeux.

Voici donc quelques-uns des signes vitaux de nos projets que je voulais partager avec vous.

Surveillez votre projet et ses signes vitaux avec la plus grande attention, comme le ferai le médecin chinois avec ses patients. Vous vous devez comme lui de garder votre « patient » en bonne santé si vous voulez réussir (et accessoirement être payé) !

J’ai certainement manqué certains aspects qui vous paraissent importants, n’hésitez pas à nous les indiquer dans vos commentaires à ce billet et partagez vos propres expériences.

%d blogueurs aiment cette page :