Tag Archives: Soft Skills

Les grands chefs de projet peuvent manager quoi que ce soit!

5 Juil

Est-ce vrai???Great Project Managers Can Manage Anything!

http://www.pmhut.com/great-project-managers-can-manage-anything de Michael L Young

Les bons chefs de projet ont des compétences qui s’appliquent dans chaque profession liée au management.

La plupart des personnes ont une vue traditionnelle du rôle des chefs de projet. Ils établissent la portée d’un projet, préparent des budgets et des échéanciers, planifient des communications, contrôlent et font un rapport sur toutes les tâches distinctes dont on a besoin pour atteindre les résultats.

Traditionnellement aussi, la mesure de succès repose fortement sur la mise en œuvre d’outils et de méthodologies. Les personnes qui gardent un œil sur l’évolution de l’industrie savent cependant que le management de projet actuel est bien plus que la simple exécution de tâches.

Les projets sont surtout faits d’êtres humains et des interactions entre eux.

Nous sommes des créatures complexes et ce sont les différences entre nous et les façons dont nous interagissons qui débloquent souvent les projets ou les mènent à l’excellence. Cela signifie que les chefs de projet ont besoin d’une gamme plus large de compétences business, particulièrement les compétences « relationnelles » pour s’assurer que les projets délivrent des résultats exceptionnels.

Il y a quatre domaines de compétence qui séparent ceux qui peuvent le faire de ceux qui peuvent seulement en parler :

1. Comprendre le monde changeant du management de projet

Cela signifie être au fait des dernières théories, méthodologies et études de cas. Une telle connaissance donne davantage d’outils au chef de projet pour pouvoir s’adapter à chaque situation unique quand elle surgit lors de la mise en œuvre du projet.

2. Être de bons leaders

Le leadership est à la croisée d’un certain nombre de domaines. Il commence par la définition de la vision, des buts et des objectifs et il établit des valeurs. Les meilleurs PMs peuvent engager les clients, les parties prenantes et les membres de l’équipe et motiver les gens et les maintenir en course quand les choses se corsent.

3. Savoir construire une équipe

Le développement de l’esprit d’équipe c’est savoir comment trouver les bonnes personnes pour le travail. Associer les tâches aux compétences et maximiser l’effet des membres de l’équipe. De bons PMs gèrent les conflits dans l’équipe. Ils sont des mentors et des coachs, transmettant la connaissance et construisant de l’autonomie dans le groupe pour qu’il puisse produire ses résultats sans compter sur le leader.

4. Bien communiquer est essentiel

Les chefs de projet qui gagnent sont ceux qui gèrent le mieux la communication. Il est difficile de réaliser de grands résultats à moins que tous les participants ne soient à bord et adhèrent à la direction stratégique et aux activités du projet. Des compétences de communication excellentes à l’écrit comme à l’oral sont essentielles tout autant que la capacité à écouter activement et à être ouvert à de nouvelles idées.

NQI est Partenaire de DantotsuPM

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Les compétences se développent par une combinaison de formation, d’expérience professionnelle et le mentoring d’experts qui ont appliqué ces compétences dans le monde réel avec succès.

Image

20 Septembre – Paris – La force du leadership, le charisme et la voix au service du chef du projet

25 Juin
Détails et inscription

Détails et inscription

NQI est Partenaire de DantotsuPM

NQI est Partenaire de DantotsuPM

Enregistrer

le silence est un signe de leadership

31 Mai

Voici un sujet original et peu traité : la valeur du silence.

Mon expérience est que nous parlons souvent trop et trop vite.

Il semble toujours que les blancs doivent être comblés, que les silences sont des appels à la parole.

Pour obtenir une réponse difficile ou des éléments d’information supplémentaires, il est souvent plus efficace de se taire et de laisser son interlocuteur ressentir le besoin de remplir cet espace. Nous obtenons alors des informations et réponses qu’il n’aurait pas fournies sans cela. Cette technique du silence est bien connue des négociateurs et des vendeurs expérimentés.

Il existe aussi le silence qui n’engage pas sans pour autant approuver.

Celui-ci est certainement l’un des plus nocifs pour le chef de projet pressé qui considérerait trop vite que « qui ne dit mot consent ». Il découvrira rapidement qu’il vaut mieux sécuriser ce type d’accord, par exemple au travers du compte rendu de réunion qui décrira clairement les décisions prises et actions agréées. Enfin, il y a le silence de respiration et de réflexion que Samuel B. Bacharach a décrit sur son blog il y a déjà quelques années.

Le leadership implique l’action, le mouvement et, pour beaucoup, il implique le bruit.

smp leadershipNous pensons souvent que le leadership est une force constamment en mouvement sans danger d’être surjouée et usée. Le leadership se définit comme une série d’actions, de mouvements et de manœuvres. Rarement nous concentrons nous sur la réflexion, l’attention et la contemplation qui sont cruciales au leadership. Les moments introspectifs du leadership sont des outils clefs dans le soutien du mouvement.

Entre les mots, entre les actions, entre les stratégies politiques, les leaders doivent créer le silence. Le silence qui permet aux idées d’être absorbées. Le silence qui permet aux émotions de se poser. Le silence qui tient compte du besoin de récupération et de  guérison. Le silence qui permet aux personnes d’être assises sans menaces ni challenges.

Les leaders intelligents savent comment créer ces petits espaces tant pour eux que leurs collègues.

Le meilleur est que ce n’est pas difficile. Créer du silence exige simplement de s’éloigner des débats, des initiatives, des cours, des réunions, des ajustements et des plans. C’est une période emplie de conversations et d’interactions sans être absorbée par la pression des soucis et des problèmes. Au lieu de cela, ces conversations sont informelles et arrivent spontanément. Elles donnent aux gens la chance de se détendre, de réfléchir et de recharger leurs batteries.

ne rien direEmily Dickinson a dit: « Saying nothing… sometimes says the most. »

Le silence peut être un outil puissant. Les leaders qui prennent le temps de créer des périodes calmes peuvent donner aux gens un sentiment de sérénité et de confiance. C’est un exercice de réflexion personnelle et organisationnelle qui inspire une action bien pensée. Les leaders qui peuvent apprécier la valeur du silence peuvent avancer et supporter le mouvement en prenant cette pause.

Cependant, le silence et un environnement calme peuvent avoir ses inconvénients.

dormirIl y a toujours le danger qu’un répit organisationnel se métamorphose en une sieste prolongée. La réflexion et la contemplation constantes peuvent faire tourner en rond. Prendre du temps pour le silence peut mener à l’entropie. Le silence peut créer une période de réflexion, mais il peut aussi faire caler des organisations.

Prendre du temps pour créer le silence est crucial au leadership. Tandis que le leadership est à propos d’exécution, de réalisation de choses à faire et d’action, il exige du temps de pause et de réflexion. Il exige des conversations informelles et de l’espace pour créer des amitiés et des liens.

14 Juin – Lausanne – comment augmenter l’intelligence émotionnelle de vos équipes ?

30 Mai

Avec qui travaillez-vous ou comment augmenter l’intelligence émotionnelle de vos équipes ?

LogoSMPVous avez de la peine à motiver vos équipes ou plutôt de la peine à comprendre leur fonctionnement ?

Vous avez de la difficulté à identifier les différentes personnalités des parties prenantes de vos projets afin de les cerner et puis de les convaincre ?

« Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux ».

Patrick de Sépibus

Patrick de Sépibus

C’est le plus ancien des trois préceptes qui étaient gravés à l’entrée du temple de Delphes. Déjà depuis des millénaires l’être humain est conscient de l’importance de se connaître.

Pourtant, vous connaissez-vous vraiment ? Comprenez-vous pourquoi vous réagissez de telle ou telle autre façon face aux différentes situations ? Et surtout, comprenez-vous le fonctionnement des personnes avec qui vous devez ou voulez travailler ?

Lors de cette soirée débat vous apprendrez une méthode simple pour comprendre rapidement le fonctionnement des autres :

  • Vous découvrirez quel fonctionnement type vous utilisez en priorité
  • Vous apprendrez à découvrir le fonctionnement type d’une autre personne
  • Et utiliserez les 3 étapes indispensables pour améliorer l’efficacité individuelle et collective.

Lors de cette présentation organisée par SMP, Société Suisse de Management de Projet,  Patrick de Sépibus utilisera et partagera des méthodes d’apprentissage accéléré qui vous permettront d’intégrer l’information donnée rapidement et efficacement.

inscription

Image

20 Septembre – Paris – La force du leadership, le charisme et la voix au service du chef du projet

27 Mai
20 Sept 2016 - PMI France - Mai

Détails et inscriptions

brise-glace virtuels pour équipes travaillant à distance !

27 Mai

Virtual icebreakers for remote teams

http://www.lisettesutherland.com/2015/06/virtual-icebreakers-for-remote-teams/  par Lisette SUtherland

[…]

ice breaker questionsVous trouverez mille recommandations en ligne, voici certaines de mes questions préférées.

  • foodQuelle sont vos mets préférés et moins appréciés ? Une question si simple dont les réponses semblent toujours faire découvrir quelque chose d’intéressant !
  • Quel était votre premier job ?
  • Racontez une histoire à propos de votre nom…
  • Complétez la phrase « Quand je danse, je ressemble à __________ »
  • Quelle est votre bande dessinée préférée ?
  • Quel est votre moment préféré [de l’année, du mois, de la semaine, de la journée… ] ?

Prenez une photo de …

Si vous avez un système de discussion en ligne ou de partage sur lequel des photos peuvent être affichées, vous pouvez poser des questions auxquelles répondre par des images.

  • shoesVos chaussures (idée  de LucidMeetings.com)
  • Vue de l’extérieur par votre fenêtre
  • Votre poste de travail
  • Quelque chose sur votre bureau
  • La ville où vous êtes (et faites deviner ce lieu aux autres participants)

Astuces de pro

fast

ne passez pas un temps excessif sur cette entrée en matière.

Si vous organisez la réunion, exécutez rapidement cette discussion « brise-glace ». Vous vous réunissez parce que des choses doivent être discutées avec l’ensemble de l’équipe. Ces questions de démarrage ne devraient donc pas entraver l’atteinte de cet objectif.

N’entrez pas trop dans le domaine personnel. Limitez vos questions à des sujets généraux, de surface, peu importants. Des émotions inattendues pourraient être déclenchées si vous allez trop en profondeur.

C’est OK si quelqu’un ne veut pas participer. Faites savoir aux gens qu’il est OK de choisir de ne pas participer.

Restez dans le positif. Les questions négatives peuvent s’enchainer de façon surprenante.

Écoutez le podcast « Collaboration Superpowers » sur les brise-glace virtuels pour les équipes à distance sur le site Lisette Sutherland.

10 façons de trouver plus d’énergie dès aujourd’hui

23 Mai

10 Ways to Find More Energy Today

https://leadershipfreak.wordpress.com/2015/06/29/10-ways-to-find-more-energy-today/ Par Dan Rockwell

 Image courtesy of cooldesign at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of cooldesign at FreeDigitalPhotos.net

1. Rejetez le besoin d’avoir tout le temps raison.

La personne qui doit absolument avoir raison, finit entourée d’imbéciles.

2. Dites oui aux activités sur lesquelles vous pouvez faire une différence.

Efforcez-vous de dépenser au moins 70 % de votre temps sur des activités significatives. Faites les choses que vous détestez tôt le matin.

the power of less3. Prenez moins d’engagements.

Les regrets pompe l’énergie. Apprenez à dire non, avec gentillesse et sans vous mettre sur la défensive. Le mauvais sentiment que vous avez quand vous ne répondez pas à un engagement affaiblit votre âme.

4. Arrêtez d’essayer de changer les gens.

Acceptez votre équipe et organisation comme elles sont. L’acceptation n’est pas l’approbation ni l’accord.  Les personnes se changent elles-mêmes. La frustration sur des batailles que vous ne pouvez pas gagner ponctionne votre énergie d’évacuations. Les gens s’améliorent, quand ils décident de s’améliorer. Votre frustration avec eux, draine aussi leur énergie.

5. Entourez-vous de personnes qui cherchent à s’améliorer.

Recherchez les gens qui en savent assez pour savoir qu’ils ne savent pas. Soyez l’un d’eux, vous aussi.

Image courtesy of graur razvan ionut / FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of graur razvan ionut / FreeDigitalPhotos.net

6. Attendez quelque chose avec impatience.

L’anticipation est énergie. Utilisez l’énergie du « je veux juste que ceci soit fait ». Mais, assurez-vous qu’il y a quelque chose de positif de l’autre côté du « je veux juste que ceci soit fait ».

7. Ne dépendez pas de personnes peu fiables.

8. Remarquez les petits actes de gentillesse.

Appréciez les gens qui tiennent la porte ouverte, par exemple.

9. Travaillez dans le cadre d’autorité établi.

Challengez le système seulement quand vous pouvez améliorer.

regarder vers le haut10. Levez les yeux et respirez profondément.

Arrêtez de regarder si souvent le sol. Les gens qui regardent vers le bas sont en bas. Regarder vers le haut ne résout pas les problèmes, mais cela améliore la perspective.

Bonus : Managez les émotions négatives, même si vous ne pouvez pas résoudre les problèmes négatifs.

La façon dont vous considérez une chose vous affecte, pas la chose en question.

Où les leaders pourraient-ils trouver davantage d’énergie ? Laquelle de ces 10 façons de trouver de l’énergie est la plus utile selon vous et pourquoi ?

En 5 minutes, pourriez-vous m’expliquer quelque chose de compliqué mais que vous connaissez bien?

20 Mai

Un excellent test d’intelligence, de communication, de synthèse mais aussi de votre passion et charisme.

Image courtesy of Stuart Miles at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of Stuart Miles at FreeDigitalPhotos.net

Le « quelque chose » n’est pas nécessairement lié au contexte professionnel. Ce pourrait être un hobby, un sport, une technique… ce que vous voulez. Votre réponse va indiquer à quel point vous maitrisez un sujet complexe et comment vous parvenez à articuler et communiquer cela à une personne qui n’y connait pas grand-chose. Si en plus, le « quelque chose » peut se rapporter à mon entreprise, mon activité ou le job pour lequel je vous reçoit, encore mieux.

Un candidat passionné et compétent sur un sujet et qui sait bien en parler est plus susceptible d’être charismatique, enthousiaste et leader dans le job.

Alors, en 5 minutes, pourriez-vous m’expliquer quelque chose de compliqué et que vous connaissez bien dans le domaine du management de projet ?

25 Mai – Annecy – Afterwork « Emotional Intelligence »

11 Mai

Afterwork event organised by PMI Pole de Savoie in partnership with IAE Annecy
(Session en anglais)

Wednesday May 25th 2016 from 6:30 to 8:30 pm

Ewa Duraj

Ewa Duraj

Ewa Duraj has a sound experience in HR, Training & Development and Project Management in multinationals and start-up companies in Ireland and Canada.

She holds Masters in International Relationships and Politics, Diploma in Business Studies and PM, and is CIPD certified in Human Recourses.

She is passionate about learning, PM, latest technology, and people development. Ewa moved to Annecy in November 2015 and works as a freelancer providing Business English lessons, interview preparations and workshops on emotional intelligence and communication.

Since January 2016 she works as a volunteer for PMI Pole de Pays de Savoie and assumes responsibility for relationships with local schools and universities.

Emotional Intelligence Workshop

  • 18h30 Welcome
  • 18h40 Introduction to Emotional Intelligence
  • 19h30 Workshop – EI in Project Management
  • 20h00 Share your experience & networking
Venue: Room 115/116, IAE Annecy -Domaine Universitaire Annecy le Vieux, 4 chemin de Bellevue, 74940 Annecy Le Vieux

Target Audience : Project Managers, managers, directors or executives wishing to refresh their leadership skills.

Language : English – Cost : Free/Gratuit – Seating : limited

Programme based on “What makes a leader?” by Daniel Goleman.

  • Daniel Goleman à Davos

    Daniel Goleman

    Introduction to Emotional Intelligence (EI)

    This session will provide you with an understanding of what are the key components and hallmarks of emotional intelligence and why EI abilities are important in a leader.

  • Workshop

    Emotional Intelligence in Project Management.
    The participants will work in small groups to establish how they and their project teams can benefit from EI, how to increase EI in yourself and how to develop it in others.

  • Share your experience & networking

    Participants will be encouraged to share their own experience and opinions on how EI can enhance individual and team performance.

Appréhendez-vous les retours d’information ?

26 Avr

Do you FEAR Feedback?

http://www.harvestperformance.ca/do-you-fear-feedback/ par Sonia Di Maulo

Image courtesy of Stuart Miles at FreeDigitalPhotos.net

Image courtesy of Stuart Miles at FreeDigitalPhotos.net

Nous craignons tous les retours d’information.

  • Les donner ? Donner un retour d’information « difficile à entendre » nous empêche de dormir.
  • Les recevoir ? Recevoir du retour d’information  » difficile à entendre » peut faire dérailler notre focus.

Qu’arrive-t-il si nous ne faisons pas correctement de retours d’information?

  • AngoisseLes donner?

Nous pourrions potentiellement délivrer le mauvais message. Au lieu du retour d’information généreux pour réaligner les attentes respectives, nous communiquons que tout va bien. Pas bon ! Ou nous pouvons complètement démotiver jusqu’à provoquer la paralysie. Aïe… L’engagement négatif a un impact direct sur les résultats.

  • Les recevoir?

Nous pourrions potentiellement tuer notre propre motivation si nous ne posons pas les bonnes questions pour obtenir un retour d’information plus concret qui nous aide à nous améliorer. Ou nous pouvons écarter trop rapidement le retour d’information qui pourrait en réalité s’avérer être le meilleur conseil que nous ayons jamais reçu !

Le fait est, nous recevons rarement la formation et le coaching sur la façon de fournir et de recevoir les retours d’information « difficiles à entendre ». En tant que supporter enthousiaste des retours d’information, j’ai lu, pratiqué, formé et entraîné des collaborateurs et des leaders à dans le monde entier à offrir et recevoir les retours d’information avec grâce et d’une manière qui, à la fois, respecte la personne qui le reçoit et a un impact sur les résultats business.

Voici deux astuces rapides que vous pouvez adopter tout de suite et qui vous aideront à surmonter vos craintes :

  • collèguesLes donner?

Concentrez-vous sur la personne recevant le retour d’information… que pouvez-vous dire qui l’aidera à vraiment entendre ce que vous dites … après tout, le retour d’information est pour leur bénéfice et il sera seulement utile s’il est utilisé. BONUS : Ce que vous dites en dira plus long sur vous que sur le destinataire – choisissez soigneusement vos paroles et vérifiez qu’elles reflètent vos principes et valeurs.

  • Les recevoir?

Protégez votre motivation et soyez prêt à poser des questions professionnelles pour arriver jusqu’aux tâches tangibles qui propulseront votre performance au niveau supérieur. Et tenez ensuite un journal pour mesurer les résultats de ce retour d’information.

do your feedbackEt n’hésitez pas à télécharger cette infographie en anglais Infographic: The 3Fs – How to Use Feedback to Expose Extraordinary Performance

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 503 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :